Du Vent dans mes mollets
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • VOD, DVD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,9 pour 2 372 notes dont 512 critiques  | 
  • 73 critiques     14%
  • 208 critiques     41%
  • 138 critiques     27%
  • 56 critiques     11%
  • 23 critiques     4%
  • 14 critiques     3%

512 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
weihnachtsmann

7 abonnés | Lire ses 620 critiques |

   4 - Très bien

Chronique d'une petite fille qui rêve de s'émanciper à 8 ans et de devenir pour y parvenir "l'amie d'une petite fille en plastique!!!!!" Elle rêve de Nutella et de Barbie pendant que son père lui propose une orange à Noël.... C'est drôle et réjouissant. Agnès Jaoui est extra mais en y repensant bien, c'est le trio qui est épatant. Tout est plaisir de la vie, folie sans borne de l'enfance et surtout charme.....avec en plus toutes les années 80 qui y passent....

ferdinand75

11 abonnés | Lire ses 1295 critiques |

   3.5 - Bien

Un très joli film , au ton surprenant , tout à la fois, émouvant , acide , caustique, une comédie douce amère sur l’enfance qui nous décrit l’amitié de deux petites filles qui va se créer . Elles sont copines de classe mais de milieu très différents, un peu déjanté chacun dans son genre .Jaoui est une mère en psycho rigide, austère et désexuée . Isabelle Carré est une en mère ultra permissive , qui transpire de sensualité, mais seule et divorcée. La fille de Carré est très avancée pour son âge , intrépide et casse-cou ; elle va décoincer sa copine .Elles ont un langage très cru très osé , que l’on ne montre pas souvent au cinéma dans la bouche de petites filles . Mais c’est très naturel aussi, très contemporain, et probablement nous révèle un aspect du ressenti enfantin dans le monde moderne. Tout cela est rempli d’humour et pourtant nous amènera sur un dénouement tragique, mais qui s’intégrera bien dans la narration. Les deux petites sont excellentes et c’est rare un si bon casting. Un jolie réalisation, parfois naturaliste, les scènes à la campagne sont très joliment filmées.


Nyns

5 abonnés | Lire ses 90 critiques |

   4 - Très bien

Quelle belle surprise! Je ne m'attendais pas à autant apprécier mais je dois avouer que cette comédie familiale est une jolie réussite. Rachel, 9 ans, est une petite fille introvertie que ses parents ont tendance à trop couver, ce qui n'est pas sans exaspérer cette dernière. Impuissante, elle se met à envier sa jolie camarade de classe Marina Campbell qui vient de perdre sa maman, pensant innocemment que "la mort" peut être une solution toute simple à la plupart de ces problèmes. Mais malgré ses efforts, Rachel n'arrive pas à attirer l'attention de Marina et elle se retrouve par hasard flanquée d'une copine un peu envahissante et trop exubérante : Valérie. Elle ne le sait pas encore, mais elle est bien là en chair et en os sa solution toute simple, et c'est le début d'une belle amitié remplie de fous rires et de moments inoubliables. Impossible de ne pas craquer pour ce jeune duo au potentiel comique déjà très communicatif. L'histoire des parents quant à eux est plus simple mais admirablement interprété, et apporte de la maturité au récit. L'ensemble est assez homogène et brillant, grâce notamment à beaucoup de fantaisies et un cadre rétro (début des années 80) bien maitrisé. Spoiler : La fin m'a littéralement scié les jambes, ne connaissant pas l'histoire j'ai été prise de court. La réplique enfantine de Rachel restera gravée pour un moment : "Je sais qu'elle est morte, mais est-ce qu'elle existe encore?". Impossible de ne pas verser une larme sincère. Un vent de candeur qui fait un bien fou. A ne pas manquer.

willycopresto

7 abonnés | Lire ses 466 critiques |

   3 - Pas mal

C'est avant tout LE film de Juliette Gombert (mais sa petite copine Anna Lemarchand ne démérite pas non plus) choisies parmi une sélection de 500 enfants non acteurs, et elle transperce l'écran : le film ne serait à voir d'ailleurs rien que pour sa prestation ! Je n'en dirai pas autant de Jaoui qui semble ailleurs, en tout cas peu crédible. Et dommage pour Judith Magre qui fait tapisserie : j'espère que son âge (89 ans) n'est pas à l'origine de son immobilité et de son silence dans le rôle car on se demande ce qu'elle fait là. Hélas, le scénario est mal construit et les acteurs font ce qu'ils peuvent : quelques bons moments quand même quand les élèves découvrent le string de l'instit, et quand les meubles Mobalpa (c'est la réalisatrice qui le dit) s'écroulent dans la cuisine (...) Ne soyons pas trop sévères avec Tardieu puisque c'est son second long métrage, mais ce film manque de travail ou de préparation : impatience de le sortir ? Et puis la fin détonne avec le reste de l'intrigue : on ne sait plus si on assiste à une comédie ou a un drame ! Ce film a été diffusé le 8 mars 2015 avec l'étiquette "inédit" par D8. Quelle drôle d'idée : le dimanche de la veille de la rentrée scolaire ! De la part des enfants (dont les parents n'ont pas la possibilité d'enregistrer) : on ne vous remercie pas ! willycopresto

The Claw

16 abonnés | Lire ses 330 critiques |

   3.5 - Bien

Un film à la fois drôle et touchant, sur l'enfance de deux petites filles, au milieu des années 70. Il faudrait s'y intéresser de plus près, car je crois qu'il y a quelques éléments anachroniques (par exemple la chanson de "La Boum" qui doit dater de 1980 je crois ou quelque chose comme ça, ou encore le générique de Dallas, mais je peux me tromper...). Le film nous rappelle un peu des souvenirs, sans que ce soit véritablement les nôtres, mais il y a quelque chose de cet ordre là. Au final, on se retrouve avec une chronique sympathique, et très attachante. Un petit bémol cependant sur la fin : y avait-il vraiment besoin de terminer le film comme ça ?

zonzon25

2 abonnés | Lire ses 23 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Tardieu dans la cours des très grands. Un vent de fraicheur souffle sur la réalisation de comédie française avec Tardieu et Leclerc. Des acteurs au top du top: Agnès Jaoui, Denis Podalydès, Isabelle Carré , et les deux jeunes filles. Un humour novateur élevé par le jeu -naïf- mais juste des deux jeunes enfants. De belles images, de bons dialogues, une belle histoire. A voir.

soulman

0 abonné | Lire ses 133 critiques |

   2.5 - Moyen

Un film qui ne décolle jamais, ce qui est dommage car l'idée de départ est intéressante. Hélas, le scénario s'empâte au bout d'une demi-heure, rattrapé par les conventions. Pourtant, Podalydes est remarquable (comme toujours) et Isabelle Carré formidable.

Tayop

8 abonnés | Lire ses 418 critiques |

   3 - Pas mal

C'est un vent de fraîcheur qui souffle sur les mollets de cette petite Rachel qui avance joliment vers son émancipation et celle de ses proches, mais aussi parfois péniblement avec nous sous le couvert de trop nombreuses sous intrigues.

Mystères de l'Ouest

4 abonnés | Lire ses 182 critiques |

   1.5 - Mauvais

Petit film français sans prétention, vraiment pas terrible. Séquence nostalgie des années 70. Absence de scénario, des acteurs assez mauvais mais à part les enfants qui apportent un vent de fraicheur. Et on finit avec un drame, on ne sait pas ce qu’il vient faire là, pour faire genre ?

Fiammy

1 abonné | Lire ses 36 critiques |

   4.5 - Excellent

Un véritable petit bijou, drôle et très émouvant, avec des acteurs parfaits.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Du Vent dans mes mollets Bande-annonce VF
1 578 289 vues
Du Vent dans mes mollets Teaser VF
147 097 vues
Du Vent dans mes mollets Teaser (2) VF
98 295 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
7 vidéos
Quand les gros durs écrasent une larmichette...
6 vidéos
Xavier Dolan dans tous ses états !
4 vidéos
On peut aussi rire avec "50 Nuances de Grey" !
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné