Notez des films
Mon AlloCiné
    Sin Nombre
    note moyenne
    4,0
    1592 notes dont 248 critiques
    répartition des 248 critiques par note
    47 critiques
    125 critiques
    46 critiques
    23 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Sin Nombre ?

    248 critiques spectateurs

    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 990 abonnés Lire ses 5 462 critiques

    4,0
    Publiée le 22 octobre 2009
    Grand lauréat (ex-aequo) lors du dernier Festival du Film Américain de Deauville en remportant le Prix du Jury, mais aussi les Prix de la Meilleure Réalisation et de la Meilleure Direction Artistique lors du dernier Festival du Film Indépendant de Sundance, pour son premier long-métrage, Cary Fukunaga ne passe pas inaperçu et on ne peut être qu’objectif à la vue de ces nombreux trophées quand on voit ce que rend Sin Nombre (2009) sur grand écran ! Une œuvre démesurément différente ce que nous avions l’habitude de voir en salles, hyper réaliste et qui vous prend aux tripes, on suit tout au long du film, le long voyage qu’entreprennent un père de famille, son fils, sa fille et leur oncle, sur les toits des trains, traversant l’Amérique du Sud, reliant le Honduras aux Etats-Unis. Mais leur parcours sera semé d’embûches et leur route croisera celle de Casper, membre d’un terrible gang, recherché pour meurtre et trahison. Malgré toute cette violence, une histoire d’amour va naître entre ce dernier et la jeune fille, toujours en retenue et en toute discrétion, leur amitié va se créer au fur et à mesure jusqu’au point de non retour. Une histoire forte, violente, réaliste, sans concession et qui ne devrait pas vous laisser de marbre !
    Cluny
    Cluny

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 593 critiques

    4,0
    Publiée le 19 octobre 2012
    Les gangs ont visiblement bien changé depuis "West Side Story". Les blocks qu'ils contrôlent ne sont plus à la dimension d'un pâté de maison, mais d'un continent. Ainsi, la Mara Salvatrucha à laquelle appartient Casper compterait de 50 000 à 100 000 membres répartis entre Etats-Unis, Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique et Canada. Née dans les années 1980 à Los Angeles parmi des chicanos originaires du Salvador, la Mara tire son nom de marabunta, qui désigne l'invasion destructrice de fourmis légionnaires. C'est en filmant pour "La Vida loca" un gang slavadorien concurent, la Mara 18 qui croise d'ailleurs la route de nos personnages, que Christian Poveda a été assassiné au Salvador. Le recours à ce tout jeune savoir wikipédiesque se justifie par la sécheresse du réalisme documentaire qui constitue un des aspects essentiels de ce premier long métrage de Cary Joji Fukunaga. Ainsi les différents rites initiatiques (tenir 13 secondes de passage à tabac, tuer un ennemi de sang-froid pour avoir droit à son premier tatouage), ainsi que la soumission inconditionnelle aux règles du gang sont intégrés avec intelligence dans l'intrigue, et représentent plus qu'une toile de fond. On voit ainsi Willy, dont le pseudonyme de marero est Casper, aller chercher le tout jeune Benito en douce de sa grand-mère qui ose s'opposer à la toute-puissance du gang, pour lui faire passer son initiation qui l'autorisera à avoir son propre pseudo, Smiley. Après son tabassage, le chef du gang le cajole et lui explique qu'il pourra bénéficier partout de l'aide de la Mara, ce qui sera amplement démontré dans la seconde partie du film, à partir du moment où Caper passe du statut de prédateur à celui de proie. Cette dimension de protection d'une famille composée de dizaines de milliers de frères, dans des pays où l'Etat a depuis longtemps renoncé à son rôle d'aide sociale est très justement montrée dans toutes ses contradictions, dans la scène où Lil Mago annonce à un prisonnier du C18 que son corps sera découpé en 18 morceaux et donné à manger aux chiens, le tout en portant avec tendresse un bébé dans ses bras. En parallèle à cette action, on suit le long trajet de Sayra, de son père et de son oncle vers la Terre Promise du Nord, perchés sur le toit d'un train comme les vagabonds de la grande dépression. Avant d'atteindre la gare de départ, on voit le père faire réciter à ses deux compagnons le numéro de téléphone de sa femme au New Jersey ; cette scène donne un exemple de la subtilité du scénario : elle permet à la fois de montrer l'indépendance de caractère de Sayra qui se rebelle devant ce bachottage, et de placer un jalon qui prend tout son sens à la fin. La force de "Sin Nombre" réside dans cette capacité à mêler l'aspect documentaire à la tension permanente d'un récit qui prend la dimension d'une tragédie, tout cela se trouvant magnifié par une très belle photographie et un choix de cadre très souvent pertinent. Mais le récit à lui seul suffit à rendre le film à la fois palpitant et poignant, notamment grâce à la performance de Paulina Gaitan qui a l'âge du rôle. Même si on sait comme Casper que la question n'est pas de savoir s'il échappera à son exécution, mais plutôt de savoir où et quand elle aura lieu, on se demande si le destin qui les a précipités l'un vers l'autre permettra que se réalise la prédiction de la voyante : "Tu arriveras aux Etats-Unis non par la grâce de Dieu, mais par les griffes du diable. " http://www.critiquesclunysiennes.com
    Gianthawk
    Gianthawk

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2013
    Un film poignant qui coupe le souffle jusqu'au dernier moment. Une réalité éprouvante à regarder mais qui permet de mieux saisir le thème de l'immigration clandestine de l'Amérique du Sud aux US. Des personnages bien plus qu'attachants. Un film à ne surtout pas rater, dans la lignée des films qui vous marquent à jamais et changent votre manière de percevoir le monde.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 1487 abonnés Lire ses 6 877 critiques

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2010
    Difficile de se faire au final un avis précis sur ce "Sin Nombre", tant il est capable de nous emballer à certains moments que de légèrement nous ennuyer à d'autres. On oscille ainsi de bout en bout entre deux sentiments très distincts : d'un côté celui d'assister à un film fort et puissant, de l'autre d'être en face d'une oeuvre souffrant de baisse de rythme évidente, ce qui fait qu'en définitive on est pas tout à fait emballé par le résultat final. Cela dit, ne faisons pas non plus la fine bouche, car que ce soit par sa mise en scène des plus efficaces, son propos des plus éclairants et quelques scènes réellement saisissantes, "Sin Nombre" n'en demeure pas moins un film des plus appréciables de cette année 2009, permettant qui plus est de mettre en valeur un pays que l'on ne connaissait quasiment que de nom. A découvrir.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1002 abonnés Lire ses 4 877 critiques

    4,0
    Publiée le 21 avril 2010
    Beaucoup de bruit pour ce film qui est au final très réussit mais sans aucun doute surestimé. Une histoire forte et actuelle avec un bon mixte entre le voyage clandestin et la main mise des gangs. Les acteurs sont tous bons et ont une vraie émotion à revendre. La mise en scène manque d'ambition, elle reste trop en retrait comme figée, c'est dommage. L'autre bémol reste la relation entre le fugitif de la mala (le héro) et la clandestine ; jamais on ne peut croire que la gamine va suivre le jeune caïd sur un coup de tête et aussi rapidement... Cependant le film tient assez bien ses promesses notamment du point de vue de l'action et du point de vue de l'émotion. A voir.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juillet 2013
    Film bien prenant, scénario qui vous met dedans direct. L'ambiance y est très bien retranscrite, l'interprétation est de qualité bref, que du bon dans un film réaliste sur un sujet fort qui ici est très bien traité. Pas de surenchère de la violence pour le spectacle, juste la réalité ce qui rend le film encore plus dur et à l'impact certain. A voir pour un regard sur cette population qui veut immigrer ainsi que la loi des gangs.
    Coxwell 51
    Coxwell 51

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 37 critiques

    3,5
    Publiée le 10 août 2017
    Expérience intéressante que de découvrir Sin Nombre après le très récent Beast of No Nation. Le traitement comme les problématiques exposées sont similaires ; l'articulation entre la violence et la misère est particulièrement judicieux quant à sa construction cinématographique. Que ce soit dans l'interprétation très juste de ses jeunes acteurs tout comme dans ses plans à échelle humaine, le voyage proposé par Cary Fukanaga est dénué de misérabilisme mais sait capter des instants de vérité subtils mais toujours esthétiques (le film échappe au "naturalisme" cinématographique dardennien - ouf). Un film âpre mais beau, difficile mais délicat ; un portrait saisissant d'une jeunesse aux aspirations malmenées par la violence endémique des gangs.
    Alex G.
    Alex G.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 24 novembre 2013
    Un film dur mais réel . Sin Nombre est le seul film prouvant l'enfer , la violence et surtout l'insécurité qui règne, dans quelque pays d’Amérique latine
    batouki
    batouki

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 17 critiques

    3,5
    Publiée le 8 janvier 2014
    C'est pour moi un "bon film" dont j'ai regretté qu'il ne soit pas un peu plus long. On est tout de suite plongé dans le monde des gangs d'Amérique Centrale et on y voit la pauvreté qui règne là-bas et qui pousse beaucoup de personnes à se faire clandestins sur les routes vers les Etats-Unis. L'histoire est bien menée même si on peut s'attendre à la fin. Même si on aurait pu voir un peu plus de détails sur les liens entre gangs, les passes etc, c'est un beau film qui se laisse agréablement regarder .
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 171 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 13 juin 2010
    C'est un premier long-métrage qui vous met K.-O. Cary Joji Fukunaga filme comme il respire insufflant à ses personnages une énergie vitale. À ne pas manquer.
    Movie_Fan
    Movie_Fan

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 431 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2011
    Très bon film, de bons acteurs, un bon scénario. Le film nous fait découvrir la mafia sud américaine et ses enjeux. Fin tragique et émouvante. Un bon film à voir.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 2 133 critiques

    2,5
    Publiée le 21 octobre 2009
    Pour son premier long métrage, le jeune californien d'origine suédo-japonaise Cary Fukunaga frappe fort. Cet ancien étudiant de l'Institut d'études politiques de Grenoble gifle les spectateurs avec un film sur les espoirs et les désespoirs des populations jeunes de l'Amérique centrale : Honduras, Mexique. Un film dans lequel règne la violence, mais également l'amour; avec la guerre des gangs dans une ville du nord du Mexique, les rites abominables qui y règnent, les clandestins qui viennent du sud, malmenés, rackettés. Un film désespérant, au sens premier, étymologique du mot. Mais aussi, un film très américain, avec tous les ingrédients qui interviennent forcément dans un tel film : violence, bien sûr, mais aussi rédemption, sentiment, vengeance, un brin de pathos, etc. Un film pas totalement calibré mais ... pas loin ! Un film indépendant, donc pas hollywoodien, mais ... pas loin ! Un film, par ailleurs, très bien photographié par le brésilien Adriano Goldman qui a d'ailleurs été primé pour ce travail au Festival de Sundance 2009. Un mot sur la musique : tout au long du film, on entend plusieurs chansons aux rythmes de cette région du monde, avec, en particulier, pas mal de cumbia, colombienne à l'origine, mais dorénavant bien implantée dans presque toute l'Amérique hispanique. Un film dont on ne sort pas indemne.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 248 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    4,0
    Publiée le 22 octobre 2009
    Une vraie réussite. Des acteurs convaincants. Une première réalisation qui prédit un avenir prometteur.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2009
    tres interessant avecdes scenes marquantes
    obalone
    obalone

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 292 critiques

    2,5
    Publiée le 21 octobre 2009
    C'est un film beau, cruel et efficace mais rien de bien original.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top