Mon AlloCiné
Éperdument
note moyenne
3,2
1018 notes dont 144 critiques
12% (17 critiques)
24% (34 critiques)
33% (47 critiques)
19% (28 critiques)
6% (9 critiques)
6% (9 critiques)
Votre avis sur Éperdument ?

144 critiques spectateurs

tony-76

Suivre son activité 522 abonnés Lire ses 1 204 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 15/07/2016

Produit par le réalisateur de 11.6, Éperdument est une adaptation de l'œuvre de Florent Gonçalves et aussi d'une histoire vraie de deux personnes (une jeune détenue et un directeur de prison) qui vont tomber éperdument amoureuses. Ils vont vivre un amour si beau mais aussi si impossible... Un drame assez bien traité dans son ensemble ! L'introduction et la finale de ce récit sont troublantes parce qu'elles ont une particularité qui laisse le spectateur indifférent. La musique est souvent gênante et omniprésente mais cela manque pas mal d'émotion pour être réellement dans le vif du sujet... Mais, il faut avouer que les deux interprètes sont convaincants ! Guillaume Gallienne de la Comédie Française change de registre (connu dans son premier long-métrage de Les garçons et Guillaume, à table !) est très étonnant dans son rôle de dirigeant qui aide psychologiquement les prisonnières dans le milieu carcéral. De même pour Adèle Exarchopoulos (révélation dans la Vie d'Adèle Chapitres 1 et 2) qui est tellement juste en détenue larguée. Le rythme a quelques difficultés à accélérer... Néanmoins, la description de l'univers carcéral est parfaitement exécutée. On est plongé dans cette atmosphère lugubre et étouffante. Donc, Éperdument est un drame convenable mais qui manque de puissance en émotion et en folie ! Dommage pour un sujet pareil...

benoitG80

Suivre son activité 1542 abonnés Lire ses 1 174 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/03/2016

"Éperdument" un simple adverbe censé résumer une passion dévorante entre deux êtres que tout oppose, suivi d'une terrible descente aux enfers... Entre ce directeur de prison et une de ses détenues ! Entre l'enfermement et la liberté, la position sociale et la précarité, le pouvoir et l'obéissance ou le droit et l'interdit... À partir du roman "Défense d'aimer" écrit par Florent Gonçalves lui-même, ce film relate son histoire personnelle (elle aussi reliée à l'affaire Halimi, d'ailleurs adaptée au cinéma)... Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos (rayonnante !) arrivent ensemble et par leur prestation, à rendre cette liaison insensée, plutôt crédible, compliquée voire dérangeante quant au contexte plus que particulier, quant aux rôles que chacun est supposé endosser ! On sent nettement dans quelle spirale infernale s'enfonce ce couple dont l'amour impossible semble ne rien arrêter et aura l'issue que l'on connaît ! Abasourdi, le spectateur assiste à la mise en place d'une relation qui fait peur aussi bien pour ce couple qui se met en danger, que pour les proches pris au dépourvu et balayés sans comprendre. Le fait de montrer cet homme dans sa vie de tous les jours, dans sa famille, le rend par la même occasion humain, sensible et à la fois monstrueux dans son attitude irresponsable quant à cette jeune-fille, elle aussi pour le moins ambigüe tout comme pour sa famille. Le rapport passionnel à travers son processus, est savamment décrit dans ses étapes, afin que l'on ressente au maximum l'équilibre devenir de plus en plus instable pour ne tenir qu'à un fil ! Une histoire assez incroyable bien interprétée par ces deux acteurs franchement convaincants et dont la mise en scène rend le film pour le moins haletant et prenant... À noter l'univers très réel des conditions carcérales, très bien rendu par un jeu de comédiennes plutôt impressionnant ! Une découverte intéressante que ce film de Pierre Godeau.

predawolf

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 110 critiques

4,5Excellent
Publiée le 01/05/2017

Le livre "Défense d’aimer" écrit en 2012 ,relate l'histoire de Florent Goncalves directeur qui s'était épris d'une détenue et avec qui il eu liaison pendant deux ans malgrès le fait qu'il dirigeait un pénitencier pour femmes à Versailles. Et la ou l'histoire prend un tout autre intéret est que la fameuse jeune femme dont le directeur est tombé amoureux et que les détenues appelée Madame la Directrice,faisait en fait partie du " gang des barbares" responsable d'une tragédie antisémite qui toucha la France en 2006,bien que jeune elle était l'appateuse du gang,et elle fut arrétée après le meurtre d’un jeune homme nommé Halimi qui fut torturé juste parce qu'il était juif.On aurait pu dire que l'histoire s'arréta la pour la fameuse jeune fille ,mais il en fut rien puisqu'elle entama une liaison avec le directeur de la prison, qui bien sera pris sur le fait et qui finira à son tour emprisonner pendant un an.Et c'est d'ailleurs durant cette année qu'il écrira lui même ce livre qui relate son histoire d'amour passionnée entre lui et elle. Le réalisateur Pierre Godeau c'est donc pris de passion pour cette histoire et décida de l'adaptée en film mais en laissant de coté le fameux gang des barbares.Le réalisateur à était clair il c'est inspirée de l'histoire d'amour de ces deux personnes et na pas pris en compte le fameux gang et c'est tant mieux .La jeune femme Emma (jouer par Adèle Exarchopoulos)est donc en prison pour autre chose et l’histoire du film ne divulgue pas ce qu’à fait l’héroïne pour finir en prison ce qui est en soi tout aussi bien ,cela n'affecte en rien l'histoire ,au contraire sa laisse planer un certain mystère. Le film se concentre donc sur ce qui a amené la jeune Emma(Adèle) et le directeur de la prison(jouée par Gallienne),à se succomber l'un à l'autre. J'ai rarement vu une passion relationnel aussi bien traité,les raisons de leurs coups de foudre sont certes assez relatif et simple et sa donne pour le coup encore plus de réalisme ,et sa n'arrète pas tout du long de montée en pression entre eux deux.Ici il ne s'agit pas d'une histoire amoureuse à l'eau de rose ,non il s'agit d'une passion dévorante et d'une pulsion sacrément bien amenée et maitriser.Il est très intéressant de voir le directeur lutter contre cette pulsion qui les rassemble et dont il ne peut se soustraire comme un droguée. En même temps face à la beauté ravageuse de Adèle Exarchopoulos et à son érotisme ravageur comment résister ne pas succomber .Il est d'ailleurs très intéressant de voir qu'il n'y a pas que Guillaume Gallienne qui succombe mais également Adèle qui elle aussi essaye de ne pas succombée. C'est donc sur l’érotisme de leur relation passionnel,fusionnel et dangereux que le film ce centre complètement . Les scènes d’amour sont complètement réussite et captivante et nous transmette avec fougue et réalisme leurs histoires .On y croit complètement ,on croirais qu'il couche ensemble pour de vraie et qu'ils sont tous les deux pris d'un plaisir fulgurant et bourrée d'ivresse charnel d'entrelacement transpirant d'ardeur.D'ailleurs la scène de leurs premier baiser est captivante et sulfureux de beauté,d'élégance on est captivée par leurs liaison et on ne cesse de se demander mais comment tout cela va se terminer ?L'ambiance du film et vraiment géniale et envoutant ,l'ambiance dégage vraiment quelque chose de fort et de submersif.Les décors mise en place sont parfait vu que le film à réellement était tournée en prison avec de vraie détenue ,le réalisateur y tenais absolument afin d'y mettre une vraie touche de réalisme et en cela il à était très bien inspirée car on y est complètement. L’univers carcéral est donc superbement représentée et cela donne pour le coup du cachet aux différentes scènes ,qui là sont tout ce qu'il y a de plus naturel,l’immersion est donc total et cela grâce au superbe travail de ce jeune réalisateur qui n'est là qu'à son deuxième film . A la vue de la bande annonce beaucoup de monde disait que sa sentais le clichée à gogo,et bien je rassure de suite il en est rien,car Pierre Godeau à parfaitement su éviter les clichés habituel pour ce genre de film ,et heureusement sinon sa aurais détruite cette oeuvre fais par un réalisateur et des acteurs passionnées et au top .Pierre Godeau nous livre aussi une mise en scène immersif et vraiment bien travaillée en nous livrant de belle scène et une histoire prenante.Et en cela je dit bravo,car c'était pas gagner ,car livrée une telle histoire d'amour érotisme dans un tel cadre,la prison avec ces décors qui sont vraiment pas propice à ce genre d'histoire. L'histoire et difficile et stressante car on sais que tout cela