Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Antichrist
note moyenne
2,4
2643 notes dont 632 critiques
21% (133 critiques)
17% (106 critiques)
6% (41 critiques)
17% (109 critiques)
16% (102 critiques)
22% (141 critiques)
Votre avis sur Antichrist ?

632 critiques spectateurs

Dex et le cinéma
Dex et le cinéma

Suivre son activité 532 abonnés Lire ses 186 critiques

4,0
Publiée le 16/05/2014
Comment dire...? Comment adresser un message à tout ceux qui vont disliker cette critique...? Car en effet, seul un deuxième visionnage d'Antichrist m'a permis de porter un jugement réfléchis et objectif sur ce film. Lars Von Trier est un génie. Quoi qu'en dise ses détracteurs. TOUS ses films le prouvent. Et ainsi, par cette simple affirmation, je comprends mieux l'avis général des gens sur ce film. QUI, hormis un sadomasochiste, un cinéphile de l’extrême, voudrait revoir se dérouler ce spectacle sanglant et choquant qu'est Antichrist ? Personne. Exactement. Et je pense que la haine des gens pour ce qui en sans doute le film le plus personnel et surréaliste de Lars Von trier, trouve ici sa signification. Personne ne voudrait tenter de comprendre la profondeur TITANESQUE d'un film qui les a profondément révulsé. Et je pense que par ce film, Lars Von Trier a voulu faire le tri parmi son public. Et visiblement, il a réussi. Antichrist est le palier ultime, qui définira votre haine profonde, ou votre amour inconditionnel, pour l’œuvre de ce qui est l'un des plus grand réalisateur de cette génération. Évidemment, la réalisation et la mise en scène sont magnifiques, tandis que la photographie grandiose du film vient sublimer le tout. Mais bien entendu, le visuel d’Antichrist n'est pas ce qui à fait polémique.C'est sa violence. Aussi bien physique que psychologique, elles est l'une des BASE du film, avec le malêtre et l'autodestruction. Certes, la dépression du réalisateur est sans doute pour beaucoup dans ce déferlement de métaphores et d’allégories aussi belles que monstrueuses. Mais comment faire un film sur le malêtre qui ronge l'être humain, sur le chaos inhérent à l'esprit de notre espèce qui nous pousse à faire souffrir autrui, ou encore sur les violences faites aux femmes à travers l'histoire, sans faire un tableau surréaliste ? Après tout, nous sommes dans un Lars Von Trier ! Et seul un deuxième visionnage m'a permis de saisir le sens de ces automutilations, de ces symboles bibliques ou encore de ce que beaucoup qualifie comme de la misogynie. L'auteur dépressif et mélancolique expose simplement, de manière crue et sans tabous, ce à quoi le malêtre et le souffrance peuvent mener. Penser que les femmes sont mauvaises de nature, car l'incompréhension de Charlotte Gainsbourg sur sa propre souffrance la mène à ces conclusions révoltantes ! Que par cette roue enfoncée dans la jambe, la Femme veut transmettre à l'Homme le poids et la souffrance qui sont indissociable de son sexe. Que par cette éjaculation sanglante, la Femme montre à l'Homme ce qu'enfanter et esclavage sexuel signifie. Je ne peux pas résumer un film qu'une thèse ne suffirait pas à analyser en quelques lignes de critique. Je demanderai simplement aux détracteurs de LVT de voir plus loin que les apparences, et de chercher à comprendre le sens de ce poème sombre et mélancolique. Mais vous savez, même moi je ne considère pas ce film comme parfait ! Les diverses scènes trash auraient pu être atténuées voir dissimulées. Mais nous sommes dans un Lars Von Trier ! Et pour une œuvre aussi étrange et audacieuse qu'Antichrist, un 4/5, n'est pas cher payé ! Ais-je réussi a convaincre les détracteurs de ce film qu'ils passent à côté d'une belle leçon de cinéma ? Rien n'est moins sur...
JimBo Lebowski
JimBo Lebowski

Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 997 critiques

3,5
Publiée le 28/12/2013
Je n'avais pas vraiment aimé ce film à la première vision, j'étais passé à côté. Je l'ai revu et je l'ai tout de même beaucoup plus apprécié, même si "Antichrist" a au final autant de qualités que de défauts ... L'interprétation de C. Gainsbourg et W. Dafoe est excellente, il y a rien a dire à ce niveau là, l'ambiance glauque est envoutante puis la photographie est sublime, de la poésie visuelle, l'hommage à Tarkovski se tient pour cela. Cependant, la dernière demi heure est vraiment trop éprouvante je trouve, les scènes de mutilations, de coups, c'est assez dur a supporter, on dirait là que Von Trier s'amuse a nous torturer, sans doute volontaire de sa part, je ne dis pas que c'est forcement mal mais je me suis senti mal à l'aise, vraiment. Et puis la réelle signification du film m'a échappé, l'allégorie des trois mendiants, la scène finale ... Bref mitigé
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 692 critiques

4,0
Publiée le 03/06/2009
Antichrist n'est pas un film facile, antichrist est plus une expérience qu'un film, sa réalisation tape à l'oeil et super esthétisée du début est pas vraiment une qualité, le reste de la photographie du film toujours un peu stylisé, rehaussé de bleu donne à cette forêt un air lugubre où l'on ne sait pas ce qui peut se passer. Le film se laisse suivre, il est loin d'être parfait, il ne choquera que les âmes sensibles, mais certaines scènes ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Il manque un certain aboutissement au film. Cette forêt m'a fait pensé à la zone de Stalker (antichrist est d'ailleurs dédié au réalisateur). Lars Von Trier dont j'admire le travail sur dogville ou bien encore dancer in the dark signe un film personnel, qui se révèle être intéressant, pas par son message (je crois d'ailleurs qu'il n'y en a pas dans ce film) mais par la folie et l'ambiance malsaine. Il ne faut pas non plus cracher dans la soupe un film à la fois si ténébreux, cauchemardesque même s'il est bancal ça n'en fait pas un mauvais film. Très peu de réalisateur de film d'horreur arrivent à recréer une ambiance aussi malsaine que LVT dans ce antichrist alors que le but n'est même pas de faire peur. Il est sûr que antichrist divise et on ne peut pas le reprocher, il sera culte pour certains, d'autres vont crier au nanar/navet, c'est dommage car ils passent à côté d'une oeuvre perturbante, étrange, on a l'impression de voir nos propres cauchemars à l'écran. Ce n'est ni le film de l'année, ni même le film du festival de Cannes 2009 à voir mais ceux qui sont rentrés dans cette atmosphère lugubre et sans retour, où les deux acteurs sont tout deux géniaux et terrifiant, se souviendront.
L'homme le plus classe du monde
L'homme le plus classe du monde

Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 449 critiques

2,0
Publiée le 12/09/2013
J'étais curieux de voir le sulfureux "antichrist", qui avait fait coulé tant d'encre lors de sa sortie. Et le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai été assez déçu. Même si on est obligé de reconnaître les talents d'actrices de Charlotte Gainsbourg et la créativité impressionnante de Lars Von Trier dans la composition de tableaux d'une beauté rare, je suis resté totalement de marbre face aux délires psychanalytiques du cinéaste danois. Je n'ai été ni ému, ni touché, ni intéressé, ni amusé, ni même choqué. Bref, aucune émotion. "Antichrist" est un presque aussi froid que les fesses d'un inuit mort.
fredelz
fredelz

