Quelques heures de printemps
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,2 pour 917 notes dont 259 critiques  | 
  • 36 critiques     14%
  • 101 critiques     39%
  • 57 critiques     22%
  • 31 critiques     12%
  • 6 critiques     2%
  • 28 critiques     11%

259 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Backpacker

16 abonnés | Lire ses 692 critiques |

   2 - Pas terrible

Amis dépressifs... zappez ce film! Déjà que Vincent Lindon n'est pas vraiment l'acteur qui donne le sourire. Si au moins, le réalisateur s'était donné la peine d'aller au fond du sujet du film : le suicide assisté suite à une maladie incurable. Hélas, tel n'est pas le cas. Il passe quasiment à côté de son sujet. En témoignent les innombrables silences mais aussi l'absence d'action des personnages plutôt qu'une véritable introspection dans le cadre d'une thématique aussi sensible. D'ailleurs on peine à s'émouvoir hormis à la toute fin.

fabrice d.

0 abonné | Lire ses 33 critiques |

   4 - Très bien

C'est l'histoire d'un fils qui retourne vivre chez sa mère à l'âge de 48ans. Et c'est aussi l'histoire d'une femme qui décide de mettre fin à ses jours à cause d'une maladie incurable Les 2 personnages principaux sont magistraux et une mention spéciale à Vincent Lindon qui est excellent dans ce film qui décrit très bien le conflit de génération, l'amour entre une mère et son fils malgré le quotidien et la routine qui nous font souvent dire des mots blessants et qu'on regrette instantanément.


Patrick 0.

0 abonné | Lire ses 37 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un film fort, bouleversant sans jamais tomber dans le glauque et le pathos (contrairement à quelques critiques négatives bien décevante lus sur ce site, sans doute une incompréhension de la lecture du film !!??). Le sujet, difficile, est abordé par Stéphane Brizé avec brio. Les silences partagés par l'excellente Hélène Vincent et le non moins brillantissime Vincent Lindon en dise beaucoup sur cette relation difficile entre ces deux êtres que tout oppose, du moins en apparence. La maladie, la souffrance, puis le choix du suicide assisté est décrit tout en délicatesse et magnifié par les comédiens; De longs et si beaux silences, des images d'une beauté indescriptible, des scènes de révolte, fortes, troublantes, déroutantes, tout en justesse; Une réflexion puissante sur la mort, mais aussi un hymne évident à la vie. Inoubliable. Merci à Stéphane Brizé et aux comédiens.

Bertie Quincampoix

4 abonnés | Lire ses 136 critiques |

   3.5 - Bien

Ce film extrêmement dur et particulièrement émouvant aborde le thème de la fin de vie et du suicide assisté. Mais il se concentre d'abord et surtout sur les rapports conflictuels entre une mère et son fils,  qui, s'ils s'aiment, Spoiler : ne parviendront jamais à trouver les mots pour le dire. Superbement porté par Vincent Lindon et Hélène Vincent, ce drame est particulièrement fin dans sa mise en scène et son scénario. Difficile ne pas verser une larme.

DirezioneRoma

1 abonné | Lire ses 88 critiques |

   3 - Pas mal

La gravité du propos, la force et la présence de Vincent Lindon, le jeu mesuré d’Hélène Vincent et d’Olivier Perrier font de ce film réussi un essai incontournable sur l’accompagnement en fin de vie, et en l’espèce sur le suicide assisté. A vrai dire, on en sort un peu sonné, barbouillé. L’humanité du voisin adoucit pourtant la brutalité de la situation, entre silences pesants, réfléchis, doutes des uns et actes déterminés des autres. Ça ressemble par moments à du Aki Kaurismäki dans cette façon d’explorer les âmes, entre lumières silencieuses et ténèbres assourdissants.

Marie Claude C.

1 abonné | Lire sa critique |

   3.5 - Bien

Un très beau film...Deux erreurs cependant Le medecin dans le film informe le fils sur l'état dr sa mère Or celle ci n'est pas au courant Le "secret médical" est formel il faut l'accord écrit ou la présence du malade....Le suicide "assisté" (que l'on soit pour ou contre) ne relève pas du "bénévolat" comme on pourrait le croire (a aucun moment on ne parle d'argent dans le film)Personnellement la fin ne m'a pas choquée...Voir Vincent Lambert par contre m'est très difficile.Il faut cependant respecter la position de chacun...

Vincent Z.

0 abonné | Lire ses 8 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

5 - Chef d'oeuvre sur ARTE hier soir Bouleversant !!! J'en suis encore tout chamboulé, ce film est très triste mais traite d'un sujet de société qui fait souvent débat à savoir le suicide assisté ou euthanasie active , c'est traité de façon brut et frontale sans artifices. Vincent LIndon et Hélène Vincent sont incroyables dans leurs rôles, Merci Arté , rare sur TV

Ghibliste

14 abonnés | Lire ses 468 critiques |

   3.5 - Bien

Après le très joli "Mademoiselle Chambon", Stéphane Brizé s'attaque, avec "Quelques Heures de Printemps", à un sujet pour le moins compliqué, celui de l'euthanasie. Comme souvent, Vincent Lindon est l'homme de la situation dans ce rôle d'ex-taulard peu loquace contraint de retourner vivre chez sa mère. Et son duo avec cette dernière, froide et cassante, incarnée par l'excellente Hélène Vincent, donne lieu à quelques scènes d'une grande puissance émotive. Bien sûr, la réalisation est dépouillée, lente, et l'histoire assez simple, ce qui n'est pas toujours très excitant... Mais au final, ce drame réalise la prouesse de ne jamais tomber dans le pathos ou le larmoyant, en nous offrant d'intenses moments d'humanité. A noter également une bande-son particulièrement bien adaptée. Poignant.

gerald b.

0 abonné | Lire sa critique |

   4 - Très bien

Un film dur et sobre servi par l'interprétation magistrale de toute la distribution, même les seconds rôles ce qui est rare dans le cinéma français. Mention spéciale à Helene Vincent, magnifique et bouleversante. Vincent Lindon est égal à lui même, avec une espèce de force animale, service minimal mais en même temps c'est toujours juste.Un film où chaque phrase, chaque regard, chaque détail de la décoration sonne juste.

tixou0

107 abonnés | Lire ses 1190 critiques |

   3 - Pas mal

Quasi-quinqua, Alain (Vincent Lindon), ancien routier, a fait une "bêtise" et s'est retrouvé condamné à 18 mois "ferme" (exécutés... ce qui est insolite pour un "primaire", en ces temps de grand laxisme pénitentiaire). Quand il est élargi, il n'a d'autre solution matérielle que de retourner vivre chez sa mère, veuve (Hélène Vincent). Il la trouve maniaque, et vite, insupportable. Elle est très malade. "Cali", la brave chienne de la mère, est leur seul truchement (un voisin de toujours mis à part) - Mme Evrard aura même recours à un "Münchhausen" par procuration, vétérinaire... Enfermés dans le silence, ces deux êtres se retrouveront in extremis - dans une scène finale poignante (mais dépourvue de la moindre facilité scénaristique). Ce film austère, sur la "fin de vie" (quand l'issue annoncée au malade est inéluctable) - un sujet délicat, pour lequel on n'est pas surpris que Stéphane Brizé, dont c'est le 4e "long", ait eu un coup de coeur - est cependant trop épuré, trop lent, trop riche en détails "pauvres", et surtout trop linéaire (à comparer, sur le même sujet, avec l'emballant "Miele" de Valeria Golino), pour emporter la conviction, et une vraie empathie. Au positif, une magnifique HV - et un Lindon plus en retrait.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Quelques heures de printemps Bande-annonce VF
996 956 vues
Playlists
15 vidéos
Les Avengers font le buzz
14 vidéos
Moins fast, moins furieux : les blockbusters US parodiés !
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné