Notez des films
Mon AlloCiné
    Terminator Genisys
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Terminator Genisys" et de son tournage !

    Les candidats à la réalisation

    Avant que le choix ne s'arrête sur Alan Taylor, plusieurs réalisateurs avaient été pressentis par la production : Ang Lee, Denis Villeneuve et Rian Johnson figuraient ainsi parmi les candidats au poste.

    Bane vs T800

    Tom Hardy était pressenti pour le rôle de John Connor mais c'est finalement Jason Clarke qui fut choisi. Hardy est parti travailler sur le nouveau Mad Max: Fury Road. James Cameron, créateur et réalisateur du premier Terminator, a cité Mad Max 2 parmi ses sources d'inspiration.

    Papynator

    En raison de l’âge de Schwarzenegger (67 ans), il fut décidé qu’à la place des effets-spéciaux censés le rendre plus jeune de 30 ans, son vieillissement serait intégré au scénario. De fait, le tissu de peau recouvrant son corps de robot vieillit comme n’importe quel humain. C’est pour cette raison que le T-101 aperçu dans la bande-annonce arbore une couleur de cheveux grisonnante. Pour l'anecdote, ce sont les vrais cheveux du gouvernator.

    Question de temps

    La Paramount a donné son feu vert pour la mise en chantier de deux suites car même si Genysis est un succès ou un flop retentissant, les droits d'auteurs de la franchise retourneront à James Cameron en 2019.

    Stratégie

    Cet opus est conçu pour poser les bases d'une nouvelle trilogie.

    On a failli attendre

    C'est la première fois en 12 ans que Schwarzenegger reprend le tôle de Terminator depuis Terminator 3. Il fut remplacé par une version digitale dans Terminator Renaissance. Cette durée coïncide avec celle entre Terminator 2 : Le Jugement dernier (1991) et Le Soulèvement des Machines (2003).

    Héritage préservé

    Il s’agit du premier film de la franchise à ne pas utiliser de Terminator animatronique créé par Stan Winston, un maître des effets spéciaux. Ce grand ami de Schwarzenegger est décédé en 2008. En guise de subterfuge, les animatroniques ont été créés grâce à des effets spéciaux dans le studio Legacy Effects, qui est composé d’anciens collègues de Winston.

    Lieux de tournage

    Le film a été tourné entre la Nouvelle Orléans, San Francisco et Los Angeles. Il s'est étalé sur une durée de cinq mois.

    2 Actrices pour 1 rôle

    Emilia Clarke, désormais célèbre grâce à la série Game Of Thrones, redonne vie à Sarah Connor, un personnage emblématique qu'incarnait déjà Lena Headey (alias Cersei Lannister) dans la série Terminator: Les Chroniques de Sarah Connor. La jeune actrice a indiqué qu'elle s'est inspirée de Daenerys plutôt que des précédentes versions cinématographiques.

    Éternel

    Pour recréer l’imposant Terminator du premier film, la tête d’Arnold Schwarzenegger a été incrustée en post-production sur le corps de Brett Azar, un jeune acteur et bodybuilder. Schwarzy a toujours été un grand fan du jeune sportif et pour le remercier, il lui a même offert des cigares et plusieurs magazines après son premier jour de tournage.

    Short list

    Taylor Kitsch et Nicholas Hoult faisaient partie des finalistes pour le rôle de Kyle Reese, mais ce sont Boyd Holdbrook et Jai Courtney qui ont été les derniers à être envisagés.

    Derrière le titre

    Si l’on s’attarde sur l’étymologie du titre, on comprend qu’outre la signification de commencement (ou en l’occurrence, de recommencement), il fait référence au jargon informatique “sys” qui signifie « système » en anglais, ou à un fichier crucial dont le système dépend pour fonctionner normalement. Dans le film, "Genysis" est le nom d'une application introduite par Cyberdine System censée révolutionner la technologie, mais qui sera responsable du lancement des missiles nucléaires sur Terre.

