Mon AlloCiné
Resident Evil : Chapitre Final
note moyenne
2,5
1954 notes dont 195 critiques
7% (14 critiques)
16% (31 critiques)
21% (41 critiques)
23% (44 critiques)
16% (32 critiques)
17% (33 critiques)
Votre avis sur Resident Evil : Chapitre Final ?

195 critiques spectateurs

chrys.benedictus

Suivre son activité Lire ses 7 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/01/2017

Aucun lien direct entre le 5ème film et celui-ci. On ne sait pas ce qui s'est passé entre la réunion des personnages principaux sur le toit de la maison blanche et le début du 6ème film où tout est détruit et Alice se réveille, seule. Spoiler: Malheureusement, Wesker meurt comme un plouc alors qu'on s'attendait à un combat magistral entre Alice et lui. Spoiler: Le docteur Isaac est toujours en vie (les précédents étaient des clones). Dans le 1er film, c'est Spence, le petit-ami, que dis-je le faux mari d'Alice (mais avec lequel elle couche) qui provoque la contamination du Hive, Spoiler: or, on nous dit dans le 6ème film que ce massacre massif de l'humanité était voulu, en fait, par Umbrella. Malheureusement, on n'aura pas le plaisir de revoir Chris, Jill, Ada ou même Léon. Par contre, on revoit Claire... Alors que Jill et Alice se connaissent depuis longtemps que Claire et Alice. Claire fait son apparition dans le 3ème alors que Jill entre en scène dès le 2ème film. Tenez-vous bien, Spoiler: Alice, elle-même est le clone de la fille du créateur du virus-T (un dénommé James Marcus, clin d'oeil aux jeux vidéo éponymes). C'est d'ailleurs elle qui détient 50 % d'Umbrella (les 50 % restants appartenant au docteur Isaac. Dans le 2ème film, on nous avait dit que c'était le père d'Angela qui avait crée le virus T pour soigner sa propre fille. En conclusion : - Aucune cohérence avec le reste de la série. - Un seul jump scare dans toute la séance. - Des personnages secondaires qui n'ont aucune importance (ils ne sont là que pour mourir). - Des trucs déjà vu : mêmes combats, mêmes monstres (zombies, chiens...), mêmes décors... J'ai franchement été déçu. Il valait mieux ne pas clore la série plutôt que de la terminer ainsi. Mais, j'ai mis 2 étoiles pour Milla Jovovich et parce que ça reste un film d'action moyen.

Anthony R.

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 31/01/2017

Monumental et pitoyable navet. Douleur incommensurable pour les yeux. Chaque scène d'action est une série de plan découpés par des caméra toutes sur vibromasseur. Incroyable pourriture du cinéma.

FredArrow

Suivre son activité 312 abonnés Lire ses 864 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 25/01/2017

Ça y est, c'est fini !! Bon, jusqu'au prochain reboot, certes, mais on ne verra plus ce couple infernal Paul W. S. Anderson/Milla Jovovich s'acharner à repousser les limites de la médiocrité pour détruire le potentiel de la franchise Resident Evil sur grand écran et ça, c'est la meilleure des nouvelles ! Nous retrouvons donc cette bonne vieille Alice toujours à en découdre avec la firme Umbrella, la seule multinationale spécialisée dans la production de créatures qui ne riment à rien à des fins militaires (alors que la population humaine a été réduite quasiment à néant, allez comprendre...) et les bases souterraines tellement gigantesques qu'elles finiront un jour par atteindre le centre de la Terre. Après avoir été amnésique, infectée par le virus T, dotée de pouvoirs incroyables, clonée à ne plus en finir, privée de ses pouvoirs, testée dans des simulations ridicules, redotée de ses pouvoirs et, pire que tout, jouée par Milla Jovovich (oui, ça fait beaucoup), Alice s'était alliée dernièrement avec un Albert Wesker de pacotille et plein de sosies gênants des personnages du jeu vidéo pour enfin en finir avec les plans diaboliques de la Reine Rouge, l'intelligence artificielle qui contrôle désormais totalement Umbrella. À la fin d'un "Retribution" qui avait réussi le tour de force d'être encore pire que l'épisode précédent (et il fallait le faire quand même !), on avait laissé tout ce petit monde sur le toit de la Maison Blanche face à une armée dantesque de monstres. Comme d'habitude, ce cliffhanger de-ouf-de-la-mort nous promettant la plus grande des batailles qu'il nous ait été permis de voir ne débouchera... ben... sur rien. L'introduction de ce chapitre final nous occulte complètement ces événements et reprend quelques temps après ce combat avec une Alice seule (exit Leon, Ada Wong, Jill Valentine et les copains) qui, cette fois, s'allie avec la Reine Rouge pour aller vaincre Wesker ainsi qu'un vieil ennemi (non, non, vous suivez bien, c'est bien n'importe quoi) et dénicher en passant un antivirus ultime pouvant potentiellement sauver toute l'humanité... Contrairement aux deux précédents volets, cet ultime film va tenter (tenez-vous bien) de raconter quelque chose, histoire de boucler la boucle et, comme on est dans un Resident Evil, ça va vite tourner au n'importe quoi général. Des twists complètement dingos à base de clones pleuvent de partout (le principal étant vite grillé à cause d'une VF pas très inspirée), des nouveaux survivants rentrent dans l'histoire et en sortent sans qu'on ne leur ait accordé le moindre intérêt (ces personnages sont caractérisés en à peine une ou deux répliques à l'écran, c'est juste fabuleux !), le rythme du long-métrage est tellement effréné qu'il ferait passer n'importe quel "Transformers" pour un épisode hardcore de "Louis la brocante" (c'est qu'il n'y a pas 30 secondes de répit dans ce bidule !) et, bien évidemment, Paul W.S. Anderson enchaîne les scènes d'action plus ou moins inspirées jusqu'à l'overdose tel le grand frappadingue que l'on connaît désormais tous. Les scénaristes ont d'ailleurs été tellement confiants en leur truc (il n'y a pas d'autres termes) qu'ils ont même rajouté un bon quart d'heure à la durée habituelle des différents volets pour bien nous montrer qu'ils n'étaient pas venus là pour rigoler contrairement au spectateur qui, lui, n'arrive plus à contenir ses crises de rire. Car, mine de rien, en étant un poil plus ambitieux que ses deux prédécesseurs qui sombraient dans une nullité synonyme de profond ennui, ce dernier opus fait marrer, complètement contre son gré bien sûr (la saga aura été d'un complet premier degré sidérant jusqu'au bout), mais franchement marrer tant le degré d'âneries s'empilant à l'écran atteint des proportions folles (mention spéciale au maquillage de la personne en fauteuil roulant, ça tient du ratage miraculeux !). Rien que pour ces nombreux rires provoqués involontairement, ce "Resident Evil - Chapitre Final" vaut bien une étoile au lieu du zéro pointé habituel. Et puis, c'est le dernier aussi. Enfin.

led e.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 26/01/2017

Un film qui finit la saga en accumulant les erreurs des précédents tout en réécrivant le scénario de tout les précédents. exemples: dans le 4 wesker est le méchant, dans le 5 wesker est le gentil et la reine rouge la méchante et dans ce film wesker est le méchant et la reine rouge la gentille, ceci n'est pas un spoiler, tu l'apprend dans les 5 minutes. c'est quoi ce bordel? Spoiler: spoiler: à la fin, tu apprend que celui qui à inventé le virus T à une fille qui à une maladie qui la tue à petit feu, il te rajoute un symptôme pour justifié son apparition plus tard, est la fille dont Alice est le clone, justifiant son amnésie d'avant le 1er. et on te montre une vidéo t'expliquant que ce qui ce passe est le projet d'umbrella pour "sauver la terre". hors, cette fille est la fille du 2 que alice sauve. voyer l'incohérence!!!!! dans le 2 la fille à une dizaine d'année, dans le 6 que ce soit à son apparition ou dans la vidéo du plan d'umbrella, elle à l'age de 25ans, or la vidéo date de 12ans avant les faits. les scène d'action sont bourriné visuellement et tes oreilles saigneront. tu es gavé d'action et de scène de combat, avec un rapport de force totalement abusé, mais les gentils arrivent à les battre, très facilement des fois. lors des actions, elles sont mal cadrées, cutés, trop rapides, et mal éclairées. tout ca pour nous données une impression mais pas du visuelle. quand tu fais une scène d'action, c'est pour que la voie, pour que l'on profite du spectaculaire, la on ne voie rien. De plus les actions sont amenés par un silence et déclenché par un screamer. CA énerve plus que autre chose. si j’étais angoissé, ce n'était pas à cause du sort des personnages ou de l'intrigue, mais à cause des screamer où j'avais peur que mes oreilles n'explose. Donc, ce film réécrit l'histoire des précédents tout en pissant et vomissant sur la cohérence. Veux trop en faire, et ne sais pas comment résoudre les problèmes qu'il pose. tu as des personnages sans armes qui doivent affronter une armée de mort-vivant, ou ayant peu de munition et tuer un monstres plus rapide, plus fort et ou il faudrait une sulfateuse pour vaincre. je me suis emmerdé, je savais exactement ce qu'il allait ce passait au moment où les micro-intrigues était posé. N'allait pas voir ce film, si vous tenez à votre intégrité mentale ou si vous tenez à ce que l'on propose au spectateur de vrai film. ce film ne se respecte pas, ce film de respecte pas la saga, ce film ne respecte pas l'ouvres original, ce film ne VOUS respecte pas!

Freakin' Geek

Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 846 critiques

0,5Nul
Publiée le 31/01/2017

Il faut être au choix sacrement fan des films Resident Evil ou particulièrement maso pour s’infliger ce Resident Evil : Chapitre Final. Entre un scénario qui ne tient pas la route, des personnages mal développés, des acteurs peu inspirés, des scènes d’action se déroulant dans l’obscurité sans véritable enjeu pour susciter la moindre émotion etSpoiler: une fin qui n’en est pas vraiment une, il n’y a strictement rien pour sauver le nouveau film de Paul W.S. Anderson. Comme pour le jeu vidéo, il est temps d’espérer un reboot qui nous fera rapidement oublier cette catastrophe. Et dire que Paul W.S. Anderson s’attaque désormais à Monster Hunter, on craint déjà le pire… [lire la critique complète sur le site]

theyoguishow

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 54 critiques

0,5Nul
Publiée le 30/01/2017

Je les ai tous mâtés les Resident Evil c'est donc que j'accepte ce genre de films de zombies sans aucune psychologie pour se reposer la tête. Et je dois dire que ce dernier épisode est absolument le plus.... pourri de tous ! Montage psychotique, on ne voit rien. Tremblement de la caméra, on ne voit rien. La plupart du temps ça se passe dans des endroits hyper sombres donc... on ne voit rien (ajouté ça au montage et au tremblements !). Avec un pote, on avait les yeux explosés en sortant de la salle. L'histoire est bidon, ça on s'en doutait mais c'est truffé d'incohérences Spoiler: genre le méchant ne veut pas que le petit groupe retourne dans le "Hive" mais ils laissent la porte grande ouverte pour ensuite balancer leurs "pièges" (des monstres) / Wesker le mec qui a des super pouvoirs dans le 4 et 5 ne fait rien dans cet épisode au lieu d'y aller et de tous les buter (il meurt de manière débile en plus) : il préfère rester derrière ses écrans et serrer la mâchoire.... il reste 4500 humains sur toute la terre mais non on peut pas enfin libérer l'anti-virus, faut qu'ils cr..vent tous ! Nan mais lol. Je suis heureux que ce soit le dernier car déjà au départ c'était juste des films pour se "marrer" mais les deux derniers ont juste été une grande souffrance que nous libère enfin le générique.

PsychoHead

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 216 critiques

0,5Nul
Publiée le 25/01/2017

Un chapitre finale complètement raté. Déjà que la saga est loin d'être excellente, finir sur un film comme ça.... Les scènes d'actions sont filmés en mode épileptiques, on ne comprend pas ce qu'il se passe à l'écran, ça en devient illisible. Des persos qui ne servent à rien, inintéressants, juste la pour mourir. 3d inutile qui assombrit beaucoup le film. Prévisible, ennuyeux, mal filmé et même pas fun.

RED-F

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 177 critiques

3,5Bien
Publiée le 25/01/2017

La saga se finit (?) dans un déluge d'action et de fureur zombie... Milla Jovovich incarne une dernière fois Alice, dans un monde en ruines, déserté, où des bêtes tapies dans l'ombre attendent de se repaître de chair fraîche... Le film est un bon divertissement d'action et d'horreur.

Adrien R

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 7 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/01/2017

Bastonnade ou combats joliment orchestrés... Violence, explosions spectaculaires. Zombies à gogo et dizaine de sursaut!!! Une Milla ravissante et toujours aussi intrigante Un cru à la hauteur.

alexcamelle

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/01/2017

Je met 5 étoiles pour contrer les petits "aveugles" qui mettent 1 uniquement pour cracher une fois de plus sur l'adaptation de la licence sans avoir vu le film en lui même. Soyons clair ce n'est pas un Chef d'œuvre mais Paul Anderson à boucler sa Saga avec brio. On y apprend plein de nouvelles choses et ce qui nous intéresse depuis le premier opus, qui est Alice ? Des reproches à lui faire ? Un film un peu trop rapide, alors qu'ils nous avait habitué à de la slow Motion et des scènes de combat esthétiques et maîtrisés (souvenez vous de la scènes des douches ou Claire se bat en t-shirt mouillé contre Axeman sur une bonne musique électro-rock), c'est cette fois l'effet inverse qui nous surprend, trop rapide, les scènes d'action sont trop brusques de même que la plus part des cut. Ce qui est dommage quand on voit la qualité des décors et des effets sociaux qui sont plutôt propres et courageux au vue de la taille demandée par rapport au budget du film. De plus cette rapidité ne nous laisse pas apprécié les nouveaux personnages, c'est simple chaque mort vous laissera de marbre. La musique est plutôt bonne voir même excellente aux moments clefs, eux aussi un peu trop écourté (voir la scène qui conclu l'histoire zombie, un moment plus long et épic aurait été préférable) mais ce n'était sûrement pas dans les plans du studio qui n'a pas du laisser beaucoup de temps à Anderson pour conclure et faire un film avec 15 Minutes de plus voulant certainement abrégé cette Saga qui cause le courroux des fans des jeux vidéos (je leur rappelle tout de même que les jeux ne sont géniaux que pour leur gameplay révolutionnaire et l'horreur maîtrisée, si non niveau scénario c'est comme vous le dites si bien, des nanars). Bref, tout ça laisse l'impression qu'Anderson avait envie de raconter bien plus dans cette Saga, en témoigne la fin du film et les rattrapages scénaristiques de précédents opus. Je pense qu'un peu plus de courage de la part du studio, de cohérence dans la direction des scénarios et des fans qui arrêtent de gueuler au scandale par ce que "malheur un zombie sait courir" et Alice, agent entraîné, sait se battre (surtout quand Capcom ajoute ces dernières fonction dans les opus suivants et les remakes) aurait permis à cette Saga de prendre son envole et de devenir la Saga référence du zombie à la suite d'un premier qui avait été reçu avec les honneurs,il faut quand même ce le rappelé, au lieux d'être tout le temps tirée vers le bas et maintenue à flot tant bien que mal. Mais c'était une autre époque aussi faut dire ! En tout cas bravo à lui d'avoir conclu cette Saga qui a frôlée le bon comme le mauvais avec brio, malgré ces quelques couacs. Ce film est cool, on apprécie toujours autant de voir Milla poutrer du zombie. Alors profitez et bonne séance !

Yannickcinéphile

Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 3 961 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/05/2017

Dernier épisode (enfin, ça ça reste à voir) de la fameuse saga horreur-action-SF, Resident Evil chapitre final divisera évidemment la critique. Au début je n’étais pas loin d’être plutôt négatif d’ailleurs, mais finalement le film se rattrape bien en cours de route, et le résultat m’a convaincu. Le début fait peur car le film enquille scène d’action (certes pas désagréable) et mini-dialogue constitués de petites punchline plus ou moins inspirées. Puis, petit à petit le film parvient à installer son histoire, et réussit à offrir tous les ingrédients qui ont fait le succès de la saga : rythme soutenu, action à gogo et dans une tonalité plus horrifique, histoire basique mais bien menée et qui n’hésite pas à faire des clins d’œil aux épisodes précédents, Resident Evil chapitre final est un métrage qui ne surprendra pas spécialement, mais que j’ai trouvé plus efficace dans la tension, l’angoisse, et qui ne manque absolument pas de générosité. Pour ma part c’est un point essentiel, surtout dans le genre. Le casting permet de retrouver quelques têtes connues. Jovovich bien sûr, toujours impeccable dans le rôle, avec son personnage toujours bien sympathique, du moins que l’on retrouve avec plaisir. Autour d’elle Ali Larter, qui revient aussi mais qui est un peu sous-exploité ici. De manière générale les autres gentils sont peu exploités, ils sont là pour servir de victimes au déluge de pièges et de monstres ! Côté méchant Iain Glen prend clairement le pas sur Shawn Roberts, et c’est pas un mal car Glen est charismatique, et prend un malin plaisir à être détestable. Bon acteur, il parvient avec un rôle très manichéen à offrir du plaisir en barre. Quant à la forme, Resident Evil chapitre final est le plus abouti. Gros décors de destruction, créatures en nombre avec un design réussi et une texture appréciable, scènes d’action costaud, le film est aussi plus sombre et plus violent dans l’ensemble que les précédents épisodes. Comme quoi avec 40 millions de dollars on peut faire des grosses productions très abouties. Alors certes le réalisateur offre une mise en scène un peu brouillonne par moment, mais globalement ça ne m’a pas gêné. Parfois je trouve cela saoulant et illisible, mais ici si c’est un peu agité ça ne dessert pas vraiment le métrage. Les combats par exemple restent clairs, et en tout cas ils ne perdent pas de leur efficacité musclée. Enfin, la bande son ne surprendra pas, c’est alerte, électro ou rock, bref, c’est dans la veine des précédents épisodes. Clairement, pour adhérer à Resident Evil faut voir cela comme une sorte de grosse attraction musclée et généreuse. Là-dessus rien à dire, le spectacle est fun, les amateurs seront ravis. Après, il ne faut pas attendre au-delà d’une série B d’action-horreur de luxe, mais il peut tout à fait y avoir des réussites dans ce domaine aussi ! 4

Cédric T.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 29/01/2017

Nullissime, le pire de la série ! Les scènes d'actions sont brouillons, on ne voit rien, : vous savez ces pseudos scènes d'actions où c'est filmé très près et ou les images s'enchaînent pour donner une impression de vitesse mais au final on ne comprend rien ? Bon ben voilà c'est ça tout du long... on a l'impression qu'ils se sont dit que les gens iraient de toute manière le voir car il s'agit du "dernier", donc ils ont rogné à mort sur le budget et le scénario... une honte...

PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 315 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/06/2017

Le chapitre final ou la consécration d'Anderson. Il aura fallu six opus pour l'atteindre cette perfection, mais on y est, les deux pieds dedans. Quel spectacle!! Oui tu peux applaudir, ça fait toujours ça quand on jubile de quelque chose. Si tous les fans du jeu ne sont pas réunis autour de cet aboutissement suprême, je déplore l’absence d'autant de cinéphiles. Ce film a tout, point barre. Que pourrait-on attendre de plus, si ce n'est une énième suite? Toute grande saga se doit de finir en apothéose. C'est là qu'on peut être partagé à se réjouir d'une telle fin, tout en regrettant l’absence d'une autre suite au vu du potentiel déployé. En claire, Paul W.S. Anderson est parvenu à allier toute la magnificence de l'horreur à l’intensité de l'action. Et quand je dis qu'il a tout, c'est autant de suspens éprouvant que d’énergie féroce. Sacrée Milla! C'est qu'on commençait à s'y faire à tous ses clones, sa rage de vaincre et son besoin de justice. Ce sixième chapitre est une belle façon de conclure parmi tant d'autres, mais Anderson a su faire les meilleurs choix, autant dans l'originalité que dans le rythme. A mis chemin entre Mad Max, The Walking Dead et peut être un peut de Cube, on en prend plein les mirettes. Le fait d'inclure d'infâmes créatures telles que les "chauves souris" mutantes et autres armes biologiques n'est que du bonus, même si le potentiel du jeu n'a été qu’effleuré. La réalisation rend ici le plus bel effet sur le décor et le contexte post-apocalyptique. C'est une immersion en mode survival des plus poignante, peut être même l'une des meilleure du genre. Parlons de référence, allons y, car s'en est une, n'en déplaise aux grands blasés. Pour ma part, je me suis éclaté, et c'est tout ce qui importe. C'est aussi cela la définition d'un chef d’œuvre: le côté immersif et l’intensité jubilatoire. Du très grand spectacle. 5/5

Emilie M.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 30/01/2017

Extrêmement déçue par ce film étant donné que j'avais adoré le précédent. Spoiler: Les personnages que nous avons quitté ne sont plus là, on ne sait pas pourquoi Alice se retrouve seule à Washington. Les scènes de combat ne sont pas bien filmées, cela va trop vite pour suivre. La bande son est mauvaise. Les personnages secondaires sont totalement inutiles étant donné que l'on ne sait rien d'eux. Film totalement dénué d'humour, quasiment sans texte ! Même l'héroïne n'est pas stylée, contrairement aux précédents films. Moi qui attendais sa sortie avec impatience…

Dark soul Knight

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/01/2017

Pas mal j 'ai passé un bon moment, jolies scènes de combats et un bon rythme dans la quête d' Alice avec des révélations intéressantes 😆

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top