Killer Joe
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,3 pour 3 202 notes dont 606 critiques  | 
  • 61 critiques     10%
  • 218 critiques     36%
  • 169 critiques     28%
  • 59 critiques     10%
  • 34 critiques     6%
  • 65 critiques     11%

606 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Pauline G.

1 abonné | Lire ses 68 critiques |

   4 - Très bien

Quand on embarque dans Killer Joe, on ne quitte pas le navire en cours de route et on en ressort pas indemne ! Ce film est prenant, ce qu'on doit avant tout à un scénario particulièrement bien ficelé qui baigne dans une atmosphère dominée par le glauque et le malsain, ce qui nous surprend toujours davantage au fur et à mesure que l'histoire se déroule. On va donc de surprise en surprise, bien loin des clichés et codes cinématographiques mille fois répétés dans les films américains et autant le dire tout de suite, c'est dégueulasse, on fait la moue et on se cache même les yeux de temps à autre, mais bizarrement, on en redemande. Pour ça, l'incroyable performance de Matthew McConaughey y est pour beaucoup. Il est ici tout bonnement monstrueux et c'est ce qui fait qu'on est tout aussi dégouté que fasciné par le personnage qu'il incarne. Rien que pour ça, ce film est excellent et mérite le détour. Bon courage !

Bardon de Kater

1 abonné | Lire ses 55 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ce jeu de massacre dans lequel il n'y a que des affreux a beau être glauque, il n'en est pas moi jouissif, tellement la réalisation et la direction d'acteurs sont habilement maîtrisés. Bravo !


bhillereau

6 abonnés | Lire ses 249 critiques |

   2 - Pas terrible

Réalisateur au CV bien rempli, William Friedkin a côtoyé le pire comme le meilleur lors de sa très longue carrière. Ce Killer Joe ne restera pas dans las annales, et ce malgré une idée originale. La violence y est gratuite, le trash inutilement présent, surtout en fin de film, où la vulgarité se marie à l'incompréhension du spectateur... Le personnage de Joe aurait mérité un peu plus de profondeur et Matthew McConaughey n'était pas le meilleur choix.

luc r.

0 abonné | Lire ses 2 critiques |

   0.5 - Nul

Scénario plat, personnages caricaturaux, violence psychologique gratuite...et un climat franchement malsain en general.Un Friedkin très décevant, même franchement mauvais.

Ghibliste

0 abonné | Lire ses 83 critiques |

   3 - Pas mal

Moué, je ne sais pas trop quoi en penser... Le tête-à-tête McConaughey/Temple est pour moi le meilleur moment du film, les deux sont très bons, tandis que je n'ai pas aimé la fin, non pas pour le style hardcore, mais juste parce que ça m'a donné le sentiment d'un grand n'importe quoi Spoiler : (et puis la scène du pilon de poulet, par pitié, pas durant 5 minutes quoi, on a assez vite compris l'idée...). L'intrigue est plutôt bonne, mais les dialogues et les seconds rôles sont quand même super moyens. J'y ai quand même cru pendant 3 bons 1/4 d'heure à ce film, malgré ses quelques défauts formels. Dommage...

fredoxx

0 abonné | Lire ses 110 critiques |

   3.5 - Bien

William Friedkin(L’exorciste, French Connection, Bug) est un réalisateur à part. Il l’a prouvé jadis avec L’exorciste et plus récemment Bug, qui était un film à la parano exacerbérée. Celui ci va loin, très loin dans la surrenchère. Violent, trash, pervers, immoral et gore. Ce sont les adjectifs qui qualifient le mieux ce film où l’immoralité atteint un niveau d’excellence par les relations entre personnages. Déjà ce Killer Joe joué à merveille par Matthew McConaughey complétement déjanté et malsain. Emile Hirsch(Into the wild) fait le boulot en campant le frère qui a besoin d’argent et qui s’enfonce dans une spirale le tirant vers le bas. Et que dire de sa soeur cadette vierge campée par Juno Temple(Kaboom) qui devient l’objet de convoitise de Joe. Le sadisme peut donc s’installer et un sentiment de malaise fait face. Ce malaise se transforme en répulsion lors de certaines scènes (une avec une cuisse de poulet et l’autre avec éclatage de tete à la boite de conserve). A l’instar de la scène finale, on en sort éreinté mais un peu désorienté par la copie rendue par Friedkin.

cocolapinfr

4 abonnés | Lire ses 438 critiques |

   4.5 - Excellent

Annoncé comme un énième "polar-thriller-drame", Killer Joe a tout pour surprendre. Une grosse dose d'humour noir dans une ambiance glauque et loufoque arrangée façon pièce de théâtre. Les personnages, la mise en scène, le final magistral, il n'y a rien à redire, c'est une réussite.

carbone144

10 abonnés | Lire ses 444 critiques |

   3 - Pas mal

Un bon moment dans l'ensemble, j'ai été (agréablement) surpris par la noirceur du film, sa violence crue et son esprit vraiment malsain. Il est également placé subtilement quelques touches d'humour grinçant ou décalé. Mais c'est surtout en deuxième partie de film qu'on commence à flipper en fonction des personnages. J'ai pu ressentir quelques moment plus ou moins creux ou trop longs : la dispute du début qui met en place lentement le milieu social pourri des personnages ne donne pas vraiment bon goût à ce début de film ; Killer Joe qui s'agite le poulet sur la fin est un poil gros. On peut noter également l'absence d'étude approfondie du personnage secret et charismatique qu'est Joe. Cela pose un léger soucis de cohérence ou de vraisemblance sur son activité secondaire de tueur à gage pour laquelle il semble agir avec un peu trop de facilité. Ainsi va t-il de la façon dont il maquille son meurtre. Il pourra laisser quelques doutes sur son authenticité. Autrement, sur ce film relativement court, c'était bien sympa.

Kloden

18 abonnés | Lire ses 642 critiques |

   3.5 - Bien

De façon un brin étonnante, j'aurais donc découvert William Friedkin surtout pour Matthew McConaughey (qui allait grâce à Killer Joe poursuivre son ascension vers la respectabilité) et même pas pour le réalisateur en lui-même, pourtant auteur renommé avec quelques classiques au tableau de chasse. A 77 ans, le cinéaste apparaît en tout cas toujours sous un jour très plaisant, décomplexé, refusant toute concession, filmant avec fougue et inspiration. Son histoire complètement amorale, relativiste au possible, sur fond d’Amérique redneck, celle des bouseux et de la fange humaine, est marquante de par sa noirceur et sa capacité à déranger. Si l'outrance conduit parfois à sourire, ça n'est en rien gênant puisque même dans ces moments comiques, le film conserve cette prégnance malsaine qui sert si bien le propos cynique sur l'Amérique et la civilisation. Pas sans rappeler les frères Coen, comme beaucoup l'ont dit. Surtout, Killer Joe est visuellement très accompli, surtout de par sa photographie vraiment chiadée et sa créativité pleine de volonté. Et les acteurs se mettent au diapason, à commencer bien sûr par un McConaughey saisissant en psychopathe extrêmement complexe, et impossible à cerner facilement malgré sa propension première au vice et à la folie hallucinée. Emile Hirsch s'en tire également très bien, et Juno Temple incroyable d'un sex-appeal qui culpabilise dans un rôle si jeune. Son personnage est la voie d'entrée dans un contre de princesse macabre, le noyau autour duquel les autres protagonistes et le propos que leurs actions dessinent gravitent véritablement. On sent d'ailleurs l'influence théâtrale du scénario, adapté d'une pièce de Tracy Letts, ainsi que les références à des structures dramatiques réutilisées puis détournées pour conférer une très belle richesse à l'ensemble, impressionnante pour ce qui peut se regarder comme une série B. Un point d'ailleurs très incertain, quand Killer Joe est assez malin pour être lu au premier comme au second degré, avec des effets différents. Bref, malgré des passages presque lourds où l'outrance menace dangereusement, l'écriture de cet OVNI anticonformiste et incroyablement noir est très, très réussie. Je rajoute, avant de conclure, un coup de cœur pour Thomas Haden Church dans son rôle de père obtus et dégénéré. Bref, une oeuvre marquante, loin d'être parfaite mais travaillée, osée et inventive. A 77 ans, c'est remarquable.

Kick69

29 abonnés | Lire ses 679 critiques |

   3.5 - Bien

"Killer Joe" est un de ces films qu'il faut avoir vu au cinéma pour apprécier pleinement. Personnellement j'ai eu la chance de pouvoir le visionner dans ces conditions et je ne regrette pas le dém Friedkin, à l'âge de bientôt 79 ans (77 à la sortie du film), nous montre, après tous les bons films qu'il a réalisés, qu'il peut encore nous en mettre plein la vue. Les acteurs sont très convaincants, Juno Temple en tête, mais que dire de Matthew McConaughey ! Il est littéralement possédé par son rôle et nous offre une grande performance artistique, incarnant à la perfection un homme à la fois flic, tueur, sadique, doux et cruel. D'ailleurs à ce propos, la meilleure scène restera pour moi celle où Spoiler : Killer Joe oblige la mère à sucer le pilon de poulet avec un sadisme aussi jouissif qu'obscène. Niveau scénario, on n'est pas en reste puisque Tracy Letts, qui a adapté son propre bouquin, nous propose quelque chose qui tient la route et ne nous épargne rien. Comme à son habitude, Friedkin privilégie l'efficacité dans sa mise en scène si bien qu'il n'y a pas beaucoup de temps mort. Vraiment, c'est un bon film.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Killer Joe Bande-annonce VO
849 650 vues
Killer Joe Extrait vidéo VO
14 258 vues
Killer Joe Extrait vidéo (2) VO
8 220 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné