Mon AlloCiné
Le Labyrinthe
note moyenne
3,8
20698 notes dont 1383 critiques
13% (177 critiques)
31% (435 critiques)
31% (433 critiques)
15% (212 critiques)
5% (74 critiques)
4% (52 critiques)
Votre avis sur Le Labyrinthe ?

1383 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 929 abonnés Lire ses 1 263 critiques

3,5Bien
Publiée le 18/10/2014

"Le Labyrinthe" de Wes Ball, mêle avec brio l'aventure et la science-fiction dans cette mystérieuse histoire d'adolescents pris au piège dans ce monstre de béton ! Comme le sont ces jeunes coupés du monde, de leur mémoire et donc de leur famille, le spectateur ressent lui aussi la même impression, celle d'être déconnecté de tout élément concret et rassurant pouvant nous situer quant à l'époque, le lieu et le pourquoi de cette situation... Et c'est ainsi que ce petit monde très hiérarchisé dans son fonctionnement va nous embarquer dans leur vie en collectivité que le nouveau de la bande, Thomas incarné par Dylan O'Brien, va bouleverser par son audace et sa persuasion ! Les décors et l'ambiance oppressante des lieux vont déjà nous immerger dans l'exploration de cette forteresse vivante et inquiétante qui constitue un adversaire de taille à elle seule... Les effets spéciaux et l'univers sonore sont assez bluffants et la présence des griffeurs, sortes d'extraterrestres épouvantables contribuent à l'angoisse générale et c'est le cœur battant mais bien accroché que l'on découvre les pièges qui sont tendus ! Tout l'aspect des règles de vie et de leur respect est également bien amené afin que cette collectivité nous interpelle par les conflits, les remises en question, entre leurs différents membres en particulier Gally dont le jeune comédien Will Poulter exprime bien son caractère trempé ! Et donc ces quelques rôles clés sont assez à la hauteur pour nous convaincre en insufflant un certain réalisme et une certaine crédibilité à bien des égards. On se doute évidemment assez vite du pourquoi et du comment des véritables raisons de cet emprisonnement et la fin nous le confirmera d'ailleurs ! À ce propos, l'épilogue est un peu moins réussi et trop facilement mis en place pour qu'on ressente une petite déception d'autant plus qu'un retournement brusque et étonnant dans les dernières minutes nous amène à d'autres conjectures ! Donc à suivre pour tout saisir mais c'est sans doute et d'ailleurs le but avant tout recherché ! Rendez-vous au prochain numéro !

Loskof

Suivre son activité 232 abonnés Lire ses 688 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 27/10/2014

Bon, je n'avais pas spécialement envie de le voir donc j'ai décidé de me mettre dans des mauvaises conditions: c'est donc parti pour la séance de 11h le dimanche, en VF bien sur ! Je me suis dit, si le film est bien, il arrivera à me faire oublier le contexte de la séance, sinon ben c'est qu'il est mauvais! Et j'ai eu raison de ne pas respecter le film car lui non plus ne me respecte pas: La dernière pub porte sur le livre dont est adapté le film. Si ça c'est pas de l'insulte ! Labyrinthe c'est le type de film que j'aurai pu apprécier il y a quelques années, et encore, mais qui est très éloigné de mon cinéma actuel. Mais si je suis allé le voir c'est que le synopsis fait quand même envie, il y a de quoi faire du cinéma avec des gens enfermé dans un labyrinthe. En plus le film n'a pas que des défauts, même s'il est calibré pour les ados, il ne tombe pas dans la facilité en évitant de nous servir une romance, c'est déjà ça ! Certains scènes sont particulièrement réussies. En fait celles qui se passent dans le labyrinthe, pour le reste c'est pas toujours la joie. Et puis on est placé au même niveau que le héros, on ne sait rien, alors forcément on a envie de savoir ! Et même si les dialogues sont mal écrits le film arrive à garder du mystère, et à nous sortir un vrai film et pas qu'un teaser. Donc voilà je salue quand même l'honnêteté de l'équipe du film. Une fois cela fait, je ne peux m'empêcher de souligner les erreurs du films. Déjà le premiers truc qui frappe c'est l'écriture des personnages. Tous sont des personnages fonctions, on devine direct ce qu'il va leur arriver: le traitre, le chef, le semi-chef cool sur lequel va se reposer le héros, le gars attachant mais un peu bête, etc etc...Sérieux c'est impossible de faire des personnages consistants? 2ème défaut c'est la catégorisation des personnages: Les coureurs, les soigneurs, les batisseurs, etc. Ceux qui ne font rien sont les branleurs? D'une part l'énonciation de ces "castes" fait nanar au possible mais surtout il faut arrêter avec la mode des Divergente et Hunger Games qui veut que les gens soient catégorisés, c'est fasciste ! Ensuite l'écriture des dialogues est très pauvre. Je pense à une phrase en particulier, à la fin Spoiler: lorsque la scientifique dit qu'il y a plus de survivants que prévu, mais que plus on est de fous plus on rit Quel dialoguiste a pondu un truc pareil? Et tout le long le film est bien trop didactique dans ses dialogues. C'est une insulte aux ados de penser qu'ils ne sont pas capables de comprendre le sous-entendu ! De plus, le film aurait pu s'arrêter au bout de 2min quand on nous apprend que le lierre ne monte pas en haut des murs. D'une part c'est faux puisqu'on voit le contraire, et surtout ils ont du bois à disposition, il suffit de construire une échelle ! Un personnage dit que ça ne sert à rien et puis qu'est-ce qu'il ferait en haut du mur?... Sérieux? Ben déjà tu as une vue d'ensemble, ensuite tu es en sécurité, et surtout tu peux t'échapper. On ne peut pas passer à côté d'un truc comme ça ! Quand tu t'aperçois de ça tout le concept du film s'écroule... Bref passons, à la limite c'est pas le plus grave. Le plus grave c'est l'explication finale... C'est complètement absurde ! Spoiler: Ils ont construits un labyrinthe pour stimuler l'activité cérébrale en vue de détecter le gène qui permettrait de faire un vaccin contre un virus mortel. D'une part je me demande comment ils ont fait pour construire un tel labyrinthe. Et ensuite je ne vois pas le rapport avec le fait de tester l'activité cérébrale ! C'est typiquement le genre de truc qui se veut faussement intelligent et genre vachement profond alors que c'est débile. Un peu comme Hunger Games avec ses jeux où l'on tue des enfants pour assurer la paix (hyper cohérent) ! Reste un truc pas forcément mal foutue, avec des séquences bien stressantes, mais il suffit de réfléchir 2 secondes pour mettre le scénario par terre, ce qui n'est jamais très bon signe. Et surtout n'oubliez pas d'aller acheter le livre, la pub au début du film nous annonce que le film a été fait pour ça !

Marc T.

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 352 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/11/2014

Les critiques étant majoritairement bonnes et la bande annonce plutôt alléchante, j'avais hâte de voir ce film qui laissait présager un bon suspense assorti d'un gros twist final (je n'ai pas lu les livres). J'ai passé un bon moment de divertissement, rien à dire là-dessus, l'histoire est originale, le suspense souvent très prenant, les jeunes comédiens remplissent leur contrat, mais il faut passer outre les incohérences qui parsèment le scénario de bout en bout et gâchent quelque peu le plaisir. Quant à la fin qui nous pré-vend un Labyrinthe 2, elle est assez incompréhensible et nous oblige éhontément à voir le deuxième volet de la trilogie.

tony-76

Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 1 301 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/11/2014

Le Labyrinthe est un film événement de l'année ! Avec ses plus de 3 millions d'entrées en France, cette adaptation est plutôt réussie dans son ensemble. Il est bien sur composé d'une trilogie comme Hunger Games et c'est encore un film pour ados. Le scénario s'avère très original et surprenant avec un certain mystère qu'on ne peut percer. Une intrigue solide, donc. Il y a également, un tension dramatique qui est présente et la mise en scène en effets visuels du réalisateur Wes Ball est nerveuse, parfois spectaculaire. Puis, la direction artistique est impressionnante. Son suspense est mené en crescendo avec ses quelques séquences d'action assez réalistes mais bien orchestrées. Dès les premières secondes, on est jeté dans l'action. Pourtant, le jeu des acteurs est inégal, on aurait préféré des protagonistes plus charismatiques... Cela n'a aucune importance parce que le scénario tient en haleine le spectateur jusqu'au bout de cette production. Cependant, le sujet fait penser bizarrement à la série Lost. Le long-métrage se termine avec plus de questions que de réponses, ce qui est assez embêtant. Aussi, Spoiler: la fin du récit est décevante ! On espère que la suite sera tout aussi bien et prenante comme celui-ci. The Maze Runner (v.o) se laisse découvrir, parcourir et courir avec plaisir. Je le recommande.

videoman29

Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 1 103 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/10/2014

Mettons fin au suspense tout de suite, « Le labyrinthe » surfe sur la vague, très à la mode, des « thrillers futuristes destinés à un public adolescent ». Comme ses grands frères « Hunger Games » ou « Divergente », il est adapté d'un roman qui fait lui-même partie d'un cycle littéraire. Ici, il s'agit de «  L'épreuve » écrit par James Dashner. Peu de surprises donc, puisque la recette est bien rodée et a prouvé qu'elle fonctionnait parfaitement. Un casting de jeunes acteurs, un scénario futuriste, plus ou moins habile et divertissant mais soutenu par des effets spéciaux parfaitement maîtrisés. Ceci dit, j'ai été agréablement surpris par la qualité de l'histoire. Je l'ai trouvé plus intéressante et originale que ce que proposaient ses concurrents directs. Les décors sont également parfaitement réussis, superbes et ce labyrinthe est inquiétant à souhait. Les scènes d'action sont réjouissantes et ponctuent agréablement ce film efficace. Seul petit bémol, l'animation des « griffeurs » est quelquefois brouillonne ce qui rend peu lisible les scènes de combat. Sorti de ça, je reconnais avoir passé un excellent moment. Pour la première fois, j'attends avec impatience le deuxième épisode....