    Se donner le mot

    La réplique "Viens avec moi si tu veux vivre" a été prononcée dans chaque film de la saga, d'abord par Kyle Reese, puis par le T-800, ensuite par John Connor et encore une fois par Kyle Reese. Cameron Phillips alias Summer Glau n'a pas dérogé à cette règle et a honoré la tradition dans la série TV TerminatorCette fois, c'est au tour de Sarah Connor de la dire. L'autre réplique culte "I'll be back", ou "Je reviendrai" en français, sera une nouvelle fois déclamée par Schwarzy.

    Une première

    Terminator Genisys est le premier film de la franchise tourné avec des lentilles anamorphiques.

    Terminator liquide mais faillible

    Robert Patrick a décliné l’offre des studios qui souhaitaient le voir revenir en T-1000. Selon lui, sa condition physique et ses problèmes de hanche en particulier ne lui permettaient pas d’assurer les scènes d’action qu’il jugeait éprouvantes. Malgré tout, il fait un caméo pendant l’affrontement entre les deux Terminators à l’hôpital.

    Et si...

    Brett Ratner aurait pu réaliser le film mais il a préféré se consacrer entièrement à Hercules, sorti en 2014.

    Référence

    Lors de la rencontre entre le Terminator et Kyle Reese du second trailer, le robot adresse un large sourire accompagné d’un « ravi de vous rencontrer ». Sarah ajoute qu’elle lui enseigne les coutumes des humains pour faciliter son intégration. Ce passage est une référence à une scène coupée de Terminator 2 où John apprend à Schwarzenneger à sourire. Le robot répond en imitant un homme au téléphone arborant une mimique peu convaincante, c’est alors que le jeune garçon insiste pour que le Terminator pratique devant un miroir.

    2 Acteurs pour 1 rôle

    John Connor a été interprété successivement par deux acteurs, Christian Bale en 2009 et Jason Clarke en 2015, qui ont tous deux partagé l’affiche de Public Enemies en 2009.

    Rôle mystère

    Absent des bandes-annonces, le rôle tenu par Matt Smith demeure indéterminé, la production souhaitant garder le mystère. Tout ce que l'on sait est qu'il sera un allié de John Connor. De nombreuses théories circulent à ce sujet mais aucune n'a été confirmée.

    La SF avant tout

    On peut dire que la coscénariste Laeta Kalogridis commence à avoir de la bouteille. Avant de s’attaquer à Terminator, la dame a travaillé en tant que productrice déléguée sur le classique instantané de James Cameron, Avatar. Ce n’est pas tout, elle a participé à l'écriture d'un autre projet du maître d’Hollywood, Battle Angel. Outre le réalisateur et le genre, ces deux œuvres partagent de nombreuses similitudes. Battle Angel peut être décrit comme un film de cyborg épique, ça vous rappelle quelque chose ? Kalogris était également de l’équipe de Bionic Woman, une série datant de 2007. Elle planche actuellement sur un autre film de science-fiction, "Carbone modifié". Celui-ci se déroule dans un futur ou il est question d’altération entre l’Homme et la machine. Tout est lié.

    Cycle

    Kyle Reese débarque à Los Angeles dans le passé non seulement dénudé, mais en plein milieu de l’autoroute ! Certains y verront une connexion à l’épisode pilote de la série Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor et l’entrée en scène mémorable de Cameron Phillips (Summer Glau) qui, elle aussi, est nue sur l’autoroute.

    Déjà été fait

    La décision de ramener Arnold Schwarzenegger dans ce reboot a été fortement influencée par Star Trek dans lequel Spock, Leonard Nimoy, passe dans une temporalité alternative où il rencontre une version rajeunit de lui-même, sous les traits de Zachary Quinto.

    Incarnation de la loi

    Le récemment oscarisé J.K Simmons incarne un détective alcoolique qui mène l’enquête sur Sarah Connor pour tenter d'élucider l'affaire autour des robots. Lors des évènements du film, cela fait près de trois décennies qu'il travaille sur ce mystère. D'abord réticent, il finit par prêter main forte à la jeune femme.

    Bientôt la fin

    Arnold Schwarzenegger a officiellement annoncé que Genysis serait l'avant-dernier film de la franchise auquel il participerait.

    Relief

    Genysis sera le premier film de la saga à être projeté en 3D. La seule propriété Terminator à avoir bénéficié de ce format est une attraction des Universal Studios, inspirée du second volet.

    Kezako ?

    Terminator: Genysis est le cinquième volet de la franchise. Suite ? Reboot ou remake ? La réponse se trouve dans la question puisque ce film est tout ça à la fois. Il reprend sensiblement la même intrigue que le premier, à savoir : dans le futur, John Connor (Jason Clarke) envoie un soldat (Kyle Reese) sauver sa mère (Sarah Connor) de l'attaque d'un robot tueur qui cherche à empêcher la rébellion. Néanmoins, les cartes sont rebattues car en arrivant dans le passé, la menace (le T-800) a déjà été écartée (grâce à un Schwarzy du futur) et une autre (le T-1000) va prendre sa place. Tout un programme !

    Parlons argent !

    Le budget du film est de 170 millions de dollars, ce qui est plus que Terminator (6.4 millions) et Terminator 2 (100 millions) mais moins que Terminator 3 (170 millions) et Terminator Renaissance (200 millions).

    Les droits se balladent

    Pour produire ce film, Skydance a racheté les droits de la saga Terminator après que la MGM les ait perdu. En 2019, c'est James Cameron, le créateur original, qui les récupérera.

    Goût du détail

    Les producteurs se sont appuyés sur leurs connaissances pour reconstituer avec soin la séquence initiale dans laquelle Kyle Reese apparait en 1984, jusqu'à redonner vie au clochard et au chien que l'on aperçoit en arrière plan dans la ruelle. C'est à partir de cet univers familier que des grands bouleversements prennent place, dont l'entrée en scène d'un T-1000.

    Robot bûcheron

    La scénariste Laeta Kalogridis associe le personnage joué par Arnold Schwarzenegger au bûcheron en fer blanc du Magicien d'Oz, qui se plaint de ne pas avoir de coeur. Pourtant, il incarne la pierre angulaire du film. L'enveloppe corporelle du T-800 a bien vieilli et son esprit a acquis de l'expérience vis-à-vis des humains, ce qui est inédit dans la franchise.

    Plusieurs Governator

    Les producteurs ont fait appel aux services de Jason Matthews en ce qui concerne les effets spéciaux du film, qui a travaillé chez Legacy effect, une société créée par Stan Winston qui a mis au point les effets des premiers Terminator. Matthews a dû créer une réplique en silicone d'Arnold Schwarzenegger, parée d'une armature en acier et d'articulations réalistes d'un point de vue physiologique. Il a eu recours à des mesures et des plâtres de l'acteur datant de 1984. Cette réplique a été utilisée lorsque le risque encouru par l'acteur était trop grand ou quand Arnold plus âgé rencontre son alter ego plus jeune. Un double en mousse a d'ailleurs été construit pour les cascades périlleuses.

    Demande à la poussière

    Pour accessoiriser les combattants de la résistance humaine, l'équipe du film a imaginé des costumes à partir de plaques d'immatriculation et de pneus. Pour qu'ils aient un aspect réaliste, les costumes ont été recouverts de poussières et passés à la bétonneuse.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • 1917 (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • Scandale (2019)
    • Underwater (2019)
    • Selfie (2018)
    • Les Misérables (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • Bad Boys For Life (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • SOL (2018)
    • Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part (2018)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • La Vérité (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    • Le Voyage du Dr Dolittle (2020)
    Back to Top