auras une fin,que tout deux ne peuvent allez que tout droit dans le mur . Voir simplement le destin se refermer sur les deux protagoniste comme un piège est difficile car on aimerais que sa marche entre eux qu'il puisse tout les deux s'aimer à jamais en paix . Très fort de la part de Godeau qui pour le coup nous torture ^^ Le final du film ma complètement frustré ,je ne s'avait pas si je devais le détesté ou l'aimé car Pierre Godeau à mis un point d'honneur à ne pas mettre une fin préconçu ,non sa serait trop facile ,donc il préfère nous laisser libre d'imaginer la fin en terminant sur une séquence qui peut vouloir dire beaucoup de chose .Sur le moment j'ai détesté le réalisateur^^ car moi je voulais s'avoir ce qu'il se passer à la fin et ne pas devoir me l'imaginer .Il a fait le gros chacal !^^ C'est dur ce qu'il a fait là mais tellement efficace faut le reconnaitre car encore maintenant je m'imagine comment se passe la fin .Même dans les reportages Godeau refuse de dévoilé la fin et il préfère qu'on se fasse notre propre opinion un peu comme le film Prisoners . Coté BO la j'ai était super surpris car je n'avais encore jamais vu sa ,mais la majeure partie des musique et chanson sont chantée par une femme comme pour un enfant car Emma(Adèle)écoute constamment les musiques que sa mère lui chantée quand elle était enfant .Et j'ai trouver sa pour le coup super bien jouée car cela fait encore plus personnel.Niveau acteur alors la je dit un immense bravo,quel talent de la part de Exarchopoulos et Gallienne qui prouve pour le coup qu'il mérité grandement leurs César remporté deux années plus tôt et qui la mérite un titre plus haut "l'oscar". Le film tourne vraiment qu'autour de eux deux et c'était sacrément risquée de faire sa ,mais au final leurs jeu d'acteurs est tellement convainquant qu'on est littéralement absorbée par leurs histoire .Ils sont vraiment le point d'encrage du film un parfait film d'acteur. Exarchopoulos est juste magnifique et troublante de désir ,on ne sait jamais vraiment ce qu'elle pense ,elle est mystérieuse et aussi fragile et touchante ,tant d'émotion transmis à travers ce personnage ,un grand bravo,quel talent indéniable!Elle joue avec nous et nous transporte .Elle dégage une telle sensualité que je crois que je suis tombé amoureux ^^Je l'avez découvert dans le film "La vie d'Adèle"que je considère comme un chef d'oeuvre et ou elle m'avait captivée ,la elle ma bluffer et convaincu en montrant que rien n'étais du au hasard mais à son superbe jeu .Je vais la suivre de très près mais la pour le coup elle est devenue mon actrice préféré . Pour Gallienne la aussi je dit un grand bravo je ne l'attendait absolument pas dans ce genre de rôle lui qui est si snob par habitude à travers ces rôles .La pour le coup il joue superbement et nous transmet une pallette d'émotion très large on est littéralement plongée dans son supplice,on le voix et on le sent vraiment en transe,on ressent ce qu'il ressent avec facilité. Vraiment je n'ai rien à redire de l’interprétation de ces deux acteurs qui là sont complètement magnétique. Leur duo fonctionne complètement , au départ je croyais que sa le ferais pas à cause de leurs grosses différences d'âge plus de 20 ans quand même et bien non il m'ont fait taire complètement ,je les adores ils sont fusionnel. Le film est remplie de scène superbe et d'intention touchante car une vraie relation née entre les deux .L'amour impossible se ressent parfaitement .Le film comporte tellement de scène que j'adore qu'il me serait difficile de dire qu'elle est ma préféré ,mais une qui ma beaucoup plus et touché (petit spoile)c'est quand elle dessine à coup de rouge à lèvre le mur de la cellule en imaginant sa maison,sa vie avec Gallienne .Toutefois attention,ce film ne peux pas plaire à tout le monde surtout à ceux qui ne sont pas fan d'histoire d'amour dramatique charnel,surtout que la il s'agit d'une oeuvre pour le coup assez personnel . CONCLUSION:Le film "éperdument" ma complètement accroché ,j'ai trouvé le film très prenant,immersif et poignant ,j'y ai verser quelque larme .Le réalisme et la justesse incroyable de leurs jeu nous font ressentir toute leurs émotions :On est heureux avec eux ,on est triste avec eux ,on est passionner avec eux,on souffre avec eux et on est nous aussi pris dans cette engrenage qui nous envoie au fond du gouffre .Bravo au jeune réalisateur Pierre Godeau qui pour son deuxième film fais très fort ,et un tout aussi grand bravo à Guillaume Gallienne et Adèle Exarchopoulos ,tout ceci est très encourageant pour le futur du cinéma Français .Sa me fais tellement plaisir tant c'est rare de dire que j'ai vu un chef d'oeuvre et qu'il est français . 4,5/5 Une véritable pépite de chaleur émotionnelle. Un vrai coup de coeur !

rollioni

Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 1 600 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/03/2016

Quelle heureuse surprise.....Même si le film démarre mollement, on peut dire qu'il atteint des objectifs émotionnels élevés.....Il brise la glace littéralement qui sépare parfois des gens qui se côtoient professionnellement (Ici Une détenue et un directeur de prison, mais on peut extrapoler à d'autres situations).....C'est à la fois vrai et réaliste, avec un souci permanent des détails, bureau du directeur, cellules, cour de prison, tenue, conflit d'influence entre détenues (c'est une prison de femmes), et une mise en scène rigoureuse sans temps mort et qui tient le spectateur en haleine par ses dialogues et son impact psychologique in peut parler et croire ici en une passion dévorante comme le montre certaines scènes..... Ce n'est jamais pesant ou démonstratif, et l'on peut dire d'Adèle Exarchopoulos qu'elle est envoutante, même s'il est vrai que parfois Guillaume Gallienne fait preuve d'une certaine légèreté dans son rôle de directeur de prison.....Un beau rôle d'acteurs pour les deux en tout cas, et parfois une vraie remise en cause de ce qu'est l'amour quand il est confronté à une réalité dérangeante........Le réalisateur na pas choisi de dramatiser à outrance, d'en faire un mélodrame, mais en voyant ce film, on n'en tire de belles leçons sur la passion amoureuse, quand elle sort des normes, quand elle précipite ses acteurs dans un histoire qui défie la raison.....Je conseille....

Papyvinc

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 99 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 04/04/2016

J’étais très Intrigué et enthousiaste à l’idée de voir se côtoyer deux acteurs que j’aime particulièrement. Inspiré de faits réels, le film relate l’histoire passionnelle entre un directeur de prison et une détenue. Le duo Guillaume Gallienne / Adèle Exarchopoulos fonctionne à merveille. Un bon film.

alain-92

Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 1 081 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 06/03/2016

"Une part de rêve dans cet amour qui se construit au milieu du béton, dans la réalité concrète de la prison. Cette histoire d’amour est avant tout l’histoire de deux fantasmes qui se rencontrent : ils l’ont plus rêvée que vécue. Il fallait le traiter et quel meilleur outil que le cinéma pour dessiner les fantasmes." A déclaré le réalisateur/scénariste. Beaucoup de femmes, présentes dans le film, ont eu une expérience du milieu carcéral. Elles donnent une véracité au propos tout en augmentant la sensation d'étouffement, en appuyant sur ce besoin de rêves, au travers d'émissions de télé réalité, en boucle sur les téléviseurs des cellules. À aucun moment le scénario ne revient pas sur les raisons qui ont poussé la principale protagoniste en prison. "Je voulais que son corps soit comme un instrument de guerre au début et que, peu à peu, il devienne un instrument d’amour." Précise le réalisateur. Seules les visites de la mère ponctuent un conflit bien réel entre mère et fille. Le très beau visage d'Adèle Exarchopoulos illumine l'écran. Certaines scènes lui donnent la possibilité de laisser éclater son talent. Guillaume Gallienne, dans ce rôle d'homme amoureux, perdu, père attentif ou époux désemparé est tout aussi convainquant. La réalisation trop sage et monotone nuit à cette passion que vivent les deux personnages. La dernière scène semble assez invraisemblable. À vous de voir.

Pauline_R

Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 396 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/03/2016

Plutôt agréablement surprise par ce film après avoir lu de premières critiques acerbes, même si ce n'est pas non plus un chef d'oeuvre.Bien que tiré d'une histoire vraie, celle de la liaison entre un ancien directeur de prison et une détenue ayant servi d'appât au "gang des barbares" dans l'affaire Ilan Halimi, le réalisateur n'évoque jamais cette dernière, de près ou de loin, de sorte que le spectateur ne peut porter de jugement moral sur les faits pour lesquels le personnage féminin a été condamnée. Le film se concentre uniquement sur la naissance de la passion et l'histoire d'amour assez irrationnelle et impossible entre ces deux personnes. La première partie est vraiment réussie, parfois même drôle, montrant la vie en détention, les rapports entre détenues et le rapprochement entre les deux personnages principaux interprétés avec justesse par Adèle Exarchopoulos et Guillaume Gallienne. Par contre, la seconde partie est moins intéressante, plus poussive, si ce n'est un peu fleur bleue. J'ai eu du mal à m'attacher à ce couple, à en comprendre tous les ressorts (même si il n'y a sans doute pas grand chose à comprendre), Spoiler: avec même l'envie que Gallienne retourne avc sa femme interprétée avec une grande élégance par Stéphanie Cléau. Quant à la dernière séquence du film dont je ne dévoilerai rien, elle m'a laissée un peu sceptique, avecSpoiler: notamment un générique de fin interprété par Philippe Katerine sur une reprise d'une chanson de Raphaël en total décalage.

marinehls

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 24 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/03/2016

Le film est parfois un peu lent, la fin est un peu bâclée. Mais les acteurs sont bons, et les scènes paraissent vraies. Le sujet du milieu carcéral est abordé de la bonne façon.

Steven Merlier

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 178 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/03/2016

film d amour dans le milieu carceral en ile de france ! Porte par un duo charismatique d acteur ! Guillaume galienne et adele sont peu etre le seul gros interet du film qui est classique ! Efficace certes vec de beau moment de regard expressif de sensualite mais ca manque pzut etre d un peu de fantasy de piquant ! En effet on devine a peu pres tt le deroule du film ! Mais n empeche u on passe un bon momznt avec une reprise de katerine a la fin qui est bienvenue ! Bien mais pas marquant alprs que le potentiel etait la ! http://avis-cine.over-blog.com

funky cinéphile

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 105 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/03/2016

"Gnouf et amourettes" aurait clamé Michel Audiard s'il avait été aux commandes de cet étonnant film. Jean Lefèvre et Mylène Demongeot auraient pu faire partie de cet hypothétique casting couleur sixties. De prime abord, le choix de Guillaume Gallienne me parut curieux pour affronter le sex-appeal de la jeune Adèle Exarchopoulos. Je vois essentiellement ce garçon dans une posture théâtrale, évoquant avec la verve spéciale qu'on lui connaît la Comédie Française mais je dois admettre au fur et à mesure que l'histoire évoluait, que sa crédibilité dans ce rôle croissait comme sa déraison qui le conduirait vers une déchéance certaine. Ces deux acteurs sont d'une précision telle qu'on en viendrait presque à oublier leur identité. Jean est directeur de prison. Il aurait pu être directeur de l'agence Ford et côtoyer de jeunes créatures vêtues de prototypes estampillés haute-couture, mais c'est l'univers de l'administration pénitentiaire version féminine qu'il a choisi pour "bercer" son quotidien. Il est donc en charge d'un établissement pour femmes, avec son lot de concurrence et de surprenantes violences. Certaines détenues se comportent comme des hommes, jouant les caïds et en venant quelquefois aux mains pour affirmer un ego devenu fragile entre quatre murs. Pourtant, l'une d'entre elles se détache du lot et Jean, tombe amoureux et dans le panneau simultanément. Je peux le comprendre le Commandant, titre auquel sa fonction lui permet l'accès, car la petite Anna, alias Adèle Exarchopoulos, fait planer autour d'elle une onde de sensualité déconcertante. Même en survet', peu d'hommes mariés oseraient dire: "je vous en prie, mademoiselle, tenez vous !". Il fond peu à peu sous la chaleur de ses regards puis plus franchement sous celle de leurs baisers. Mais voilà, il est fonctionnaire, asermenté et malgré ses excellent états de service, il est rattrapé par ses écarts. Le taulier et la taularde font désordre pour une hiérarchie qui ne plaisante pas. Pierre Godeau, le réalisateur, montre avec un rythme efficace faisant presque oublier le quasi huis-clos de l'univers carcéral; comment un homme peut chavirer pour la suave bouche d'une femme, voulant tromper son ennui, au risque perdre ses galons et son équilibre.

JEANRENE43

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 131 critiques

3,5Bien
Publiée le 12/04/2016

Eperdument... amoureux. C'est le thème de l'œuvre clé de Jean Racine, œuvre évoquée dans le film, sujet d'études des prisonnières et aussi objet du destin de l'une d'elle. L'amour moralement interdit mais surtout pénalement réprimé entre une jeune prisonnière et le tout aussi jeune commandant-directeur de la prison. Dans l'œuvre de Racine, l'interdit moral repose sur un amour presque incestueux puisque Hippolyte est le fils de l'époux de Phèdre, issu d'un premier mariage. Dans Eperdument, l'interdit de l'amour est fondé une égalité de traitement des prisonnières par les surveillants, l'autorité des surveillants établie et reconnue et la sécurité dans les prisons. Ce film est tiré de faits réels mais moins fondés sur l'amour et plus sur la manipulation d'un directeur de prison sur certaines détenues. Le film est éloigné de ce fait divers, il est fondé éminemment sur un amour authentique bien qu'il soit interdit. La raison n'est pas ce qui règle le cœur, nos deux protagonistes vont en payer un lourd tribut... mais ils nous donnent à voir un beau film et de beaux acteurs avec des scènes d'amour qui pourraient rentrer dans une anthologie. En lien une analyse de Phèdre...

helena19

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/03/2016

Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu que un film aussi délicat et violent à la fois. Une belle dérive des sentiments tout à fait réel et paraissant impossible de par la situation inimaginable.

Camille B.

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 10 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/03/2016

Une histoire plutôt originale même si le thème de l'amour interdit a déjà été traité au cinéma. Les acteurs sont convaincants, le scénario est bien construit, il y a suffisamment d'éléments et de détails qui nous permettent de rentrer dans l'histoire dès le début. Un film qui vaut le coup d'être vu!

jaja77

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 1 008 critiques

3,5Bien
Publiée le 15/03/2016

j'ai été ravie d'avoir sauter le pas en salle obscure pour visionner ce film, ce n'est pas le film parfait mais bon dans son ensemble. un bon petit drame tiré d'une histoire vraie d'un fait divers paru à une prison sur une histoire d'amour impossible entre un directeur de prison et une détenue. un film un peu lent et long par moments mais le déroulement de l'histoire y ait pour quelque chose. les 2 acteurs principaux jouent très bien leur rôle aussi bien moralement que physiquement. donc, j'ai passé bon petit moment au ciné.

Jeuneag

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 135 critiques

4,0Très bien
Publiée le 13/03/2016

L’enfer amoureux est pavé d’une belle manipulatrice. Exarchopoulos exerce une emprise, emprise directe avec la transgression, régression primitive qui emprisonne le maton, mateur amateur qui s’y brûlera, victime de l’appât de sa peau, "car ses râles" deviendront carcérales. Même charcuté dans son cœur, elle n’y sera jamais morte Adèle …

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top