Mon AlloCiné
Pride
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
note moyenne
4,3
3064 notes dont 363 critiques
34% 123 critiques
47% 172 critiques
14% 52 critiques
3% 10 critiques
0% 1 critique
1% 5 critiques

363 critiques spectateurs

Trier par
Critiques les plus utiles
FritzLangueur

Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 767 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 10/09/2014

Tout sonne et résonne viscéralement juste dans « Pride ». Par sa construction sans faille, on ressent dans le scénario de Stephen Beresford, un sujet qu’il porte depuis des années et qu’il a pris soin d’affiner. En s’inspirant d’un fait d’actualité de 1984, où un groupe Gay-Lesbien est venu en aide à un village de mineurs en grève s’opposant au pouvoir de Margareth Tatcher, prônant la fermeture des mines, c’est toute une époque qui est remise en lumière, celle des « Golden eighties ». Plus dorées pour certains que d’autres. Et c’est bien ce qui unira, malgré des nombreux aléas, ces femmes et ces hommes, ces deux groupes d’activistes si radicalement opposés. Leurs valeurs (tolérance, dignité, amitié, lutte contre l’inégalité…), même si elles s’expriment à des niveaux différents, les rapprochent. Il ne faut pourtant pas prendre « Pride » pour un film militant ou revendicatif, l’esprit est ailleurs, reposant sur les grandes valeurs humanistes, celles qui tel un phénix émergent dans les situations extrêmes. « Pride » se veut et est avant tout une comédie. L’humour (surtout s’il est britannique) a toujours été le meilleur vecteur pour délivrer des messages forts. Et l’on rit énormément, avec de nombreuses situations cocasses (la rencontre des deux univers) et une causticité permanente. Enfin, « Pride » est un film réaliste, car sous l’apparente légèreté, s’inscrit en filigrane la souffrance (la crise industrielle, la pauvreté de la classe ouvrière), la peur (discrimination, sida qui émergeait alors…), le difficile respect de la différence et son long parcours… mais surtout l’Amour. Cette lutte que mèneront côte à côte, ces femmes et ces hommes est avant tout un combat instinctif, dévoilant en chacun son désir d’aider et fondamentalement d’aimer l’autre. Un message positif pour un film qui l’est tout autant, et porté par de merveilleux acteurs… Imelda Staunton (la Vera Drake de Leigh), Bill Nighy et les deux jeunes George Mackay et Ben Schnetzer sont fabuleux. S’il est un film qui rallie toutes les causes, sans excès, d’une grande justesse et d’une force émotionnelle prodigieuse, désormais c’est « Pride » qu’il faudra citer !

Edgar L.

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 271 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 23/09/2014

Le film est au final une magnifique ode à l'entraide et à la solidarité. Un film qui fait du bien, et qui mériterait une bien plus large publicité que celle qui lui est accordée. Dans une période si trouble et individualiste que celle que nous vivons actuellement, il nous prouve que les combats politiques menés en position de faiblesse n'aboutissent certes pas tout le temps au résultat escompté mais ont au moins le mérite de faire bouger les lignes vers un monde meilleur. Le cinéma anglais nous avait déjà offert "Billy Elliott", "The Full Monty" ou encore "Les Virtuoses", et l'on peut désormais rajouter un nouveau nom sur cette liste : "Pride". Un film généreux et plein d'humanité que je ne peux que vous conseiller. Un film dont on sort surtout plus intelligent et ouvert d'esprit, et ça, ça fait un bien fou !

http://edgarlagachette.fr/critique-cine-123-coup-de-coeur-pride/

benoitG80

Suivre son activité 928 abonnés Lire ses 1 078 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 27/11/2014

"Pride" a de toute évidence enchanté son public et au premier abord, cela semble couler de source tellement la bonne humeur et le parti-pris bon enfant sont de mise... Ayant découvert ce film un peu tard, j'avais donc très envie de me faire mon opinion et je reconnais être vite entrer dans cette histoire vraie et étonnante, dont rien que l'idée de son adaptation au cinéma est plaisante en soi... L'humour anglais, tel on le conçoit, est bien identifiable et contribue au ton léger de cette découverte, puis de ce rapprochement unique entre les mineurs d'un village du pays de Galle et quelques activistes gays et lesbiens de Londres, en 1984 sous le gouvernement de Margaret Thatcher... On assiste donc à des scènes souvent émouvantes, comme à des moments très cocasses grâce à des comédiens dont rien que le peps incroyable vaut le détour ! Maintenant, après avoir assisté à cette séance du reste enthousiasmante et agréable, il ne faut pas oublier de rester bien lucide et un minimum critique... Plusieurs points m'ont en effet gêné comme le fait de privilégier la communauté gay au monde des mineurs dont au bout du compte, on ne connaît pas grand chose même après le film... Il aurait été intéressant et essentiel d'expliquer précisément leurs revendications, de les entendre davantage et d'entrer dans leur vécu de manière plus subtile et personnelle. Même si tout semble apparemment bien explicite, on survole beaucoup trop la situation dramatique et leurs réelles difficultés, puisque jusque la fin du film et même lors des explications finales du générique, c'est plus le mouvement gay qui est mis en avant que le bénéfice réel de cette lutte conjointe hors du commun... Comme est également oublié le contexte dans lequel est apparu cette association inattendue, celle de l'apparition du sida, qui nécessitait une action d'éclat de la part des gays, de nouveau stigmatisés et étiquetés par la maladie, afin de rechercher une sorte de "réhabilitation" indispensable auprès des Anglais... Une plus grande parité aurait ainsi été nécessaire pour que cette réalisation trop réductrice, abonnée aux bons sentiments et un peu trop clichée, ait plus de puissance et ainsi bien plus d'intérêt, que cette bonhommie décontractée un peu limite quand même... Maintenant, on peut se laisser charmer par l'ambiance générale et par la présence des comédiens tous très bons et dont certains donnent un impact manifeste au film de Matthew Warchus.

alain-92

Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 1 081 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 06/10/2014

Un s'appuyant sur un fait divers bien réel des années 80, relativement méconnu ou oublié dans l'hexagone, le réalisateur et son scénariste livrent un film à la fois violent dans certains actes et propos, souvent drôle, touchant dans bien des situations, juste de bout en bout et parfaitement documenté. Deux communautés que tout sépare, avec le seul point commun d'être méprisées par le gouvernement Thatcher, démontreront que l'être humain peut se surpasser par la seule volonté d'une solide détermination. Un groupe de gays et lesbiennes tentent l'impossible pour venir en aide à des mineurs gallois en grève. Il était facile de sombrer dans quantités de clichés. Il n'en est rien. Le réalisateur ne néglige aucun personnage. Tous les acteurs sont excellents et parfaitement crédibles dans leurs rôles respectifs. Qu'il s'agisse d'une danse endiablée sur fond de disco, à un chant gallois mélancolique repris en cœur, ou encore la découverte du monde gay par ces femmes à la fois curieuses et magnifiques de tolérance. Un autre passage émouvant cette fois, celui de ce jeune gay qui s'affranchira de l'autorité parentale pour s'affirmer dans sa sexualité. Pride est un film d'une grande humanité, un film qui fait du bien, un film à ne pas négliger.

http://cinealain.over-blog.com/article-pride-124690717.html

Marc T.

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 270 critiques

4,0Très bien
• Publiée le 01/12/2016

Encore un feel-good-movie sur fond de misère sociale britannique me direz-vous ? Vous n'avez pas tort mais bon dieu que ça fait du bien quand on en tient un bon ! Bon cela dit on se calme, on est pas non plus dans le 100% feel-good-movie car la dernière partie nous ramène brutalement à la triste réalité Spoiler: (le SIDA se propage à vitesse grand V dans les années 80). On est pas loin du niveau de The Full Monthy mais sans y arriver totalement à mon humble avis, il manque juste un petit jenesaisquoi...

lhomme-grenouille

Suivre son activité 689 abonnés Lire ses 2 847 critiques

3,0Pas mal
• Publiée le 24/09/2014

C’est peu dire si ce « Pride » entend s’inscrire dans la lignée de ces comédies sociales à la « Full Monty » ou autre « Billy Eliott » car la filiation semble aussi ouverte qu’assumée ! Mais bon, au fond ce n’est pas plus mal. Au moins j’ai su dès le départ où je mettais les pieds et je dois bien reconnaitre que le divertissement sait s’approprier efficacement la recette. Alors certes, le début est convenu et met un peu de temps avant de se lancer. Mieux vaut ne pas connaitre l’intrigue (comme ce fut mon cas) pour éviter l’ennui. De même, on pourrait dire que ce « Pride » arrive après la bataille en vilipendant le manque d’ouverture de la populace à l’égard des gays et lesbiens et que, pour le coup, le plaidoyer fait pschitt… Malgré tout, cela n’empêche pas ce film de tisser une intrigue certes facile, mais authentique dans son intention. Ce que le film peut parfois perdre en surenchère (Spoiler: la chanson galloise reprise en chœur dans tout le pub : aïe ! Paye ta mièvrerie !) et le gagne parfois en émotion (Spoiler: la montée progressive de la danse disco lancée par Dominic West : j’ai adoré !). L’un dans l’autre, « Pride » ne révolutionne rien mais a su se faire touchant et sincère. Pour ma part cela m’a suffit pour passer un bon moment. En ces temps de vaches maigres, c’est déjà pas mal !

http://lhommegrenouille.over-blog.com

pixel d.

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 38 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
• Publiée le 10/09/2014

Pride est un film particulièrement réaliste, profondément sensible et émouvant, à l'humanité poignante. Le film met en avant ce qu'il peut y avoir de plus beau dans la nature humaine (connaissance et estime de soi, honnêteté et authenticité, respect de l'autre, solidarité, empathie....) sans omettre son exacte contraire (nul ne saurait fantasmer de vivre dans un monde parfait). Une oeuvre impeccable comme seuls les anglais savent en produire. Un film de grande qualité, à ne pas manquer.

QVLN WM

Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 18 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 18/09/2014

Ce film britannique est un chef d'oeuvre qui vous met le coeur en joie, vous émeut, vous fait sourire, ensoleille votre journée. J'ai adoré les personnages et l'histoire. Je le recommande vivement à tous ceux qui ont envie de vibrer, qui se sont sentis un jour rejetés et qui veulent toujours continuer à se battre malgré l'adversité, ils vont passer un magnifique moment

Jérôme D.

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 9 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 17/09/2014

« PRIDE » est sans contestation l’une des comédies-phares de cette année 2014 a ne pas manquer sur les écrans à partir d’aujourd’hui. Matthew Warchus, jeune réalisateur visiblement très prometteur, signe ici son deuxième long métrage et fera je pense encore parler de lui à l’avenir. Cette belle comédie britannique retraçant l’histoire d’un groupe d’activistes gay et lesbien décidant de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève sous Margaret Thatcher est un vrai conte social où la solidarité, l’humour, la générosité ainsi que l’enthousiasme nous berce et nous émeut au point que les spectateurs n’hésites pas à applaudir quand les lumières à la fin de la projection se rallument… C’est l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause, nous racontant une belle leçon d’humanité, qui nous rappelle que la solidarité peut être possible, même en temps de crise. Et si je devais terminer cette critique par un point important qui mérite également d’être souligner, c’est que le choix et le jeu très juste des acteurs font de ce film une vraie comédie où le rire et l’émotion sans larmoiement gratuit nous transporte pendant deux heures avec beaucoup de plaisir.

traversay1

Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 2 444 critiques

4,5Excellent
• Publiée le 20/09/2014

L'affiche de Pride est assez laide. Une faute de goût pour ce film euphorisant dont les valeurs positives de tolérance et de solidarité font du bien à une époque où la tendance est au cynisme, au mépris et au chacun pour soi. Cela semble trop beau et pourtant : en 1984, dans les années Thatcher, les mineurs en grève du Pays de Galles reçoivent le soutien inattendu et incongru d'un groupe de militants gays et lesbiens. Deux communautés aux antipodes, l'alliance de la carpe et du lapin ? Ok, mais c'est une histoire vraie que Matthew Warchus transforme en conte social absolument irrésistible avec cette touche british, galloise en l'occurrence, en plus. Il va sans dire que les deux communautés ne vont pas se congratuler d'emblée mais c'est là où Pride se distingue par son écriture et fait valdinguer tous les clichés les plus éculés. Ses personnages ont de la chair et chacun d'entre eux a une histoire intime qui est traitée de façon intelligente sans alourdir le message de fond, avant tout collectif. Pride, à l'instar de The full Monty, possède sa scène déjà culte (la démonstration de danse disco) et abonde de moments où l'émotion palpite (la chanson traditionnelle reprise à l'unisson). Le film regorge de bons sentiments, de musique et de répliques cinglantes. Un film qu'il faut être fier d'aimer. Pride !

Les meilleurs films de tous les temps
Back to Top