Louise Wimmer
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 861 notes dont 218 critiques  | 
  • 38 critiques     17%
  • 85 critiques     39%
  • 41 critiques     19%
  • 41 critiques     19%
  • 10 critiques     5%
  • 3 critiques     1%

218 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
kingbee49

2 abonnés | Lire ses 151 critiques |

   2.5 - Moyen

Portrait de femme sensible sur fond de misère moderne, "Louise Wimmer " est malheureusement un film inégal. Certes, on a une photo aux couleurs chaudes, des cadrages soignés, une mise en scène sobre et épurée, s'attachant aux corps et visages. Mais le scénario semble se limiter à une exposition du personnage « en attente » alors que l'histoire de Louise semblait contenir un vrai potentiel plus dramatique, plus fort. Là, on reste au seuil de quelque chose. Mais Corinne Masiero est magnifique.

flotibo

16 abonnés | Lire ses 1409 critiques |

   3 - Pas mal

Avec Louise Wimmer, Cyril Mennegun met en images le quotidien d'une femme appartenant à la nouvelle catégorie des travailleurs pauvres. L'histoire de cette Louise Wimmer est filmée à l'image de son personnage principal avec beaucoup de retenue et de sobriété. Peut-être même parfois trop puisque le scénario manque quelque peu de consistance. Il n'en reste pas moins la belle performance de Corinne Masiero.


Lulufilm834

0 abonné | Lire ses 38 critiques |

   3 - Pas mal

Je trouve la note assez élevée pour ce film. Pour moi il est pas mal voire même moyen. L'histoire nous emmène dans la vie de cette pauvre femme qui n'a plus rien, et la finesse de la réalisation mérite quand même à ce film d'avoir une note correcte, mais sans plus. Le point positif, c'est l'actrice principale, qui est parfaite et dont on ressent toutes les émotions. Mais justement, je la trouve trop présente. On aurait pu faire un film qu'avec elle, c'était pareil. Donc on attache une trop grosse place au personnage principal. D'ailleurs, on ne voit pas assez sa fille et son mari. Le scénario est assez basique et n'a pas dû faire l'objet d'une trop grande recherche, des milliers de gens vivent un peu le même genre de vie. Certaines scènes reviennent trop souvent et on aurait pu les mettre dans un autre sens c'était pareil. On insiste trop sur certains points, comme sa voiture qui ne démarre pas. D'autres scènes sont carrément inutiles à mon avis (par exemple celle où elle danse toute seule dans l'herbe vers sa voiture) Spoiler : La fin est difficile à interpréter, on voit un sourire sur son visage, elle a trouvé un appartement enfin mais les ennuis ne sont pas finis. Bref, un petit film sympa qui se laisse regarder, mais au scénario trop basique et trop centré sur la même personne, avec des scènes pas claires.

WorstClem

2 abonnés | Lire ses 812 critiques |

   2.5 - Moyen

L'histoire a un certain intérêt de par son réalisme et du sujet abordé, le tout servi par une très bonne interprétation du rôle principal. Mais l'ensemble est trop lent pour totalement maintenir l'intérêt.

Akamaru

314 abonnés | Lire ses 4289 critiques |

   2.5 - Moyen

Ce premier film de Cyril Mennegun fut assez logiquement récompensé aux Césars 2012. En évitant tout misérabilisme,tout jugement à l'emporte-pièce et avec une précision documentaire,"Louise Wimmer" raconte la précarité d'une quasi-quinquagénaire,qui rivalise de trouvailles pour garder la tête haute en dépit de sa situation catastrophique(pas de domicile fixe,un travail de ménage à mi-temps,un entourage aux abonnés absents). La mise en scène manque d'âpreté,le scénario d'ambition mais la prestation furieuse et entêtée de Corinne Masiero est le plus bel atout du film. Qui se permet même d'être positif,alors que tout indiquerait à la dépression. Limité mais recommandable.

MC4815162342

111 abonnés | Lire ses 1355 critiques |

   4 - Très bien

Cinquantenaire, femme de ménage, célibataire depuis peu et vie dans sa voiture, Louise Wimmer pourrait être une personne réelle, elle cherche un logement depuis 7 mois mais avec son salaire très pauvre ça n'est pas facile, ce personnage existe certainement quelque part dans le monde, les gens dans de telles conditions sont réels, il y en a et c'est vraiment terrible de voir ça, ça me tue de voir la pauvreté à ce point, personne n'aide c'est ça le pire, tout le monde s'en fout, tu peux crever dans la rue, les gens qui ont du travail s'en foutent, je pourrais me retrouver comme tout le monde à la même pas que cette pauvre Louise. Bref, si je dois déverser toute ma rage contre ce monde j'en ai pas fini, Corinne Masiero que je connais plutôt dans le registre la comédie est ici totalement bluffante, vraiment épatante, une vraie découverte, le reste du casting est également très bon, la réalisation est simple et posé, la mise en scène est très réussie, la bande son rare est excellente, surtout la musique dont le nom m'échappe qui revient souvent durant le film et le scénario est réaliste, dur et très bien écrit.

pierre b.

4 abonnés | Lire ses 243 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

waow la claque aprés la redif sur Arte, excellent et trés juste, et la comédienne est formidable !

maxime ...

11 abonnés | Lire ses 744 critiques |

   3.5 - Bien

Corrine Masiero est incroyable, un véritable choc ! On suit ces galères avec attention et avec beaucoup de douleur et de souffrance. César du premier film amplement mérité.

BURIDAN

7 abonnés | Lire ses 200 critiques |

   4.5 - Excellent

Les précaires, les travailleurs pauvres, on les croise tout le temps et on ne les voit pas…. Le film de Cyril Mennegun, « Louise Wimmer » a d’abord cette qualité : faire voir, obliger même à voir ce que l’on ne veut pas voir… Car il s’agit d’abord d’orienter les regards ! Et c’est un TRÈS GRAND FILM à tous points de vue… Le scénario d’abord, sobre et sans pathos. Les plans ensuite, caméra à l’épaule, focalisant les visages… Le drame set soutenu aussi par le choix musical. Nina Simone la grande révoltée interprétant « Sinner man » (« Oh ! pêcheur où cours-tu tout au long de la journée? S’il te plait cache-moi, Seigneur, Je cours au rocher, tout au long d’la journée. (…) Le Seigneur a dit, vas au Diable, toute la journée… »)… Et cette chanson joue le rôle du coryphée, soulignant et amplifiant le désastre de la « guimbarde » dortoir qui rechigne à démarrer… Et puis la grandiose tragédienne Corrinne Masiero qui campe avec force, générosité et cœur Louise Wimmer … Sublime ce rôle servant personnage dansant sur la corde raide toujours à la limite de la séduction et de la répulsion… Elle vitupère, râle, ne baisse pas les yeux et n’éclate de rire que lorsqu’elle est ivre ! Elle use de tous les « trucs » pour maintenir le « paraître » si nécessaire dans ce monde de faux-semblants. Une grande dame ! On le sait, aujourd’hui d’un coup tout peut basculer. Voir cette pauvre femme scruter dans le miroir ou le rétroviseur son visage désemparé et fatigué. Poignant! Le sujet est tellement brûlant, tellement présent, qu’il ne peut qu’emporter l’adhésion de toute la cohorte des faux-culs, des grenouilles de bénitiers ou des crapauds encartés… Ceux qui confieront après avoir encensé le film sur Allociné ou ailleurs : « oui mais comment cette femme en est-elle arrivé là? Pourquoi son mari et ses enfants l’ont quitté? Sous-entendu : sa situation est inhumaine, certes, mais ne l’a-t-elle pas cherché ??? N’en est-elle pas responsable ??? » Conclusion issue du palencéphale « Vraiment on ne peut rien pour ces gens-là ! » Ces saloperies de remarques insidieuses, ces raisonnements à la con, qui justifient le retour inévitable vers la cécité du cœur… En d’autres termes, aussi bon soit-il, un film n’éveille les consciences que modérément, très… Un soufflet qui retombe très vite. Et je le dis parce que je le constate… Les travailleurs à la rue sont de plus en plus nombreux et aussi de plus en plus jeunes… Les vieux dans cette situation crèvent très vite… Sous vos yeux, messieurs, mesdames qui avez tant apprécié « Louise Wimmer »… Bientôt on nous dira que c’est la loi naturelle ! Que les forts gagnent du fric naturellement et que les faibles triment sans disposer du minimum vital… Et les travailleurs dormiront dans la rue… Comme en Grèce ! Les « riches » iront verser quelques larmes en retournant voir « Louise Wimmer » dans un ciné-club… Ou boufferont leurs crackers, boiront leur bibine, en le regardant sur leur écran plat gigantesque… Ainsi va la mort !

Ciné2909

12 abonnés | Lire ses 711 critiques |

   3.5 - Bien

Louise Wimmer constitue certes le portrait d’une femme tombée dans les affres de la précarité mais c’est aussi et surtout une photographie réaliste de notre société contemporaine. Au-delà du triste sort réservé à notre héroïne c’est en effet aussi l’occasion de découvrir un environnement hostile où l’individualisme et l’égoïsme des uns et des autres prend le pas. Louise est une femme qui refuse la pitié et est représentative d’une frange de la population plongée dans la misère mais qui fait tout son possible pour préserver les apparences perpétuellement à la recherche d’une bouée de sauvetage. Tout repose donc sur la comédienne Corinne Masiero plus habituée au théâtre qui se voit proposer là son premier grand rôle sur le grand écran et qui mériterait largement d’enchaîner avec d’autres.

http://cine2909.blogspirit.com/archive/2012/01/...

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Louise Wimmer Bande-annonce VF
369 876 vues
Louise Wimmer Extrait vidéo VF
10 130 vues
Louise Wimmer Extrait vidéo (2) VF
5 888 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné