Winter's Bone
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,6 pour 1 620 notes dont 336 critiques  | 
  • 44 critiques     13%
  • 109 critiques     32%
  • 87 critiques     26%
  • 57 critiques     17%
  • 27 critiques     8%
  • 12 critiques     4%

336 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
TheMovies92

25 abonnés | Lire ses 429 critiques |

  4 - Très bien

Film dramatique légèrement surestimé aux Oscars (surtout les nominations pour le meilleur film et le meilleur acteur de second rôle) mais de très bonne qualité ! Rôle très important pour la jeune Jennifer Lawrence, on constate aujourd'hui avec notamment Happiness Therapy et American Bluff de David O. Russell que l'actrice incarnant Katniss Everdeen dans la saga Hunger Games a pris beaucoup confiance depuis 2010 mais sa prestation est tout simplement géniale ! Par contre, même s'il joue bien, la performance de John Hawkes n'est pas aussi remarquable que je l'espérais. Le scénario nous présente quand à lui une histoire touchante qui quelques fois s'avère un peu choquante Spoiler :(Ree Dolly qui s'occupe seul a à peine 17 ans de sa petite sœur, de son petit frère et de sa mère malade ; une famille absente dans les moments dures mais présente quand il ne le faut pas et qui complètement tarée, allant même jusqu'à agresser l'adolescente ; certains personnages qui assument ouvertement le fait qu'ils se droguent ; la justice qui n'est pas forcément très juste ; les mains du cadavre du père du personnage principal coupée à l'aide d'une tronçonneuse ect...). Globalement, les trucs qui ne vont pas sont : un problème de rythme (ça met longtemps à se mettre en place), le manque de dialogues et le personnage joué par Jennifer Lawrence qui aurait pu être encore plus approfondi pour émouvoir d'avantage le spectateur.

Biloba63

21 abonnés | Lire ses 606 critiques |

  4 - Très bien

Winters's Bone, c'est une plongée d'un réalisme saisissant dans cette Amérique déshéritée. Une immersion dans cet univers sombre, dur, ou tout est glaucque et pue la misère. Des décors qui inspirent de la tristesse, de la compassion, du dégoût. De ces vieilles baraques en bois désordonnées, à ces vieux pick-ups de chasseurs/trappeurs aux 300 000 kms et à la peinture pourrie et grisonnante. Les différents personnages sont tous d'une grande justesse et en totale harmonie avec l'univers proposé: on sent toute la tristesse, tout ce désarroi, cette pauvreté. Ce combat quotidien pour une survie, pour aller contre ces destins cruels, contre cette drogue et cette violence que la misère impose, contre cette nature peu accueillante. La misère dans le regard, dans le langage, les agissements, jusque dans la pointe de leurs cheveux gras et sales, jusque dans leurs fringues que même la pire des friperies ne voudrait pas. C'est un film profond, autour d'un destin, d'un tournant de leur vie. Le combat d'une jeune femme improvisée mère de famille, qui se retrouve dépassé par un engrenage terrible. La lenteur du film, contrairement à d'autres avis que j'ai lu, ne pénalise en rien l'oppressante histoire, et même si le scénario peut souffrir de quelques manques ou longueur, il n'est pas de mise à lui en tenir rigueur tant le contenu arrive à nous saisir avec une manipulation simple de la caméra et de l'image. Jennifer Lawrence est éblouissante pour moi dans ce rôle de fille rustre non épargnée par la vie, qui se bat avec ses convictions et ses obligations dans un milieu qu'elle n'a évidemment pas choisi. Ca plait ou ça ne plait pas, mais ce genre de film est un bol d'air dans ce monde cinématographique qui cherche toujours à surprendre par ses artifices.


El Fffakir

0 abonné | Lire ses 3 critiques |

  3.5 - Bien

Winter's Bone pourrait très bien être tourné en noir et blanc qu'on n'en verrait pas la différence. Un film très sombre, et l'atmosphère régnante est parfaitement retransmise. Jennifer Lawrence démontre son talent dans ce film où elle ne fait aucune fausse note et John Hawkes m'a clairement convaincu. Alors oui, cela prend place dans l'Amérique profonde, ces régions reculées à l'opposé du rêve américain, comme on le voit dans certains films. Et c'est fait de fort belle manière. Mais même si j'ai personnellement apprécié ce film, je reste sur ma faim sur un point. Quand on se retourne après l'avoir vu, on se demande "Mais que s'est-il passé en fait ?". Non pas qu'on ne comprenne pas le film loin de là, mais le scénario est pauvre en action. Sur plus d'1h30, on pourrait résumer le film ainsi : - la situation initiale se présente et le problème se pose en 5-10 min ; - pendant plus d'1h, l'action progresse lentementSpoiler :, Ree Dolly erre dans ce milieu où elle a grandi prématurément, il n'y a pas à proprement parlé d'avancée majeure dans sa recherche ; - et en moins de 20 minutes, tous ses problèmes s'envolentSpoiler :, les gens ont soudain décidé d'arrêter son calvaire, la situation se résout, et elle repart même avec un mystérieux paquet d'argent venu de nul part. Du coup, on peut regretter cette partie d'1 heure qui n'introduis pas assez bien la résolution du problème. Ce film reste néanmoins un très bon moment à passer.

netrunner1

0 abonné | Lire ses 115 critiques |

  2 - Pas terrible

Un ennui effroyable durant 2h... une ambiance glauque, des personnages antipathiques et une histoire qu'on aurait pas envie de vivre... au secours !

