Mon AlloCiné
    Epouses & concubines
    note moyenne
    3,9
    1169 notes dont 77 critiques
    31% (24 critiques)
    42% (32 critiques)
    14% (11 critiques)
    6% (5 critiques)
    6% (5 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Epouses & concubines ?

    77 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1470 abonnés Lire ses 8 622 critiques

    4,0
    C'est un huis-clos fèminin gangrènè par les intrigues que s'inscrit l'histoire racontèe par Zhang Yimou!Pendant quatre saisons ou les dèlations succèdent aux traîtrises,il suit la nouvelle femme d'un grand seigneur incarnèe par la sublime Gong Li,son actrice fètiche!Confrontèe à la jalousie fèroce de ses rivales,qui attendent inlassablement la procession rituelle des lanternes rouges,annonciatrice des dèsirs amoureux du maître pour la nuit,elle dècouvre l'absurditè de son sort! L’ensemble de l’intrigue se déroule exclusivement entre les murs du palais,sorte de labyrinthe de pavillons et de cours intèrieures ou vit recluse l'èpouse rèvoltèe!A travers le portrait de cette jeune fille que l'ètroitesse de sa vie conduit à la folie,le cinèaste dèpeint avec des plans fixes dominès par le rouge et le jaune une Chine dèchirèe entre ses traditions moyenâgeuses et son besoin de modernitè!Une oeuvre magnifique,èlègante et desespèrèe,sorte de tragèdie de l'oppression fèminine,qui recevra en 1991 le Lion d'argent à la Mostra de Venise...
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 977 critiques

    5,0
    Un grand film. Huis-clos qui se teinte de suspense. Le film monte en intensité dans la deuxième partie, les décors sont très beaux aussi avec la prédominance de la couleur rouge, quatres femmes sont soumises au désir d"un maitre qu' on ne verra qu' en plan large, dans une demeure qui est aussi leurs prison... leurs rapports seront faits de méfiance, de ruse, de ressentiments et de vrais moments d'humanité. Mais chacun doit porter des masque...la franchise est dangereuse. Voila c'est finement dépeint, ca pourrait s'accommoder avec pas mal de situations de notre quotidien, je trouve "Je préfère etre morte que vivre sans espoirs " dit aussi Gong Li, ça méritait d'être dit. Avec un final impressionnant.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1101 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    5,0
    Un pur chef d'oeuvre de Yimou où l'asservissement de la femme est dévoilé avec justesse et intelligence. Gong Li tient là le rôle de sa vie et excelle comme jamais. C'est un véritable scandale qu'une telle perle n'ai toujours pas eu le droit à être édité en DVD! A bon entendeur...
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 435 abonnés Lire ses 3 529 critiques

    5,0
    Quand la perfection de l'image rejoint l'intelligence du scénario... C'est un film profond, esthétiquement splendide, une guerre psychologique entres des femmes recluses pour le plaisir d'un seul homme. On contemple le film comme une oeuvre d'art de bout en bout. Un énorme chef d'oeuvre.
    goldfish
    goldfish

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 79 critiques

    5,0
    Epouses et concubines est une oeuvre à part, tant par son histoire enblématique que part sa mise en scène. Le cinéaste a nommé son film comme un "microcosme de l'existence humaine", et ça on veut bien le croire. Cette histoire de quatres concubines qui se livrent une guerre sans merci pour s'accaparer tous les soins du maître est à l'image de la chine communiste. Et dire que tout cela se déroule dans les années 20! On se rend compte que le film peut être perçu comme une parabole politique et sociale de ce pays si longtemps opprimé par ses dirigeants. Au niveau esthétique, Zang Yimou filme avec volupté en nous donnant à voir des images d'une beauté à couper le souffle. Une mise en scène certes sobre, mais très subjective. La caméra n'est jamais centré sur le maître de la maison, on ne voit jamais son visage sur un gros plan, comme s'il était totalement impersonnel mais pourtant tellement menaçant. L'objectif se concentre sur les épouses et les domestiques et plus particulièrement sur Gong Li, actrice à ses débuts à l'époque et qui montrait déjà toute l'étendue de son jeu: glaciale et sensuelle. Autre point intéressant: les décors. L'architecture sévère détermine la construction de nombreux plans. Ce qui fait que le spectateur se sent autant enfermé et reclus de la société comme ces héroïnes déchues. L'impertubable logique des lanternes rouges réprésente l'horrible déterminisme des coutumes de la maison et nous montrera plus tard quelle fatalité elle met en place. On a encore dans la tête les chants de cantatrice de la troisième épouse, unique échappatoire de cette cage dorée. Ainsi Zhang Yimou signe l'une de ses plus belles oeuvres, à la fois poétique et terriblement austère.
    Fabien D
    Fabien D

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 467 critiques

    5,0
    Quand la beauté formelle de la mise en scène s'allie à la cruauté de l'histoire et que le tout est illuminée par la présence de Gong Li , cela donne un grand film intimiste, une oeuvre bouleversante et déchirante, ce qu'est épouses et concubines, un film magnifique , des portraits de femmes aussi subtils que sublimes, le réalisateur du récent la cité interdite a réalisé le chef d'oeuvre de sa carrière en1991 ,un film qui bouleverse, dérange et offre un panorama de ce qu'était la Chine à une certaine époque à travers la vision d'un lieu clos sur lui même dans lequel les passions s'exhacèrbent, douloureux à l'image de ces femmes sacrifiés sur l'autel de leur solitude, un grand film , fort et ambigu.
    Elsaragon
    Elsaragon

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    5,0
    Film magistral ! D'une lenteur aussi belle qu'étouffante...
    aigre-douce
    aigre-douce

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Film magnifique, un tableau, un chef d'oeuvre! On retrouve l'ambiance de la cité interdite de Pékin, un beau et long voyage.
    Benjamin W
    Benjamin W

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 26 critiques

    5,0
    Un très grand film, voyageant entre la dure réalité historique, la dénonciation et l'onirisme. La mise en scène, très sobre et très théatrale, ou tout est surplombé par ce palais, un monde à part entière, est vraiment magnifique, nous laissant devant de long moments de contemplation. La violence n'est pas montré, que se soit par pudeur ou pour la rendre plus forte. C'est selon moi un des plus grand film de tout les temps.
    Homo vidéus
    Homo vidéus

    Suivre son activité

    1,5
    Le sujet traité par ce film est très intéressant, à savoir la condition de ces femmes chinoises, épouses d’un mari polygame, surjettent à la concurrence pour obtenir les faveurs de celui-ci et à une tradition pesante et archaïque. Mais malgré cela, je n’ai pas réussi à accrocher à cause de l’immense lenteur du film qui le rend quasiment interminable. Le réalisateur, Zhang Yimou, joue énormément sur l’esthétique de ses plans avec notamment un traitement particulier des couleurs rouge et jaune (revenant très régulièrement, sans doute pour rappeler les lanternes) mais aussi sur de très long cadrages fixes qui rendent le film encore plus lent. J’ai par ailleurs trouvé que les nombreux changements d’humeur du personnage principal la rendent peu attachante et que les rebondissements dans les relations entre les femmes sont trop attendus. Bref, je me suis ennuyé et je suis passé à côté de ce film considéré par beaucoup comme un chef d’œuvre.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 467 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    4,0
    Zhang Yimou met ici en scène le parcours de la quatrième femme d'un homme puissant dans la Chine des années 20. Âgée seulement de 19 ans, Songlian doit s'attirer les faveurs du maître et faire face à la rivalité des autres épouses, jalouses et parfois manipulatrices. Construit en huis-clos et s'étalant sur quatre saisons, "Épouses et concubines" est un film envoûtant par les choix assumés de son réalisateur (mise en scène statique, le personnage du maître dont on ne voit jamais le visage) qui nous immerge sans problèmes (aidé par des décors et costumes superbes) dans cet univers très spécial qu'est celui de l'endroit où se trouvent toutes les femmes du maître, avec ses rituels bien spécifiques et rigoureux. En plus de bénéficier d'une esthétique impeccable, le film se révèle passionnant par son scénario qui nous réserve de nombreuses surprises, le tout emmené avec talent par Gong Li.
    Severuss
    Severuss

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 73 critiques

    5,0
    Ce film se résume en un mot : majestueux.
    twaits
    twaits

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 39 critiques

    5,0
    Gong Li était alors la "plus belle femme du monde",Zhang Yimou était reconnu par les critiques... mais déjà pas trop par le grand (??) public. Vous voulez découvrir d'autres façons de faire du cinéma, d'autres cultures et d'autres visages de (magnifiques) acteurs/trices et... vous avez un peu de patience? Ce film est pour vous!
    Dupave
    Dupave

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 229 critiques

    5,0
    Zhang Yimou prouve qu'on n'a pas besoin d'un budget collosal et d'être implanté à Hollywood pour faire du grand cinéma. Tout confère à une atmosphère unique. Un empereur humain mais dépersonnalisé ; une BO inexistante, juste ces bruits de gong qui apparaissent à certains moments du film ; un fond d'ennui, d'inertie, d'hypocrisie et de ressentiment qui se traduit par une ambiance lente mais intense. En somme, une franche réussite, un pilier du 7ème art asiatique.
    Tramell59
    Tramell59

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Une oeuvre splendide de Zhang Yimou, beaucoup plus intimiste et très différent des derniers films qu'il a pu réaliser. Un film bouleversant sur les conditions de la femme chinoise dans les années 20, le film qui a véritablement révélé une actrice d'exception, Gong Li! Un drame poignant à voir et à revoir.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top