Mon AlloCiné
    Le Grand Alibi
    note moyenne
    1,8
    721 notes dont 220 critiques
    4% (9 critiques)
    14% (31 critiques)
    6% (13 critiques)
    34% (74 critiques)
    25% (54 critiques)
    18% (39 critiques)
    Votre avis sur Le Grand Alibi ?

    220 critiques spectateurs

    Multiface
    Multiface

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 320 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2009
    Un sénateur collectionneur d'armes et sa femme , invitent famille et amis à passer un we chez eux dans leur maison de campagne mais un matin le cadavre d’un d’entre eux est retrouvé près de la piscine … Même si dans cette libre adaptation du roman d’Agatha Christie, « Le Vallon », les codes du genre policiers semblent être respectés grâce à la transposition d’une intrigue classique qui ne révèle le coupable, qu’ après avoir porté ses soupçons l’un après l’autre sur tout les protagonistes présents sur le lieu du crime, le film oscillant entre plusieurs styles, polar et comédie des mœurs, histoire d’amour et criminelle, n’arrive pas vraiment à susciter un grand intérêt par son récit hybride qui perd un peu le spectateur. Ainsi, le film manque de souffle en se dispersant dans trop de dialogues, tout comme l’intrigue policière en manquant de suspens ne se révèle pas suffisamment forte pour être passionnante. Par ailleurs, le film aurait gagné en tension si tous les suspects étaient restés sur la scène du crime le temps que l’inspecteur de l’affaire mène l’enquête, au lieu que les personnages s’éparpillent après que le meurtre a été commis. Sans doute alors que les faiblesses du Grand alibi réside dans le fait que le réalisateur n’a pas choisi d’adapter le meilleur roman du genre d’Agatha Christie. Mais il faut dire que pour écrire le livre d’origine elle s’était penché d’avantage sur la psychologie des personnages que sur le meurtre lui-même, ce qui explique sans doute que dans sa transposition, la trame policière apparaît aussi plutôt en toile du fond, cependant même en s’intéressant à l’aspect passionnel de l’histoire , le réalisateur échoue à rendre captivant les liens entre les personnages pourtant pas inintéressants mais apparaissant imprécis. En revanche, restent malgré tout des excellents comédiens que l’on prend du plaisir à voir jouer ou à regarder …
    colombiana34
    colombiana34

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2008
    Ce film est tout simplement nul! Ou comment rater un film avec un scénario bien construit (tout de même il s'agit de Madame Agatha Christie!!). Tout est nul, sans intérêt, même les acteurs jouent faux, à croire qu'il n'y avait personne pour leur dire quoi faire. Bref, ne gaspillez pas votre argent pour ça!!
    Sim182
    Sim182

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 321 critiques

    0,5
    Publiée le 19 juin 2009
    Seule l'affiche a du charme. le film est lent, confus, lassant. Les acteurs sont pas mal mais leurs personnages (pourtant tirés d'un Agatha Christie) sont caricaturaux et inintéressants. D'un académisme glacé et glaçant, le film ne séduit jamais, ressemblant, à un épisode (forcément mauvais) de Julie Lescaut ou de Navarro. L'inspecteur est ridicule et est réduit à un rôle de potiche. N'est pas Pascal Thomas ou Hitchcock qui veut.
    libioulalexandre
    libioulalexandre

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 2 janvier 2009
    Quand je vais voir un film, c'est pour me détendre. Le grand alibi m'a plutôt rendu morose. C'est long, ennuyant et déprimant.
    venom59
    venom59

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 861 critiques

    0,5
    Publiée le 22 novembre 2009
    Quelle est donc cette manie en France de faire des films bavards quelque soit le genre. Il est sûr que les adaptations d'Agatha Christie ne sont pas blindées d'action mais de là à en faire des longs discours il y a un monde. Tous les personnages sont ici plus détestables les uns que les autres (Miou-Miou en 1er dans ce rôle de mére....eh ben indescriptible justement), l'histoire traine en longueur et aucune enquête ne vient donner du rythme à ce film. Encore une fois, je reste extrêmement déçu par le genre français. Impossible d'avoir confiance
    Gilles P
    Gilles P

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 545 critiques

    1,0
    Publiée le 21 juin 2008
    Un film monocorde, sans rythme. Au début on cherche, pas longtemps, qui va se faire descendre, après on cherche qui est le meurtrier, malheureusement évident. Aucune intrigue, ni aucun rebondissement et ce n’est pas la pauvre scène de « cascade » sur les toits de Paris qui sauve le film. Allez le voir quand même, car il paraît que le cinéma Français va mal, bon courage !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 031 critiques

    1,0
    Publiée le 28 juin 2018
    Un ratage dans tous les compartiments : Scénario sans aucune maîtrise et sans rythme avec trop de monde à la fois et des confusions en série, réalisation paresseuse, dialogues trop écrits ce qui entraine une direction d'acteurs catastrophique avec des blancs entre les répliques. A sauver éventuellement le sourire de Valeria Bruni-Tedeschi et la présence sulfureuse de le belle Caterina Murino. Au fait saviez-vous que Pascal Bonitzer était professeur de scénario à la Femis ?
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 783 abonnés Lire ses 4 998 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2010
    Nouvelle adaptation "à la française" d'Agatha Christie, ce "Grand alibi" se révèle honnête. Si on peut regretter un certain manquez de rythme dans la première partie, il est vrai que ce dernier s'améliore dans la seconde, rendant l'ensemble en définitive assez élégant. De pluq, et même si on aurait aimé à nouveau un peu plus de profondeur, les relations entre les différents personnages sont habilement tissés, les rendant ainsi plus intéressants. Le final est quant à lui bien mené. Il reste ceci dit un petit gout d'inachevé, cette touche qui aurait permis de rendre l'ensemble totalement séduisant et réussi. Le résultat final reste toutefois honnête.
    ectoplasme
    ectoplasme

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 31 décembre 2008
    je suis entrain de regarder ce film, il est vraiment chiant et ...... ennuyeux, si êtes des lécheurs de cuillères, vous allez vous ennuyer, il n'y a jamais rien eu sur cette dernière. Si vous devez offrir un cadeau a une personne que vous n'aimez pas trop, offrez lui ce film.
    Antarah
    Antarah

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 8 mai 2008
    Le Grand Ennui... En effet, un film d'une pauvreté affligeante tant au niveau du scénario, des dialogues, du jeu des acteurs, des plans (plans americains durant tout le film) et de la lumière.... Les personnages sont tous caricaturés, le jeu des acteurs completement faux,les dialogues d'une pauvreté rare (l'adolescente qui n'ouvre la bouche que pour dire des "Ta gueule, pauv' con !" et tout ce qui s'en suit...)Rien à voir donc avec les adaptions de Pascal Thomas ("Mon p'tit doigt m'a dit..." et "L'Heure Zéro")qui avait réussi à retranscrire une ambiance et un humour typiquement britanniques. Un film bien français-bobo-parigot ou les passages racolleurs s'enchainent ! A quand la prochaine adaptation de Mr Pascal Thomas ??????!!! Un film à éviter de toute urgence en tout cas...
    Antoine Renaud
    Antoine Renaud

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 505 critiques

    0,5
    Publiée le 23 août 2008
    Si "Le grand alibi" avait été sélectionné pour la Palme d'Or de l'Ennui, il l'aurait obtenu haut la main...
    Angela Ki La
    Angela Ki La

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 587 critiques

    4,0
    Publiée le 23 février 2013
    Bizarre. Le score de ce film n’est vraiment pas terrible, et je ne vois pas pourquoi il y a autant der haine. C’est comme si tout le monde s’attendait à voir une énième enquête de Hercule Poirot, calqué mot à mot sur un énième roman d’Agatha Christie, recraché mot à mot. Or je pense que la vieille dame n’est qu’un point de départ pour Bonello. Il se concentre sur l’équilibre de sa mise en scène, sur un faux rythme qui nous porte d’un personnage à l’autre, personnages plus ou moins pittoresques, Miou Miou en tête. Il ne s’intéresse que peu au contexte social, ou des drames de la petite bourgeoisie à la Chabrol, il dit lui-même que c’est un cluedo. Donc un jeu formel et une galerie de portraits, il utilise des plans sobres et descriptifs, un découpage intelligent, on sent que rien n’est dû au hasard, malgré une apparente légèreté. Le meurtre et l’enquête policière sont anecdotiques. Bonello veut plus créer une œuvre originale, qu’illustrer le genre qu’elle exploite, (policier, théâtre de boulevard, comédie de mœurs…). Résultat, je me suis laissé emporter par la beauté de l’ensemble. C’est bon.
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 593 critiques

    2,0
    Publiée le 16 octobre 2012
    Quelle étrange idée que celle de situer l'intrigue du "Vallon" en France de nos jours. Ce roman paru en 1946 se déroulait dans la campagne anglaise, et mettait en scène Hercule Poirot (même si Agatha Christie fit disparaître son détective belge dans l'adaptation théâtrale qu'elle signa cinq ans plus tard) ; c'était un pur Agatha Christie, avec un lord gentleman-farmer et son épouse, un médecin, une sculpteur, et toute une floppée de majordomes et de cuisinières, bref un polar typically british. L'intérêt de transposer l'action de nos jours aurait été de moderniser tout ce contexte, et ces relations de classe très datées, en ne conservant que les péripéties de l'intrigue policière. Mais Pascal Bonitzer a curieusement conservé les principales caractéristiques des personnages, se contentant d'une francisation réduite à une correspondance terme à terme (lord = sénateur, médécin = psychiatre) et à la suppression du personnage d'Hercule Poirot. Il en résulte une ambiance étrange, très surannée ; à la fois dans la description de cette bourgeoisie pompidolo-chabrolienne, dans la menée maigretiste de l'enquête, et dans des dialogues trop écrits qui sonnent souvent faux. Pascal Bonitzer explique le concept qui a présidé à la réalisation : "C'est un Cluedo si l'on veut, c'est aussi une sorte de puzzle, et j'ai voulu que formellement le film soit construit comme cela. Peu de plans-séquences. Les plans sont morcelés, éclatés, comme des pièces de puzzle qui attendent d'être rassemblées, emboîtées, mais qui se présentent dispersées sur la table." Voila qui éclaire l'impression bizarre que j'ai eu plusieurs fois durant la projection, devant des faux raccords ou des ellipses malvenues, et une absence de fil conducteur qui amène à une révélation qui tombe comme un cheveu sur la soupe après des fausses pistes elles-mêmes peu convaincantes. Dans cette galerie de personnages caricaturaux, chacun fait ce qu'il peut et on peut rendre grâce à Pierre Arditi ou à Valeria Bruni Tedeschi pour leur conscience professionnelle, même si elle ne suffit pas à rendre crédible des dialogues bien poussiéreux. Seule à surnager dans ce marasme, Miou-Miou donne vie à son personnage de grande bourgeoise nunuche, prononçant d'une voix haut perchée des répliques du style "Ah bon ? Il travaille dans l'humanitaire ? Quelle drôle d'idée !" ou lorsque sa maison est envahie par une perquisition "A quoi ça sert que tu sois au Sénat ?". Moins heureux que Pascal Thomas dans l'adaptation hexagonale d'Agatha Christie, Pascal Bonitzer a sans doute été victime de la demi-mesure entre la reconstitution fidèle comme celle de Podalydés avec Rouletabille et la transposition libre comme celle de Truffaut avec David Goodis ou William Irish. Décidément, vivement le début du Festival de Cannes, que se rouvrent les vannes d'un cinéma innovant ! http://www.critiquesclunysiennes.com
    vince.vt
    vince.vt

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 55 critiques

    0,5
    Publiée le 2 juillet 2013
    Même avec un Agatha Christie en matière première, à l'arrivée le résultat est consternant : des acteurs qui ne savent pas jouer, n'articulent, aucune intonation, sauf Arditi et Miou Miou où là ça décolle quelques instants avant de retomber dans le monocorde récitatif, les personnages ont perdu leur personnalité et leur tempéramment, leurs relations a perdu leur sens, Agatha Christie a persu son élégance car la transposition est vulgaire, et même l'histoire est mal racontée. Dans Agatha Christie, il doit y avoir enfin le plaisir des lieux qu'on a envie d'occuper et d'habiter, où le lecteur spectateur se loge lui-même pour les observer, les admirer, car ils parlent aussi. Le manoir est splendide. Mais le tournage le néglige complètement, comme il néglige tout. "Le Vallon" est sapé.
    lionel deschamps
    lionel deschamps

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 29 critiques

    0,5
    Publiée le 2 juillet 2013
    Certains "faiseurs" ont "la carte"... Ce serait leur faire trop d'honneur d'en détailler le pourquoi. Ce film est une bouse infâme sans rimes ni raisons. Réalisation inepte, scénario sans intérêt (Agatha Christie a fait beaucoup mieux et de toutes façons commence à sentir le rance), acteurs égarés comme des lapins dans la lumière des phares (exceptée Caterina Murino, splendide et vénéneuse à souhait), musique atroce et totalement hors contexte... Pascal Bonitzer se réfère à Hitchcock... Quelle ironie ! Et le sieur est un cacique de la Femis et de l'écriture de scénario... L'exception culturelle a bon dos.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top