Sebi Spilbeurg

36 abonnés | Lire ses 896 critiques |

  3.5 - Bien

Il est vrai qu’Hunger Games ait lancé la carrière de Jennifer Lawrence aux yeux du grand public. Mais comme pour beaucoup de comédiens/comédiennes, la jeunette déjantée qu’elle est n’a pas commencé en jouant les Katniss Everdeen. Mais en étant au casting du reboot X-Men : le Commencement (First Class en VO). En attirant l’intention de Jodie Foster pour son film Le Complexe du Castor. Et puis surtout pour sa première nomination à l’Oscar de la Meilleure actrice, à seulement 17 ans, pour sa prestation dans Winter’s Bone. Film dont, justement, nous allons parler ici. Alors attention, autant vous prévenir d’emblée : ne vous attendez pas à un film pour enfants et encore moins à un vulgaire teenage movie. Car ce n’est parce que le personnage central est une adolescente que le ton du long-métrage s’en retrouve directement adouci. Au contraire, Winter’s Bone fait preuve d’une maturité et d’une noirceur incontestables. Remarquez, le scénario (adapté du roman de Daniel Woodrell) n’est pas pour les plus jeunes, c’est le moins que l’on puisse dire : une fille de 17 ans devant veiller sur ses jeunes frère et sœur ainsi que sur sa mère, pendant que son père écope d’une peine de prison jusqu’à son retour. Mais tout va s’accélérer quand celui-ci ne va pas au tribunal et disparait dans la nature sans raison. Ree (c’est comme cela qu’elle se nomme) décide de passer par la famille et le réseau criminel de son paternel afin de le retrouver et de sauver de cette manière la maison (alors mise en vente) et donc ses proches. Vous l’aurez compris : Winter’s Bone est le film idéal si vous voulez voir un ado vu tel un véritable adulte, qui se retrouve obligé de faire face aux difficultés et aux responsabilités qu’apportent la vie. En effet, à voir cette jeune Ree cuisiner, couper du bois, aller à droite à gauche, se soucier du confort de ses proches (au point de penser à s’engager dans l’armée pour gagner de l’argent), difficile de croire que c’est une jeune personne qui s’active sous nos yeux ! Il faut dire aussi que la prestation de Jennifer Lawrence y est pour beaucoup ! La comédienne arrivant à jouer avec une justesse hors normes, surpassant sans mal tous les jeunes comédiens de renommée qui sont passés avant elle (comme Kristen Stewart). Même, elle les écrase sans pitié ! Nominée à l’Oscar, seulement ? C’est vache de ne pas l’avoir déjà récompensée à l’époque (elle devra attendre Happiness Therapy pour se voir photographier avec la statuette dans les mains). Attention, les autres comédiens du film sont également excellents (John Hawkes, également nominé à l’Oscar), mais face à leur cadette, ils ne font littéralement pas le poids. Surtout que Winter’s Bone n’est pas une quête embrun de maturité. C’est surtout le portrait d’une Amérique profonde comme il est fort rare de voir dépeint au cinéma. Hollywoodien en tout cas, où tout semble rose bonbon dans cet univers de stars (« ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », le happy end vomitif, l’histoire d’amour mielleuse, le héros tout beau tout gentil…). Ici, les premiers plans donnent irrémédiablement le ton : les décors s’annoncent assez poisseux (froid et humidité régnant en maîtres), l’atmosphère assez glaciale (l’ensemble reste dans les gris, que ce soient les maisons, les vêtements ou tout simplement le temps nuageux), la mise en scène faisant dans la sobriété pour mieux faire ressortir le naturel de cette histoire, manque de musique (sauf quelques passages où des figurants s’adonnent à de la country) qui renforcent ce climax lourd et ténébreux. Et tout cela donc pour nous montrer à quel point la famille n’est pas vraiment ce noyau si inviolable comme il est si fréquemment décrit. Que l’Amérique n’est pas cette puissance mondiale faisant face à la crise sans mal, avec quelques-uns de ces citoyens qui triment comme ce n’est pas permis, jusqu’à déboussoler totalement l’échelle sociale (l’amie de Ree, du même âge et pourtant déjà mariée, mère de famille et ayant sa propre maison ; réseau criminel qui sévit et qui ne fait pas de cadeau, même aux membres de la famille…). Après, le problème que nous pouvons rencontrer avec Winter’s Bone, c’est son manque de rayons de Soleil. Son pessimisme très appuyé auquel peu de gens sont habitués. Malgré quelques détails scénaristiques (comme cet oncle qui réalise ici sa rédemption auprès de sa nièce), le film de Debra Granik donne le cafard, c’est un fait ! Mais quelque part, il lui manque cette petite puissance qui lui aurait permis de faire passer tout cela sans ennuyer le spectateur. Oui, ennuyer, mais un chouïa, hein ! Juste à cause de cette noirceur quasi opaque qui laisse perplexe et donne par moment l’impression que le récit s’étire un peu. Peu importe, malgré ce défaut, Winter’s Bone est un film indépendant qui prouve à quel point ce genre de cinéma s’avère être bien plus intéressant à suivre qu’un blockbuster classique. Surtout s’il nous donne l’occasion d’avoir une mise en scène travaillée (donc un réalisateur ou une réalisatrice talentueux(se)) et une comédienne née ! Raisons pour lesquelles Winter’s Bone fait partie de ces films qui doivent être vus, au moins une fois dans sa vie !

