Mon AlloCiné
    Midway
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Midway" et de son tournage !

    Casting XXL

    Avec MidwayRoland Emmerich s'est offert un casting impressionnant, digne des plus grands films de guerre (Un pont trop loinLe Jour le plus long), comprenant Ed SkreinPatrick WilsonLuke EvansAaron EckhartNick JonasTadanobu AsanoAlexander LudwigMandy Moore, mais aussi Dennis Quaid et Woody Harrelson (deux acteurs que le cinéaste retrouve : Quaid était dans Le Jour d'après et Harrelson dans 2012). Ce dernier avait par ailleurs déjà participé à la Guerre du Pacifique, dans La Ligne rouge.

    Naissance du projet

    Le projet a débuté en novembre 2016 et résulte de la volonté de Roland Emmerich de faire un film centré sur cette bataille. Le chef décorateur Kirk M. Petruccelli, collaborateur récurrent du cinéaste, confie : "Tout est parti d'un fantasme de Roland qui racontait des anecdotes et parlait de ce film qu’il aimerait faire. Je me suis rendu à Montréal avec lui au cours de différentes phases de préparation du projet pour discuter avec des chercheurs, avec le département artistique, ou encore avec mes équipes de décorateurs afin d’évaluer les moyens nécessaires à mettre en oeuvre. Puis Roland a mis le turbo et a déclaré : 'On va faire ce film'. En deux mois et demi environ, on avait réuni toute la documentation dont on avait besoin et les décorateurs s'étaient mis au boulot."

    Note d'intention de Roland Emmerich

    "Je suis vraiment fier qu’on ait eu l'occasion de raconter cette histoire car les jeunes de nos jours ne connaissent pas toujours les récits de ceux qui ont combattu pour leur liberté. Je pense que sans cette génération qui s’est battue au cours de la Seconde Guerre mondiale, notre monde serait bien différent. Il s’agissait d’une lutte réelle contre le fascisme. Aujourd’hui, on oublie parfois ces événements mais les films doivent perpétuer leur mémoire. On voulait rendre hommage à cette bataille et à ceux qui ont tant donné à cette époque".

    En 3 temps

    Roland Emmerich voulait raconter cette bataille emblématique en se focalisant sur trois intrigues et donc trois points de vue différents. Il explique : "La première intrigue concerne les pilotes à bord du porte-avions USS Enterprise, et notamment Dick Best, Clarence Dickinson et Bruno Gaido qui sont des figures marquantes. La deuxième relate le travail crucial de l’officier des renseignements de la marine Edwin Layton, d’un casseur de codes, Joseph Rochefort et de l’amiral Chester W. Nimitz à Pearl Harbor. La troisième se concentre sur les forces japonaises, l’amiral Isoroku Yamamoto et les officiers Tamon Yamaguchi, Kaku Tomeo and Chūichi Nagumo, qui sont eux aussi des figures historiques".

    Le gouvernement approuve

    Kirk M. Petruccelli a visité les archives de la marine et les archives nationales à Washington pour enrichir ses sources, notamment en matière de données cartographiques, de modélisation et d'iconographie. Autre source inestimable : le gouvernement américain lui-même. Il se rappelle : "Si on s'attelle à un film qui implique l’armée, la première chose à faire est de prendre contact avec le service de presse du ministère de la Défense. Ils ont aimé notre scénario parce qu’il raconte l’histoire fascinante d’une bataille historique. Ils nous ont soutenus et on a été autorisés à tourner sur des sites normalement inaccessibles, comme le sous-marin USS Bowfin ou les installations sur Ford Island et Pearl Harbor. On leur en est très reconnaissant."

    Midway au cinéma

    La célèbre bataille navale de Midway, qui a été déterminante dans la victoire américaine durant la Seconde Guerre mondiale, a déjà été traitée au cinéma. Elle a ainsi donné lieu à un documentaire en 1942 réalisé par John Ford (lequel était présent sur les lieux), qui a obtenu l'Oscar du meilleur film documentaire l'année suivante. Côté fiction, Jack Smight (L'Homme tatoué, 1969) a mis en scène La Bataille de Midway, en 1976, porté par Charlton HestonHenry Fonda et James Coburn.

    Reconstitution des armes

    La plupart des armes nécessaires pour le tournage n’existent plus, parce que toute l’artillerie anti-aérienne a été jetée des bateaux en 1942. Il a donc fallu reconstituer ces armes. Emmerich confie : "Pour y parvenir, on a scanné des éléments provenant de pièces de musées, on les a construites en dur, puis pour les faire tirer on s'est servi de gaz qui reproduisent les effets de tir lors de l’explosion et du recul. On a trouvé des éléments d’un canon antiaérien en Caroline du Nord, et on s’est rendu sur place pour scanner l’arme – ou plutôt ce qu’il en reste – puis on a trouvé dans le même bateau les plans d’origine du canon. Ça nous a fourni les dimensions, les formes et les mesures pour reconstituer l’arme en utilisant différentes techniques."

    Costumes d'époque

    Le chef-costumier Mario Davignon s'est inspiré de photographies d’époque et a également travaillé en étroite collaboration avec plusieurs consultants, comme Harlan Glenn qui a écrit cinq ouvrages historiques sur l’armée et ses uniformes. Il se souvient : "On a passé plusieurs mois à étudier tous les personnages à fond, ce qu’ls faisaient et ce qu’ils portaient. Quand on se trouve à Washington, on utilise des uniformes bleus de la marine mais lors d’une remise de décoration à bord de l’Enterprise, on voit avant tout des uniformes de travail kaki. C’est l’Amiral Halsey qui disait que si quelqu’un se présentait au rapport en blanc ça lui indiquait qu’il n’était pas prêt à travailler mais s’il portait son treillis, il savait qu’il était prêt."

    Point commun

    Woody Harrelson, Patrick Wilson, Ed Skrein, Aaron Eckhart et Tadanobu Asano possèdent pour point commun d'avoir chacun joué dans au moins un blockbuster DC ou Marvel. Venom pour le premier, Watchmen : Les Gardiens Batman v Superman : L'Aube de la Justice et Aquaman pour le second, Deadpool pour le troisième, The Dark Knight : Le Chevalier noir pour le quatrième et Thor pour le cinquième.

    Roland Emmerich et ses budgets

    Le budget de Midway est estimé à 75 millions de dollars. A titre de comparaison, Universal Soldier avait coûté 23 millions, Stargate 55, Independence Day 75, Godzilla 130, The Patriot 110, Le Jour d'après 125, 10 000 105, 2012 200, Anonymous 30, White House Down 150, Stonewall 13 et Independence Day: Resurgence 165. Notons également que les précédents films de Roland Emmerich (ceux après 2012 sorti en 2009 et qui a été son deuxième plus gros succès mondial derrière Independence Day avec pas loin de 760 millions de dollars de recettes mondiales) n'ont pas bien marché au box-office.

    Emmerich moins payé

    Pour financer MidwayRoland Emmerich a confié qu'il a dû faire une croix sur une grosse partie de son salaire, mais que ça ne le dérangeait pas dans la mesure où le projet a pu se faire pour un coût moindre (c'est même lui qui est allé à la recherche de financements). Le film possède d'ailleurs, contrairement aux précédentes réalisations du cinéaste, plusieurs sources de financement indépendantes, comme Starlight Culture Entertainment de Hong Kong.

    Avions de guerre

    Deux types différents d’avions de guerre ont été reconstitués pour le film : le SBD Dauntless et le TBD Devastator. Petruccelli raconte : "Le TBD n’existe plus nulle part, on a actuellement l’unique modèle au monde et il se trouve juste à l'extérieur de Truk Lagoon. Il reste cinq SBD dans le monde mais en utiliser un vrai posait d’énormes difficultés. On est allé à Vancouver pour rencontrer des artistes qui ont construit à la fois le bombardier SBD et le TBD Devastator. On voulait que l’avion soit mobile, facile à utiliser, démontable et qu’il comprenne des armes fonctionnelles, un moteur et un système d’échappement. Ça leur a pris environ neuf semaines pour les fabriquer, ils les ont envoyés en pièces détachées à travers le pays et nous avons réalisé les finitions intérieures ainsi que les peintures extérieures à Montréal".
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Terminator: Dark Fate (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • Mon chien Stupide (2018)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Stephen King's Doctor Sleep (2019)
    • Abominable (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Sorry We Missed You (2018)
    • Le Traître (2019)
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    • Retour à Zombieland (2019)
    • Un monde plus grand (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Adults in the Room (2019)
    Back to Top