thecoco455

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 8 critiques

4,5Excellent
Publiée le 14/10/2014

Voilà déjà un petit mois que j'ai vu le nouveau (et premier) Wes Ball intitulé Le Labyrinthe (The Maze Runner en VO), et ce n’est donc pas à chaud que je rédige cette critique. Précisons que j’ai lu les deux premiers livres peu de temps après la sortie de la première bande annonce au début cette année, étant vraiment séduit pas le concept quelque peu novateur du synopsis. Et le film et bien, il est plutôt bon en fait ! Certes j’entends venir la tempêtes des critiques négatives (déjà nombreuses avant même que le film ne soit sorti)… On parle de pâle copie d’Hunger Games, d’un énième teenage movie Hollywoodien à la Divergente, voire d’un The Cube pour ados pré-puberts en mal de vivre. Que nenni mais chers amis : Le livre dont s’inspire el film est moins d’un an plus jeune que le premier tome d’Hunger Games (ça fait short pour un plagiat) et écrit bien avant Divergente. Pour en revenir au film en lui-même, et je précise que cela n’est que mon humble avis de mortel, la réalisation est plus qu’à la hauteur, les effets spéciaux n’ont rien à envier des films mieux financés (rappelons le budget minimaliste de 30 millions de dollars). L’histoire ne se que permet peu de temps mort et les quelques scènes de suspens sont plutôt jouissifs. Mention spéciale au jeu d’acteur que nous offrent Dylan O’Brien et Will Poulter. A noter aussi l’excellente partition de John Paesano à la musique. Certes ce film n’est pas aussi profond qu’un Gone Girl, aussi effrayant qu’Annabelle, ou aussi bouleversant que Mommy, mais il faut rendre à César ce qui est à César : The Maze Runner (oui allez le voir en VO, j’ai très peur de la VF) m’a offert un spectacle plus que divertissant, conforme aux attentes que j’en avais, un scénario original quoique parfois entaché de dialogues un peu « clichés », et donc en somme un bon moment de cinéma. Son seul défaut sera sans doute d’être passé après d’autres adaptations de dystopies littéraires qui auront su saisir plus vite cette opportunité cinématographique, sans quoi il serait aujourd’hui considéré comme référence du genre, j’en suis sûr.

Chris46

Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 843 critiques

3,5Bien
Publiée le 24/09/2015

" le labyrinthe " sympathique film de wes ball . C'est l'histoire de Thomas ( Dylan o' Brien ) un jeune garçon qui se réveille en compagnie d'autre garçon dans une clairière où ils ne peuvent pas s'échapper . Ils sont tous devenu complètement amnésique et ils ne se souviennent pas ce qui leur est arriver et qui les a piégé ici ni pourquoi . Le seul moyen de s'échapper est de rentrer a l'intérieur d'un labyrinthe géant qui se trouve à proximité et de trouver la sortie . Thomas et les autres vont alors tenter de trouver un moyen de s'échapper en parcourant le labyrinthe ... " le labyrinthe " est un sympathique film de wes ball qui connu un beau succès en salle en 2014 ( plus de 3 millions d'entrées ) . " Le labyrinthe " est la première adaptation d'une trilogie de trois livre . N'ayant pas lu les livres je me baserait uniquement sur ma vision du film pour faire ma critique . Le film contient un scénario assez originale ( même si sa rappelle un peu le film cube ) et très prenant . Une histoire prenante avec son lot de mystère qui nous intrigue tout le long . On s'interroge tout le long du film pour savoir qui a enfermer ses jeunes dans ce labyrinthe et pourquoi . et on est pas au bout de nos surprises grâce à quelques rebondissements et retournements de situations. Les jeunes vont alors tenter de trouver une sortie dans le labyrinthe mais ils ne vont pas être au bout de leur peine car bien évidemment ils vont être ralentit par toute sorte de pièges et autre bestioles ce qui va donner lieu à son lot de frisson et d'action . Le film est plutot un bon mélange de science fiction , d'action et d'aventure. L'action est plutot bien mené même si j'aurais aimer un peu plus d'action et de scènes a l'intérieur du labyrinthe . On reste un peu sur notre faim a ce niveau . Heureusement c'est compenser par le scénario qui nous intrigue tout le long . Les jeunes acteurs sont assez convainquant dans les rôles de ses jeunes gens piégée qui vont tenter de s'en sortir . Les effets spéciaux et les décors sont réussit nottamant ceux du labyrinthe . Niveau film pour ados c'est réussit et bien meilleur que des daubes comme Twilight ou des films moyens comme Hunger games . La fin du film se termine sur un cliffhanger ( ou du moins une fin très ouverte ) qui nous donne vraiment envie de voir la suite . Vivement le second volet de cette trilogie ( le labyrinthe 2 , la terre brûlée ) prévu pour le 7 octobre 2015 .

rcan

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 87 critiques

3,5Bien
Publiée le 03/12/2014

Film somme toute bien réalisé avec de bons effets spéciaux. Un côté original aussi avec ce fameux labyrinthe qui mène on ne sait où. Il y a du rythme, du suspens mais cela reste du divertissement avec une dose de science-fiction. On doit accepter de ne pas comprendre pour l'instant pourquoi ces personnes sont isolées du monde extérieur. Ce film s'adresse surtout aux jeunes spectateurs dans la vague des Hunger Games. On attend les suites pour confirmer si le tout tient la route.

Newt23

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 144 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/10/2014

J'ai beaucoup attendu ce film. J'avais lu et adoré les livres. Et je n'ai pas été déçus. Le film reprend beaucoup d'éléments du live (pas tous mais le plus important y est). Pour parler des acteurs, je les trouve tous très convaincant (notamment Dylan O'Brien qui est excellent dans sa dernière scène et Will Poutter qui arrive à faire disparaître son image de puceau dans "Les millers"). Les effets spéciaux sont très impressionnants vu le budget. La BO n'est présente qu'à quelques scènes clés et dans ces moments, elle fait très bien son job. Pour les scènes d'action, j'ai trouvé la dernière un peu trop brouillon et pas assez lisible (contrairement aux autres). Mais bon, ça reste le premier film du réalisateur. L'histoire comme je l'ai dis suit celle du livre donc c'est parfait. On notera tout de même quelques défauts d'écriture et incohérences. Mais rien d'alarmant. En tout cas, ce "Labyritnhe" est un excellent divertissement ! A voir ! Vite, la suite !

StarLord528

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 126 critiques

4,5Excellent
Publiée le 19/10/2014

Excellent ! Un film dont je ne pensais pas si bon, la BA faisait penser a un film sympa a voir. Mais le film est bien plus que ça ! Adapté du livre L'épreuve de James Dashner qui a connu deux suites et la saga n'est pas encore finie a ce qui parait. L'intrigue est solide et très agréable a suivre, les acteurs sont vraiment très bons, les effets spéciaux très bons pour un petit budget comparé a d'autres films, une noirceur très bien utilisée et parfois quelques petites touches d'humour. Vraiment surprenant avec de très bons retournements de situation et quelques tensions dans le film. La fin donne vachement envie de voir la suite qui sortira en décembre 2015 dans nos écrans, nous n'avons plus qu'a attendre (ou lire la suite pour les impatients) !

Marie S.

Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 21/10/2014

Que dire ? Je me suis laissée convaincre par mes amis pour aller voir ce film, mais quelle erreur... On se retrouve dans la peau de Thomas, jeune amnésique arrivé au milieu d'un labyrinthe et dont la connerie n'a d'égale que l'aspect bidon de ce scénario. Les personnages sont creux, même du côté des principaux ou j'aimerais qu'on me dise par exemple quelle aura été l'utilité de l'héroïne au cours de l'histoire ? Les personnages secondaires ont une confiance aveugle en un mec qu'ils connaissent depuis à peine trois jours, Spoiler: qui ne leur a attiré que la mort d'autres compagnons et dont ils savent qu'il a fait partie de ceux qui les ont envoyé dans le labyrinthe... GG! Le seul qui éventuellement a eu le bon sens d'émettre un doute sur le bien fondé de son entreprise a ensuite été tourné en dérision comme un gros psycho atteint du syndrome de Stockholm (et en plus ils lui ont collé une bonne tête à claque). Et quel leader avons nous eu en personnage principal ? Spoiler: Le genre de mec qui plutôt que d'attendre que le seul à avoir récupéré ses souvenirs se remette un peu de ses émotions et leur raconte enfin tout ce qu'il s'est passé, avant de penser calmement à un plan, décide de partir en mode "je m'en bats les steacks et je m'aventure à l'aveugle dans le labyrinthe avec un dispositif inconnu qui risque possiblement de déclencher d'éventuels systèmes d'autodestruction où je ne sais quoi" ce qui aura évidemment été le cas : il a en effet fait rager le labyrinthe et causé la mort de la moitié de la colonie, yeah ! Je ne dis pas qu'il ne fallait pas explorer, mais plutôt qu'il aurait été judicieux d'attendre un jour ou deux avant de partir en mode yolo, histoire de s'organiser un peu mieux et qu'Alby en révèle un peu plus, ça aurait été trop demander ? Le personnage est mort alors que les seules révélations qu'il aura donné sont "Tu étais des leurs !". No shit Scherlock, Ben vous l'avait dit dès les 1ères minutes, merci de l'intervention ! Qui plus est, Spoiler: il va s'administrer la maladie qui rend psycho mais est assez sympa pour redonner la mémoire, avant de gâcher le dernier vaccin qu'ils avaient et... et... révélation éclatante... "On vous a mis ici pour vous faire subir une épreuve, et j'étais l'un des leurs"... Et ? Captain Obvious en action ou comment brouter 15 min de film sans se prendre la tête. Merci ! Spoiler: Le pourquoi des tests aurait été utile je pense, surtout que s'il faisait partie de l'équipe, il devait au moins être au courant du bien fondé du but des expérimentations à moins de n'être qu'un simple mouton, à voir... On passera sur le reste, comme pourquoi ne pas avoir essayé de faire des cordes pour descendre dans la cage d’ascenseur ? Pourquoi ne pas avoir essayé d'escalader le mur ? (et qu'on ne me sorte pas l'excuse "ouai, mais le lière va pas jusqu'en haut !", le lière est loin d'être la seule façon d'escalader un mur et en trois ans ils ont eu le temps de réfléchir à des solutions), etc... Enfin, révélation finale - survenue au moment où ils avaient dû avoir tellement grillé le budget effets spéciaux qu'ils ne savaient plus comment faire du sang réaliste - Spoiler: ils ont été enfermés ici car ils étaient immunisés à une maladie survenue après la fin du monde, le tout servant à étudier le pourquoi du comment. Ok, dans ce cas pourquoi cela ne les empêche pas d'être au bord de la mort lorsqu'ils sont soumis au fameux virus (celui qu'ils ont à priori lorsqu'ils se font piquer) ? Et surtout, qui est le génie qui a eu cette idée !? C'est clair, la médecine moderne devrait prendre exemple sur leur méthode : comment soigner le cancer ? Prenez des personnes qui ne l'ont pas, enfermez les dans un espace clos avec des vilains monstres et observez, résultat garantis ! (oh, alors c'était donc ça Secret Story ? Arg, on a dû faire de sacrés bonds en avant là, non ?) Bref, j'ai l'habitude des films qui ne seraient bons à voir qu'au cinéma du fait d'un scénario qui ne casse pas trois pattes à un canard ou qui reste bancal, mais qui sont assez beaux ou spectaculaires pour faire oublier leurs défauts (Avatar et Pacific Rim pour ne citer qu'eux), le problème est que ce n'est pas le cas ici où les décors et les effets bien que beaux ne sont pas transcendants. Aussi, je n'ai aucune envie de voir la suite, ni de me procurer les bouquins, les heures de visionnages étaient déjà bien assez. Je ne recommande pas. Bon, et si je cherche du positif... Le chef des coureurs était bien, les monstres étaient laids mais bien modélisés, deux scènes m'ont arraché un sourire (Spoiler: quand Terese leur balance des pierres et la réplique de leur 'docteur' "Alors, qu'est-ce qu'elle a ? - J'en sais rien moi ! J'ai eu ce taff de la même façon que toi !"), et le labyrinthe vu du dessus avait la même tête que ceux qu'on pouvait trouver au dos de mes miel pops quand j'étais petite !

chrischambers86

Suivre son activité 1036 abonnés Lire ses 9 999 critiques

2,5Moyen
Publiée le 07/11/2014

A l'âge des incessantes suites et remakes, on peut dire que ça change! Mais un film peut-il être à la fois bon et pas très bon ? Affirmatif! Exemple type : "The Maze Runner" (2014), le premier long-mètrage du prometteur Wes Ball! Bon, car beau à èjecter les yeux des orbites dans des scènes d'action très graphique, et pas très bon, car racontant une histoire dèpourvue de la moindre parcelle d'intèrêt! Un concept d'enfermement prètexte à toutes les folies numèriques et à un scènario très basique! Oubliez le labyrinthe vègètal de "Sleuth" et de "Shining", celui-ci est en mode survival avec des monstres d'acier redoutables qui dèboulent de partout! Tous les efforts de Ball vont dans le sens de la beautè des images de synthèse! Quitte à sacrifier le scènario et les acteurs, à le laisser à des « yes men » sans envergure! D'un cotè, la jubilation bat son plein et les yeux s'ècarquillent quand on se trouve à l'intèrieur du labyrinthe, mais de l'autre, l'intellect se ramollit, l'intelligence vacille! Fichu paradoxe! On en veut à Wes Ball! Et on l'admire aussi en sortant son mètrage de l'ornière du petit teen-movie du samedi soir! En tout cas, joli succès dans les salles amèricaines pour cette adaptation d'une sèrie de roman pour ados bien plus pêchu et mystèrieux que "Twilight", "The Giver" et consorts! Là, au moins il y a des monstres, de l'action et pas d'histoire d'amour à la gomme! Le principe est le suivant : des jeunes garçons abandonnès au milieu d'un labyrinthe peuplè de monstres! En gros, ne vous perdez pas dans ce « labyrinthe » sinon les monstres vont vous manger tout cru! Mais perdez-vous dans le film, c'est mieux! C'est pas super original mais au moins ça bouge! Avec en plus Dylan O'Brien, le petit jeune de la sèrie "Teen Wolf"...et le seul acteur à tirer vèritablement son èpingle du jeu dans cette histoire qui appelle obligatoirement une suite! A Caroline, qui, d'un sourire a fait fondre mon coeur (message personnel)...

MaCultureGeek

Suivre son activité 726 abonnés Lire ses 994 critiques

3,5Bien
Publiée le 23/11/2014

Il y a des jours où l'on va au cinéma pour réfléchir, et d'autres où l'on y va pour se détendre, tout simplement. Et samedi dernier ( pas celui là, l'autre ), je n'avais vraiment pas envie de me prendre la tête avec un film qui se questionnerait sur le sens de la vie sur Terre, de la place de l'homme dans l'univers et de la pollution qui règne dans l'univers ( quelconque similarité avec un certain chef-d'oeuvre serait tout à fait fortuite ). Non, à ce moment là, je voulais voir des mecs se battre sur un bon vieux rock, une mise en scène tonitruante et des explosions à tout va. En gros, je voulais me mater un "Transformers". Mais là, gros problème : il n'y a plus de Transformers au cinéma jusqu'en 2016. Alors, que choisir mes amis? Pas de truc trop bourrin qui passerait au cinoche, l'envie de me détendre plus que toute autre chose, j'ai donc décidé d'aller me matter le pas tout récent "Le Labyrinthe" accompagné de deux potes. Et franchement, j'ai bien fait, y'a pas à dire! Il est clair qu'il n'est pas le meilleur film du sicèle, ou ne serait que de l'année, mais qu'est-ce qu'il est bon, quand même! Forcément, il n'est pas exampt de tous défauts, et des défauts, il en possède certains, mais heureusement pour nous, ils sont vite comblés par ses qualités et, surtout, par son rythme très efficace. Car oui, pour un divertissement destiné aux ados, "Le Labyrinthe" possède un rythme efficace, soutenu et qui vous tient en haleine tout du logn. Et franchement, pour une première réalisation ( même s'il a fait un court-métrage de huit minutes auparavant ), Wes Ball a fait du bon boulot, vraiment. Alors oui, bien sûr qu'on retrouve la caméra qui s'affole et se barre des mains du réalisateur quand les scènes d'action commencent à débouler et à s'emballer, mais vu qu'au final, ce métrage était un peu un essai à la mise en scène, je lui pardonne le fait que cette dernière ne soit pas tout le temps maîtrisée. En gros, il parvient à filmer son oeuvre comme il le faut, et ne s'handicape pas d'une mise en scène trop fournie ou tout simplement trop détaillée. Il filme ce qu'il voit, et s'arrête là. Wes Ball n'est pas un grand, c'est clair, mais il se débrouille, et le temps nous dira s'il sera, un jour ou l'autre, Yes Man ou bon réalisateur. Pour l'instant, il est beaucoup trop tôt pour juger. La tension est très bonne, et certains passages sont assez marquants pour ce type de films. Les acteurs, quand à eux, se débrouillent plutôt bien et sont franchement convaicnants. Le héros et l'héroïne ( Dylan O'Brien et Kaya Scodelario ), par exemple, ressortent vraiment bien, et même si leur relation est un poil prévisible, on se prend à espérer qu'ils s'en sortent. Tous les autres s'en sortent eux aussi, particulièrement le jeune gars qui a tourné dans "Game Of Thrones" ( quand vous le verrez, vous le reconnaitrez ). Alors bien sûr, dans le groupe, y'à la tête à claque qu'on a tous envie de tarter, le petit un peu lourdo, et le mec renois super gentil et vachement badass. C'est vachement cliché et convenu, c'est clair, mais on ne cherche pas quelque chose de réellement novateur quand on tient à visionner ce métrage, et ce même si le postulat de base est, il faut bien le dire, vraiment original. Je sais bien qu'il est tiré d'un bouquin, et que c'est le bouquin qui est original, mais lui est original en tant que bouquin, alors que celui dont on parle est original en tant que film. Vous me suivez? Bref. L'écriture est vraiment plutôt bonne, même si quelques incohérences persistent Spoiler: ( comment peuvent-ils mettre au point le plan d'un labyrinthe qui ne cesse de se mouvoir toutes les nuits? ). Je vais peut-être partir un peu loin, mais globalement, l'histoire de ce Labyrinthe là, je l'ai ressentie comme cela. Ce film, c'est un peu une métaphore sur l'adolescence : les héros passent de la > à l'âge adulte; ils perdent en innocence et gagnent en maturité alors que les adultes ( soit la figure la plus proche de leurs parents ) les ont abandonnés et trahis. Je ne sais pas si vous aussi vous l'avez vu comme cela, mais vous l'aurez tout de même compris, il a un fond, et change du reste des divertissements nunuches pour ados types "Twilight" ( oui, la référence est complètement écumée, mais c'est le meilleur représentant d'un sous genre en perdition, donc pourquoi s'en priver? ). On sent ici un vrai travail scénaristique; les gars n'ont pas cherché à sortir le minimum syndical : ils ont écrit leur histoire avec soin et talent, et nous en ont ressortis un résultat de qualité et à la hauteur des attentes ( qui étaient, pour ma part, nulle ). La fin, par exemple, qui change complètement de registre, est vraiment bien trouvée et permet au métrage de ne pas se répéter, et de nous proposer une conclusion qui nous donnerait presque envie de voir la suite. Le climax n'est pas aussi sournois que pour le second "Hobbit", mais il fait mal, quand même! Ce serait cool de nous proposer des films indépendants les uns des autres, qui découleraient du précédent sans que ce dernier ne se soit arrêté de manière terriblement rapide et nette ( genre les deux premiers "Lord of the Rings" ). Mais bon, ce n'est qu'un détail! Voilà donc une excellente surprise. Un bon divertissement, avec ce qu'il faut d'humour, d'action et de réflexion ( pas trop quand même ! ) pour plaire. Très sympathique.

Stephenballade

Suivre son activité 152 abonnés Lire ses 1 026 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/10/2014

A voir la bande annonce et le synopsis, je m’attendais à voir une nouvelle version de "Battle Royale" (franchement pas terrible), ou de "Hunger games" (beaucoup mieux), ou encore de "Divergente", voire même (parait-il) de "Cube", que je n’ai pas encore eu la chance (ou la malchance) de voir. Autrement dit, j’attendais une énième version de jeunes gens obligés de réaliser une opération de survie. Quand bien même, j’ai tout de même été voir ce film et je n’ai pas été déçu du voyage. A voir les origines présentées avant les premières images, on se rend compte que le triptyque est d’ores et déjà annoncé, s’appuyant sur les romans de James Dashner intitulés respectivement "L’épreuve", "La terre brûlée", et enfin "Le remède mortel". Malgré un budget serré de 34 millions de dollars pour un film de cet acabit, "Le labyrinthe" bénéficie d’effets spéciaux très bons, rallongeant (entre autres exemples) les murs du labyrinthe de 30 mètres alors que ceux du décor ne mesuraient que 4,80m. Spoiler: Ils sont même impressionnants lorsque les murs se déplacent ou tombent. Là où les effets spéciaux trouvent leur limite financière, l’excellente bande son prend le relais, si nette et si claire et possédant tant de corps qu’elle vous fait vibrer tout le bâtiment du sol au plafond, jusqu’au tréfonds de votre être afin de mieux vous immerger dans les événements. N’attendez pas d’acteurs connus comme Donald Sutherland dans "Hunger games", il n’y en a pas. Il n’empêche que le film captive l’attention du spectateur dès les premières images puisque nous sommes confrontés à du fond sonore en étant plongés dans le noir, un noir qui cache un monte-charge transportant un jeune homme qui se réveille en sursaut tout en se rendant compte qu’il a totalement perdu la mémoire, avant de s’apercevoir non sans inquiétude assimilable à de la panique qu’il est piégé entre quatre murs. Le focus se fait donc d’entrée sur les jeunes gens pris au piège, en particulier Dylan O’Brien, et le déjà très charismatique Ki Hong Lee, sans oublier Aml Ameen, Will Poulter, issus pour certains de séries à succès. On peut je crois les féliciter, car le film ayant été tourné en Louisiane, ils ont eu droit à quelques invités surprises comme des taons, des moustiques en pagaille, et nettement moins ragoûtant, des serpents venimeux comme vipères ou serpents à sonnette. Le fait est qu’à en juger par la personne présente à mes côtés, le film est prenant car je sentais sa main se serrer sur la mienne, emmenés que nous étions par la bien jolie partition de John Paesano, laquelle accompagne bien le film, en particulier lors du final particulièrement émouvant. Eh non, on n’y échappe pas, comme très souvent dans le cinéma américain, mais elle est quand même bien amenée Spoiler: en dépit du fait que je me demande encore comment Gally a pu à son tour sortir, les portes s’étant refermées sur les griffeurs. Il en résulte un excellent film qui remplit sa aisément sa mission, à savoir nous distraire tout au long de ses presque 115 minutes qu’on ne voit absolument pas passer. Il faut le dire, il n’y a pas ou peu de temps morts, les informations ou nouvelles pistes arrivant régulièrement. Allez-y, vous ne regretterez pas votre billet, d’autant plus que "Le labyrinthe" mérite amplement d’être vu au cinéma.

maxou599 .

Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 261 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 18/10/2014

"Le Labyrinthe" est, une fois de plus un film dont je n’ais entendu parler qu’un mois seulement avant sa sortie en salle. Au départ, sa sortie ne m’attirait pas tellement, je craignais même que la Fox nous propose du réchauffé en surfant sur le succès d’autres romans de science-fiction qui ont fait leurs preuves comme "Hunger Games" (je n'ais pas encore vu "Divergente"). Et voir des films qui tentent de surfer sur d’autres licences à succès ou de qualité ce n’est pas nouveau, donc je n’étais pas chaud pour aller le voir au début. Néanmoins, le concept que le film proposait m’a rendu curieux et je trouve qu’il y avait moyen de faire quelque chose de vraiment passionnant et fort en terme de science-fiction avec l’histoire d’un groupe d’adolescents presque adultes enfermés au centre d’un labyrinthe géant et qui tente de s’y échapper en faisant face à des créatures surnaturel qui garde le labyrinthe, et en voyant que ce film était en train de se faire massacrer par les personnes qui le voient comme un plagiat de "CUBE" ou simplement comme un film destiné qu’aux ados, j’avais envie d’avoir mon mot à dire sur le sujet, je ne m’impose pas comme un défenseur du film non plus mais je suis client de tout les genres de film qu’on peut me proposer alors j’ais été le voir. Que vaut-il finalement ? Et ben… c’est plutôt plaisant et pas désagréable mais il y avait bien mieux à faire, j’en suis ressorti à la fois assez satisfait mais aussi pas mal dépité car il y avait des perspectives qui auraient pu être exploités, mais aussi parce qu’il y a pas mal de points qui m’empêche de vraiment me plonger dans l’histoire que ce film a à nous proposer. Le premier problème du film, c’est sa réalisation qui ne fait que le minimum demandé sans essayer de faire plus de recherche dans sa mise en scène. C’est à croire que Wes Ball n’y croyait pas tant que ça et on sent au final qu’il réalise un film de commande pour les studios qui le produisent, il faut attendre la fin du film pour qu’il y a un peu plus d’investissement et encore, pour une première réalisation ça reste passable mais sans qu’il y ait de réel motivation derrière. Et malheureusement, la musique n’est pas spécialement inspirée elle non plus, John Paesano fait une bande-son correcte qui accompagne correctement le film avec bien un ou deux morceaux qui se démarquent un peu, mais pour le reste ce n’est pas très recherché dans l’orchestration et ça ne rend la composition que plus oubliable. La photographie du film est bonne, pas exceptionnel mais elle reste assez belle, sombre et colle bien à un univers de science-fiction comme celui-là. Au niveau du visuel et des effets spéciaux, ce film a bénéficié d’un budget faible qui ne dépasse pas les 34 millions de dollars, ceci étant dit l’animation Spoiler: des griffeurs est assez bien foutu et au niveau de l’architecture du labyrinthe, il y a pas mal de bonnes idées mais ça ne va pas assez loin, alors qu’il y avait moyen de faire quelque chose de plus créatif encore visuellement parlant mais à vrai dire, chaque scène Spoiler: ou Thomas et les coureurs allaient dans le labyrinthe pour tel ou tel raison étaient les plus intéressantes du film et c'était assez sympa. Après, pour ce qui est du bloc, je n’ais rien à redire de particulier puisque les jeunes candidats sont censés être coincés ici Spoiler: depuis 3 ans dans le film et que l’histoire veut qu’ils aient adapté un style de vie à cause des conditions dans lesquels ils vivent, on va y revenir. Pour ce qui est du casting, on a la droit à une palette d’acteur pour la plupart sorti de séries à succès (comme "Game of Thrones") et qui ont, d’après ce qu’on m’a dit, fait leur preuve dans ces séries… mais étant donné que je n’ais vu aucune des séries dans lesquels ils ont joué avant, je ne jugerais que leur jeu dans ce film. En principe, c’est correct pour l’ensemble mais ça n’a rien de vraiment transcendant et les personnages sont trop limité. Dylan O’Brien fait vraiment ce qu’il peut pour rendre son personnage le plus attachant possible, seulement Thomas est directement balancé dans l’univers (ce qui est le but de l’histoire donc pourquoi pas ?) et on en apprend que trop peu sur lui tout au long du film, à part son prénom, qu’il est curieux Spoiler: et qu’il a travaillé avec les créateurs sur le projet WCKD on n’apprend presque rien sur lui et on a beau essayer de le rendre touchant à certains moments, ça ne fonctionne pas et il manque cruellement de charisme. Pour le reste des personnages, soit ça passe comme Ki Hong Lee qui dégage pas mal de personnalité, ou soit c’est oubliable et gâché, par contre je ne pardonne pas le jeu de Kaya Scodlario qui est assez plat et très médiocre dans l’ensemble, c’est pas non plus la nouvelle Kristen Stewart et elle sait faire autre chose qu’avoir la bouche à moitié ouverte (encore heureux) mais son interprétation est fade alors que le personnage qu’elle jouait a ce qu’il faut pour être intéressant mais c’est gâché au final. En fait ne prendre que des acteurs provenant de série TV, c’est plus un moyen d’attirer les fans des séries (en plus des fans du livre) dans lesquels jouaient les acteurs qu’une méthode pour faire un bon film, et ici ça se sent puisque les comédiens font ce qu’ils peuvent mais personne ne se démarque vraiment. Mais passons maintenant à ce qui intéresse le plus : l’histoire qui avait un gros potentiel mais n’est pas aussi bien exploité en fin de compte. Les thèmes de science-fiction qui sont présenté avec le bloc et la vie qui s’organise au cœur même du labyrinthe sont intéressant, on voit des personnages qui ont choisi de vivre dans ce bloc et ont déjà abandonné tout espoir de s’enfuir ce qui est représenté à travers le personnage de Gally, d’autres comme Thomas se battent pour retrouver leur liberté et cherchent à découvrir pourquoi ils se sont retrouvé enfermé au milieu d’une énigme. Mais si en soi l’idée est bonne, c’est en grande partie gâché et plein de maladresse parce que ce film ne donne pas assez de personnalité aux personnages pour qu’on en ait quelque chose à battre, les protagonistes sont trop creux et vous allez surement me dire que c’est dû Spoiler: à leur amnésie lorsqu’ils sont envoyés dans le bloc et que par conséquent ils ne peuvent pas être plus évolués que ça ? Et bien je vais être récalcitrant sur ce point mais non, non et non, quand on est coincé Spoiler: depuis 3, 2 ans ou même juste 1 an sur un lieu comme celui-là on est en droit de s’attendre à un peu plus de personnalité de la part des protagonistes au lieu de se contenter de connaître leur nom, ça n’est pas excusable. Mais en plus ça, ce film ne va pas au bout de son idée, ça aurait pu être très prenant si on avait décidé de séparer le groupe en deux camps distincts qui s’affronteraient pour imposer leur vision de la situation avant un climax final chaotique et haletant… mais ce n’est pas le cas et on se retrouve dans la situation classique voire même cliché Spoiler: ou le héros et ses amis convainquent la plupart des membres de se joindre à lui pour traverser le labyrinthe malgré les mises en garde et protestations de Gally qui succombera au désespoir et tentera de descendre Thomas une fois sorti du labyrinthe et qu’il aura rejoint le laboratoire, il se fera finalement tuer par Minho mais blessera mortellement Chuck qui périra en partageant ses dernières paroles à Thomas ! Pour être plus précis, c’est trop classique et ça n’exploite pas toutes les possibilités, soit parce que ça saute des éléments du livre à l’exception de l’intrigue principal qui est globalement respecté, ou parce que le film ne cherche pas à prendre les libertés nécessaires pour rendre l’histoire de base meilleure ou tout simplement pour inventer une nouvelle histoire qui tire plus profil de son concept, ce qui n’est pas le cas ici alors que dans le passé, plusieurs films ont fait leur preuves en s’écartant de l’histoire originale des œuvres qu’ils adaptent sur grand écran. En plus de ça, ce film ne fait pas assez d’effort pour installer un suspens total, parce que premièrement rabâcher le cliché habituel des gars qui disent au héros de ne pas chercher à en savoir plus sur le labyrinthe, ce dernier voudra forcément en savoir plus, ou alors on a aussi le droit au cliché du héros qui veut sauver tout le monde mais c’est amené tellement maladroitement que ça n’a plus rien de touchant et avec un réalisateur qui film sans conviction, ça n’aide pas et c’est même forcé, ou le fait Spoiler: qu’Alby désigne Thomas comme un mec à part juste parce qu’il est curieux... c’est pas très recherché non plus et ça n’a aucune intensité donc, certes il est curieux et après, est-ce que ça suffit ? Néanmoins, je lui accorde quand même quelques points avec les dernières minutes qui me laissent espérer des réponses aux questions que soulève Spoiler: la vidéo du scientifique Ava Paiges sur la raison de l’emprisonnement de Thomas et ses camarades ainsi que sur les évènements cataclysmique qui ont ravagé la Terre, rendant l’univers du film un peu plus large et intrigant. Et pour ceux qui craignaient une romance cul cul la praline entre Thomas et Teresa, non ce n’est pas le cas et ce n’est pas du tout le but de cette saga, du moins pour le moment donc attendons de voir le prochain film. Donc, si le film n’est pas mauvais au final, il reste assez sympathique mais il est tellement formaté comme un film young-adult sans plus de profondeur qui attirera principalement les fans du roman et des séries dont sont issus les acteurs. Et croyez moi, j’ais du mal à comprendre comment on peut aussi facilement attribuer une moyenne pareil pour un film comme celui là, c’est surement plus démonstratif et clair dans le roman mais sur grand écran c’est loin d’être une réussite totale. J’espère sincèrement que la suite sera meilleur, et aussi qu’on prendra un vrai réalisateur pour faire la suite du travail (Wes Ball est spécialiste des effets spéciaux et graphiste à la base), parce que si le second film prend le même chemin que le premier, ça sera sans moi.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top