Battle For Haditha
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 498 notes dont 122 critiques  | 
  • 36 critiques     30%
  • 41 critiques     34%
  • 23 critiques     19%
  • 10 critiques     8%
  • 8 critiques     7%
  • 4 critiques     3%

122 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Ancien utilisateur

   4.5 - Excellent

J'ai trouvé ce film fort réaliste et très bien fait; J'ai été voir sur Wikipédia et je vous en donne une partie du commentaire: Le film a été tourné à Jerash en Jordanie. Nick Broomfield a souhaité que ce soit de vrais marines et de vrais citoyens irakiens qui jouent dans son film, afin de le rendre plus réaliste et saisissants,2. Nick Broomfield est surtout connu en tant que documentariste ; bien que Battle for Haditha ait l’apparence d’un documentaire, Brommfield a choisi de raconter les événements de Haditha sous la forme d’un film dramatique. Je note ce film 4,5 étoiles sur 5.

pato1989

3 abonnés | Lire ses 303 critiques |

   3.5 - Bien

La guerre d'Irak est une guerre sans fin avec des cruautés humaine des deux côté des adversaires. Des victimes innocents tuer a cause d'extrémiste religieux. Un film qui reflet bien la réalité des choses, bouleversant, touchant et surtout dérangent.


zengino

0 abonné | Lire ses 15 critiques |

   3.5 - Bien

le film montre la connerie humaine et des croyance des deux coté et comme souvent dans les guerres c'est les civils innocent les victimes. film tres émouvent . a évite pour les personnes sensible

Ancien utilisateur

   3 - Pas mal

Un bon film bien violent et ultra réaliste sur la guerre moderne tirée d'une histoire vraie. Ça fait tellement vrai qu'on ne distinguerait pas le film de la réalité ! Mais seuls les fans d'armes, de guerre et de conflit y trouveront leur comble, sinon le film est vraiment trop violent et trop ennuyeux.

Jean-philippe N.

40 abonnés | Lire ses 833 critiques |

   4 - Très bien

Un film qui démontre avec brio que le manichéisme n'a pas sa place dans un conflit armé. En clair, si tous ont leurs raisons, chacun a tort.

Attila de Blois

37 abonnés | Lire ses 1628 critiques |

   1 - Très mauvais

C'est beau de vouloir dénoncer la guerre et ses abus (thème peu original mais toujours louable) mais encore faut-il le faire intelligemment en nous épargnant l'amas de clichés et les raccourcis faciles exposés dans "Battle for Haditha". Du point de vue cinématographique, on est pas comblé non plus avec ces acteurs (qui n'en sont pas à la base) ridicules et une mise en scène médiocre. Le choix de filmer façon documentaire est maladroit et le côté immersif ne fonctionne jamais. On peut rendre à Nick Broomfield l'honneur de ne pas avoir pris partie en choisissant de montrer les deux camps (terroristes et marines US) et leurs fautes respectives mais là encore, on tombe bien trop souvent dans la caricature.

Simon Dablain

0 abonné | Lire ses 21 critiques |

   3 - Pas mal

Un "bien" pour moi. La haine attise la haine, c'est ce qu'il ressort globalement de ce film au point de vu assez original. Néanmoins le film a pas mal de défauts: pour commencer sa vf qui respire l'amateurisme, son coté très long et moralisateur à la fin. Surement une très bonne idée au départ mais qui aurait sans doute nécessité plus de moyens.

Shephard69

19 abonnés | Lire ses 1059 critiques |

   3.5 - Bien

Un film de guerre édifiant, sans concessions ni parti pris, d'une violence et d'une force ultra-réaliste. Sujet sensible abordé très intelligemment, petit bémol dans l'interprétation parfois exagérée. A la fois abrupt et plaisant.

Killway

27 abonnés | Lire ses 23 critiques |

   3 - Pas mal

Ce film raconte un méfait assez peu connu du conflit Irakien. Cette bavure, peu mediatisée car étouffée par l'armée americaine est bien retransmise tout au long du film. Le récit du film est assez bien construit et l'accent est mis sur les sentiments psychologiques des protagonistes des deux camps. Seul, critique de ma part, les acteurs surjouent ou jouent assez mal dans certaines répliques, est-ce la faute au doublage francophone ? En tout cas, une heure et demi qui passe a merveille !

Cluny

23 abonnés | Lire ses 594 critiques |

   3.5 - Bien

Contrairement aux films de guerre sur le conflit de 39-45, ceux qui traitèrent de la guerre du Vietnam n'occultèrent pas les bavures des GIs, en en faisant même le moteur du récit, comme dans "Platoon" d'Oliver Stone ou "Outrages" de Brian De Palma. Mais dans ces deux films ainsi que dans la plupart des autres sur le conflit indochinois, les adversaires et les victimes civils n'étaient vus qu'au travers de la vision des soldats américains, un peu comme les mutants de "Je suis une Légende". Peut-être parce qu'il est réalisé par un Britannique, le film de Nick Broomfield choisit une autre approche, celle de nous montrer chronologiquement les évènements du point de vue des trois groupes concernés : l'unité des US Marines, les poseurs de bombe et leurs commanditaires, et les habitants dont le malheur fut d'habiter à côté de là où eut lieu l'embuscade. Le style est celui du documentaire, genre que Broomfield a pratiqué depuis 25 ans : caméra portée, mise au point approximative, grand angle pour réussir à capter les visages dans l'espace réduit d'un Humvee, et même des interviews face à la caméra en ouverure, où les GIs expliquent qu'ils ne savent pas ce qu'ils font ici. Il n'y a aucun suspens, puisqu'un intertitre annonce d'entrée que 24 civils ont trouvé la mort lors d'une opération de représailles des soldats américains. On sait donc quel sera le dénouement de cette histoire, et mieux, on devine que les marines et les civils que nous voyons vivre en serons les protagonistes. Les moments de détente, les doutes, les conflits quotidiens des Américains prennent donc une autre dimension, comme quand l'un d'entre eux se moque de son camarade : "T'as quitté Philapdelpie, la capitale américaine du meurtre, pour aller à Haditah, la capitale mondiale ?" De même, les difficultés du ravitaillement, l'espoir de pouvoir trouver refuge en Jordanie, l'attente d'un enfant, la préparation de la circoncision du petit dernier rythment la vie de ces Irakiens, la vie malgré tout, et font d'eux pour les spectateurs autre chose que ce qu'ils seront pour les Américains, des cibles. Pour rendre plus crédible ces scènes, Nick Broomfield a choisi le parti pris du réalisme : "J'ai cherché à faire un film aussi réaliste que possible. D'habitude je filme sur le lieu de l'action avec de "vrais" gens, c'est pourquoi j'ai choisi d'ex-Marines pour les rôles de soldats, et des Irakiens récemment exhilés en Jordanie pour les rôles des Irakiens. La caserne est une vraie caserne où vivent des militaires, les maisons aussi sont habitées. Et l'équipe de tournage était réduite, comme pour réaliser un documentaire." La partie la plus faible est celle consacrée aux poseurs de bombes, car trop démonstrative : il s'agit notamment d'un ancien soldat de l'armée de Saddam chassé de son travail par les occupants avec un billet de 50 $, bon père et brave gars qui ne rechigne pas à boire un petit coup de temps en temps, téléguidé par les Cheiks et les étrangers d'Al-Qaeda ; cette opposition entre résistants patriotes et terroristes manipulateurs est un peu simpliste, d'autant plus qu'elle est soulignée par quelques répliques didactives après l'attentat. Mais ce propos trop appuyé est contrebalancé par de nombreuses scènes bien plus sobres et qui en disent encore plus, comme ces images filmées par un drone défilant sur un écran de contrôle du PC américain, permettant de guider les missiles qui viennent faucher les petites silhouettes anonymes comme dans un macabre jeu vidéo, ou le plan dans l'hélicoptère sur un marine blessé tenant la photo de sa femme et de son gosse, alors que défile en-dessous la campagne irakienne. Par sa véracité et sa limpidité narrative, "Battle For Haditha" réussit à suciter à la fois l'émotion et la révolte, à l'instar de deux films étrangement eux-aussi réalisés par des Anglais : "Warriors" de Peter Kosminsky, sur l'impuissance des casques bleus en Bosnie, et "Vol 93", de Paul Greengrass sur le 11 septembre. http://www.critiquesclunysiennes.com

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Battle For Haditha Bande-annonce VO
108 266 vues
Battle For Haditha Extrait vidéo VO
7 534 vues
Battle For Haditha Extrait vidéo (2) VO
2 639 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné