De bon matin
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 873 notes dont 219 critiques  | 
  • 20 critiques     9%
  • 40 critiques     18%
  • 94 critiques     43%
  • 45 critiques     21%
  • 16 critiques     7%
  • 4 critiques     2%

219 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
moloko59

8 abonnés | Lire ses 12 critiques |

   2 - Pas terrible

Réalisation assez terne et le système de flashback dévient lassant à terme. Il reste trop de zones d'ombre sur les raisons du malaise de Daroussin et trop de mystères sur les relations entre les personnages pour accrocher à l'intrigue.

Derek Pappa

57 abonnés | Lire ses 443 critiques |

   3.5 - Bien

Darroussin se plonge dans l'un de ses rôles les plus noirs en nous tirant une sacrée gueule pendant tout le film. Faut pas le contrarier c'est évident. On suit son histoire avec intérêt, il est toutefois dommage que la chronologie nous torture autant car pendant certaines scènes on finit par ne plus savoir à quelle étape on se situe. En tout cas si vous appréciez les histoires sombres du genre "Le Couperet", je vous annonce sans crainte que "De bon matin" est pour vous.


fabrice d.

0 abonné | Lire ses 66 critiques |

   3 - Pas mal

C'est l'histoire d'un gars, qui un jour, de bon matin, se lève comme d'habitude ou presque, part au boulot en bus et arrivé, après avoir marché quelques minutes dans son entreprise, tue 2 personnes. On apprendra plus tard que ce sont ses chefs ou patrons. La suite du film est une série de flash backs qui nous apportent des élements de réponse. Le type reste dans son bureau, il n'a pas tiré au hasard. Il attend donc la police en se remémorant sa vie qu'il va bientôt finir. La fin du film est très forte car il se tire une balle dans la bouche. Le film repose sur JP Darroussin qui le porte haut. Il fait d'ailleurs tomber le haut plus d'une fois dans ce film et on le voit même complétement nu dans une scène où il a trop bu. Ce film dénonce le harcèlement au travail, toutes les petites et les grandes misères qu'on peut subir. Des insultes, réprimandes, etc... au burn-out ou bore-out. Peu importe le poste où on se trouve. A moins de n'avoir personne au dessus de soi.

willycopresto

11 abonnés | Lire ses 643 critiques |

   3.5 - Bien

"De bon matin" rediff le 21.07.2015 sur France 2 Un beau film qu'il ne faut surtout pas laisser passer si on ne l'a déjà vu et moins on en saura sur le scénario avant de l'avoir regardé, mieux ce sera pour bénéficier des effets de surprise ! Un drame qui repose entièrement sur les épaules d'un Darroussin grandiose et stupéfiant dans un rôle à contre-emploi. Parce que l'acteur a souvent des rôles qui le rendent sympathique aux spectateurs ? Le reste du casting est insignifiant et passe inaperçu : dommage, est-ce pour donner du poids au héros principal ? Regrettable aussi qu'il y ait autant de flashback qui n'ajoutent rien à l'histoire et qui la compliquent inutilement. A déconseiller aux neurasthéniques, dépressifs et à ceux qui s'investissent de trop dans leur travail ! willycopresto

kermalec

0 abonné | Lire ses 29 critiques |

   4.5 - Excellent

Le plus déprimant dans cette histoire, c'est que le film s'est terminé sur une conviction absolue de ma part que le réalisateur a déjà travaillé en entreprise pour avoir su autant saisir cette ambiance détestable de perversion, abandon de soi, dégoût des autres et désespoir. La réalisation est juste, d'un réalisme brut et brutal. Triste monde.

Henrick H.

2 abonnés | Lire ses 117 critiques |

   4 - Très bien

Un employé de banque, magistralement interprété par Darroussin, commet l'irréparable. Ou comment, la machine infernale de l'entreprise peut broyer un individu, même le plus investi d'entre eux. A l'aide de flash-backs bien amenés, le réalisateur nous dévoile comment petit à petit, le travail de sape de la hiérarchie amène l'employé à ne plus être considéré, à être rejeté à force de réaménagements légers et toujours sous couvert d'amélioration des résultats de la banque. A noter également, le cynisme de Xavier Beauvois dans le rôle du hiérarchique tutoyant ses salariés, pour créer une connivence simulée, lui permettant d'avoir la main-mise.

soniadidierkmurgia

112 abonnés | Lire ses 2386 critiques |

   3.5 - Bien

Jean-Marc Moutout s’était déjà intéressé de près à l’évolution des rapports humains dans l’entreprise avec « Violence des échanges en milieu tempéré » en 2004. Sept ans plus tard, les choses n’ayant fait qu’empirer avec le triste constat des suicides dans des grandes entreprises du CAC 40, il n’est pas étonnant de le voir approfondir le sujet en relatant le parcours d’un cadre supérieur qui n'arrivera à se sortir de la nasse qu’en tuant deux de ses responsables hiérarchiques avant de se suicider. Jean-Pierre Darroussin compagnon de route du très engagé Robert Guédiguian n’a jamais été lui non plus insensible aux répercussions des mutations sociales sur les êtres humains. Déjà dans « Rien de personnel » de Mathias Gokalp en 2009 il participait à la mise en scène d’une charrette lors d’un séminaire au sein d’une société pharmaceutique. Ici le propos aborde un autre versant du problème, celui encore plus pernicieux de la lente descente aux enfers d'un cadre supérieur qui se trouve progressivement relégué au second plan, voyant une à une ses prérogatives et les marques de reconnaissances s'envoler en fumée sans qu'aucune raison objective et réellement argumentée ne lui soit fournie. Dans ce processus, toujours un peu le même, le salarié s'il n'a pas l'instinct de préservation suffisamment développé risque de plonger dans ce que l'on appelle communément de nos jours le "burn out" et dans les cas les plus graves d'aller jusqu'à retourner la violence éprouvée contre lui-même ou plus rarement contre les auteurs des brimades. C'est le cheminement mental de Paul (Jean-Pierre Darroussin) que Moutout ausculte au plus près de manière quasi clinique et donc un peu froide pour bien nous faire ressentir l'implacable travail de sape patiemment orchestré en sourdine par l'entreprise qui trouve toujours des cadres zélés pas toujours foncièrement méchants qui sans vraiment le vouloir se transforment en petits tortionnaires. Les fréquents flashback où Paul repense aux moments heureux de sa vie intime étroitement liés à son ascension à la force du poignet nous alertent sur le risque de trop impliquer son affect dans des structures professionnelles qui désormais ne laissent plus la place à l'expression des faiblesses humaines mais exigent plutôt une soumission aveugle en échange de promotions rapides quelquefois illusoires et destructrices. Jean-Pierre Darroussin avec son visage débonnaire sait quand il le faut laisser transparaître la violence et une profonde angoisse. Il participe une fois de plus à une œuvre salutaire qui sera utile à ceux qui auront la lucidité de penser que le destin de cet homme les concerne. La conclusion du film est implacable avec un long et lent travelling sur les collègues de Paul réunis dans une de ces fameuses cellules de soutien psychologique, bonne conscience des entreprises qui organisent ces jeux de massacres où quelquefois il y a des morts. Au suivant... comme chantait autrefois Jacques Brel.

Drinkalawa

4 abonnés | Lire ses 719 critiques |

   3 - Pas mal

L'histoire d'un bon travailleur qui sombre peut a peut dans la dépression, réalisant que sa vie n'a pas le sens voulu. C'est un film avec une conclusion assez dur. Conclusion; Parlez de ce film à votre conseillère pole emploi pour qu'elle vous foute la paix lol. -Juillet 2014-

Chou-Jean

51 abonnés | Lire ses 196 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Paul se rend à son travail, comme tous les lundi, à la banque où il est "chargé de clientèle". Il pénètre dans l'établissement à huit heures précises. Spoiler : Soudain, de façon très pragmatique, il sort un revolver et tue froidement deux supérieurs. Puis il se boucle dans son bureau en attendant tranquillement qu'on vienne l’arrêter. Paul homme gentil mène une vie tranquille. Il se souvient de son existence jusqu’à ce geste fou et incompréhensible pour le spectateur. Jean-Pierre Darroussin iradie ce film dans un rôle très inhabituel pour lui ... Le spectateur va petit à petit tout au long du film, comprendre voire partager le malaise de cet homme, puis se poser la question qui fâche sur un sujet de Société explosif : Spoiler : Comment la pression au travail peut rendre fou jusqu'à donner parfois à certains des envies de meurtre. Très beau film. Certaines critiques lui reprochent sa soit dissant : "lenteur" ... Pourtant, cette manière (volontaire) de filmer la vie, par Jean-Marc Moutout, dans ce qu'elle a de meilleur mais aussi de pire, ne fait que forcer le trait du "ridicule" inhumain du monde de l'entreprise. On relativise (un peu) les choses après avoir vu ce film. On comprend aussi beaucoup mieux, comment un homme très ordinaire, bon mari et bon père de famille se fait détruire peu à un peu par la "culture" de l'entreprise d'aujourd'hui, souvent très violente et inhumaine ... Comment les salariés sont sournoisement manipulés et comment certains "tombent dans le panneau" ...La scène finale avec tous les employés est magnifique. C'est un grand film qui tire les larmes et envoie un coup de poing dans le cœur. A voir !

Guyspykiller Spykiller

6 abonnés | Lire ses 86 critiques |

   3 - Pas mal

Film français qui relate la dépression d un cadre bancaire et qui va passe a l acte dans la banque qui l emploi

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
De bon matin Bande-annonce VF
572 062 vues
Top films au box office
  1. Mission: Impossible - Rogue Nation

    De Christopher McQuarrie
    Avec Tom Cruise,
    Jeremy Renner
    Film - Action

    Bande-annonce
  2. Hitman: Agent 47
  3. Dheepan
  4. Une famille à louer
  5. Les Minions
  6. Le Petit Prince
  7. Vice Versa
  8. Ted 2
  9. Antigang
  10. American Ultra
Bandes-annonces les plus récentes
Deadpool Bande-annonce VO
La Forme des îles Bande-annonce VF
Francofonia, le Louvre sous l’Occupation Bande-annonce VO
The 5th Wave Bande-annonce VO
Strictly Criminal Bande-annonce (2) VF
Knock Knock Bande-annonce (2) VO
The Danish Girl Bande-annonce VO
Macbeth Bande-annonce VO
Un début prometteur Bande-annonce VF sous-titrée sourds et malentendants
Toutes les dernières bandes-annonces
Films prochainement au cinéma
  1. The Walk – Rêver Plus Haut

    De Robert Zemeckis
    J-54

    Bande-annonce
  2. Much Loved J-12
  3. Youth J-5
  4. Prémonitions J-5
  5. Star Wars : Episode VII - Le Réveil de la Force J-105
  6. Le Transporteur Héritage J-5
  7. Les Nouvelles aventures d'Aladin J-40
  8. Suicide Squad J-348
  9. Mémoires de jeunesse J-19
  10. Life J-5
Les films à venir les plus consultés