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 142 critiques

0,5
Publiée le 17/12/2012
Une fois n'est pas coutume, je renvoie à la critique des Inrocks pour ce film, je ne pourrais pas dire mieux. Un film ahurissant de détestation de la femme, du sexe, de l'espèce humaine en général... on peut légitimement se demander ce qui fait se lever le cinéaste le matin, avec une telle haine de la vie dans le cerveau. Où l'on voit des coïts filmés au ralentis façon pub d'après shampoing avec Haendel en fond musical; un bébé qui se défenestre; une femme qui se remet mal de la mort de son fils (mais qui en même temps n'a pas jugé bon d'interrompre sa partie de jambes en l'air alors qu'elle voyait son fils se diriger vers la fenêtre / normal, la femme est une créature de Satan qui est incapable de réfréner ses pulsions animales) et qui abime la bite de son mari à coups de buches, avant de lui trouer la jambe et d'y fixer une roue de vingt kilos; puis qui se cisaille le clitoris (sans doute parce que le sexe, c'est mal, éliminons donc le mal à la racine); un mari qui prend la mouche et étrangle sa femme avant de la brûler. Entre temps, il y a un renard à clochette, un daim (l'animal, pas le chocolat) et un corbeau, qui constituent un joli tribunal de l'espèce humaine. Allez, ne soyons pas chien, certaines scènes sont de véritables tableaux oniriques, c'est bien simple, il aurait suffi d'enlever 1h35 au film pour faire un chouette court-métrage de 7 minutes. On a super hâte de découvrir son nouveau film avec Charlotte Gainsbourg en nymphomane: sans doute un nouveau spectacle familial aux valeurs humanistes et au message d'amour et d'altruisme. Courage, Lars, tu peux encore nous en pondre une bonne petite dizaine de ces bouses pontifiantes!
mellifluous
mellifluous

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 18 critiques

4,0
Publiée le 08/04/2013
Dérangeant. Troublant. Déroutant. Et glauque. Ce film est destiné à un public averti, curieux, aimant les œuvres tordues sortant des sentiers battus. Des scènes particulièrement choquantes sont au rendez-vous et raviront les aficionados du genre. Antichrist nous entraîne dans une atmosphère très particulière, très sombre. Et outre la mort d'un enfant par défenestration, les scènes sexuelles et l'excision, c'est toute la signification du film qui laisse dubitatif. spoiler: /!\ SPOILER /!\ Après avoir longtemps réfléchi au sens d'Antichrist, j'en suis arrivée à la conclusion que le sens que l'on pouvait lui donner était très personnel. Apologie du sexisme ? Ou volonté d'inciter les femmes à accepter le désir et le plaisir qu'elles peuvent éprouver ? Dépression, dépendance affective ? Schizophrénie liée aux recherches entreprises par C. Gainsbourg pour sa thèse ? Symbole religieux ? Possession satanique ? L'interprétation est effectivement au bon vouloir du spectateur. Quoi qu'il en soit, c'est une production particulièrement réussie. Certains critiqueront la lenteur du film mais cela permet de pénétrer petit à petit dans son esprit, tout comme C. Gainsbourg sombre dans la folie. Les deux acteurs principaux sont plutôt bien entrés dans leurs personnages, notamment C. Gainsbourg qui joue admirablement.
Vincent P
Vincent P

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0
Publiée le 08/08/2012
Malaisant, suffoquant, claustrophobique, vertigineux, tels sont les états qu'explore lars von trier pour exorciser sa propre angoisse. La provocation facile décrié par les critiques n'est qu'a mettre au dernier plan car elle est la toile de fond nécessaire à lars pour s'exprimer, de même que le plan d'ouverture très esthétisée, que certains trouveront pompeux et ampoulé, mais qui est nécessaire pour l'ouverture de cet odyssée sur la neurasthénie et l'anéantissement. Les enjeux soulevé par le tiraillement et le sentiment de culpabilité de la femme sont nettement plus intéressant, ainsi que le combat à mort auquel va se livrer le couple telle une guerre des origines. J'ai trouvé ce conte de sorcières et démons extrêmement prenant et d'une beauté subjuguante.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 951 abonnés Lire ses 3 064 critiques

0,5
Publiée le 10/06/2009
Le piège d'un film polémique est toujours le même : entre ceux qui crient au génie incompris et d’autres qui hurlent au scandale, on se sent obligé d'aller le voir juste pour se faire sa propre opinion. Pour "Antichrist", le piège a marché. Si le début fait illusion avec une très belle mise en forme, on comprend vite que Lars Van Trier n’a pas grand-chose à proposer pour mener jusqu’au bout sa psychothérapie visuelle. L'univers pourtant attrayant lasse très vite et le discours mené se délaye pesamment pour s'efforcer de tenir le temps d'un long-métrage. Et puis, monté comme une arnaque, le film lâche dans son final toute sa série d'images polémiques, qui font plus ici office de cache-misère que de véritable piment malsain sensé raviver la flamme par un sensationnalisme bon marché. Certains s'écoeureront, d'autres s'apitoieront, mais tous au final ne retiendront de ce film que ce goût glaireux qu'ils ont dans la bouche, celui suscité par ce spectacle sans intelligence ni talent, douteux dans son fond et nul au niveau de l'intérêt. Et plus on prendra de recul, plus on se rendra compte à quel point cette démarche était décérébrée et son rendu totalement pathétique. Désolé monsieur Van Trier, choquer n’est pas jouer.
landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 1 743 critiques

1,0
Publiée le 06/04/2010
Cette histoire n'est qu'un prétexte a Lars von Trier,afin de créer des scènes chocs.Et tout ça pourquoi,pour un résultat médiocre et vide de tout intérêt scénaristique.Visuellement on oscille entre le médiocre et l'excellent.Certaine scènes sont trop chiadé et surfaite comme la scène d'introduction,dont l'esthétisme semble tout droit sorti d'une pub pour parfum.Et d'autres sont d'une très grande efficacité comme certains des passages dans la foret.Le résultat reste too much,pour accrocher complétement a ce film plus visuel qu'autre chose,dont l'histoire n'est la que pour meubler.
Arthur Debussy
Arthur Debussy

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 594 critiques

0,5
Publiée le 13/05/2012
Le plan qui m'as le plus choqué est le tout dernier : « Dedicated to Andrei Tarkovski »... Si seulement il avait pu partager une once de son talent avec Lars Von Trier! Alors que Andrei Tarkovski est un artiste de génie, Von Trier n'est qu'un vulgaire et sordide provocateur!! Lars Von Trier peut bien se réclamer de qui il veut, où même s'autoproclamer « meilleur réalisateur du monde », il n'en est que plus pitoyable! Ici il atteint le niveau zéro de l'art, quand la technique se met au service de l'obscène et du néant. Si la photo est pour 4 ou 5 plans soignée, le reste du temps on se croirait en train de regarder un téléfilm cheap de très mauvais goût. Donc rien que pour son aspect esthétique, le film est mauvais (musique lourdingue, ralentis prétentieux, caméra portée nauséeuse...). Ne parlons pas du fond, à tendance sadique, perverse, voyeuriste, etc... Ca en devient même risible, quand ça n'est pas vomitif. Et que sont venus faire Dafoe et Gainsbourg dans ce naufrage?! Pauvre d'eux, pauvre de Charlotte Gainsbourg si pour obtenir un prix d'interprétation à Cannes il faut se rabaisser à ce point dans la performance et la démonstration les plus sordides... Bref, un film détestable au possible, à se demander comment on peut distribuer une telle horreur! Von Trier s'est peut-être fait plaisir, il n'a par contre guère le sens des responsabilités : peut-on montrer tout et n'importe quoi sous couvert d'« audace », de « non-conformisme », ou de je ne sais qu'elle pauvre justification dans le genre ??? Encore heureux que j'ai eu cette place gratuitement, quand je pense que des gens doivent payer pour aller voir ça... Je les plains! Ce film est vraiment vain et navrant, et le pire c'est que Von Trier va faire parler de lui avec... [0/4]
Cinemax77
Cinemax77

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 433 critiques

4,0
Publiée le 20/09/2013
Un film très particulier ! A mon avis, on aime ou on n'aime pas. Personnellement je trouve ce film très intelligent. Le personnage de Charlotte Gainsbourg a étudié la persécution des femmes dans l'Histoire. Les persécuteurs en question (l'Eglise) voyaient la femme comme un être vicieux, malsain, fou, ne s'adonnant qu'aux plaisirs du sexe. Le personnage de Charlotte Gainsbourg devient l'une de ces femmes. Je ne pense pas que ce soit un film misogyne contrairement à ce qui a pu être dit : toutes les femmes ne sont évidemment pas ainsi et Lars Von Trier prend le temps d'installer un contexte particulier. Il est vrai qu'il y a un côté pervers et malsain, mais c'est pour mieux le montrer du doigt. Après je peux comprendre que cela en dérange certains. Il n'y a que deux acteurs dans ce film et ils sont tous les deux excellents, ce qui est un énorme point positif étant donné qu'ils ne sont que deux à tenir le film. Sur le plan de la réalisation, la première et la dernière scène sont très belles d'un point de vue esthétique avec très belles musiques. L'histoire se déroule en chapitre, comme il a l'habitude de faire. Le seul point véritablement négatif à mes yeux est cette façon de filmer caméra sur l'épaule. Je pars du principe que c'est une façon de filmer efficace pour certaines scènes, mais pas pour tout un film.
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 891 critiques

