Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
White House Down
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "White House Down" et de son tournage !

Explosion

Roland Emmerich, spécialiste des films catastrophe, a déjà fait exploser la Maison Blanche à trois reprises : dans Independence Day, Le Jour d’après et 2012. Le producteur Bradley Fisher déclare à ce sujet : "Bien sûr, il a déjà fait exploser la Maison-Blanche, mais contrairement à White House Down, cela n’avait jamais été l’événement central du film."

Reconstruction au millimètre près

L'action de White House Down se déroulant essentiellement à la Maison Blanche, le chef décorateur Kirk M. Petruccelli et son équipe ont recréé à 70% la véritable résidence du président des Etats-Unis. Ils ont fait appel à 32 designers qui ont travaillé pendant sept semaines sur l'architecture du bâtiment. De nombreux objets tels que des tapis ont été acquis grâce à Ebay afin que le film soit le plus réaliste possible.

Un scénario convoité

Le budget de White House Down est estimé à 150 millions de dollars. Sony Pictures n’a pas lésiné sur les moyens puisqu'avant même la préparation du tournage du film, 3 millions avaient été dépensés pour acheter le scénario de James Vanderbilt. La société de production avait déjà travaillé avec lui pour The Amazing Spider-Man.

Double attaque à la Maison Blanche

2013 est une mauvaise année pour le président des Etats-Unis. En tout cas au cinéma. Le long-métrage de Roland Emmerich est le deuxième film à mettre en scène une attaque terroriste au sein de la Maison Blanche. Après la Chute de la maison blanche dans lequel Gerard Butler doit sauver le Président Aaron Eckhart, c’est cette fois Channing Tatum qui vient en aide à Jamie Foxx.

Séances gratuites pour l'Independence Day

En remerciement au service rendu à la nation, tous les militaires et les vétérans de l'armée américaine se sont vus offrir l'accès à la projection du film le jour de la fête nationale américaine - le 4 juillet !

Maison Blanche en péril

Déception aux Etats-Unis, lors de la sortie du film, les chiffres du premier week-end n'étaient pas au rendez-vous. 25 millions de dollars sur ce week-end pour un total de 70 millions cumulés au bout de 5 semaines d'exploitation. Le budget de 150 millions de dollars est loin d'être rentabilisé, ce qui n'était de loin pas le cas des autres blockbusters réalisés par Roland Emmerich.

Le film doit tout aux Schtroumpfs

Le tournage de White House Down s'est déroulé à Montréal au Québec pour une seule raison selon Hans Fraikin, commissaire national du Bureau de la télévision et du cinéma du Québec : les Schtroumpfs. En effet, Sony Pictures aurait été sous le charme des studios de tournage de la ville canadienne après le tournage des Schtroumpfs 2 en 2012 et aurait décidé de faire le même choix pour le film de Roland Emmerich.

White House Team

White House Down, comme son nom l'indique, est un film qui se déroule en grande partie à la Maison-Blanche. Pour l'équipe du film, il était donc très important d'être le plus réaliste possible quant aux différents détails de la demeure du Président. Ils ont donc fait appel à Richard Klein, consultant spécialiste de la Maison-Blanche qui s'est constitué une équipe hors du commun afin de réunir le plus de détails possibles : "Notre société est composée d’anciens membres de la Maison-Blanche : assistants du président, personnel du Congrès, responsables de la sécurité nationale et officiers militaires", explique Klein.

Un autre style de chorégraphie

Ennemis à l'écran, Channing Tatum et Jason Clarke n'ont pas hésité à réaliser eux-mêmes la plupart de leurs cascades dans ce film d'action musclé. Le réalisateur, Roland Emmerich, se souvient à propos de Tatum : "J’ai été surpris mais en y réfléchissant, cela m’a semblé logique. Il n’y a qu’à voir ses talents de danseur dans Sexy Dance (2006) et Magic Mike (2012). Les danseurs sont de très bons cascadeurs car ils ont une maîtrise parfaite de leur corps."

Les mystères de la Maison-Blanche

Malgré le réalisme apporté aux détails de la Maison-Blanche, White House Down s'attarde sur des éléments récupérés par les rumeurs plus ou moins célèbres que l'on peut entendre autour de ce lieu emblématique. Roland Emmerich, réalisateur, explique : "De nombreuses rumeurs font état de missiles situés dans le bâtiment principal et ceux environnants. Cela constitue un énorme risque lorsqu’on y pense, et c’est précisément le sujet de notre film". Kirk M. Petrucceli, chef décorateur, ajoute : "Entre les faits historiques, les secrets et tous les mystères qui auréolent cet endroit, il me semble que la Maison-Blanche est le lieu idéal pour raconter une histoire."

Le chef déco voit double

Construire une Maison-Blanche n'était déjà pas une mince affaire pour le chef décorateur Kirk M. Petruccelli, mais pour certaines pièces, lui et son équipe ont dû même créer une partie en double - notamment le célèbre bureau ovale - puisque la maison subit de nombreuses attaques, explosions, incendies, inondations.

Trou en un !

Ne pouvant décemment pas tourner sur la véritable pelouse de la Maison-Blanche et ne trouvant aucun studio assez vaste pour contenir l'immense terrain de verdure qu'elle représente, Kirk M. Petruccelli a eu l'idée de tourner ces plans dans un endroit plutôt inhabituel : "The Bubble, un practice de golf couvert qui comprend une énorme pelouse sous un dôme haut de 18 mètres. (...) L’entrée et la sortie se font par une porte à tambour afin que le dôme reste gonflé", explique le chef décorateur.

La Bête

La limousine présidentielle, appelée souvent The Beast (la Bête), a dû être construite de façon approximative. Aucune documentation sur le véhicule n’existe car il s'agit d'un modèle unique fabriqué sur mesure. L'équipe du film s'est donc basée sur des photographies de l'engin et à partir des phares qui ont semblé provenir du modèle Cadillac Escalade de 2009, tout refaire à l'échelle de cette information.

Au quatrième rendez-vous...

Thomas Wanker et le producteur Harald Kloser signent pour la quatrième fois en duo la bande-originale d'un film de Roland Emmerich après 10 000 (2008), 2012 (2009) et Anonymous (2011).

Le lien Gyllenhaal

Trois personnes sur le tournage de White House Down ont un lien avec le comédien Jake Gyllenhaal. Tout d'abord Maggie Gyllenhaal qui est sa soeur. Ensuite, Roland Emmerich, le réalisateur, a déjà fait tourner Jake dans Le Jour d'Après (2004). Enfin, Jamie Foxx a joué avec lui dans Jarhead - la fin de l'innocence (2005).

Une affaire de famille

Roland Emmerich fait de nouveau équipe avec sa soeur Ute Emmerich sur White House Down. Associés au sein de la société Centropolis Entertainment, elle a été productrice exécutive de nombreux films de son frère : Independance Day (1996), Godzilla (1998), The Patriot, le chemin de la liberté (2000), Le Jour d'après (2004) et 2012 (2009).

Magic duo !

Reid Carolin, producteur exécutif, retrouve son associé Channing Tatum sur White House Down. Ils ont ensemble fondé Iron Horse en 2010 avec laquelle ils ont produit Magic Mike (2012) de Steven Soderbergh, alors écrit par Carolin et dont le rôle principal est interprété par Tatum.

Derrière Roland Emmerich

Roland Emmerich aime s'entourer des mêmes personnes. Parmi l'équipe de White House Down, nous pouvons retrouver la directrice de la photographie Anna J. Foerster, le producteur Larry J. Franco, la chef costumière Lisy Christl et les deux coproducteurs/superviseurs des effets visuels Volker Engel et Marc Weigert. Cinq personnes qui ont participé à de nombreux films de la carrière du réalisateur (tous ont notamment participé à son précédent film Anonymous en 2011).

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Une part d'ombre (2018)
  • Godzilla II Roi des Monstres (2019)
  • Douleur et gloire (2019)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
  • Nous Finirons Ensemble (2018)
  • The Dead Don't Die (2019)
  • Pokémon Détective Pikachu (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Séduis-moi si tu peux ! (2019)
  • La Belle époque (2019)
  • Les Plus belles années d'une vie (2019)
  • Le Jeune Ahmed (2019)
  • Sibyl (2018)
  • Rocketman (2019)
  • Cold Blood Legacy - La mémoire du sang (2019)
  • La Voix du pardon (2018)
  • After - Chapitre 1 (2019)
Back to Top