Notez des films
Mon AlloCiné
    Jack et la mécanique du cœur
    note moyenne
    4,0
    2840 notes dont 403 critiques
    répartition des 403 critiques par note
    102 critiques
    142 critiques
    80 critiques
    47 critiques
    17 critiques
    15 critiques
    Votre avis sur Jack et la mécanique du cœur ?

    403 critiques spectateurs

    Jonathan D.
    Jonathan D.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 26 janvier 2014
    Le film est une merveille de poésie, rempli de clins d’œils, et la BO est juste magnifique. C'est une véritable plongée dans l'univers de Dionysos, qui n'est pas parfois sans rappeler celui de Tim Burton. J'ai par contre été étonné de voir le nombre de parents venus avec des enfants en bas age. Même si les protagonistes sont jeunes, le film est (pour moi) clairement destiné aux adultes (et éventuellement ados). Les nombreuses références et le 2nd niveau de lecture omniprésent resteront hors de portée de la plupart des enfants. On est plus prés d'un Roméo et Juliette (fortement) revisité, que d'un shrek ou d'un chat Potté.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 795 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2014
    Ca n'aura évidemment échappé à personne : le fantôme de Tim Burton rode en permanence sur l'adaptation du roman de Mathias Malzieu, mais comme c'est à la grande période du Monsieur à laquelle on pense constamment, il n'y a aucun problème à cela. D'autant que si l'œuvre apparaît très référencée, elle garde presque toujours une teneur très personnelle, que ce soit pour l'univers, les décors, les personnages ou même la façon dont le récit est construit, donnant l'impression d'une grande liberté et surtout d'une imagination constante. Les auteurs transposant leur roman à l'écran s'y cassent souvent les dents, et pourtant Malzieu semble être régulièrement dans son élément, avoir un autre réalisateur à ses côtés lui ayant été probablement bénéfique. Alors c'est vrai que sur l'ensemble, les deux compères ne sont pas toujours aussi inspirés, le mélange des genres donnant parfois un aspect hybride assez déconcertant, et pas forcément dans le ton que l'on aurait souhaité. Mais que ce soit l'excellente bande-originale animant régulièrement le récit, l'étrange poésie berçant l'histoire ou la présence « magique » du grand Georges Méliès (doublé par un Jean Rochefort égal à lui-même, c'est-à-dire génial), « Jack et la mécanique du cœur » nous apparaît comme une parenthèse enchantée, le genre de spectacle que l'on aimerait voir toutes les semaines au cinéma, magnifiquement animé et en définitive assez émouvant : une belle réussite.
    CinéShare
    CinéShare