0,5
Publiée le 11/04/2013
Même si Willem Dafoe et Charlotte Gainsbourg sont excellents avec toutefois une mention spéciale pour l'actrice française et que l'analyse sur le travail du deuil et de la douleur qui l'accompagne est fine et juste, voici le film dérangeant d'un désaxé mental où on a l'impression de vivre une apologie de la violence, insoutenable et gratuitement en plus. Ames sensibles, abstenez-vous vraiment !!
JeffPage
JeffPage

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 530 critiques

4,5
Publiée le 05/03/2013
Avec ce film, Lars Von Trier livre son film le plus glauque et pourtant l'un des plus intéressant et intriguant. Les scènes de violence sexuelles se mêle a l'ambiance étrange pour un résultat particulier. Le spectateur est sans cesse pris dans une sensation malsaine. Il est difficile de regarder ce film sans être dégouté, pourtant on ne peut détourner son regard de l'écran tant les images sont belles et surprenante. Une vraie réussite a réserver a un public mature et préparer a endurer l'expérience.
-Bat(e)man-
-Bat(e)man-

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 299 critiques

4,0
Publiée le 24/02/2013
Ayant crée une forte polémique au festival de Cannes lui valant un "anti-prix", Antichrist est un pourtant un Lars Von Trier sublime et dérangeant. Cette dualité se retrouve ainsi dans tout le film et particulièrement dans son prologue, entièrement tourné en noir et blanc. Ce dernier mêle à la fois passion déchirante et drame poignant, le tout dans une mise en scène raffiné avec une photographie lumineuse tout en contraste et un ralenti qui intensifie les émotions ressenties. A la fin de ce prologue, on ne sait plus quoi penser, entre l'horreur de la situation et la beauté de l'image, opposant le fond et la forme. Le reste du film prendra une mise en scène plus classique en caméra à l'épaule mais toujours avec ce souffle d’esthétisme que sait instaurer Lars Von Trier dans des séquences magnifiques. Mais Antichrist, c'est aussi un scénario. C'est l'histoire d'un psychiatre, que nous appellerons William, qui doit faire face à un drame qui bouleverse sa vie et dont il aide sa femme, que nous appellerons Charlotte, à s'en sortir. On suit ainsi le cheminement de William qui tente de comprendre sa femme, se refermant sur elle-même. C'est donc avant tout une trame psychologique que met en avant Lars Von Trier qui fait évoluer ses personnages dans un cadre stressant, étouffant. Il met en lumière les émotions de ces protagonistes pour les rapprocher toujours plus de nous. Mais cette proximité se retournera contre nous, quand le film sombrera dans la violence et l'horreur. On passe ainsi par de nombreuses sensations qui mettent mal à l'aise face à la folie de Charlotte. Parlons d'ailleurs des deux grands acteurs de ce film, Charlotte Gainsbourg et William Dafoe. Charlotte Gainsbourg nous offre un personnage troublant, effrayant qui lui valut le prix d'interprétation féminine. William Dafoe joue quant à lui ce psychiatre e plein questionnement, se dévouant à sa femme pour faire passer ses propres sentiments au second plan. Le duo prend immédiatement et l'alchimie qui émerge se révèle intense. Assurément, Antichrist est un grand film, certes pas exempt de longueurs mais qui traite ces personnages de manière prodigieuse et avec énormément de réalisme.
grtzvesgsdbvgvsf
grtzvesgsdbvgvsf

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 14/06/2009
Antichrist est, malgré une réalisation technique particulièrement soignée, un film profondément malsain où s'enchaînent les provocations sadiques. La façon de filmer peut paraître très prétentieuse, et pour couronner le tout, le scénario est bancal, peu accrocheur. Ce film est l'assurance de passer un très mauvais moment... à éviter!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top