Morse
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,1 pour 3 326 notes dont 690 critiques  | 
  • 268 critiques     39%
  • 241 critiques     35%
  • 65 critiques     9%
  • 53 critiques     8%
  • 37 critiques     5%
  • 26 critiques     4%

690 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
THIB 1.

2 abonnés | Lire ses 100 critiques |

   2.5 - Moyen

parfois, y'a des films moyens auquel je ne comprend pas la superbe note. C'est le cas de Morse, film d'horreur suédois en 2008. Primo pour un film d'horreur il ne contient pas beaucoup de scènes d'horreur. Deuxio, le film contient des longueurs. Mais sinon, le film parle de bonnes idées, comme Spoiler : la main qui tombe dans l'eau à la fin du film

Joe D.

14 abonnés | Lire ses 31 critiques |

   4.5 - Excellent

Morse, (ou le titre exact en suédois "laisse moi entrer"), film que je ne connaissais absolument pas, et conseillé par une passionnée de cinéma. Mais quelle joie d'avoir découvert ce petit chef d'oeuvre suédois. C'est un film magistralement poétique, sur des teintes de relations ambigües entre une fillette vampire, et un jeune enfant en mal d'être, car harcelé en permanence par d'autres petits crétins (oui, les enfants sont cruels entre eux), qui semble t il un peu perturbé, et qui ne désire que se venger de ses bourreaux. La réalisation et l'esthétisme du film est soigné. Nous constatons un pays nordique plein de neiges (climat austère et froid) en opposition avec le sang des victimes qui donneraient presque de la chaleur, et de l'intensité pour briser les codes d'une ville figée. Le fait que le rythme qui en découle prend bien son temps pour nous poser dans l'atmosphère oppressante, mais en même temps séductrice de cette complicité qui va se tisser entre Oskar et Elly, nous transcende vers une mélancolie exemplaire et d'une atmosphère sombre, fantastique, poétique et intrigante, au travers de cette histoire d'amitié amour ambigüe. Nous ne sommes pas du tout dans le film de vampires horreurs classiques, ou miéleux à la Twilight, Non, ici c'est plutôt un drame que l'on retrouve, loin des codes classiques du film d'horreur vampirique.Spoiler : Oskar, dont l'interprétation de Kare Hedebrant est parfaite, et juste en tout point; victime de brimades et de harcèlement par les autres enfant de 12 ans de son école, s'intéresse énormément à tout ce qui tourne autour du meurtre, car sa soif de vengeance l'aveugle. A contrario, Elly vampire de 12 ans, elle est répugné de devoir tué pour survivre, mais n'a pas le choix. Ces 2 oppositions singulières traduites chacune l'atypisme, la mise à l'écart, va leur permettre de se compléter l'un l'autre. Tomas Alfredson pousse même la réflexion plus loin, car la marginalité d'Oskar et d'Elly est une démonstration forte de l'enfance en quête d'identité, connaissant parfaitement sa différence vis à vis des autres (surtout Elly qui l'apprendra à Oska) à l'opposition des adultes qui eux semblent résignés, perdus, et ne sachant plus quelle place trouver dans ce monde. Un conte macabre, poignant et touchant pour adultes renforcé par une BO très sentimentale, et puissante. Un vrai régal


cylon86

147 abonnés | Lire ses 2944 critiques |

   4 - Très bien

Sans aucun doute le meilleur film de vampire de ces dernières années, "Morse" surprend avant tout par la façon dont son histoire est traitée. Il n'est pas question d'être spectaculaire ici mais plutôt d'être intimiste. D'où l'histoire d'Oskar, garçon introverti maltraité par ses camarades de classe qui fait la connaissance d'Eli, une jeune fille de son âge qui s'avère être un vampire. Ce qui compte, c'est d'abord la relation entre les deux enfants, parfaitement écrite. Tous deux marginaux, ils vont apprendre à se connaître et surtout à s'aimer, Eli allant même à défendre Oskar quand il en a besoin (la scène de la piscine, marquante par sa violence et la qualité de sa mise en scène). Si le rythme est lent et que l'histoire prend bien son temps pour commencer, on ne s'ennuie jamais. La mise en scène froide mais hypnotique de Tomas Alfredson fait son petit effet, distillant peu à peu une atmosphère particulière renforcée par les décors de nuit enneigés. Porté par deux jeunes acteurs très talentueux rendant leurs personnages extrêmement crédibles et touchants, "Morse" est sans aucun doute une excellent surprise qui prouve qu'en cherchant un peu, on peut faire original et pas mièvre quand on parle de vampire.

Jeanometal24

0 abonné | Lire ses 6 critiques |

   0.5 - Nul

DECEPTION!!!!!!!!!!!!!!! La bande annonce était alléchante, le cinéma nordique sait être glauque et malsain et oser faire un film violent avec des enfant voila qui promettait un bon moment. Mais voilà, tout ou presque est dans la bande annonce. Donc on s'emmer..... un peu fort passer les premières 20mn. Dommage.

Bub ... Haut les flingues,

15 abonnés | Lire ses 367 critiques |

   4 - Très bien

Un film tout en poésie et en direction artistique. Peu (pas) d'horreur, une histoire très difficile à traduire en image, une complexité touchante et ambigüe dans les rapports entre les personnages. Le tout est très réussi mais ne peut pas plaire à un large public bien que ce soit réellement un cas d'école en matière d'adaptation cinématographique de roman "dûr".

this is my movies

82 abonnés | Lire ses 1902 critiques |

   4.5 - Excellent

Avec cette nouvelle mode des vampires trop mignons et à la mythologie saccagée, ça fait du bien de voir une variation qui non seulement en respecte les codes mais qui sait aussi renouveler un peu le genre par la simple grâce d'une bonne histoire. L'univers scandinave colle parfaitement à ce mythe, avec des paysages désertiques et froids. C'est aussi une très belle histoire d'amour entre 2 êtres marginaux, une histoire de sang aussi et la découverte de l'autre. C'est simple, beau et touchant. Par ailleurs, la mise en scène de T. Alfredsson est sublime, très esthétique mais sans jamais dénaturer la violence. Par contre, le rythme est un peu lent et le film est probablement un peu long mais ce manque d'efficacité narrative est largement compensé par certaines séquences très marquantes, avec des effets spéciaux très soignés. La scène finale dans la piscine est de plus une des plus belles scène de cinéma de ses 10 dernières années. Alors oui, en dépit de quelques petits détails un peu pénibles et son rythme trop lent, ce film de genre teinté de psychologie jamais rasoir est un must see pour tout fan de vampirisme. Et je parle des vrais fans. D'autres critiques sur

http://thisismymovies.over-blog.com/

Jack Frozen

9 abonnés | Lire ses 4 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce film possède une ambiance unique, exceptionnellement envoutante, doté d'une histoire touchante et troublante . La version vostfr est absolument recommandé pour bien plonger dans ce film. J'ai du le voir une dizaine de fois chose rare, et l'impact émotionnel est toujours présent... mais attention, la version française est une catastrophe, les doublages sont complètement ratés. Bref, amis cinéphiles, vous allez adorez, et (ennemis) fast and furious, vous allez détestez ^^

Ashitaka3

31 abonnés | Lire ses 865 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

"Morse" ou "Let the right one in" est un film superbe esthétiquement. Les deux jeunes acteurs épatent par leur savoir-faire, la direction est impeccable. Et quelle mise en scène! Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. Beaucoup de non-dits, une poignée de hors-champs magnifiques, un suspens glaçant, une histoire d'amour et de morts royale! La lenteur du film est balayée par cette histoire d'amour hors du temps. J'aimerai bien avoir une suite! Ce film m'a retourné et m'a poussé à acheter le livre et sa courte suite: "let the old dreams die". L'histoire du petit couple m'a enivré à un point que je n'aurai jamais soupçonné. Je n'ai pas envie de voir le remake américain qui a copier/coller ce film, ça ne m'intéresse pas... Car CE bijou est devenu simplement et très facilement mon film préféré par dessus tous. C'est parce qu'il touche par sa pureté, sa douceur, son réalisme, sa passion, son amour, sa virtuosité scénique... Ce film est un chef-d’œuvre venu des neiges éternelles, venu d'un autre monde. C'est éblouissant! A noter que les musiques sont justes parfaites! Et la lumière, merci monsieur le chef opérateur d'Interstellar, que de talents devant et derrière la caméra... Ce film est une pépite absolue.