http://leclubspilbeurg.canalblog.com/archives/2...

lastachille

5 abonnés | Lire ses 319 critiques |

  2 - Pas terrible

Il ne suffit pas de prendre un sujet grave, et le raconter d'un ton lourd et lent pour qu'un film soit interresant. Ceci est le cas de Winter's Bone, qui veut toucher mais qui ne fait qu'effleurer. Il ne se dégage rien d'intense, l'ambiance général est lente jusqu'à devenir ennuyeuse faute d'avoir des personnages bien travaillé. Tout ceci nous laisse un arrière goût de temps perdu. A part "John Hawkes" alias "Teardrop", tout les autres personnages passent en coup de vent manque de profondeur, même pour le personnage principal, "Ree Dolly" (Jennifer Lawrence), n'a rien à nous offrir. Dommage car y avait de la matière, les images sont très bien rendu (climat froid, dur et hostil, pauvreté..), une bande son très réussite aussi. Mais faute d'une bonne histoire, le projet se noue la corde autour de son coup tout seul...

MC feely

13 abonnés | Lire ses 81 critiques |

  2.5 - Moyen

L'histoire d'une jeune fille déterminé à retrouver son père dont elle ne sait ou il a pu passer à part qu'il a de fortes chances d'avoir des ennuis avec la justice ou d'autres individus peu recommandable liés à ses activités criminelles! et permettre donc à sa famille de pouvoir garder les terres et le domicile familiale, mon avis est partagé sur ce film,c'est une réalisation pure,honnête avec des plans magnifiques!mais énormément de surplus pour l'histoire qu'elle propose y a des moments ou l'on décroche!pas mauvais ni inoubliable!2,5/5.

CZJ69

32 abonnés | Lire ses 365 critiques |

  4 - Très bien

Un film très intense, très sombre, glauque, malsain. Le film repose quasiment entièrement sur les épaules de Jennifer Lawrence : le pari est osé mais il est remporté. Cela fonctionne très bien, sa performance est fine, émotionnelle, puissante. Ses nominations aux Golden Globes et Oscars 2011 sont méritées. Le film est un drame très poignant avec de nombreuses scènes très dures mais on reste scotché à l'histoire, on veut en connaître le dénouement. Une bonne surprise pour moi !

BlueSkull

13 abonnés | Lire ses 454 critiques |

  1.5 - Mauvais

Présenté comme l'une des perles du cinéma indé de l'année 2010, qu'en est il vraiment de ce Winter's Bone ? Et bien, franchement décevant. À part l'interprétation impeccable de Jennifer Lawrence, il n'y a pas grand chose de marquant à garder de ce long métrage. En plus de disposer d'une photographie extrêmement froide, le rythme est d'une lenteur ahurissante. Le film est simplement d'un ennui sidéral. Et ce ne sont pas les personnages, tous aussi détestables les uns que les autres, formant une une espèce de mafia campagnarde, qui vont apporter du relief au récit. Bien que le scénario ne soit pas mauvais, il n'est pas original pour un sou et n'est en aucun cas sublimé par la mise en scène. Winter's Bone ne dégage pas d'émotion, pas de tension et ne suscite pas le moindre intérêt. Il s'agit d'un objet glacial. L'ambiance qui y règne est au moins en raccord avec le titre. Encore un film d'auteur vendu comme un chef d'oeuvre qui, au final, se révèle n'être qu'une histoire banale, creuse et bien fade. Pas de quoi s'extasier.

Mimiedu88

0 abonné | Lire ses 9 critiques |

  1 - Très mauvais

Honnêtement j'ai du mal à comprendre la notation générale de ce film...moi je l'ai trouvé d'un profond ennui... ! Il faut être honnête il ne se passe pas grand chose tout au long du film ! On attend on attend et aucun rebondissement ! Je le déconseillle

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Winter's Bone Extrait vidéo (2) VO
Winter's Bone Extrait vidéo (2) VO

1 155 vues

8 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné