Mon AlloCiné
    24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi
    note moyenne
    2,2
    1671 notes dont 451 critiques
    22% (100 critiques)
    23% (102 critiques)
    10% (44 critiques)
    4% (17 critiques)
    7% (32 critiques)
    35% (156 critiques)
    Votre avis sur 24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi ?

    451 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    L'histoire est triste mais le film est très mal fait !!!!! Même pas digne d'un téléfilm du samedi après-midi. ilan est malheureusement mort une seconde fois au cinéma.
    godelmola
    godelmola

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Il est toujours délicat de critiquer des films se basant sur des faits non fictionnels car le lecteur/spectateur ne parvient pas toujours à séparer l'histoire qui sert de support de l’œuvre qui en découle. Or c'est au spectateur de faire la part des choses et de parler "cinéma" quand on veut l'emmener sur des terrains qui n'ont rien à voir avec le cinéma. Chacun est libre d'attacher de l'importance au fond "historique" de ce film qui est d'ailleurs visiblement le seul argument de vente mis en avant. Cela n'a rien d'une nouveauté dans l'histoire du cinéma puisque ce sont des milliers de films qui sont basés sur des histoires réelles, et on peut même dire qu'une majorité d’œuvres ont été tirées d'une faits réels ce qui n'empêche pas la plupart d'entre eux d'être de très mauvais films. Parlons cinéma donc et seulement de cinéma pour évoquer brièvement (il ne sert à rien de tirer sur l'ambulance) ce médiocre film que son réalisateur et une certaine pensée unique veulent inattaquables pour la seule raison qu'ils affirment en faire une "leçon", un "devoir de mémoire". Mais le spectateur, lui, s'ennuie devant ce qui s'apparente à un téléfilm à la réalisation médiocre et au jeu d'acteur tellement caricatural qu'on a du mal le croire. On aimerait retrouver Pascal Elbé (que j'aime beaucoup) dans de meilleures conditions. Mention "spéciale" dans le pire pour Zabou qui n'a jamais été mauvaise à un tel niveau. Bref a l'instar de biens d'autres réalisateurs (malheureusement) Arcady confirme que le cinéma français, de plus en plus résumé à des productions du style "Camping" est défaillant par manque de talent et d'idée. Et c'est bien inquiétant car une certaine idée de ce cinéma un peu moins "populaire" est pourtant mal en point face au rouleau compresseur des productions américaine.
    Arthur L
    Arthur L

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Un amalgame si faible, si ridicule de simplicité, sur la religion juive et musulman. Je suis navré qu'un film relatant des faits dramatiques comme la dite histoire, se voit joué et produit avec autant de médiocrité. Une histoire vrai se doit d'être jouée avec la plus grande finesse qu'il soit, mais surtout d'être la plus sincère possible. Rien de tout cela n'est respecté dans ce film. En résumé: un jeu d'acteur et un casting à revoir; un producteur à côté de la plaque et donc un film insupportable à regarder. Ne payons pas la médiocrité, je vous en prie. A bon entendeur.
    djacno T.
    djacno T.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 803 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Au delà du sujet dramatique, une réalisation et des jeux d'acteurs très approximatifs dignes d'un très mauvais téléfilm.
    CheckTheGate
    CheckTheGate

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 14 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    L'histoire est le point fort du film. Mais c'est le réel qui l'a écrit. Ou du moins, une retranscription subjective et autobiographique du réel. Donc Arcady ne pouvait pas se tromper. Mais il y a un soucis énorme. Ce film est à la fois un récit d’événements dramatiques qui, en tant qu'être humain me touche. La fin notamment, connue de tous, où Ilan Halimi agonise, c'est douloureux à voir. Mais en dehors de ce projet de montrer la souffrance et de désigner des coupables parfois par leurs identités culturelles, ce qu'il ne s'agit pas de nier, et cette façon de s’évertuer à faire comprendre que l'antisemitisme est la chose la plus abjecte du monde, il ne reste rien. C'est dur à dire, mais c'est un film communautaire, qui ne rend pas hommage à la souffrance d'un jeune homme torturé de façon dégueulasse par des salauds sans pitié, mais qui dit qu'il y a une souffrance qui est abjecte, qui est sacrée et qui est complotée par une police incapable, des jeunes goys barbares de toutes origines, pauvres et de banlieues contre les gentils juifs du quotidiens de la ville de Paris, dont on nous fait le premier plan dans.... une vitrine de boutique de chaussures de luxe ! Si on voulait faire plus antisemite comme cliché, on aurait eu un peu de mal. Ce film se termine sur un panneau de la fondation diédiée au victime de la Shoah. On mélange absolument tout, et c'est dangereux. Donc je n'ai qu'une chose à dire. Ilan Halimi, pauvre homme, repose en paix. Et Arcady, n'utilisez pas la mémoire de ce jeune martyr pour faire du pognon et de la revendication communautaire, car ce mélange des genres m'a donné mal au ventre !
    Hawks C.
    Hawks C.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Si ce n'est l'histoire d'Ilan qui est vraiment poignante, ce film lui est un véritable navet tout au plus un téléfilm du dimanche. Zabou Breitman, joue son rôle très mal. Quand j'entend Mr Arcady nous dire que ce film est du niveau de La liste de Shindler, je me dit qu'il vaut mieux être sourd et dans ce cas ci, également aveugle.
    DanielMan
    DanielMan

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 11 mai 2014
    Ma femme m'a obliger à le voir, pour faire rapide j'ai jouer à candy crush. C'est digne d'une reconstitution dans "faites entrer l'accusé". Pauvre Halimi, il doit se retourner dans sa tombe
    Sikander
    Sikander

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    0,5
    Publiée le 10 juin 2014
    Alexandre Arcady qui cultive le navet depuis plusieurs années avec beaucoup de succès nous sert ici une soupe communautaire indigeste. On veut ici promouvoir son point de vu "d'utilité public" en faisant fructifier le calvaire épouvantable de ce jeune homme. Et où est-ce qu'il a été chercher ses comédiens ? On aurait dit une galerie de figurants pour Joséphine ange-gardien.
    Hsin H.
    Hsin H.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Navet chiant et totallement inutile. Le film essaie de nous faire pleurer tout le long sans y arriver. A boycotter, car le film et son réalisateur prennent les spectateurs pour des c*ns
    Boris B.
    Boris B.

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 11 mai 2014
    ce film est l'incarnation de la nullité absolue. Catastrophe monumentale. A fuir.
    Sysley 9.
    Sysley 9.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 10 mai 2014
    Quelle perte de temps!!! Digne d'un sous téléfilm. Tout ce tapage médiatique por un tel navet cela me dépasse.
    Martin F.
    Martin F.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    0,5
    Publiée le 12 juin 2014
    Je réitère : navet, mauvais acteurs, a éviter. Vais je encore me faire censurer (3 fois déjà !!!)
    Captain s.
    Captain s.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 12 mai 2014
    Le jeu d'acteur est vraiment médiocre, honteux !!!
    Lalibre P.
    Lalibre P.

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 10 mai 2014
    Film d'un ennui "mortel", caricatural, communautariste, sectaire et surtout politique. A éviter absolument.
    senicolla
    senicolla

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 10 juin 2014
    Film profondément clivant, communautaire et larmoyant. Passez votre chemin, vous trouverez bien mieux ailleurs.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top