Mon AlloCiné
Django Unchained
note moyenne
4,5
55878 notes dont 4740 critiques
43% (2061 critiques)
37% (1744 critiques)
10% (477 critiques)
5% (233 critiques)
2% (90 critiques)
3% (135 critiques)
Votre avis sur Django Unchained ?

4740 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 925 abonnés Lire ses 1 264 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 22/01/2013

"DJANGO Unchained" est avant tout un grand spectacle qui nous en met plein les yeux !!! Et quand ce spectacle est pétri de grandes qualités, on crie BRAVO de contentement ! Certes, il est sûr que le scénario très simple ne nous prendra pas la tête et au fond tant mieux, car ici, tout ce qui compte et de loin, ce sont les personnages et quels personnages ! Tarentino déroule le tapis rouge à ses acteurs qui lui rendent bien la pareille ! Le duo Christoph Waltz/Jamie Foxx est à couper le souffle tant il fonctionne bien avec ces dialogues savoureux et ces regards intenses... Chacun est magistral et à la fois détaché, jusqu'à s'en amuser lui-même pour être souvent très drôle ! Le premier, le fameux King Schultz, dentiste/chasseur de prime plein d'assurance et de flegme (maniant le verbe avec emphase) est impayable... Quant à Django, à la colère et à la violence contenues, il est là sans trop en faire mais rayonne complètement ! Leur périple plein de rebondissements, sera parsemé de rencontres avec des seconds rôles parfaits qui donneront des situations tout à la fois très violentes et puissantes, tout en étant paradoxalement loufoques et déjantées ! Ceci est sans nul doute un des aspect du cinéma de Tarentino qui utilise des effets de mise en scène bien personnels qui nous ravissent... Et quand DiCaprio, esclavagiste et propriétaire d'une plantation, entre en jeu, l'histoire prend encore un autre tournant. Ce dernier est en effet d'un cynisme et d'une cruauté sans nom à la limite de la folie, que l'acteur réussit à rendre à merveille... La lutte qu'il organise entre deux esclaves dans sa maison et pour son propre plaisir en est un des moments très représentatifs parmi d'autres... Sans oublier une mention spéciale également à Samuel L.Jackson qui incarne Stéphen le majordome, entièrement et aveuglément dévoué à son maître jusqu'à être impitoyable et aussi dangereux que son maître ! Tout en ayant comme toile de fond, l'esclavage, le racisme, juste avant la guerre de sécession, sujet très bien montré par ailleurs, on retiendra surtout une direction d'acteurs à laquelle on ne peut que tirer son chapeau et qui est un des éléments le plus important du film ! La bande originale a également son importance car le choix musical contribue très souvent à renforcer ce côté spectacle ou théâtral que nous offre avec beaucoup de talent ce réalisateur ! Il ne nous reste plus qu'applaudir à tout va !

Estonius

Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 2 753 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/07/2014

Le choix de Tarantino de nous montrer l'esclavagisme et le racisme dans ce qu'il avait de plus abject était à haut risque. Celui de tomber dans le politiquement correct, le manichéisme et la repentance convenue. C'est mal connaître le réalisateur.: voir la scène ou Django empêche Schultz de sauver un esclave qui va se faire bouffer par des chiens, et Il ne semble pas non plus que tuer des gens désarmé de sang froid à froid (cf le dernier massacre) soit politiquement correct. Inutile donc de chercher dans ce film ce qui n'y existe pas. C'est un western sur le thème de la vengeance mais à la sauce Tarantino (la sauce étant constituée de pas mal hémoglobine), et l'entreprise est parfaitement réussi. La réalisation est sans bavure, les dialogues savoureux, l'interprétation étonnante avec un Christopher Waltz magistral, Leonardo Dicaprio et Samuel Jackson, tous deux excellents et en contre-emploi. Et puis il y a cette façon qu'à Tarantino de déclencher la violence aux moments où on ne s'y attend pas, de jouer de l'humour (la scène où le Ku Klux Klan est ridiculisé est génialissime) Et puis tout ça c'est du cinéma, la dernière scène n'oublie pas de nous le rappeler et du bon ! Il faut sans doute remonter vingt ans en arrière pour retrouver un aussi bon western (Impitoyable de Clint Eastwood en 1992). Maintenant relativisons les choses, même si on est très haut, ce film n'est ni le meilleur western de tous les temps, ni même le meilleur Tarentino.

Stormtrooper62

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 221 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/05/2017

Grandiose.Tarantino nous donne un vent de fraicheur au western,sanglant,génial et exaltant comme la plupart de ses films. Une pure merveille.

Le Loubar

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 146 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/08/2016

Un chef-d’œuvre. Le septième long-métrage de Quentin Tarantino nous offre non seulement un western digne des plus grands films de Sergio Leone, mais une formidable épopée en quête de vengeance et de sang. Tout dans ce film est fait pour qu'on pénètre dans l'univers noir et pourtant si cher à Tarantino, et qu'on s'attache à se formidable duo composé de Django (Jamie Foxx) et King Schultz (Christoph Waltz) : une mise en scène réussie, proche des personnages, pleine de noirceur, une bande originale extraordinaire, un scénario juste passionnant qui montre l'évolution du personnage de Django et ses relations avec le monde qui le voit comme un "nègre" sans mérite, des décors et costumes construits à la perfection, ...Django Unchained est un grand film, épique, magnifique, maîtrisé de bout en bout par Tarantino, en un mot parfait.

SpiderGogo

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 92 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/07/2013

Django Unchained est un très grand film! Les acteurs sont tous excellents,les musiques sont très variées,le scénario est très bon et le visuel est vraiment réussi. Django Unchained est un film brillant dans tous les domaines. Encore un chef d'oeuvre de Quentin Tarantino!

T-rhy

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 279 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/01/2013

Tarantino nous prouve une fois de plus qu'il est l'un des meilleurs réalisateurs de notre époque! "Django Unchained" est une pure merveille et se hisse aisément parmi les meilleures productions du bonhomme. Scénario léchée plein d'action de références et d'humour, un casting 5 étoiles (Jamie Fox, Christoph Waltz, Samuel L. Jackson, Leonardo DiCaprio, ...), ... Bref... Django Unchained est déjà l'un des meilleurs films de 2013, et ce serait une erreur de passer à côté de ces 2h45 de pure bonheur.

Marc T.

Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 359 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/07/2014

Excellent moment ! Le premier tiers est tordant de petites répliques cultes et de scènes cocasses. Ensuite on démarre les choses sérieuses, la vengeance, on est dans le registre d'Inglourious Basterds et Kill Bill (qui font partie de cette trilogie sur la vengeance), et malgré quelques petites longueurs, vraiment minimes, les 2H45 passent comme une lettre à la poste. La photo est à mon humble avis la plus belle que l'on ai jamais vu dans un Tarantino après Kill Bill, je ne serais pas étonné que ce soit le même directeur photo d'ailleurs. Et puis la musique, parlons de la musique car elle est parfaitement choisie, on passe du registre western (beaucoup de Morricone) au registre rap en passant par la musique classique, et vice-versa. C'était un choix culotté mais ça fonctionne parfaitement.

legend13

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 812 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/02/2013

Tarantino est un talentueux réalisateur. Seul un fou le contesterait. Apres libre au gens d'aimer ou pas son style déjanté. Jusqu'a "Kill Bill" et "Inglorious Basterds" je faisais parti de la seconde catégorie. Mais les 2 oeuvres citées on modifiées l'opinion que je me faisais de lui. Sans etre parfait, cela degageait un parfum d'ennivrante reussite. Et voila que mister Tarantino débarque avec son western oréollé d'un casting 5 étoiles. Jamie Foxx dans le role principal qui débute simple esclave mais qui finira assoifé de vengeance. Et à la fin du film, le moins que l'on puisse dire c'est que "Django" à la classe. Dans sa quete il est accompagné de l'excellent Christoph Waltz qui était deja fabuleux en nazi version Tarantino et qui devient ici l’attachant "docteur Schultz". Face à eux se dresse l'immense Leonardo Dicaprio dans son vrai premier rôle de méchant. On le voit, certes, beaucoup moins que le duo Foxx/Waltz mais le peu qu'on le voit tous qu'on peut dire c'est que ce rôle a été écrit rien que pour lui. Il est vraiment diabolique en raciste et la scène du dîner montre son coté vraiment terrifiant. Et quant le méchant Dicaprio est secondé par le non moins gentil Samuel Jackson cela fait vraiment des dégâts. Autant vous dire que la dernière demi heure vengeresse est juste génial. Et ces 2 acteurs ne sont pas étrangés à cette reussite. En bref, avec "Django Unchained" Tarantino a, à mon gout, franchit un cap dans sa carrière en signant ce western sanglant et incroyablement maîtrisé de bout en bout. A VOIR ABSOLUMENT !!!!

Cyril  V.

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 21 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/05/2017

Début 2013, Quentin Tarantino (qu'on ne présente plus au vu de la qualité de sa filmographie) décide de réaliser le chef d'oeuvre qui est depuis devenu un classique du septième art qui est "Django Unchained" qui se qualifie de western "spaghetti" (tout simplement car cela tire dans tout les sens) qui est la marque de fabrique de Quentin Tarantino. Donc au niveau du scénario, il n'est pas très recherché mais on n'arrive à l'oublier tellement cette oeuvre est bien réalisée donc cela est très fort. Dans ce scénario, on a bien sûr une grande critique de la ségrégation raciale aux États-Unis à l'époque et le fait qu'un noir puisse réussir ce qu'il entreprend ce qui va renforcer l'oeuvre. Pour ce qui est de la performance des acteurs, tous les acteurs qui ont un rôle clé dans le film sont excellents : Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo Di Caprio, Samuel L. Jackson et Kerry Washington. Les scènes d'action sont spectaculaires voire par moment théâtral au possible mais cela ne m'a pas trop dérangé. On va même avour de l'humour et donc de la comédie. La bande sonore est également très bonne car elle est bien adaptée au genre de l'oeuvre et mélange les genres musicaux. Donc c'est pour moi un chef d'oeuvre contemporain qui rappellera "The Eightful Eight" paru plus tard.

La passion du cinéma

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 70 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/05/2017

Du grand Tarantino (avec un très bon casting comme dans tous ses films) un bon thème montrant l'esclavagisme des noirs. Les prestations de Samuel L. Jackson et Leonardo Di Caprio sont remarquables.

CDRIX C.

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 204 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/07/2015

Un western spaghetti qui saigne, qui explose et qui swingue grave ! Le génial Tarantino et tous ses potes sont de retour pour ce grand film truffé de scènes violemment splendides. Foxx est un fascinant Hercule black. Waltz dialogue avec drôlerie. DiCaprio est adroitement méchant. Un L.Jackson méconnaissable et venimeux. Et une petite pépite mémorable avec un Don Johnson encagoulé !

Meryn Fuckin' Trant

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 360 critiques

4,5Excellent
Publiée le 24/08/2013

Difficile de parler d'épisode de la maturité pour Quentin Tarantino (si c'est le cas, je vous invite à re-visionner la fusillade de fin sous testostérone sur fond de James Brown & Tupac) mais à l'inverse ceux qui parlent de "Django Unchained" en affirmant que Tarantino s'est défoulé pour faire ce film ferait mieux de revisionner sa filmographie complète. Malgré un certain cynisme propre au réalisateur, le film se veut tout de même bien plus sérieux que "Pulp Fiction", "Inglourious Basterds", "Kill Bill" ou "Jackie Brown". Pour cause on pourrait juger ce film comme l'un des moins "Tarantinoesques" de sa filmographie, sa patte étant sensiblement moins palpable qu'à son habitude, en particulier parce qu'il abandonne presque les dialogues délirants s'éloignant à 200% de l'histoire principale qui sont pourtant sa marque de fabrique voire l'un des piliers de son cinéma (il n'y en a qu'un, celui du KKK, aussi marrant soit-il). Mais bon libre à chacun de juger si le film est un bon Tarantino ou pas, reste qu'en lui-même le film est excellent et le public le lui rend bien, même s'il n'est pas non plus blanc comme neige (hu,hu). En particulier parce que son personnage principal, Django que j'aime bien, est quand même assez loin d'être le plus marquant du film. Il fonctionne plutôt bien et on a envie de le suivre dans sa quête et de le voir réussir, et pas grand-chose à redire de l'interprétation d'un Jamie Foxx bien silencieux, le problème pour moi est que son silence ne communique pas grand chose de spécial hormis à de rares occasions. Et puis surtout parce que l'acteur aussi bon soit-il ne peut qu'être écrasé par le talent d'un Christoph Waltz tout en nuance et en subtilité dans un rôle aussi marquant que celui d'Hans Landa, DiCaprio dont les accès de colère paraissent toujours plus vrais que nature et Samuel L Jackson qui prend un pied monumental dans son rôle d'esclave de maison. Mais bon c'est la seule limite que je lui trouverais et encore je trouve que je cherche un petit peu la petite bête, comme quand je dis que les musiques sont pour la plupart très bonnes mais pas assez discrètes; parfois et surtout vers la fin, elle prennent trop le pas sur l'action et se mettent trop en avant pour un résultat parfois à la limite du clip, quelque chose qui me dérange. Reste que le film ne souffre d'aucun accroc question rythme et dosage ainsi que son lot de répliques cinglantes et de scènes mémorables, de ce côté-là l'ami Quentin est en forme comme rarement. L'intrigue est à la fois très simple dans les grandes lignes et compliqué dans les relations inconstantes entre les personnages et les stratégies employées pour arriver à leurs fins et j'ai quelque peu dévalué le film sur ce point: je pensais qu'il n'y avait aucun fond et que le film de Tarantino se reposait exclusivement sur la beauté de son style, et j'y ai surtout vu un gros trou dans le scénario: Spoiler: pourquoi Schultz ne se présente-t-i simplement pas à Candy comme un Allemand ayant entendu parler d'une esclave qui parle l'Allemand, chose rare, et prêt à y mettre le prix fort ?. Mais je me suis finalement dit qu'un tel trou était un peu gros pour que Quentin Tarantino passe à côté et après avoir réfléchi deux secondes, avoir pensé à la première rencontre entre les deux protagonistes et à l'exécution des frères Tuttle et relié ça avec Candyland, je vois les choses un peu différemment. A mon avis le fait que les personnages ne pensent même pas à la solution la plus simple et logique qui satisferais tout le monde et en viennent irrémédiablement à se plomber les uns les autres tient juste de la connerie humaine, parce qu'il est plus facile de faire parler la poudre que de tenter de négocier (après tout même Schultz le gentleman réfléchi et pragmatique laisse souvent tomber la raison pour les flingues) et tout ça donne un sens à l'ultra-violence du film en plus d'être très raccord avec le contexte. Peut-être que je sur-interprète et que Tarantino voulait juste se défouler et remettre les pendules à l'heure comme pour "Inglourious Basterds", mais à vrai dire peu importe ce qu'il voulait, c'est ce que j'en retiens.

LeFilCine

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 356 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/01/2013

Django Unchained est un vrai petit plaisir de cinéphile. Certes le film est long mais il est d'une grande fluidité et ponctué de séquences époustouflantes. Les dialogues, tout d'abord, sont magnifiquement écrits et interprétés. Le scénario du film est d'une immense richesse, à la fois mêlé d'humour et d'une lourde dénonciation de l'esclavagisme et du racisme. Quatre acteurs livrent des prestations exceptionnelles : Samuel L. Jackson dans un subtil rôle de vieux traitre. Leonardo DiCaprio en chef de clan négrier esclavagiste est comme toujours dément. Christoph Waltz distille une sacrée dose d'humour noir. Enfin et surtout Jamie Foxx qui réalise une performance de haut vol assez incroyable. La mise en scène de Tarantino est, comme dans chacun de ses films, extrêmement brillante. Il revisite le style Western tout en rendant un bel hommage à ses prédécesseurs du western-spaghetti. Enfin, les décors somptueux et une lumière divine, nous plongent dans une vrai ambiance de grand cinéma !

JimBo Lebowski

Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 879 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/01/2013

Un Tarantino au cinéma reste toujours un événement pour beaucoup de fans du 7ème Art. Et encore une très bonne claque du maître QT, 2h44 de film et on ne s'ennuie pas une seule seconde, TOUT est magistral, les acteurs au sommet de leur art (mention spéciale à DiCaprio dont je n'étais pas un grand fan, mais qui là, en méchant, prend une amplitude bien plus importante), le style tarantinesque est bien évidemment présent avec toutes ces références, la BO est du feu de Dieu (alterner du Morricone et du hip hop fallait le faire !), les dialogues sont percutants et passionnants ... Bref un monument du cinéma du XXIème siècle ! Et quand je lis des articles de certains "critiques ciné" qui veulent que Tarantino évolue pour ne pas rester "enchaîné à son style"... ON marche sur la tête si on veut résonner comme ça ! Tarantino reste un des seuls cinéastes insoumis qui ose prendre des risques pour justement ne pas rester dans ce conformisme ambiant. Quentin ne change surtout pas et continue de nous donner autant de grands moments de cinéma.

tony-76

Suivre son activité 565 abonnés Lire ses 1 313 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/03/2013

Chaque nouveau film de Quentin Tarantino est un événement. Tarantino pourrait bien être le plus américain des cinéastes, vu son penchant pour la violence, son rapport à l'histoire, lui qui est un réalisateur indépendant qui peut pourtant travailler avec d'imposants budgets. Contradictions, références sont donc au cœur de son oeuvre, à laquelle il ne faudrait pas oublier d'inclure un humour parodique souvent audacieux. Ces éléments sont tous au rendez-vous dans Django Unchained, ce qui fait de ce nouveau film de Tarantino un bon film de Tarantino. Son meilleur ? Peut être. Son plus abouti ? Peut être. Son plus cohérent ? Certainnement, mais là, voilà un réalisateur qui trouvait sa cohérence dans le visuel qui est ici moins téméraire qu'à l'habitude. Django Unchained est l'histoire simple d'un esclave qui s'affranchit par la violence avec l'aide d'un Européen dandy (fascinant, et fabuleusement interprété par Christoph Waltz, pour le qui le rôle a apparemment été aussi bien taillé que ses costumes). La proposition est intéressante, et malgré près de 2h45 Django Unchained demeure dynamique. L'histoire se dévoile lentement, a plusieurs revirements intéressants, est bien menée d'ailleurs par de longues scènes dialoguées très habiles et des acteurs en grande forme. Si Waltz, DiCaprio et Jackson sont truculents. Jamie Foxx semble croire être dans un film parfaitement sérieux. Cela s'applique bien en premier lieu, alors qu'il est recruté par le Dr King Schultz. Avec ce long métrage, on retrouve Tarantino, ce qui est déjà un grand plaisir de cinéfil. Le cinéaste ne laisse pas tomber ses fans et propose une aventure qui surpasse Inglourious Basterds. Vous l'aurez donc compris, le nouveau film de Tarantino est jubilatoire en tout point !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top