Notez des films
Mon AlloCiné
    Deadpool
    note moyenne
    4,1
    40924 notes dont 2408 critiques
    répartition des 2408 critiques par note
    753 critiques
    843 critiques
    444 critiques
    165 critiques
    94 critiques
    109 critiques
    Votre avis sur Deadpool ?

    2408 critiques spectateurs

    Simon1310
    Simon1310

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 209 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2016
    Deadpool est le film de super héros le plus drôle et fun que j'ai vu. De son faible budget il en a tiré une force qui lui a permit de toujours être inventif. Privilégiant les vannes et l'humour trash, il compense le peu de scénes d'actions par une violence décomplexé et jouissif qui donnerait bien des leçons aux films de super héros, lisses et interchangeables ( ant man, age of ultron), que l'on est obligeait de se taper chez marvell. En prenant un risque avec ce film la fox a eu du nez là ou elle a complétement vampirisé le reboot des quatre fantastiques, de même qu'en embauchant Ryan Reynold, après sa mésaventure avec Green Lantern, qui s'est complétement lâché avec le personnage de deadpool, renvoyant le personnage de tony stark aux oubliette tant sa prestation est génial. Du coté des points négatifs, on pourra reprocher un méchant moyen, sans envergure et une dernière partie un peu moyen, le manque d'argent se faisant ressentir dans les décors. Mais cela est léger comparé aux qualités du film qui offre une nouvelle façon de concevoir le film de super héros loin des spectacles aseptisés et sans reliefs que l'on se coltine depuis un petit bout temps.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2721 abonnés Lire ses 1 443 critiques

    4,0
    Publiée le 13 février 2016
    "Deadpool" de Tim Miller est une bien réjouissante découverte pour un non initié à la BD dont est d'ailleurs issu ce film ! Car ce super-héros et anti-héros à la fois vaut le détour tant ça décoiffe à tous les étages !!! Bien plus que les cascades, scènes d'action ou autres, c'est à mon avis la personnalité atypique du personnage central, héros malgré lui, qui compte et qui fait le film ! Quel énergumène foutraque, déjanté, bavard, drôle, dont l'autodérision marche à plein régime ! Alors autant s'atteler à bien absorber les paroles, ou les lire dans le cas de la VO qui pour le coup nous fait perdre quelques instants d'une action débordante. Et ça n'arrête pas, ce Deadpool/Wade Wilson, interprété par Ryan Reynolds est insatiable et a de la suite dans les idées, de la répartie envers et contre tout ou tous ! Étonnant à ce niveau, l'humour reposant essentiellement sur cet aspect unique du film... Bien sûr on frise quelquefois les blagues douteuses mais l'ensemble est aussi d'une certaine incrédulité qui amuse ou qui déstabilise pour le plus grand bien... La panoplie de personnages vaut aussi le coup d'œil dont un certain duo littéralement impayable tant ils surprennent et amusent ! Épatant, drôle, original et tellement décalé ! Une surprise bien étonnante qui met en forme...
    hardric95
    hardric95

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 10 février 2016
    Étant fan du personnage, j'ai rarement vu un film qui respecte à ce point le comics, dans son style et son univers. J'ai adoré l'humour trash et corrosif. Le film ne se prend jamais au sérieux et ne sort jamais de son délire. Il n'essaie pas de se faire passer pour ce qu'il n'est pas. Le parti pris est donc total et c'est donc à travers plein d'auto-dérision et de nombreuses références en tout genre que le film en devient hilarant. À l'heure où quasiment tous les films marvel récents adoptent exactement le même ton et la même approche niveau scénario et mise en scène, c'est véritablement rafraîchissant de voir un film qui casse les conventions habituelles du genre. On pourrait cependant critiquer une histoire un peu faiblarde mais cela est largement compensé par des personnages hauts en couleurs. J'aurais juste un petit bémol au niveau des scènes d'actions qui sont très peu variées et se résume quasiment à seulement deux séquences du film, bien faites et longues certes, mais celà fait quand même un peu léger. Mention spéciale à Ryan Reynold qui est absolument jouissif en deadpool. En conclusion une excellente adaptation de comics qui ravira tout les fans de deadpool mais qui peut déplaire à ceux qui ne sont pas friands de ce style de film et de ce type d'humour qui ne fait pas toujours dans la subtilité.
    Black-Night
    Black-Night

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 421 critiques

    3,5
    Publiée le 23 février 2016
    Deadpool est un bon film mais ça s’arrête là. L’originalité du concept donnait envie et il avait les cartes en mains pour être une grande réussite ce qu’il ne sera pas. Quelque peu décevant mais malgré tout on prend du plaisir devant ce divertissement irrévérencieux et décomplexé à l’humour ravageur. Mais même là-dessus il ne joue pas la carte à fond, il reste un brin convenu dans tout ce qu’il entreprend. Il abuse dans le jeu du 4ème mur que ça en devient parfois saoulant mais aussi des flash-backs pas superbement utilisés ou encore dans les ralentis abusifs. Un Marvel décalé des autres se concentrant sur un non super-héros. Le film reste pour moi un peu trop sur sa retenue mais on va dire que dans l’ensemble on arrive quand même à prendre son pied par des moments jouissifs et du rire et le divertissement reste présent. La bande son de Junkie XL est elle aussi quelque peu jouissive parfois, notamment quand on met du George Michael avec son superbe titre Careless Whisper. Il s’agit du premier long métrage du réalisateur Tim Miller il s’en sors tout de même avec les honneurs, il aurait pu faire mieux mais il aurait pu faire bien pire aussi. Le casting s’éclate avec Ryan Reynolds excellent, Morena Baccarin, Ed Skrein, T.J. Miller, Gina Carano, Brianna Hildebrand. Puis le caméo de Stan Lee est énorme une fois encore et bien drôle. Pool plaisant, à défaut de nous mettre dead. Ma note : 7/10 !
    Lintu87
    Lintu87

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 29 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2016
    Avant toute chose, il faut souligner que cette critique porte sur la version originale et non-censurée du film. Afin de profiter pleinement de ce dernier, il est même recommandé de ne voir que celle-là. Sur cet avant-propos, critiquons, mes bons ! Les films de super-héros sont légion depuis quelques années et envahissent petits et grands écrans, au point où le public peut parfois frôler l’indigestion. Nouvelle année oblige, de nouveaux blockbusters se profilent à l’horizon. Mais alors que la quasi-totalité des regards est tourné vers « Batman vs Superman » qui doit sortir cet été, que vaut ce long-métrage portant sur l’anti-héros le plus connu de l’univers des comics ? Pour résumer le personnage de Deadpool à ceux qui ne le connaisse pas, ou que le matraquage web/publicitaire a épargné, il s’agit d’un personnage tiré de l’univers Marvel se démarquant par des traits particuliers : plus qu’un héros il s’agit d’un mercenaire, officiant donc du bon comme du mauvais côté suivant qui paie le plus. Il est doté d’un humour aussi noir qu’un ramasseur de coton et aussi sanglant que le dos de ce dernier, et enfin il adore casser le quatrième mur pour venir parler directement à ses lecteurs. Il était donc essentiel de retrouver ces quelques ingrédients dans le long-métrage qui lui était dédié. S’agissant du premier opus (et peut-être du dernier) consacré à l’irrévérencieux trublion, l’histoire est on ne peut plus classique puisqu’il s’agit des origines du héros jusqu’à la fin de ce qui pourrait être le premier comics. Aucune subtilité de scénario ni de rebondissements majeurs ne sont à prévoir et ce n’est d’ailleurs pas le but du film. Non, Deadpool est là pour deux choses : distribuer des bonbons et casser des gueules. Sauf qu’il est à court de bonbons. Il est agréable de voir derrière la caméra un réalisateur dont le nom n’est pas forcément hyper connu mais dont l’annonce saura ravir les fans : Tim Miller, qui n’est autre que le superviseur des effets spéciaux de « Scott Pilgrim ». Sans partir dans la digression, Scott Pilgrim est un véritable culte du cinéma de la dernière génération, hommage vibrant aux icônes de la culture-pop, et se distinguant autant par son traitement loufoque que par sa mise en scène visuelle hyper-élaborée. Tim Miller a gagné en discrétion cependant depuis « Scott Pilgrim » et la réalisation se voit épurée de tout les effets « geeks» (bulles à l’écran, effets tirés de jeux-vidéos, etc) pour passer à un genre plus sobre mais tout aussi efficace. L’américain n’a en effet pas perdu de sa fougue ni de sa vivacité et dès les premières images, il tient à nous servir un long-métrage au style visuel propre. Ainsi, dès le générique d’introduction (qui est une réussite incontestable), les plans de Deadpool et le rythme du film sont travaillés au mieux afin de refléter le caractère survitaminé et délirant du mercenaire rouge. Plusieurs séquences s’avèrent remarquables tant elles empruntent avec justesse à l’univers des comics Marvel et révèle une mise en scène jouissive. La première scène d’action en est le parfait reflet avec son passage du « chargeur de douze balles » qui donne au cinéma de super-héros ce qui lui manquait depuis longtemps : le petit grain de réalisation en plus qui fait la différence. Loin des réalisations aseptisées que peuvent être les Avengers ou autre Captain America, Deadpool s’impose autant par son visuel que par son personnage ultra-charismatique, interprété par Ryan Reynolds. Loin de son rôle critiqué de Green Hornet, Ryan Reynolds devient indissociable du personnage de Deadpool pendant les 1h49 de film. Aidé par une écriture du héros des plus fidèles au matériau de base, on sent que l’acteur a pris un plaisir énorme à interpréter l’irresponsable anti-héros, allant jusqu’à se vanner lui-même. A l’exact opposé, le reste du casting est anecdotique. Le budget a été très serré, et ça se sent : 50 millions de dollars pour produire le film. A titre de comparaison, le dernier opus des Avengers a coûté 250 millions à produire et le salaire moyen de DiCaprio est de 10 millions par film. Passé au spectre de l’industrie Hollywoodienne, on réalise vite que des sacrifices ont été faits. Cependant, ce n’est pas pour autant un point si noir. Certes on note l’apparition de seulement deux X-Men et les méchants sont clairement en carton, mais le personnage de Deadpool se suffit à lui-même. Pas besoin de plus d’aide pour botter des culs, il y a Deadpool. Pas besoin de sidekick pour faire des blagues, il y a Deadpool. Enchaînant les références musicales et cinématographiques, taclant volontiers ses camarades X-Men et brisant en permanence le quatrième mur, il porte à lui seul le film. C’est d’ailleurs toute la prouesse du long-métrage. Pour qu’un film de super-héros soit réussi, on note généralement au moins un méchant charismatique ou une équipe d’alliés venant ajouter du sel à l’intrigue et aux joutes aussi bien verbales que physiques. Pour l’exemple, The Dark Knight voit son succès autant dans la force du Batman de Bale que dans l’éclat de l’interprétation d’Heath Ledger en Joker sociopathe. Ici, rien de tout ça, Deadpool remplit tout les rôles, et il le fait à merveille. Le film n’est certes pas parfait. Quelques incrustations sont encore trop visibles, certains effets visuels (surtout concernant le personnage de « Negasonic Teenage Warhead ») sont mêmes un peu ratés. Il est également trop court et se dote d’une trame narrative très classique, révélant une écriture un peu inégale et qui, en dehors de son personnage principal, n’a pas pris de risques. Cependant, il y a presque trop de bonnes choses à souligner sur 109 minutes pour s’attarder là-dessus. Entre auto-dérision, passages complètements barrés, bande-son excellente, Deadpool enchaîne les bons points à une vitesse fulgurante nous faisant bien vite oublier ses petits défauts. Au final, Deadpool ne plaira certainement pas à tout le monde tant il peut être trash et peu conventionnel pour un Marvel. Sortant mondialement aux alentours de la St-Valentin il est même peu recommandé d’emmener votre douce voir ce film sous peine de finir la soirée sur Tinder. Violent à souhait, doté d’un humour omniprésent et d’une mise en scène sous acides, le film saura pourtant largement conquérir un public las des productions trop classiques qui nous sont matraquées chaque été. Si vous êtes à la recherche d’un vent frais et de nouveauté, les affiches l’ont annoncé : vous allez prendre votre pied.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 305 abonnés Lire ses 978 critiques

    3,5
    Publiée le 24 décembre 2018
    " Deadpool " sympathique film de super-héros de Tim Miller . C’est l’histoire de Wade Wilson ( Ryan Reynolds ) un ancien militaire des forces spéciales devenu un mercenaire . Un jour il apprend qu’il est atteint d’un cancer . Un homme lui propose alors de le guérir en échange de quoi l’expérimentation pour le guérir lui transmettra des super-pouvoirs pour qu’il devienne un super-héros à sa solde . Mais l’un des scientifiques nommer Ajax ( Ed Skrein ) qui est charger de le guérir pousse l’expérimentation à son extrême ce qui le guérit et lui transmet les super-pouvoirs mais provoque de terribles dommages sur son corps et le dévisage . il décide alors grâce à ses nouveaux super-pouvoirs de se transformer en super-héros baptisé Deadpool pour retrouver Ajax et de se venger de ce qui lui a fait subir ... " Deadpool " est un sympathique film de super-héros mis en scène par le réalisateur Tim Miller . C’est l’adaptation du célèbre comics ( b.d ) de chez Marvel . Ce film est un peu une espèce de Spin -Off ( film dérivé ) de la saga " X-Men " vu que sa se déroule dans le même univers que " X-Men " et qu’on croise dans le film quelques personnages des " X-Men " . D’ailleurs pour info le personnage de " Deadpool " avait déjà fait une courte apparition en 2009 dans le film " X-Men Origins : Wolverine " . Le film " Deadpool " apporte vraiment un vent de fraîcheur et de nouveauté dans l’univers des films de super-héros qui se multiplient à la pelle depuis plusieurs années et qui commence à se ressembler tous plus ou moins . Ce qui dénote vraiment par rapport aux autres films de super-héros c’est le personnage de Deadpool ce super-héros vraiment pas comme les autres qui est totalement atypique et totalement déjanter complètement à l’opposé de n’importe quelle autre super-héros classique . A la base c’est donc un mercenaire qui a une personnalité atypique adepte de la tchatche , de la vanne , de l’autodérision et de l’humour noir qui va devenir un super-héros bien malgré lui quand un type va lui proposer de le guérir de son cancer en échange de quoi l’expérimentation pour le guérir lui donnera des super-pouvoirs comme le fait de se régénérer à volonté . Mais tout ne va pas se passer comme prévu et il va avoir de terrible séquelles sur le corps lors de cette expérimentation . Il va avec ses nouveaux super-pouvoirs se transformer en super-héros pour se venger de celui qui lui a fait subir ça . Va donc naître un super-héros vraiment pas comme les autres à cause de sa personnalité atypique totalement déjanter et décalé qui va adorer vanner ses ennemis , tourner en dérision les situations dans lequel il se trouve où encore en faisant preuve d’humour noir et c’est vraiment jouissif à voir . C’est dailleurs plus un anti-héros qu’un véritable super-héros . Sa quête de vengeance va l'embarquer dans une aventure remplit d’action et d’humour . L’acteur Ryan Reynolds incarne à merveille ce personnage totalement déjanter et atypique . Le film est un très bon mélange d’humour noir déjanter et décalé avec son lot de scènes cocasses déjanter spoiler: ( la scène où Deadpool se fracasse les mains ) et de répliques drôles et de scènes d’actions spectaculaire divertissante spoiler: ( la course poursuite du début , le combat finale ... ) . Tout les ingrédients pour passer un bon moment même si je pense qu’on aurait pu peut être exploiter un peu plus l’humour et l’action du film mais c’est minime on passe un très bon moment . Le générique du début est vraiment top à la fois originale , drôle , fun et totalement décalé et nous fait entrer direct dans l’univers fun et décalé de " Deadpool " . Dès les premières minutes du film , à travers ce générique , on sait qu’on va assister à un film de super-héros vraiment pas comme les autres . Ce ton fun , déjanter et décalé est vraiment cool . En tous cas ce super-héros vraiment pas comme les autres a vraiment plu au public qui lui a fait un véritable triomphe lors de sa sortie en 2016 le film rapportant plus de 783 millions de dollars à travers le monde dont près de 4 millions d’entrées en France . Le succès du film poussera les producteurs à lancer une suite deux ans plus tard en 2018 ( " Deadpool 2 " ) tout aussi fun et déjanter . Pour résumer " Deadpool " est un sympathique film de super-héros fun et déjanter qui apporte une bonne bouffée d’air frais aux films de super-héros et qui nous fait passer un bon moment de détente . Alors ne boudons pas notre plaisir .
    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 870 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2016
    Un opus rafraichissant drôle et bien écrit qui a la bonne idée de ne jamais se prendre au sérieux. La bataille finale manque de spectaculaire mais nous offre un moment halluciné dans la continuité de l'heure trente qui la précède. L'atout de Deadpool est qu'il a une personnalité qui le différencie des autres super héros : il tue sans remord et ironise sans arrêt (et vice versa). Si le coté irrévérencieux et le mauvais gout assumé de l'oeuvre m'ont bien plut, les conventions essentielles sont malheureusement respectées : le héro est épris de justice et se bat pour sauver sa belle dans des batailles à la violence hyper esthétisée. On est loin de l'ovni "Super" mais Deadpool reste une bonne surprise qui confirme que l'humour et le second degré sont le meilleur parti de ces films aux héros costumés. C'est pourquoi j'ai du mal à comprendre certaines critiques incendiaires venues chercher on ne sait quoi dans un produit qui nous offre le cocktail réussi de vannes, scènes d'actions et références geeks auquel on s'attendait.
    Arnaud M.
    Arnaud M.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2016
    Juste excellent !!! Le film de l'année. Jamais d'essoufflement tout au long du film dans le déroulement du film, dans l'humour en place et dans le jeux des acteurs (notamment Ryan R). J'attendais un film comme celui la depuis bien longtemps.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 767 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    5,0
    Publiée le 11 février 2016
    « I'm touching myself tonight ! » Deadpool, le Marvel qu'on attendait tous !!! Après des mois d'attentes insoutenables, avec des bandes annonces alléchantes, des pubs hilarantes et mêmes des parodies d'affiches folles et plaisantes, voici le super-héros le plus irrévérencieux, le plus déjanté et le plus excitant que Tim Miller (le réalisateur) nous offre aux fans du genre ! Cela fait vraiment du bien qu'un super-héros casse les codes et les clichés !! Avec un petit budget, le réalisateur prouve qu'il peut faire de petite chose avec ce qu'il a, pour créer un résultat jouissif et dingue. Il est vrai, que Deadpool avait déjà joué dans X-Men Origins : Wolverine spoiler: en faisant une courte apparition au début, montrant son incroyable talent. Puis, vers la fin de ce film, il réapparaît sur une île  où il a été remodelé  pour affronter Wolverine (alors qu'il est sous le contrôle de Stryker), puis meurt décapité... Enfin bref, pour celui-ci, le scénario est le suivant : à la suite d'une lourde expérience, le mercenaire Wade Wilson devient Deadpool. Doté d'un pouvoir de régénération surhumaine et d'un humour noir, il se lance à la poursuite de l'homme qui a failli détruire sa vie. L'introduction de Deadpool est très originale et forte séduisante. On ne s'y attendait pas du tout. Et, on plonge directement dans l'action. Le public trouve un univers totalement barré de ce personnage ! De plus, la voix off est terrible ! Pourtant, je préfère voir une vo mais là, rien à dire sur la vf. Des références cinématographiques brillantes, spoiler: la séquence ou l'anti-héros veut se couper la main, qui nous rappelle 127 Heures en spoilant. Car, oui l'humour corrosif, noir et tordu y est omniprésent et fort efficace. Le personnage n'arrête pas de lancer des blagues gores, sexuelles à tout bout de champs... Les dialogues sont hilarants en tous points ! Des scènes d'action parfaites, maîtrisées de bout en bout accompagnées de ces combats bien orchestrées et sanglantes ! Une mise en scène classique mais bonne. Le rythme est endiablé dans cette production, dynamique. Des décors sordides et souvent angoissants. La trame sonore est exceptionnelle, avec des ralentis inventifs et honorables. Un lot de frissons, de tensions, de sexes sont de la partie ! Perso, j'aurais mis une interdiction -16 ans.. ! Et puis, ce casting formidable !! Ryan Reynolds est le candidat par excellence pour incarner ce Deadpool, ce mercenaire légendaire dont il crève l'écran, il se moque de tout le monde et souvent de lui même. Charismatique, que déjà il nous avait étonné dans The Voices, dont il était fou et imprévisible. Il assure le show cet acteur ! L'ami de Deadpool, T. J. Miller est très drôle ! Des répliques qui fusent entre les deux protagonistes. Ensuite, le méchant dans l'histoire Francis alias Ed Skrein (le nouveau transporteur) donne une bonne performance. Morena Baccarin, la petite copine de Wade W. est à tomber *-* ! Je suis amoureux d'elle, elle est Belle comme tout cette femme. Gina Carano possède une incroyable force surhumaine, c'est bluffant de sa part ! Les deux X-Men (Nagasonic et Colossus) sont globalement satisfaisants, spoiler: même si on aurait aimé voir plus notre mercenaire en solo... Comme dans tous les Marvels excepté les 4 Fantastiques de l'été dernier, spoiler: on retrouve un caméo de Stan Lee, cette fois-ci dans une boîte à strip-tease dans lequel il incarne un DJ. Vraiment tordant !! En conclusion, Deadpool est devenu l'un de mes super-héros préférés, il entre désormais dans mon top 5. Déjà culte !! Un film très réussi qui n'arrête pas de captiver et de séduire. Pour ma part, le long-métrage est trop court (quoi 1h49 ?) Oui ! Trop court ! Le spectateur en voulait plus, mais c'était tellement fun que j'ai déjà envie d'y retourner. Ne loupez pas les deux scènes post-génériques qui sont absolument excellentes, spoiler: annonçant clairement un Deadpool 2 ! Je dis oui ! Ça y est, je suis fan... Une Tuerie quoi !!!
    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 210 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,0
    Publiée le 12 février 2016
    Une fois n'est pas coutume, j'attendais ce nouveau film Marvel avec une assez grande impatience. Ayant vu la B.A qui promettait du lourd avec beaucoup et sans trop de censure dans la ligné de Kick Ass (que j'ai adoré), j'espérais vraiment "prendre mon pied" comme le promettait l'affiche. Et ça n'a pas raté, je me suis vraiment bien régalé de ce film juste très différents de tous les autres films du studio. Pourquoi différent ? pour plusieurs raisons: le fait qu'on ait droit à de la bonne violence, un délire second degrés totalement assumé avec un humour sale et plein de blagues salaces. Et ça change tellement de tous ces films de super héros ou on nous vend une ribambelle de leçons et de bons sentiments sur la justice, le bien et le mal et les valeurs classiques habituelles. Même si personnellement je n'ai rien contre les codes du genre super héros 'tout le monde il est beau tout le monde il est gentil", je dois dire que ça fait grand bien de changer. Je vais pas trop m'attardé sur l'histoire du film vu qu'elle est assez classique dans le genre, on nous montre un nouveau super héros, son combat et les origines de ces pouvoirs, ficelles typiques d'un premier opus (parce qu'une suite vient d'être fraîchement annoncée comme on pouvait s'y attendre), c'est la base mais c'est toujours intéressant de "creuser" le background d'un protagoniste. Mais si la forme demeure classique sachez que c'est bien la seule chose qui l'est parce que tout le reste, le réalisateur nous prend au dépourvu en contournant radicalement le schéma narratif. Déjà dès le début spoiler: On entre direct dans le feu de l'action avec un Deadpool dans le taxi, en route pour en découdre avec sa cible, on a pas le droit à une introduction de 20 minutes pour nous présenter le personnage et de cette manière très efficace on entre directement dans le délire mis en place par Tim Miller notamment dès le spoiler: générique de début ou on nous présente les acteurs et le réalisateur, les protagonistes sous des traits de caractères ou des surnom qualificatifs (genre: "une ado vénère" ou encore "un producteur surpayé", "un grand méchant" avec en plus comme support vidéo une scène d'action avec les personnages en train d'en découdre et tourné en arrêt caméra, déjà on sent bien dès l'ouverture qu'on a pas affaire à un film de super héros sérieux car oui à aucun moment Deadpool ne se prend au sérieux (film comme le personnage), déjà parce que le héros spoiler: n'as pas de super pouvoir en lui même, c'est juste un mercenaire en costume rouge qui combat avec deux sabres et une panoplie de guns . Ce personnage interprété à merveille par Ryan Reynolds qui nous livre une prestation exceptionnelle à tout pour être attachant, déjà comme le dit R.Reynolds: "Deadpool est un super héros vraiment différent des autres" et c'est on ne peut plus vrai dans la mesure ou jamais dans le film ce dernier ne se considère comme un vrai super héros et refuse d'être considéré comme tel; comme il le dit lui même à un moment, c'est "juste une ordure qui débarrasse le monde d'autres ordures". Donc on a droit à un perso assez égoiste, violent, l'anti héro par excellence mais pas énervant car très fun. En plus plusieurs fois dans le film spoiler: l'action se met en pause et laisse Deadpool s'adressé directement à la caméra (donc à nous), et ce procédé nous rapproche tellement de lui, d'autant qu'il décrédibilise lui même la situation en cours à travers ses "monologues". A plusieurs moment à travers le personnage c'est même le réalisateur lui même qui parle et se moque indirectement des super héros. En ce qui concerne l'action on n'est pas du tout déçu, elle est bien présente et, accompagnée de blagues et du caractère fun et insouciant de Deadpool ça passe crème ! On en prend vraiment plein la vue et la violence renforce vraiment toute cette badassitude qui émane des coups (selon moi l'interdiction au moins de 12 ans et cette fois justifiée), on a des coups de sabres, des membres arrachés spoiler: (dédicace spéciale au moment ou Deadpool menotté se coupe la main pour s'échapper en laissant ç ses "ravisseurs" une mains faisant un doigt d'honneur"^^) et autres corps criblés de balles. Pour les personnages, à part Deadpool ils ne sont pas marquant, on a la copine du héros, le pote fidèle, le méchant et d'autres secondaires comme le chauffeur de taxi Indien (surtout lui) mais qui servent bien à en rajouter niveau fun. Le héros nous est présenté en tant qu'homme avant d'être un héros spoiler: en fait on le découvre héros au début mais au fur et à mesure des séquences de son passé viennent s'incrustées entre les séquences de combats pour ainsi recoller toutes les pièces du puzzle (d'ou le fait qu'on ait pas une intro super longue de 20 minutes) , spoiler: Deadpool, de son vrai nom Wade Wilson est en fait un gars des milieux mal famés, atteint d'u cancer et qui accepte de recevoir un "traitement spécial" (qui fera de lui un "mutant") pour guérir et faire le bonheur de sa femme. Et c'est tout, on a juste un gars qui cherche à régler ses comptes personnels avec le méchant qui lui à pourri la vie spoiler: parce qu'au final, au lieu d'être soigné, après un traitement pour le moins douloureux il se verra totalement défiguré et laid, on en ressent un peu d'empathie au final. Ah oui, on a aussi l'apparition de spoiler: deux mutants des X-Men , je sais pas qui c'est mais ils étaient bon, sans être exceptionnels ces persos comblaient le vide (j'ai vu qu'un seul film X-Men donc j'en connais très peu sur le sujet). Voilà, au final, Deadpool est vraiment un très bon film de super héros, assez trash mais super fun, on prend vraiment notre pied ! vivement le 2. PS: bon rythme niveau musique avec la chanson "Hit the road Jack".
    Laurent C.
    Laurent C.

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 1 068 critiques

    1,5
    Publiée le 22 février 2016
    Cela doit être un film pour adolescents. Pour autant, d'adolescents en pleine errance identitaire ou en mal de rires. Car "Dead Pool" est un film profondément vulgaire. Certes, dès le générique de début, le spectateur sait que le film ne doit surtout pas être pris au premier degré, néanmoins, le film s'enlise dans une série de grossièretés sans nom, où les femmes sont réduites à des objets sexuels, les hommes incarnent des espèces de tueurs décervelés, les gentils sont des moralisateurs convaincus, et les méchants sont des idiots déterminés à la cruauté. Bref, "Dead Pool" ne fait pas dans la dentelle. Même les effets spéciaux manquent singulièrement de nuances. Peu ou pas inspiré, le long métrage transpire un début de siècle incertain, décadent, où les repères manquent et s'effritent dans des représentations tristes de l'humanité. L'humour aurait pu sauver le film. Mais en vérité, il ne s'agit pas d'humour du tout, mais d'une série d'effets grotesques, de propos affligeants sur la nature humaine, et surtout d'un certain sadisme. Les personnages, à commencer par le héros, éprouvent une jouissance à tuer ou à faire du mal. Là où les films de ce genre, normalement, imposent une certaine morale où les bons sentiments finissent par gagner, même dans les plus complexes d'entre eux comme Batman ou les derniers Opus de Spiderman, ici, le mal se distribue sans limite à la façon de claques gratuites. Bien sûr, le parti-pris décalé du réalisateur est évident. Mais cela ne lui donne pas le droit de faire preuve d'une pareille misogynie, et d'autant de vulgarités, tant dans les dialogues que certaines scènes entre le héros, si l'on peut dire, et sa promise. Le cinéma mérite mieux que cette horreur dégoulinante de chairs et de cadavres.
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 502 critiques

    4,5
    Publiée le 11 juillet 2016
    Je m'attendais à un film préformaté pour adulescents à l'humour ras des pâquerettes et force est d'admettre que je me suis pris une belle claque (elles n'auront pas été nombreuses en 2016). C'est drôle, rythmé, beau et bien interprété, ce qui fait que les 1H48 passent à vitesse grand V. Du grand spectacle où pas mal de genres se mélangent ou s'entrechoquent pour le plus grand plaisir de nos rétines. Merci Mr Miller et vivement Deadpool 2 (2018).
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 388 critiques

    3,5
    Publiée le 10 février 2016
    Voilà LE film Marvel que j'attendais. L'adaptation du super anti-héros Deadpool au cinéma. Même si au départ ce n'était pas gagné de part le plantage du personnage dans le "X-Men Origine Wolverine" de Gavin Hood mais aussi part les studios, le film s'est fait grâce à Ryan Reynolds qui faisait ses essais dans le costume ainsi que le soutient incroyable des fans. Les studios ont cédé face à la pression populaire. Tim Miller, fan de cette figure déjantée, a donc été désigné pour mettre en scène ce personnage vulgaire et trash lorsque les studios ont vu se dont il était capable. Adorant le charisme et l'humour du héros, j'avais de très grandes attentes pour ce long-métrage. De plus, la promotion du film ainsi que tout ce qui était autour a été finement joué pour insuffler un sentiment d'emballement chez les spectateurs. C'est donc Day-1 que je suis entré dans ma salle de cinéma, la tension présente en mon corps. Une excitation particulière m'avait envahit, et lorsque la séance démarra, j'ai su que j'allais prendre mon pied. "Deadpool" est un bon film, un très bon film même. Le divertissement est au rendez-vous. Toutefois, le seul reproche que je fais à cette œuvre cinématographique (pour commencer sur les défauts), c'est son histoire. Bien que narrativement très bien construite et surprenante dans la mise en scène, les enjeux sont malheureusement minimes. Même si cela va avec le caractère du personnage, j'aurais aimé plus de retournements, de situations folles ; car tout est dans la bande annonce. Les scènes d'actions sont parfaitement chorégraphiées, bien rythmées et suffisamment bien réalisées pour que l'on se mette à gémir dans notre siège face à un tel spectacle, mais elles sont bien trop peu nombreuses. Le durée du film m'a fait peur quand je l'ai appris, je dois l'avouer. Cependant, je reconnais que grâce à cette courte durée de 1h46, l'ennui n'est pas là. Les longueurs ne sont présentes ; le film est fun et délirant malgré son manque d'originalité scénaristique. Toutefois, là où l'originalité prend ses marques dans la film c'est dans la mise en scène. Tim Miller renverse les codes du genre en brisant plusieurs fois le 4e mur et en faisant références à de multiples œuvres. Et là est la force de "Deadpool", œuvre de pop-culture. spoiler: Des allusions aux films "X-Men" à cause du changement de timeline et à "Taken", un caméo de Stan Lee burlesque, des répliques folles et inventives ; les trouvailles scénaristiques de ce style s'empilent les unes sur les autres comme les cadavres derrière Deadpool. Certes l'humour est graveleux, noir, scatophile voire tout simplement con mais il est efficace. Je reconnais qu'avec mon jeune âge je peux succomber facilement à ce genre de gags, mais malgré ca le métrage est hilarant. spoiler: Je peux prendre le générique par exemple, qui illustre parfaitement la bêtise du film, et son renversement du genre, en critiquant sa propre équipe de tournage avec des surnoms idiots ou des descriptions. Nous sommes là pour nous éclater, et le film en est conscient. Tim Miller, qui signe sa première réalisation, s'est vraiment bien débrouillé, et remplit totalement son cahier des charges. Sa mise en scène est comme je l'ai écrit d'une ingéniosité remarquable (en plus d'être accompagnée d'une bande sonore prenante et bien choisie), et sa réalisation est en plus de cela très efficace. Les plans sont stylisés, le montage redoutable et les effets visuels de très bonne facture. La caméra du metteur en scène filme l'action avec fluidité et rapidité, s'en jamais faire trop de mouvements brouillons. Elle pose son histoire, la rend soit tendre par des moments d'amour soit jouissive par les séquences survitaminées. En effet, "Deadpool" est aussi une histoire d'amour séparée en flash-backs durant la première partie, tout comme nous le rappelle le perso dans le film. Bien que mielleuse, elle apporte une tendresse et une humanité à Wade Wilson. Celui-ci est interprété par Ryan Reynolds ("The Voices"), comme dans le "X-Men" de Gavin Hood. Que dire d'autre à part que sa performance est tout bonnement parfaite ? Ayant eu la chance de le voir en VO, bien que la VF me semble très correcte, je peux dire que son jeu est d'une justesse éblouissante. Grâce à ce comédien de talent, le film a pu voir le jour ; et l'œuvre ne s'en cache même pas. A différentes reprises, l'homme moulé en rouge lance des répliques cassant ce que l'on a l'habitude de voir. Il critique lui-même les mauvais rôles de sa carrière comme Green Lantern ou encore Deadpool lui-même. Halluciné et grandiloquent, Deadpool est un héros qui arrive au bon moment. Alors que Marvel se lance dans de gros projets tel "Civil War", et annonce d'autres arrivées sur les écrans, et que DC Comics se lance dans la conquête des salles obscures avec "Suicide Squad" et "Dawn of Justice" ; "Deadpool" apporte un sentiment de fraicheur dans l'industrie hollywoodienne. D'ailleurs chers lecteurs, restez après le générique. Double R est entouré de Morena Baccarin ("Spy"), Ed Skrein ("Kill Your Friends"), Gina Carano ("Piégée") et Brianna Hildebrand ("Suicide Squad"). Tous de très bons comédiens et qui maitrisent leurs rôles. Cependant, la venue de Colossus, allié de poids, et Negasonic Teenage Warhead m'est apparue comme un cheveu sur la soupe. Leur présence est minime, et ne sert pas à grand chose. Si le méchant est un psychopathe sadique, il ne m'est pas non plus apparu comme aussi bad-ass que je l'espérais. L'humour et la violence s'entrechoquent, s'en la moindre relâche, et fonctionnent à merveille. Le rythme du récit est ponctué d'un gore assez marqué, et d'une noirceur scénaristique plutôt bien venue. Décalé et poolitiquement incorrect, critiquant la machine hollywoodienne, le film va en satisfaire plus d'un. "Deadpool" se démarque des autres films Marvel, et cela fait du bien. Si vous aimez l'humour gras, les gags burlesques et les mimiques poilantes, et l'action survoltée, "Deadpool" vous ravira malgré ses problèmes scénaristiques.
    Rodrigue T
    Rodrigue T

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 10 février 2016
    A voir absolument, un film plein d'humour et d'action. Même sans être un fan absolu de l'univers Marvel on passe un très bon moment.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 13 février 2016
    Une Véritable Bombe.Pour son Premier Long Métrage e réalisateur Tim Miller livrent un tour de force en portant sur grand écran les aventures du plus incorrect et déjanter des supers héros Marvels après avoir été massacré dans le décevant X-Men Origins Wolverine.Grace a une Réalisation ambitieuse qui regorge de Plans Séquences frappantes mais également d'idées Visuels trés audacieuse malgré un budget limité et qui est servi par une BO détonante qui apporte une énergie ravageant au long métrage. Ensuite le Scénario est rondement ficeler en parvenant jouer avec habileté entre le passé et le présent qui est mener a travers un rythme endiablé dont on ne voit pas le temps passé,ajouter a cela des Séquences D'Actions absolument Ahurissantes qui envoie plein la mirette en passant par des Effets Spéciaux monumentales mais qui parvient par la même occasion a livrer une multitude de Références Culturelles particulièrement réjouissante ainsi qu'un Humour ravageur qui donne lieu a des Répliques Mordantes qui sont appeler a devenir cultes sans oublier une bonne dose d'Emotion parfaitement distiller sans entrer dans le pathos en passant également par une Violence trés présente qui offre quelques scènes choquante qui peuvent choquer les plus sensibles.Enfin le Casting est au top avec en tète d'affiche le talentueux Ryan Reynolds qui excelle a la perfection dans la peau de cet anti héros Sociopathe,Irrévérencieux et Attachant qu'est Deadpool tout en osant briser le quatrième mur pour notre plus grand plaisir, a ses cotés notre héros est seconder par une poignée de Seconds Couteaux impeccables comme la charmante Morena Baccarin qui assure dans le role de Vanessa la petite amie de notre héros mais aussi l'inoubliable meilleur ami Weasel camper avec brio par TJ Miller mais également l'arrivé remarqué de deux membres faisant partis des X-Men comme l'imposant Colossus et son acolyte Negasonic Teenage Warhead qui respectivement jouer par Andre Tricoteux et Brianna Hildebrand qui assure amplement dans leurs rôles qui doivent faire tous ensemble face a un duo de Méchants trés convaincants camper par Ed Skrein et Gina Carano. En Conclusion, Deadpool est une véritable tuerie cinématographique comme les Studios MARVELS en n'ont le secret et qui s’avère a la fois Politiquement Incorrect,Hilarant,Jouissif et Spectaculaire qui démarre en fanfare l'année 2016 dont les inconditionnels de Supers Héros et D'Actions seront littéralement combler par ce Super Héros pas comme les autres dont ils nous tardent de voir la suite et qui en bonus disposent de petites surprises pendant le générique de fin a ne pas rater.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top