Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Bon, la brute et le cinglé
note moyenne
3,8
2738 notes dont 428 critiques
29% (122 critiques)
38% (164 critiques)
12% (52 critiques)
10% (42 critiques)
6% (26 critiques)
5% (22 critiques)
Votre avis sur Le Bon, la brute et le cinglé ?

428 critiques spectateurs

CeeSnipes
CeeSnipes

Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 1 699 critiques

4,0
Publiée le 23/03/2014
En 2013, Arnold Schwarzenegger a choisi un film de Kim Jee-Woon pour revenir sur les devants de la scène cinématographique, Le Dernier Rempart. Jee-Woon avait déjà une jolie carrière en Corée du Sud. En effet, ce dernier avait réalisé en 2008 le western Le Bon, la Brute et le Cinglé, très inspiré du film de Sergio Leone comme on peut s’en douter. Interprété par 3 des plus grands acteurs coréens du moment, les excellents Song Kang-Ho, Lee Byung-Hun & Jung Woo-Sung, le film est une comédie délirante par moments ultra-violente et constamment cartoonesque. Si les tentatives d’humour sont quasiment toutes couronnées de succès, sans doute grâce à l’hilarant Song Kang-Ho, les scènes d’action sont tout autant réussies, grâce au talent de Kim Jee-Woon pour les fusillades dantesques et pour la mise en place de ces séquences-là, très élaborées. On a rarement vu des scènes aussi dynamiques que la fuite dans le désert où toutes les factions s’affrontent une dernière fois dans une course-poursuite haletante au son de Don’t Let me be Misanderstood de Santa Esmeralda. On en pardonne même le petit temps mort au milieu du film et la fin un peu petits bras et gentillette d’un film qui refusait totalement le consensuel. C’est un peu dommage. Quand tant de talents derrière et devant la caméra se retrouvent pour une comédie aussi déjantée que remuante, ce n’est pas surprenant de voir que Le Bon, la Brute et le Cinglé est un bon film. Un très bon, même.
Shephard69
Shephard69

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 865 critiques

4,5
Publiée le 27/01/2013
Un remake jouissif, des personnages bien barrés, un humour très réussi, des scènes d'action menées tambour battant, quelques références cinéphiliques bienvenues. Malgré un final un peu bâclé, un grisant divertissement ou quand le meilleur du cinéma asiatique rencontre l'un des géants du western hollywoodien.
romano31
romano31

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 381 critiques

5,0
Publiée le 23/07/2009
Ce film est une véritable tuerie. Une claque visuelle. Quel choque !!! Je ne m'en suis pas encore remis. Certainement l'un des meilleurs western de l'histoire du cinéma. Des courses poursuites et des fusillades époustouflantes, une musique superbe, un trio d'acteur génialissime ( Lee Byung Hun en tête ) et une réalisation absolument parfaite de Kim Jee-woon. La course poursuite finale est tout simplement un pur moment d'anthologie. Ce film rentre dans le cercle fermé de mes films préférés. Vraiment regardez le, vous ne serez pas déçu. Accrochez vous à votre siége et admirez ce chef d'oeuvre incontestable.
stebbins
stebbins

Suivre son activité 308 abonnés Lire ses 1 783 critiques

3,5
Publiée le 29/12/2008
C'est un divertissement de haute volée qui nous est ici généreusement délivré. Le Bon, La Brute et le Cinglé n'est pas vraiment le remake du chef d'oeuvre de Sergio Leone, il ressemble davantage à sa parodie. Kim Jee-Woon dynamite les codes du genre ( le western spaghetti ) pour nous offrir un pur moment de cinéma, souvent très drôle et remarquable de maîtrise ( la mise en scène virtuose marquera le spectateur par ses vertus hallucinogènes ). C'est un film essentiellement ludique, un festival de couleurs et d'images étourdissantes qui porte la marque du cinéma coréen ( cinéma que j'affectionne tout particulièrement ). Kim Jee-Woon peut se vanter d'avoir le sens du rythme et de la dérision, qualités qu'il partage avec son acteur principal Song Kang-Ho ( que l'on avait vu dans The Host et Memories of Murder de Bong Joon-Ho ). Seule ombre au tableau : le dénouement s'avère plutôt décevant et aurait pu être plus drôle ( à mon avis, la mort des trois aventuriers aurait été hilarante ). Un très bon film, sans temps morts et délirant. Courez-y !
ElAurens
ElAurens

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 585 critiques

1,0
Publiée le 15/07/2010
Pénible, pathétique, stupide, long !!! On s’inspire du génialissime « le bon la brute et le truand » pour faire un navet pitoyable. Je n’ai pas conter combien de fois j’ai failli m’endormir en regardant ce film, les scènes d’actions sont ridicules comme les acteurs (en particulier Song Kang-Ho). Le dénouement du film n’a fait qu’enfoncer ce film qui enchaine mauvais gags et mauvais jeux d’acteurs. Seule note positive les décors.
lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1013 abonnés Lire ses 3 056 critiques

1,0
Publiée le 22/12/2008
Une réalisation de Kim Jee-Woon ne passe jamais inaperçue ! Malheureusement pour ce film, on le remarque surtout pour tout le bruit et les crises épileptiques que suscite son passage. Visuellement hideux la plupart du temps, Kim Jee-Woon a trempé son film dans un pot de peinture fluo, il bouge ses caméras tout le temps, et il hurle pour un rien avec des bruitages et des musiques pompeuses et pompières. Au final, qu'est-ce que le film a à nous proposer ? Bah pas grand-chose quand on fait le bilan. L'histoire est basique et rien ne parvient à lui donner du relief. C'est simple, au-delà de toutes les analyses que l'on pourrait en faire on retient ce constat clair et net : c'est qu'on s'ennuie horriblement. En somme, une belle déception pour cette super-production coréenne. A éviter.
Olivier Demangeon
Olivier Demangeon

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 765 critiques

4,0
Publiée le 28/12/2017
« Le Bon, la Brute et le Cinglé » est un très bon western d’action disposant d’une histoire loufoque et d’un développement sympathique. Le rythme est très plaisant et les scènes d’action sont très bien orchestrées. La photographie est très soignée, une marque de fabrique chez Kim Jee-woon, le réalisateur. La distribution offre de très bonnes prestations, notamment Song Kang-ho et Lee Byung-hun. L’ensemble est un pur divertissement, et un plaisir pour les amateurs du cinéma coréen, qui saura également distraire les autres passionnés de cinoche.
Fabien S.
Fabien S.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 873 critiques

4,0
Publiée le 02/12/2017
Un western sud coréen barré qui veut rendre hommage au bon, La brute et le truand avec beaucoup d'humour.
Kloden
Kloden

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 996 critiques

3,0
Publiée le 29/10/2014
Plus que son éclectisme, c'est l'amour que porte son réalisateur au cinéma que vient marquer d'une croix blanche Le Bon, la brute et le cinglé. Kim Jee-Won, esthète virtuose, ne cesse de chanter à travers chaque long-métrage son affection pour le cinéma de genre en en magnifiant les codes. Ici toutefois, et contrairement à ses précédentes réalisations qui maintenaient des priorités plus personnelles, la fête est totale, presque autant que chez un Tarantino dont le cinéma semble parfois entièrement dédié à l'hommage - on note d'ailleurs le clin d’œil respectueux et complice lancé par Jee-Won à QT dans la réutilisation d'une des tracks cultes de la BO de Kill Bill, le "Don't let me be misunderstood" de Santa Esmeralda. Forcément, cette entreprise festive, célébration du septième art dans sa dimension populaire, le plaisir immédiat qu'il procure et ses vertus presque thérapeutiques, ne pouvait se dérouler qu'à travers son genre le plus culte, le western spaghetti. Et par voie de conséquence, on ne pouvait imaginer d'inspiration autre que Sergio Leone et son mythique Le bon, la brute et le truand. Pourtant, ce pastiche coréen réussit assez à se détacher de cette figure tutélaire, notamment en convoquant des inspirations plus larges, Peckinpah par exemple, mais surtout en poussant l'hommage jusqu'au feu d'artifice. Une façon très fédératrice de s'approprier la culture internationale à une échelle locale, dans un décalage savoureux dont Jee-Won s'amuse lui-même. C'est ce qui me plaît dans ce film feu-follet qui jouit énormément du talent créatif de son maître d'oeuvre, sa propension à faire du cinéma quelque chose de si rassembleur. En dehors de ça, il y a pas mal à redire, dans la gestion du rythme comme de certains dérapages burlesques pas vraiment à mon goût. Entre la scène du train, filmée du feu de Dieu, et un déballage final qui ne déçoit pas, l'édifice paraît même bancal. Mais qu'importe, il est quelque part de ces films qui se dédouanent d'eux-mêmes, sans cesse au bord du faux-pas, mais si vite remis sur pied par leur fougue et leur légèreté que jamais ils ne trébuchent pour de bon. J'espérais qu'en venant appuyer le mémorable 2 Soeurs, Le Bon, la brute et le cinglé allait faire basculer Kim Jee-Won dans la catégorie des auteurs que j'apprécie particulièrement. Ce n'est pas le cas, mais à l'instar de The Quiet Family ou Foul King, il demeure un film agréable, plein d'entrain et d'une modestie salvatrice.
Béatrice G.
Béatrice G.

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 458 critiques

4,0
Publiée le 20/11/2013
Plaisant film que ce remake coréen du plus culte des westerns spaghetti. Si le pitch de base, à savoir 3 hommes à la recherche d'un trésor, est le même et qu'on y retrouve quelques scènes, clins d'oeil, qui raviveront des souvenirs, Le bon, la brute et le cinglé parvient quand même à se démarquer de son quasi-homonyme grâce notamment à un changement de décors et d'enjeux mais aussi un ton peut être plus axé vers la comédie et le second degré. Les 3 larrons sont fort sympathiques, bien qu'encore une fois ce soit le Cinglé/Truand qui vole la vedette, et l'action est au rendez-vous avec quelques scènes spectaculaires; en particuliers cette chevauchée finale dans le désert: démentielle. Du côté musique, ils ont bien compris qu'il aurait été stupide de tenter de copier le maître, aussi ils nous ont concocté une bande-son éclectique et décalée au diapason de ce western ("eastern"?) détonnant.
fast666
fast666

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 474 critiques

4,0
Publiée le 02/08/2013
Un western asiatique jouissif. C'est clairement inspiré du grand Sergio Leone, du spaghetti mais relevé au saté. Les meilleurs acteurs sud-coréen (apprécié dans de nombreux DTV français) nous offre une galerie de personnage truculent et haut en couleur. On sent vraiment que c'était un film à gros budget vu l'ampleur de certaines scènes. Le scénario tient en plus ses promesses jusqu’à la dernière minute ...
NusaDua
NusaDua

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 466 critiques

4,5
Publiée le 16/04/2013
Un Western completement délirant et particulierement bien réalisé, porté par une musique excellente et des personnages déjantés. L'un des indispensables du cinéma Coréen !
Jake74
Jake74

Suivre son activité Lire ses 36 critiques

4,5
Publiée le 19/03/2013
Film qui emprunte pas mal au cinéma de Tarantino. On a le droit a de l'humour, de magnifique scène d'action et d'un scénario assez basique et un peu cliché mais qu'on aime voir. Bien sur sa emprunte un peu à " Le bon, la brute et le truand " ( clin d'oeil facile ^^' ) les personnages sont assez copiés sur le films de références ( le chasseur de prime as de la gachette / la brute qui n'hésite pas à tuer des innocents pour arriver à ses fins et un cinglé qui est cinglé tout simplement ^^ ). Le casting est vraiment très bon aussi surtout Song Kang-Ho dans le role du cinglé ou il est à super bon. N'hésitez pas a voir ce film si vous aimez le cinéma coréen, les amateurs de Western pourrait ne pas aimer du fait du coté trop avancé puisqu'on retrouve des motos etc mais je vous conseil vraiment de lui laisser sa chance.
LE CRITIKATOR
LE CRITIKATOR

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 66 critiques

4,5
Publiée le 23/12/2012
C'est prouvé, le western n'est pas mort et enterré. Après 3h10 pour Yuma, le bon, la brute et le cinglé vient se classer potentiellement dans les bons westerns. Un western sauce asiatique est-il aussi efficace que les légendaires westerns spaghettis ? La réponse dans quelques lignes. Une histoire assez classique(la recherche d'une carte au trésor) qui démarre normalement. Pas de quoi nous emballer, jusqu’à la fameuse scène du pillage de train, un modèle de réalisation. C'est à ce moment que le réalisateur fait montre de son talent pour nous régaler d'une mise en scène superbe. On découvre alors les trois personnages principaux. Le bon, dont l'interprétation n'a rien à envier à un Clint Eastwood, la brute qui fait figure de vrai psychopathe(quel regard) et enfin le cinglé, qui reçoit ma palme de meilleur personnage du film. Il joue la carte de l'humour indirect et cela marche à tous les coups. Outre trois personnages remarquables, le film répond également aux codes du western. Avec le train cité plus haut, les chevauchées endiablées, les fusillades grandioses, mais se démarque par un rythme plus soutenu. On est ainsi ancré dans une histoire haletante et on suit bien le parcours de chacun des personnages. On l'a déjà dit, la réalisation atteint ici un summum. Les angles choisis mettent toujours en valeur l'action. Les musiques sont exceptionnelles. les scènes d'action, plus nombreuses et plus longues qu'à l'accoutumée, sont très énergétiques et bénéficient d'un style impeccable. Elles sont même parfois délirantes, grâce aux interventions magnifiques du cinglé. On ne se lasse pas une seconde de la beauté de certains passages. Ces scènes ne font pas en elles la grandeur du film. C'est plutôt la manière de les traiter choisie par le réalisateur qui les fait gagner en intensité. En effet, elles suivent la ligne conductrice du film, constituée d’humour, action, événements inattendus, le tout agrémenté par d'excellentes trouvailles, relevant parfois du génie. Que dire alors du duel final, immense référence au Bon, la brute et le truand, qui vient donner une fin somptueuse et héroïque à un film épique. Ce film n'est pas seulement un excellent western, c'est un excellent film, un des meilleurs du genre qu'il nous ait été donnés de voir. Si vous ne devez voir qu'un seul western, c'est celui là, et si vous ne devez voir que dix films, il sera dedans.
Ewen Blake
Ewen Blake

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 761 critiques

3,5
Publiée le 30/08/2012
Un western oriental complètement débridé. (C’était facile). L’hommage appuyé à Sergio Leone entraine la construction d’un scénario qui sent un peu le réchauffé et la prestation de Woo-Sung Jung est très décevante. Quoique spectaculaire et divertissant on est jamais loin de l’écœurement. Entre humour cocasse et actions frénétique The Good, the Bad, the Weird se révèle un poil trop long et abrutissant pour emporter totalement l’adhésion.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top