Mon AlloCiné
Le Cahier
note moyenne
3,1
288 notes dont 69 critiques
29% (20 critiques)
35% (24 critiques)
9% (6 critiques)
17% (12 critiques)
7% (5 critiques)
3% (2 critiques)
Votre avis sur Le Cahier ?

69 critiques spectateurs

Shékiinä .

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 686 critiques

2,0
Publiée le 05/10/2012
2 et demi pour l'histoire. Le cahier est un documentaire touchant dans les intentions, mais tourné avec des moyens minimalistes ; ça manque de crédibilité, c'est mal filmé et c'est faible dans l'ensemble. Toutefois, il montre un pays ravagé par la misère et la violence. On y suit une petite fille (adorable comme tout) de 6 ans qui veut aller à l'école et qui va malheureusement rencontrer des obstacles sur sa route juste pour avoir un cahier et un crayon ; vous vous rendez compte. Et dire qu'en France les jeunes sèchent les cours et ont peu envie d'étudier, alors que dans des pays sous-développés ils n'ont que ça : l'éducation, c'est tout ce qu'il leur reste.
Hazem Krichene

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 16 critiques

4,0
Publiée le 05/03/2016
Un film étonnant et très expressif. Un cahier, une route, un combat. Nikbakht Noruz est juste succulente. Elle nous laisse avec plein d'émotion face à chacun de ses gestes, sourires ou larmes. Y a ceux qui voient que la scène avec les enfants "taliban" est un peu lourde, je la vois comme le corps du film: Même si les talibans sont partis, ils ont laissé de grave blessures dans une enfance traumatisée. Ce que je retiens de ce petit bijou: vouloir étudier n'est pas la finalité, ce n'est que le vouloir vivre qui pousse Baktay à défier tous les dangers...
Jean-philippe N.

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 911 critiques

4,0
Publiée le 09/02/2014
La symbolique peut sembler trop appuyée, mais on ne le dira jamais assez: la guerre c'est pas bien, çà cause des blessures difficilement cicatrisables. Le style un peu maladroit? rappelons que la réalisatrice n'a que dix neuf ans lors du tournage de ce film, tourné qui plus est avec des moyens dérisoires. Les messages passent largement aussi bien que dans des productions ayant coûtées des dizaines de millions de dollars. Respect...
guitwox

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

1,0
Publiée le 19/11/2013
Ce film je ne l'ai tout simplement pas aprécié. Peut-être parce que je l'ai regardé en francais et que les doublages était tout simplement dégeulasses ou peut-être que je suis trop habitué à regarder des films avec d'énormes budgets et qu'en voyant ce film j'ai vu une large différence qui m'a énormement surpris. j'ai été déçu aussi par la lenteur du film(des répétitions atroces, des scènes où on nous prends tout simplement pour des demeurés, des passages incompréhensibles) Bref pour moi ce film est affreux.
bistourn

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 64 critiques

3,0
Publiée le 05/05/2013
Je l'ai trouvé super jusqu'à ce que la petite Bakhtay croise la route des gamins qui jouent au djihad... Là, ça devient interminable et on a qu'une seule envie c'est de rentrer dans la TV pour leur mettre des claques... Cette scène, bien qu'importante pour le message global du film, est malheureusement trop encombrante sur la pellicule, dommage parce qu'en dehors de ça, ce film est étonnant. Nikbakht Noruz est adorable et on a véritablement de la compassion pour le parcours chaotique de son personnage tout chétif. Chaque fois qu'elle sourit, on est guilleret, chaque fois qu'elle larmoie, on est contrit. 3/5
Rose B.

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

0,5
Publiée le 14/01/2013
Plus pourrit tu meurs ! une grosse blague cinématographique.
Cluny

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 593 critiques

3,5
Publiée le 16/10/2012
Dans la famille Makhmalbaf, après le père Moshen ("Kandahar"), la mère Marziyeh ("Le Jour où je suis devenue femme") et la soeur aînée Samira ("Le tableau Noir"), voici donc la cadette Hana. Comme son père et sa soeur, elle a planté sa caméra dans l'Afghanistan voisine pour parler de la société de ce pays marqué par des années de domination des talibans, à travers le destin d'une petite fille qui revendique son droit à l'éducation. La réalisatrice a casté des milliers d'enfants de Bamyan et de ses environs avant de trouver ses jeunes acteurs. Patience justifiée, tant le film repose sur les épaules de Nikbathk Noruz présente à l'image dans quasiment toutes les scènes, et tant le choix de cette gamine à la présence à la fois grave et mutine semble judicieux. La première partie du film se joue sur le ton de la chronique savoureuse, en suivant le cheminement de la débrouillarde Bakhtay qui troque des oeufs contre du pain, du pain contre de l'argent et de l'argent contre le fameux cahier, dans un village où les hommes ne s'étonnent pas de voir une gamine haute comme trois pommes marchander comme une grande, ou courir après celui qui en la bousculant a fait tomber deux de ses oeufs pour exiger qu'il les lui paie. Munie de son cahier qui connaîtra progressivement le même sort que celui du voisin de Doinel dans "Les 400 Coups", infatigable trekkeuse, elle visitera l'école des garçons, celle des filles, et même celle des adultes, ce qui nous donne l'occasion de constater que là-bas l 'enseignement de la lecture ne connaît pas la méthode globale, et que Darcos et Robien se réjouiraient de voir les gamins ânonner leur alphabet comme des moulins à prières. La deuxième partie change brusquement de tonalité, quand la fillette se fait intercepter par une bande de garçons armés de baguettes-kalashnikov, et qui se proclament talibans : pour eux, Bakhtay est impie, Abbas est un espion, et un cerf-volant est un bombardier américain. Comme Bakhtay, on a envie de dire qu'on ne veut pas jouer à ce jeu-là, tant il est réaliste, et tant on ne sait pas s'ils sauront arrêter leurs bras au moment de mettre à exécution leur menace de lapidation. Ils couvrent le visage de Bakhtay et des autres filles qu'ils ont fait prisonnières de sacs en papier qui représentent la burka, et qui évoque ici le masque de John Merrick. Bakhtay n'a que son état d'enfance à opposer à cette barbarie simulée, et quand le chef de la bande est obligé de dessiner plusieurs cercles de craie pour symboliser sa prison, elle les transforme en marelle. Le rythme est lent, répétitif à l'image des phrases que Bakhtay répète à la fois pour se faire entendre et pour se rassurer, et il y a ça et là quelques maladresses et quelques longueurs. Mais il y a incontestablement un style qui évoque tout à la fois "The Kid", le néo-réalisme et le cinéma soviétique, et la façon de mettre les enfants au centre du récit place "Le Cahier" dans la lignée de "Zéro de Conduite" et "Les 400 Coups". http://www.critiquesclunysiennes.com
attitude A.

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

4,0
Publiée le 27/08/2012
Je viens de voir une super film , documentaire très touchant, il s' agit de mettre en scène un conflit qui ne cesse pas,violence symbolique que les enfants reproduisent...à voir absolument! ... Vanessa.
Samotrace

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 69 critiques

3,5
Publiée le 15/02/2012
est ce un docu ou conte pour enfant? un peu des deux peut-etre, le resultat donne un joli petit film plein de sincerité et de faiblesse, je reste marqué par cette petite fille, qui meme si le message est simpliste, est attachante et touchante...
gotmar70

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 22 critiques

5,0
Publiée le 27/01/2012
Mon film préféré !!!! Je ne me lasse pas de voir et revoir ce film. Le scénario est juste superbe, je suis ressortie changée la première fois que j'ai vu le film. Un film qui fait réfléchir, tous ceux qui se plaignent toujours pour un rien devraient voir ce film... On se rends compte de la chance qu'on a, ça donne envie d'aller à l'école. Sur un plan plus technique, Hana Makhmalbaf réussi à un très jeune âge son premier long métrage, une super photographe, ... A voir !
lilibouti

Suivre son activité Lire ses 12 critiques

5,0
Publiée le 03/12/2010
Absolument émouvant !!! Cette petite fille est tellement adorable, c'est très bien filmé c'est une histoire magnifique !
Flyman23

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 333 critiques

3,0
Publiée le 22/05/2010
Du symbolisme un peu lourd, une morale un chouya pesante, mais ça passe (que l'on ne me dise pas que c'est un chef d'oeuvre)
anonyme
Un visiteur
4,0
Publiée le 26/03/2010
Une histoire poignante totalement hors des sentiers battus, dans un décor unique (la pompe à essence Shell solitaire devant une falaise de grottes habitées et le gigantesque vide du Boudha dynamité, le bazar, les petits métiers). Un film iranien, qui n'a pu être filmé que parce qu'il transposait au monde des enfants le quotidien des adultes. Au lieu de l'affaiblir cela lui donne un écho plus grand, comme cette règle du jeu des enfants : "Fais la morte, tu seras libre".
selenie

Suivre son activité 365 abonnés Lire ses 4 637 critiques

3,0
Publiée le 11/01/2010
Ce film a autant de bonnes critiques car il s'agit d'un thème qui touche les genes et que lafillette nous fait fondre... Mais soyons objectif ! L'histoire d'une fillette afghane qui fait tout pour aller à l'école est touchante à tout point de vue mais le film est plombé par des tonnes de scènes symboliques lourdes et poussives comme les enfants qui jouent aux talibans où l'emblème des Bouddhas. Alors oui la fillette est mignonne comme tout mais même si l'idée est bonne et les intentions salutaires d'un point de vue cinématographique le film reste scolaire et le trop de symboles charge et surcharge le propos. Dommage.
maxime_kenobi

Suivre son activité Lire sa critique

4,0
Publiée le 17/11/2009
Un film grave, majestueusement bien filmé, du début à la fin, où l'on découvre encore plus l'incapacité de ces enfants à apprendre réellement l'écriture.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top