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 17 critiques

    4,0
    Publiée le 14 mars 2014
    En ce qui nous concerne, ce film d'animation a été une très agréable surprise. Rentrons plus dans les détails et arrêtons-nous en premier sur les personnages très attachants bien qu'aux proportions physiques assez étranges. Si cela a pu nous refroidir un instant, nous l'avons bien vite oublié grâce à une histoire romantique qui nous plonge dans le domaine onirique. On voyage du début à la fin. Les métaphores sont nombreuses et la musique accentue cette immersion dans le domaine du rêve. Même la fin reste en suspens : heureuse ou triste au choix du spectateur et de son imagination. Le film terminé, on en redemande. Côté réalisation, le rythme est rapide avec de nombreux rebondissements. Impossible de s'ennuyer. Toutes les émotions sont habilement dosées et disposées les unes par rapport aux autres. A voir et à revoir sans modération ! Notre page Facebook pour débattre de cinéma :
    Daniéla M.
    Daniéla M.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 5 février 2014
    Envoûtant : une belle alchimie entre l'imaginaire poétique de Mathias Malzieu, la beauté du style graphique de Nicoletta Ceccoli, le tout sur la pétillante bande son du groupe Dyonisos !
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 421 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2014
    Je dois avouer que je n'étais vraiment pas attiré par ce film d'animation au départ : tout d'abord je ne suis pas spécialement fan de Mathias Malzieu et son groupe Dionysos (d'ailleurs je n'ai jamais écouter l'album ni lu le livre dont est adapté le film), et surtout, je deviens de plus en plus allergique à toute cette production de films d'animation dont on nous submerge chaque année et qui sont rarement bons, à de rares exceptions près. C'est donc contraint par ma moitié que je suis allé voir "Jack et la Mécanique du Coeur"...et je suis finalement bien content d'y être aller car, quelle CLAQUE mes amis !!! Jouant totalement la carte de l'originalité au niveau du scénario (Édimbourg 1874, Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Il est sauvé in extremis par une certaine Madeleine, cette dernière lui remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois : 01) ne pas toucher à ses aiguilles 02) maîtriser sa colère 03) Ne jamais, Ô grand jamais, tomber amoureux. Mais un jour, il fait la connaissance de Miss Acacia, rencontre qui va bouleverser sa vie...), Mathias Malzieu nous livre un conte romantico-gothique d'une poésie magnifique possédant un aspect visuel vraiment attractif. C'est beau, c'est bien animé, les personnages sont très attachants, les doubleurs sont tous excellents (même, si j'avoue que j'ai totalement ADORE Jean Rochefort et Grand Corps Malade !), et (surtout !) la bande son est formidable !! Je me suis retrouvé comme envoûté devant ce déluge de mélodies enlevées et d'images fantasmagoriques...mais je fus aussi très content de voir que ce film d'animation demeurait plus adulte que la moyenne et qui ne nous prend pas pour des cons (il n'y a qu'à voir cette incroyable fin à la fois touchante, poignante, et triste, bien loin du méga happy end traditionnel !) ; cela change des dernières productions que l'on a pu voir qui sont soit trop infantiles, soit bourrées de chansons nians nians purement indigestes ("Madagascar 3" et "La Reine des Neiges" pour ne citer qu'eux !). "Jack et la Mécanique du Cœur" est donc une excellente surprise, une rareté au sein du cinéma français et ça fait plaisir de tomber sur une telle réussite. Je crois que vais m'empresser d'acheter le livre et l'album de Malzieu pour revivre cette bouleversante expérience !!
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 20 juin 2014
    Tout d'abord durant mon visionnage je n'ai jamais comparé cette œuvre avec celle de Tim Burton ou encore Henry Selick, Malzieu ayant son propre univers, j'ai d’ailleurs beaucoup apprécié le fait que ce dernier ai a la fois réalisé son propre livre, doublé le personnage principal et composé avec son groupe les chansons du film. J'ai ressenti sa passion pour son œuvre. En rentrant désormais dans le vif du sujet j'ai beaucoup aimé ce singulier film d’animation et ce pour de nombreuses raisons: Il est fertile en poésie, inventif, l’histoire est très belle et cruelle à la fois, les personnages haut en couleur sont attachant et le tout embellis par un univers visuel foisonnant de trouvailles, de toute beauté, propre à faire rê grande partie du film qui se déroule en Andalousie est ma préféré de très loin. Les passages musicaux sont quand à eux inégaux , le thème principal du film est très beau et à l'inverse les musiques chantés en anglais et les passages "slame" me jette un froid. Quant à la fin, je la trouve de qualité: spoiler: Pas d' happy end donc, une fin heureuse aurait été ridicule vu l'histoire. Jack prend le risque d'embrasser sa dulcinée en sachant les conséquences, et il meurt, sa mort étant représenté d'une manière sublime: Le jeune homme montant dans le ciel en se hissant à l'aide de flocons de neiges. Mathias Malzieu à parfaitement respecté la logique de son histoire qui aurait été gâcher par une fin heureuse, et d'ailleurs les meilleurs histoires d'amour ont très souvent des fins tristes. Un très beau film d'animation pour adultes selon moi.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 477 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    4,0
    Publiée le 6 février 2014
    Voilà un film d'animation original et nouveau qu'on doit à Mathias Malzieu, si ce nom vous dit rien il s'agit du chanteur-leader d'un des meilleurs groupes de scène français à sa voir Dionysos. En effet ce dernier a écrit un roman "La mécanique du coeur" (2007) qui s'est vendu à plus de 400 000 exemplaires (dont la moitié hors France) et lors d'un émission TV il a avoué vouloir l'adapter au cinéma au nabab français Lub Besson, la machine était lancée... Si c'est d'abord l'oeuvre de Mathias Malzieu c'est aussi le projet d'une troupe puisque le film fait écho également au 6ème album éponyme du groupe Dionysos, que le co-réalisateur (avec Malzieu) n'est autre que Stephane Berla réalisateur de plusieurs clips du groupe et que Miss Acacia (référence à une chansons de l'album "Monsters in Love" du groupe) est l'alter ego de l'ex-compagne du chanteur-réalisteur Olivia Ruiz qui lui prête également sa voix. L'illustratrice du roman, Nicoletta Ceccoli est aussi le graphiste du film... Bref Mathias Malzieu partage son bébé avec ses proches sur grand écran... D'abord ce qui frappe c'est l'esthétisme, les dessins et graphismes sont de toute beauté, assez sublime pour attirer l'oeil de bout en bout et de la meilleure manière. Ensuite la musique est celle, évidemment, de Dyonisos, les fans adoreront, les autres n'iront sans doute pas voir le film et les néophytes seront sans aucun séduit pas cet univers qui mélange les références de belle façon... On pense surtout à Pinocchio et à "Big Fish" de Burton même si Malzieu suggère lui-même plus Fellini et Jim Jarmush. Deux petits bémols, sur certines voix qui ne s'effacent pas assez derrière leur personnage (surtout pour Grand Corps Malade) et pour une horloge qui part en morceau à chaque instant mais qu'on peut toujours remonter mais c'est aussi ça la magie d'un conte. En tous cas les personnages au tient de poupée de porcelaine, le romantisme baroque et l'univers du conte fantastique émerveille, avec une pincée de dandysme poétique. La magie opère... En prime une fin unique rarement vu dans un film d'animation.A voir et à conseiller.
    Victor C.
    Victor C.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 4 avril 2014
    Je l'ai attendu. Nous l'avons attendu. Et que dire ? Un chef-d'oeuvre d'animation ! Les personnages sont d'abord très attachant et pleins de charme. De plus, le réalisateur leur attribue des voix de célébrités talentueuses qui correspondent tout à fait à ces petits bouts de dessin, de poésie et de musique. Bashung, Olivia Ruiz, Jean Rochefort, Grand Corps Malade, Arthur H et évidemment le magistral Mathias Malzieu les interprètent à merveille. Il faut avant tout savoir que ce film fait partie d'une sorte de "triptyque" des oeuvres de M. Malzieu. En effet, ce dernier a sorti en 2007 le livre "La mécanique du coeur" et un album musical du même titre avec son groupe Dionysos. Ce livre, cet album et ce film se complétant pour donner lieu à une triple interprétation. Pour ceux qui ne savent pas par quoi commencer, je leur conseillerais d'abord d'écouter l'album, ensuite de regarder le film et enfin de lire le livre, pour avoir la vision la plus large des différentes faces et versions de cette histoire et surtout pouvoir comparer vos visions et impressions, mélanger les styles et continuer de vous faire rêver... Rêver de tout car ce magnifique "conte" si je puis dire nous fait voyager, rire et nous évoque à tous certaines émotions que nous avons déjà vécues. Entre les images d'un graphisme très avancé, les dessins et les décors nettement inspirés de Tim Burton, les divers pays qu'abordent les héros, l'époque de l'histoire qui se déroule au 19ème siècle, les apparitions d'acteurs de cette même époque comme Méliès ou encore Jack l'éventreur, rend ce film intemporel, sans-frontières, multiculturel et surtout intergénérationnel ! C'est un film familial : il comblera les attentes d'enfants, ados ou adultes puisqu'il délivre une poésie qui plaira à tous, qui est douce, pure et fantastique. Cet univers fantastique et farfelu laisse perplexe car il se croise avec la réalité. Si je devais trouver un bémol à ce film, je dirais l'adaptation musique-cinéma qui n'est pas toujours évidente et qui rend parfois les scènes longues (mais pas ennuyante pour autant). Pour résumer le tout : une histoire magique digne d'un conte, des décors familiers mais fantastiques, une BO incroyable, des dialogues amusants, des acteurs talentueux, des images nouvelles qui font rêver, du romantisme, et surtout, de la poésie à flot ! Je vous souhaite à tous un bon film et remercie ces artistes qui méritent leur noms spoiler: Spoiler : ce dessin-animé est romantique mais aussi tragique.
    Sergio P
    Sergio P

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

    5,0
    Publiée le 9 février 2014
    excellent! poétique, émouvant, de très beaux textes, un univers à part. un film que je recommande très chaudement.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 302 abonnés Lire ses 1 140 critiques

    3,0
    Publiée le 7 février 2014
    C'est vrai que le film fait penser parfois à Tim Burton, mais de façon poétique et sans noirceur.... Cela devient donc autre chose, un film d'animation dont la musique est hélas le point faible, les mélodies de mademoiselle Ruiz et Grand corps malade, sont interprétées par eux, mais ne sont pas forcément accrocheuses... Les graphiques eux sont riches sans être excentriques, et possède une certaine douceur dans un genre peu facile....Pour moi cela confine hélas par instants à de la mièvrerie... Qu'importe le fond du film est son atout majeur avec une horloge qui tient lieu de cœur à un petit garçon, ce qui lui vaut de ne pouvoir tomber amoureux sans que ce soit fatal... le conte fonctionne, davantage je pense pour des enfants de 8 à 12 ans, et la fin laisse beaucoup de portes ouvertes, une poésie constante sur l'amour et comme il a été souligné un très joli clin d'œil à Georges Méliès.....Bien mais pas extraordinaire.....
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 958 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juillet 2014
    Pour son premier passage derrière la caméra, Mathias Malzieu (le chanteur de Dionysos) ne se foule pas et adapte pour la seconde fois son roman "La Mécanique du Cœur" après avoir déjà sorti un livre et un CD. Épaulé par Stéphane Berla, dont c'est également le premier film, et produit par Luc Besson, le film s'avère être d'une qualité rare pour un produit d'animation français, les graphismes, mouvements de caméra et autres délires visuels étant tout bonnement époustouflants. Ainsi, Malzieu continue d'exploiter son unique histoire à ce jour et l'adapte sous un autre format : à la fois peu original dans le fond et très audacieux dans la forme, l'auteur-réalisateur réussit toutefois à nous surprendre pour un premier film... Dans un univers victorien très similaire aux précédentes œuvres de Tim Burton (Les Noces Funèbres notamment), Jack et la Mécanique du Cœur nous entraîne dans un monde magique où le jeune Jack, né dans la plus froide nuit d'hiver, a survécu grâce à un cœur mécanique (tout est dans le titre) mais qui ne doit ni se mettre en colère ni tomber amoureux. Un supplice pour le jeune homme qui, très jeune, tombe éperdument amoureux de Miss Acacia, une danseuse énigmatique. Pourtant, aidé de George Méliès himself, Jack va aller jusqu'au bout du monde pour retrouver l'amour de sa jeunesse et vivre la plus folle et la plus dangereuse aventure de sa vie. Très inspirée par le "Hugo Cabret" de Brian Selznick (et par conséquent par l'excellente adaptation de Martin Scorsese), l'histoire demeure néanmoins passionnante, entrecoupée naturellement de chansons envolées et dynamiques qui apportent une certaine identité au long-métrage. Animation bluffante, humour bien dosé, musiques entraînantes, doublages de qualité, scénario à mi-chemin entre le sordide et le féérique... Tout semble parfait. Mais le film ne l'est pas, malheureusement. Car outre ses qualités indéniables, il manque au long-métrage une originalité, quelque chose qui le démarquerait des classiques films du genre, un brin de folie sans nom (pourtant le film semble en avoir), ou peut-être des séquences plus abouties comme la relation entre Jack et Méliès ou encore la rivalité entre notre héros et son ennemi de toujours Joe, fortement sous-exploité. Dans tous les cas, Jack et la Mécanique du Cœur reste un film étonnant, bien plus lyrique que le décevant Un Monstre à Paris mais encore en deçà des grosses productions hollywoodiennes (quoique). En tout cas, bravo à Mathieu Malzieu qui, en dépit d'une certaine mégalomanie, s'est trouvé une nouvelle place artistique bienvenue.
    David S.
    David S.

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 323 critiques

    3,5
    Publiée le 16 février 2014
    Magique, poétique, original et avec de très belles chansons. L'anti-Disney par excellence. C'est la France monsieur ! Comme quoi, quand le talent est là, l'animation française n'a pas à rougir face à ses homologues ricains ou nippons. Mathias Malzieu nous propose un univers atypique, imaginatif et inventif, perclus de petits détails d'une créativité absolue. Une ode à George Méliès à plus d'un titre. Le design de l'animation peut paraître un peu sec mais renforce l'expérience et apporte de la fraîcheur à un genre qui a tendance à s'auto-parodier, à la limite de l'ecoeurement. Ici, pas de grosses ficelles mais des paquets de tendresse et de générosité. Et l'ambiance gothique et sombre offrira un parfum vénéneux et entêtant aux cœurs les plus serrés. Quant aux chansons, le casting est intense. En sus de Malzieu et Dionysos, on retrouve Olivia Ruiz (aaahhhh Olivia...), Grand Corps Malade, Bashung, Emily Loizeau et j'en passe. De superbes ritournelles à l'élégance rare, perfusées de textes brillants et enlevées. Mathias Malzieu, quand tu veux pour un autre animé tiré de tes bouquins ! Tiens, et pourquoi pas celui du "Plus Petit Baiser Jamais Recensé" ? 3,5/5
    Dexter Bauer
    Dexter Bauer

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2014
    En 2007, Dionysos avait réuni le meilleur de la chanson française pour faire naître La Mécanique du Cœur. Album musicalement très soigné racontant avec plein d'émotions le conte écrit par Mathias Malzieu. L'adaptation cinéma semblait évidente tant les chansons s'illustrait d'elle même grâce au lyrisme de ses paroles. Les titres du CD sont fidèlement présents. Plus qu'insérés à l'intrigue du film ils en sont les piliers. Comblé par la sensibilité du dessin et des voix de doublage, le projet de mise sur grand écran prend tous son sens. Dès l'introduction dans "Le Jour le plus froid du Monde" ça sonne comme un magnifique clip, une mise en image exaltante de la fable musicale. L'étrange rêve de Mister Jack est proche du conte de Noël. Un parcours plein de rêverie. Destin inquiétant et fabuleux qui réchauffe autant qu'il glace. Frais dans sa simplicité et chaleureux dans sa fougue et sa félicité. Le dessin est joli, les décors sont très chouettes et les détails subtiles. La puissance de "Jack et la mécanique du cœur" est néanmoins dans le son. Les chansons sont encore plus palpitantes une fois illustrées. Le mixage accorde parfaitement la musique et le son. C'est presque plus léger à l'écoute que ça ne l'était avec le CD. Enfin, le travaille sur les voix est admirable. Tout les interprètes sont captivants et transmettent plein d'émotions. Même si parfois l'image est quelque peu désaccordée entre le dessin des personnages et les chanteurs, ça fonctionne. Olivia Ruiz illumine grandement cette jolie histoire. L'ajout de ses chansons "Quijote" et "Malaguena" sont des moments presque bouleversants. Évidement le duo "Flamme à lunettes" aussi. Réentendre Bashung en Jack l’éventreur c'est merveilleux. La chanson"Cunnilingus mon amour" aurait sans doute résulté à une scène très drôle, dommage. Mais il est vrai que c'est une film d'animation familiale et c'est très bien. L'intrigue très simple ce termine malheureusement de façon un peu floue. Troublant sûrement pour les petits spectateurs, inaboutie pour les autres. Vibration coup de cœur.
    Léonore G.
    Léonore G.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 3 mars 2014
    Avant d'évoquer Jack et la mécanique du cœur je précise que cet avis n'est pas réellement objectif. En effet, ce film (que j'ai vu trois fois pour l'anecdote) m'a coupé le souffle et m'a permis de m'échapper dans une autre réalité le temps d'une heure trente. Ce joli métrage vaut tout de même la peine d'y consacrer un peu d'intérêt. L'animation y est très bien faite, les musique sont belles et les voix inoubliables (mention spécial pour grand corps malade en joe). Je déconseille cependant au enfants en dessus de six où sept ans de voir ce film car, s'il est visible par tous, il peut s'avérer difficile à comprendre pour les plus jeunes.
    Dandure
    Dandure

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 51 critiques

    2,0
    Publiée le 7 février 2014
    Attention, cet avis contient des spoilers tels que : spoiler: vous pouvez y aller les yeux fermés Dionysos, divinité de la fête, des ivresses de toute sorte, des excès et des trucs de guingois sert aussi de nom aux musiciens du groupe à l'origine du film. Leur musique hybride invente des sonorités barrées, baroques et foutraques que ne restitue qu'en de trop rares moments « La mécanique du cœur ». Une horloge à la place du cœur, c'est bien le problème du film. Très lisse, trop propre, bavarde, froide et tristement raide, cette animation numérique peine à incarner cette histoire d'amour et à nous faire vibrer. Sa créativité se déploie surtout lorsque qu'il s'agit d'illustrer des passages en train. Ça fait cher les 3 clips. Moralité : Marre du rail rectiligne, vive la roue libre !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top