moket

44 abonnés | Lire ses 1871 critiques |

   4 - Très bien

Le rythme du film est déroutant mais il est beau, sombre et angoissant à la fois. A découvrir pour voir les films de vampires autrement.

Kloden

19 abonnés | Lire ses 656 critiques |

   4.5 - Excellent

Venu du grand Nord et imprégné d'une atmosphère scandinave quasi-polaire, Morse ajoute pourtant à une froideur exacerbée la chaleur ardente des passions. Surprenant de subtilité et de pluralité, il réussit en effet un incroyable mariage de genre et d'éléments divers, bonifiant probablement le roman d'origine (que je n'ai pas lu) dont il constitue je n'en doute pas une adaptation réussie. A ce que j'ai compris moins dispersé, davantage concentré sur son duo amoureux que son pendant littéraire (jusqu'à faire de l'isolement sa raison d'être première, grâce notamment à un incessant jeu sur les focales qui cloisonne la perception de l'environnement et sépare les personnages), Morse est d'une force indéniable. Disons d'abord merci et bravo à Thomas Alfredson, qui réussit pratiquement tous ses partis pris artistiques. Le jeune suédois choisit d'abord avec succès une relative économie de plans qui lui confère une rare pureté et une vraie puissance visuelle et narrative, acceptant la lenteur. Une lenteur qui entre en résonance avec des choix de prise de vue sans cesse étonnants, refusant d'entrer à plein dans le récit, de se laisser aller aux artifices souvent en usage dans l'horreur et dont Alfredson démontre avec succès qu'ils n'ont pas le monopole de l'efficacité. Lenteur et détachement, donc, donnent une veine poétique certaine à cette histoire d'amour impossible entre une "jeune" vampire et un garçon accablé de solitude. Le conte macabre dans lequel il se trouvent pris gagne lui aussi beaucoup dans l'irréalité de l'ambiance générée par cette mise en scène brillante, et une photographie elle-aussi exceptionnelle. Des airs de conte qui justifient (ou du moins excusent) quelques incohérences, ou plutôt un désintérêt malin pour certaines questions d'ordre pratique. Il y en effet dans la lenteur des personnages à réagir alors que les attaques se multiplient quelque chose qui donne à penser que malgré tout, l'histoire d'amour se vivra et prendra son ampleur dramatique, comme si cela était inévitable, destinal. Voilà qui l'air de rien, appuie encore l'impression produite. Pendant ce temps là, et sans se soucier avec lourdeur de questions morales, Alfredson développe la pureté, l'absolu de son scénario, qui se réapproprie avec brio les clichés et les thématiques du genre. Il laisse aussi une belle opportunité de s'exprimer à deux jeunes acteurs excellents, dont il serait dommage de les voir s'arrêter trop tôt. Si Kåre Hedebrant (Oskar) a rejoint les rangs de la série Real Humans, Lina Leandersson, brillante en jeune vampire écrasée par la nécessité, n'a toujours pas refait surface depuis Morse. A suivre. En tout cas, pour un premier long-métrage, elle pouvait tomber sur pire que cette pépite d'une superbe poésie macabre. A mes yeux, l'égal du Dracula de Francis Ford Coppola et d'Interview With A Vampire, dans un style qui préfère au baroque un réalisme dépaysant et extrêmement immersif. Un grand film.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Morse Bande-annonce VO
293 350 vues
Morse Extrait vidéo VO
10 125 vues
Morse Extrait vidéo (2) VO
7 845 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné