Mon AlloCiné
    Les Saveurs du palais
    note moyenne
    3,3
    2617 notes dont 499 critiques
    11% (55 critiques)
    26% (131 critiques)
    35% (176 critiques)
    18% (91 critiques)
    6% (31 critiques)
    3% (15 critiques)
    Votre avis sur Les Saveurs du palais ?

    499 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2365 abonnés Lire ses 640 critiques

    4,0
    Publiée le 27 septembre 2012
    "Les saveurs du Palais" est bien sûr avant tout un film taillé sur mesure pour Catherine Frot, certes pas toujours égale, mais ici magistrale dans ce rôle ! Elle campe un personnage de femme de caractère en lui donnant une vraie personnalité de bout en bout et en devient ainsi plus que crédible... C'en est même à se demander si cette actrice n'a pas été cuisinière en chef dans une autre vie... Jean D'ormesson quant à lui, est royal dans la peau d'un président de la République ! Et c'est bien là le problème que soulève le film car sous une présidence socialiste, on fulmine tout de même devant l'exigence, la qualité et l'élaboration de ces menus, de ces plats luxueux préparés avec les meilleurs ingrédients pour un cercle très fermé alors que la misère est dans la rue ! Et on se laisse à penser que l'on est au fond pas très loin des festins des monarques alors que notre régime est bien, pinçons-nous..., la République !... Triste monde et triste réalité que celle-ci, que ce film finalement pas si innocent, a au moins le mérite de nous montrer et sans détour ! Mais qui n'a au demeurant pas l'idée d'en choquer beaucoup ! On sort donc de la salle sans doute avec les papilles qui salivent mais aussi et surtout l'esprit révolté !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1503 abonnés Lire ses 8 650 critiques

    2,5
    Publiée le 28 juin 2019
    Inspirè des carnets de cuisine d'une chef cuisinière exceptionnelle, ce sont avant tout les souvenirs de Danièle Mazet-Delpeuch, la première femme chargèe de cuisiner les plats de François Miterrand, qui sont au menu dans "Les saveurs du palais". Un film qui offre un règal visuel de recettes de terroir tout en dècrivant très subtilement les coulisses d'un lieu de pouvoir emblèmatique dont on ne sait finalement pas grand chose! Tournè dans plusieurs châteaux de la règion parisienne afin de rendre au plus juste les cuisines èlysèennes, l'èquipe de tournage a eu quand même la chance de pouvoir tourner dans des situations inèdites! Nicolas Sarkozy donna même l'accord au rèalisateur Christian Vincent pour tourner quelques jours durant le sommet du G20 qui se dèroulait à Cannes! L'effet de rèalisme est donc saisissant et il est impossible de na pas s'attacher au destin de cette cuisinière pugnace qui s'impose dans un monde d'hommes à la force de ses casseroles comme une dèclaration d'amour à notre patrimoine culinaire! Les nombreuses recettes de cuisine sont donc le coeur du film mais il y a surtout une Catherine Frot èpatante qui fait chavirer le palais prèsidentiel! Avec la participation inattendue deJean d'Ormesson qui joue ni plus ni moins le prèsident de la Rèpublique...
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1
    Critique de Monique Pantel dans Europe 1

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 240 critiques

    4,0
    Publiée le 7 juin 2014
    Alors c'est un film (c'est facile à dire, hein) goûteux, parce que Catherine Frot, qui est géniale (que j'adore tout le temps), elle joue une cuisinière qui travaille à l'Elysée au service d'un président, qui est Mitterrand, à ce moment-là. Enfin on suppose que c'est Mitterrand. On suppose que c'est lui. Elle est délicieuse autant qu'une tarte au citron relevée de cannelle et de deux gouttes de sucre glace C'est une histoire, en même temps, épique. Oui ! Parce qu'elle est mal vue par les autres, les gens de la grande cuisine du Palais de l'Elysée. Elle est mal vue, la pauvre. Ah j'ai beaucoup aimé. Et elle rencontre, évidemment, Jean d'Ormesson qui s'en tire très bien. Il joue avec poésie, je trouve.
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 134 abonnés Lire ses 823 critiques

    4,0
    Publiée le 22 décembre 2014
    film qui nous met les papilles en éveil et l'eau à la bouche. basé sur des faits réels romancés. On y voit une femme de caractère , cuisinière sans prétention, qui aime son métier et qui voit se voir confier la cuisine privée de François MITTERRAND. Catherine Frot est remarquable dans ce rôle . Un très bon choix d'actrice intéressant, on y voit les cuisines de l'intérieur et quelques anecdotes que l'on espère vraies. on y dénonce sans avoir l'air le faste de l'Elysée. à voir aprés avoir mangé
    Stephane P.
    Stephane P.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 75 critiques

    4,0
    Publiée le 19 décembre 2014
    Un petit joyau cinématographique à la réalisation élégante et à l'interprétation savoureuse. Les coulisses de l'Elysée coté cuisines. C'est instructif avec des pointes de drôleries bienvenues. Le film va à l'essentiel et le portrait de cette femme amoureuse du terroir français nous rappelle à quel point nous aimons la bonne bouffe.
    Philippe C
    Philippe C

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 304 critiques

    2,5
    Publiée le 8 avril 2015
    Dans ce film inspiré de faits réels, relatant la vie d'une cuisinière recrutée par François Mitterrand pour l'Elysée, il y a de bonnes surprises comme la performance de Jean d'Ormesson dans le rôle de Président, des choses intéressantes comme le récit la vie quotidienne dans la partie cachée du palais présidentiel, celles du personnel de service vivant en permanence sous le stress du regard d'en haut, ou plutôt de ceux qui s'en prévalent comme les membres du cabinet, et puis il y a le jeu de Catherine Frot que je trouve malheureusement, toujours aussi insupportable
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 2 102 critiques

    4,0
    Publiée le 11 octobre 2012
    Les saveurs du palais est une bonne surprise. C'est une belle histoire sur la cuisine qui nous donne l'eau à la bouche du début à la fin. Catherine Frot joue très bien son rôle, tout comme le jeune Arthur Dupont, précédemment vu dans Bus Palladium. Par contre, je ne suis pas fan de Jean D'ormesson qui n'est définitivement pas un acteur. Bref, on passe un bon moment et on ne s'ennuie jamais.
    Coldfinger
    Coldfinger

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 151 critiques

    4,0
    Publiée le 5 janvier 2014
    A part un Jean d'Ormesson flippant de vieillesse dans le rôle de Mitterrand, Les saveurs du palais est un film tout frais et qui donne faim ! Un angle de vue bien appétissant des coulisses de l'Elysée, avec des acteurs pétillants et convaincants. Catherine Frot dans un de ses meilleurs rôles, assurément.
    Louis V
    Louis V

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 138 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2014
    Comédie très sympathique et légère dans les cuisines d'un certain ancien chef de l'état, un niveau cinématographique modeste mais un scenario qui relève le tout. Mention spéciale à Catherine Frot qui dechire tout en premier role, celui ci lui va d'ailleurs comme un gant. Sans avoir la prétention d'être un chef-d'oeuvre, un film qui se laisse bien regarder et qui n'est pas trop lourd ni trop survolé. Enfin, beau film, plein de poésie et de grâce.
    progiamorf
    progiamorf

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 54 critiques

    3,0
    Publiée le 18 avril 2014
    Tiré d'une histoire vraie, le film nous propose un véritable voyage du goût, bercé par le savoir faire d'une cuisinière Périgourdine (jouée par la délicate Catherine Frot). Le film se voulant être une comédie apparaît être relativement assez plat, créant le paradoxe entre une scénarisation sans grand intérêt et des images plus sublimement goutteuses les unes que les autres ... Christian Vincent aura d'ailleurs eu dans ce film le mérite de parler des "travailleurs de l'ombre" du 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré, faisant apparaître l'Elysée sous un autre angle que celui tant médiatisé d'un lieu politisé, où le réalisateur se plaît parfois à tourner cette dernière en dérision (le président -joué par Jean d'Ormesson- semble plus porter d’intérêt aux menus concoctés par sa cuisinière qu'à la politique elle même). Bref, Les Saveurs du palais ne valent peut être le détour que pour les fines papilles constituant ainsi le divertissement du samedi soir.
    Uchroniqueur
    Uchroniqueur

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 236 critiques

    4,0
    Publiée le 8 mars 2013
    Un trés bon film. L'excellente Catherine Frot forme un duo magique avec Arthur Dupont, une merveilleuse complicité dans un univers fascinant celui de la cuisine politique ou de la politique culinaire c'est pareil. D'Ormesson incarne un François Mitterrand suggéré qu'il interprète un peu à la façon de la statut du commandeur, ce qui n'est pas un partie prix idiot. Magnifique mise en scène de la bouffe. Voyage entre Paris et les antipodes. Voyage entre vins de Sancerre et truffes du Périgord. A regarder avec un trés bon repas.
    Lutopik
    Lutopik

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 48 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2012
    Les saveurs du palais est un film unique. Catherine Frot montre ici une palette complète d'émotion en incarnant la cuisinière personnelle du président. On sourit, on rit et on pleure. Toujours léger, le film ne plonge jamais dans le pathos. Les plans sont soignés et les acteurs, jusqu'aux plus petits rôles, sont justes. Un film qui risque de faire des étincelles au Box-Office. Il fait parti des films que personne n'attend vraiment (à part les incontournables de Catherine Frot) mais qui surprend le public jusqu'à ameuter les foules. Bon vent à cette équipe fraiche et à ce film qui met l'eau à la bouche.
    allobonhomme
    allobonhomme

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 98 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2012
    Tout le talent de Catherine Frot est nécessaire pour incarner le rôle de cuisinière privée du président. Sa passion pour la cuisine et la matière première est belle et sa relation avec le présidente (Jean D'ormesson) est touchante...à part ça , pas d'autres choses à se mettre sous la dent...
    titiro
    titiro

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 001 critiques

    2,5
    Publiée le 8 janvier 2013
    Il y a un certain charme, qui justement laisse une saveur (lexique obligé vu le thème) agréable et douce à la fois. Là où ça coince, c'est dans la mise en scène trop classique et trop lisse, le scénario peu ambitieux, et cette impression que les acteurs (Jean d'Ormesson mis à part) nous ressorte le même jeu que dans leurs films précédents. Comme si l'ensemble était prisonnier des codes des films français, à savoir une réalisation rigide, un scénario sans un pet de travers, le jeu des acteurs classique etc... Bref, ça sent un peu le réchauffé tout ça (lexique obligé). On change l'histoire mais la manière reste la même. Le tableau n'est pas si noir que ça, car le charme opère, et on y prend un certain plaisir. Reste juste à changer les ingrédients et mettre un peu plus de piment (lexique obligé) pour obtenir un résultat plus convaincant et savoureux (lexique obligé).
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 771 abonnés Lire ses 4 985 critiques

    2,0
    Publiée le 22 octobre 2012
    C'est drôle, j'ai eu pendant 95 minutes l'impression que « Les Saveurs du palais » résumait à lui seul le cinéma français actuel. Ce n'est pas désagréable, plutôt bien joué, doté de quelques bons moments et on sourit à plusieurs reprises. Pas si mal me diront certains, et ils n'auront probablement pas tort. Oui mais voilà : je ne vais personnellement pas au cinéma pour me contenter de cela. Alors effectivement il est agréable de retrouver en Jean d'Ormesson ce brio « Mitterrandien », et sa relation avec Hortense Laborie est parfois savoureuse, mais globalement, que c'est plat ! Christian Vincent, qui nous avait pourtant habitués à mieux, ne dépasse jamais le niveau de téléfilm correct, d'autant que si ce dernier a l'intelligence de ne jamais tomber dans l'optimisme béat, celui-ci ne va pour autant jamais bien loin dans les sujets qu'il aborde. Je crois en effet que François Mitterrand était une figure autrement plus complexe que celle qui nous est présentée ici, et tout ce petit monde a beau être globalement sympathique, j'avoue que je me demande en 2012 comment on peut s'intéresser à des choses aussi superficielles (désolé, mais c'est vrai!) qu'à une sorte de biopic sur la cuisinière de l'ex « Prince » de l'Elysée. Après, cela nous permet de voir ce lieu « légendaire » sous un autre angle, de s'intéresser à ces « travailleurs de l'ombre » auxquels les journaux ne s'intéressent pas, mais je ne peux m'empêcher en définitive de continuer à trouver l'entreprise vaine, très loin de l'émotion et du plaisir que l'on peut espérer ressentir en pénétrant dans une salle de cinéma. Pas honteux donc, mais totalement dispensable.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top