Mon AlloCiné
Revenge
note moyenne
2,9
806 notes dont 144 critiques
5% (7 critiques)
22% (31 critiques)
37% (53 critiques)
17% (25 critiques)
10% (15 critiques)
9% (13 critiques)
Votre avis sur Revenge ?

144 critiques spectateurs

Bakou.Kai

Suivre son activité Lire ses 38 critiques

0,5Nul
Publiée le 21/05/2018

N'y allons pas par quatre chemins. Ce film n'a pas la moindre qualité. Le scénario est lamentablement dépourvu d'intérêt. Les acteurs sont fade et sans talents. Mais là ou le film pêche le plus, c'est sur l'incohérence d'ensemble. La réalisatrice se fout littéralement du spectateur et s'autorise les facéties les plus ridicules:Spoiler: Viol de l'héroïne, mais son compagnon, le mâle Alpha du groupe, s'en balance. Les personnages ont une volonté manifeste de mourir, en partant régulièrement dans le désert, sans chaussures par exemple, ou en les enlevant quand ils en ont. L'héroïne s'offre une chute de 15 m avec empalement (9/10 a concours de plongeon des JO) mais se remets super bien, façon wolverine, au bout de quelques heures de méditation. Elle se remets tellement bien qu'elle est même éprise d'une envie de barbecue et se libère de son pieux en y mettant le feu (non mais sérieusement................). Elle perds environ 200 litres de sang pour garder les vilains sur sa trace. L'un des vilains, (ils sont trois, mais leur vacuité est sidérante, comme celle de l'ensemble du cast finalement) parle enfin pour la première fois après 45 minutes de film. Après une bonne journée de trotte avec son pieu dans la bide, l'héroïne s'opère en speed se cautérise et achève une régénération à rendre deadpool jaloux. Elle est vraisemblablement invertébrée et dépourvue d'organes dans son abdomen si l'on en juge par la taille du pieu, sans évoquer qu'il lui reste environ 40 litres de sang pour garantir l'aspect gore de la chirurgie. Mais ça n'est pas tout... car tout ce qui aurait pu être une bonne idée est massacré à la mise en scène. Résultat, l'héroïne en trottant rattrape une Jeep. Elle utilise un fusil à pompe comme fusil de précision (avec lunette de visée s'il vous plait !), devient aveugle quand il s'agit de chasser les vilains histoire de leur laisser une chance à chacun de s'échapper là ou il n'y a pas d’échappatoires. Tends des pièges improbables avec 3 bouts de verre issus d'une lampe torche pour une vilain, on l'a vu, assez bête pour préférez courir pieds nus sur les cailloux. On assiste au pire garrot de l'histoire de l'humanité, sur l'épaule/clavicule (je suis surpris qu'il ne se le soit pas fait autour du cou). Le pire garrot de l'humanité s'avère être également le plus efficace qui soit car l'homme en question cesse immédiatement de laisser des traces de sang. Il faut dire qu'après 25 litres, il doit commencer à être un peu light de ce côté. Le méchant oublie bien entendu qu'il a été blessé dans les secondes qui suivent. Son arme devient d'ailleurs une arme à répétition parce que c'était plus commode que le coup par coup. Quoi d'autre ? Une jeep lancée pleine bourre sur une petite route de montagne s'arrête toute seule en 20m parce qu'on a pas la budget pour la foutre en l'air... L'apogée du risible est atteins sur la scène finale, lorsque le fusil à pompe/précision éventre littéralement le dernier méchant. Il trouve largement assez d'énergie pour se relever vigoureusement, tirer , se baisser, mais pas assez pour marcher (pour l'instant) et rampe donc lamentablement. Rassurez-vous, lui aussi appartient aux X-Men. Perdant tour à tour 20 litres de sang, arrêtant net sa perte de sang histoire de tendre un piège, puis trahi par son incontinence hémorragique.Fort heureusement, après quelques soins très appropriés (cellophane pour éviter que ses boyaux se tirent la malle), il sera de nouveau capable de courir, en rond, dans une maison, après l'héroïne (quoique, le terrain étant rond, on ignore qui coure après qui...), profitant de l'occasion pour littéralement refaire la déco en rouge(y compris dans les endroits ou il n'y jamais été) tel un pinceau géant. Enfin, la quantité de sang déversée devient glissante à l’extrême (alors que nous sommes au troisième tour et que le vilain a semble t il chaussé des pneus pluie), mais nous ne sommes plus à ça près, puisque le point culminant est dernière nous. Dernier morceau de bravoure pour la cohérence malmenée de ce film, le dernier vilain n'a pas plus d'instinct de survie que ses compères, aidant l'héroïne a mieux le viser au coeur dans un simulacre de combat de boue. L'incroyable talent de la réalisation, sera sans équivoques d'avoir réalisé ce tour de force sans la moindre once d'humour. On se prends réellement au sérieux dans ce nanar que c'en est assez bluffant. On imagine sans peine la police inspectant les lieux et demandant à l'héroïne ou elle a caché les 70 corps qui ont été vidés de leur sang dans la villa. Et je ne mentionne bien évidement pas les faux raccords qui sont .... innombrables ! (je pèse mes mots... Faire trois plans dans le désert dépourvus d'inspiration, ça ne fait pas un film. Mettre en scène 4 personnages archi-creux, ça ne fait pas un scénario. Balancer des litres de sang partout (franchement, ils ont abattu 400 bestioles pour approvisionner le film en sang), ça ne fait pas un Rape & Revenge. Filer 1 flingue à son héroïne insipide, ça n'en fait pas une badasse. Il est nécessaire que l'équipe de se film se pose des questions sur ce qu'ils veulent apporter au 7e art, car on se passerait volontiers de ce sinistre navet. C'est donc le massacre du genre "film de massacre" auquel on assiste, une sorte de génocide sans âme. Insoupçonnable au premier abord.

Julien P.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 28 critiques

0,5Nul
Publiée le 15/05/2018

Il y a les films de yétis, les films d'anacondas géants, les films de requins à trois têtes... et il y a Revenge... un film où le sang est rose, où un corps disparaît et remonte à la surface dans 10 cm d'eau, où l'on peut survivre à une chute de 30 mètres empalée sur un pieu en mettant le feu au pieu, où le méchant a un accent étranger, où les asticots en gros plan font très peur, où une citadine occidentale avance plus vite à pied nus dans le désert qu'un 4x4, où l'on met une lunette de visée sur un fusil à pompe, où le corps humain contient plus de 50 litres de sang... etc. etc... cela n'en finit pas... toujours plus loin dans le comique et le n'importe quoi.. tout y est ridicule... un pur navet qui plaira spécifiquement aux garçons entre 14 et 17 ans pour les multiples plans sur les fesses de l'héroïne, fesses condensant toute "l'intensité" du film. Ah oui et bien sûr, aucune autre esthétique que celle de la pub, pas de scénario, ni de mise en scène, ni de dialogues, ni de discours, ni de réflexion, ni de vision, ni rien de ce que l'on attend au cinéma... Il y a un fantasme de violence (la vengeance n'est toujours qu'un prétexte à la manifestation d'une violence première) et les moyens les plus médiocres mis à son service. Vraiment c'est médiocre. Ce n'est pas un divertissement, pas une comédie, ni un thriller, c'est une longue, très longue, très très longue, pulsion de haine en forme de pub, et qui fait parfois rire tant le résultat est ridicule.

AZZZO

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 114 critiques

3,5Bien
Publiée le 03/04/2018

Pas de scenar, pas vraiment de dialogues ni de jeux d'acteurs mais une incroyable expérience esthétique. Coralie Fargeat manie la caméra avec une virtuosité prometteuse. Ses gros plans sont fantastiques et l'atmosphère sonore est fascinante. Sans oublier ce message essentiel : "les femmes, faut toujours que vous fassiez des histoires...". Atypique !

benoitG80

Suivre son activité 931 abonnés Lire ses 1 297 critiques

3,5Bien
Publiée le 09/02/2018

« Revenge », un thriller choc teinté de rouge sang, que l’on suivra à la trace, comme le Petit Poucet le faisait avec ses cailloux... Quel film incroyable !!! Quelle façon de montrer les moindres détails, jusqu’à nous plonger dans une bouche qui dévore de la guimauve, ou nous noyer dans une très vilaine plaie sanguinolente ! La cinéaste Coralie Fargeat ne s’encombre pas d’à peu près, quitte à dépasser les incohérences pour nous immerger dans un cauchemar où une maîtresse aguicheuse se transformera en vengeresse pugnace, à la limite d’un humanoïde capable de renaître de ses cendres ! L’actrice Matilda Lutz est saisissante dans sa métamorphose... Au niveau du style, de la mise en scène, on se retrouve parfois dans une sorte d’expérience sonore et visuelle hallucinante, qui passe d’un très gros plan magnifique sur une pomme oxydée parcourue par un insecte, au grain d’une peau suintante et carbonisée, en passant par des images époustouflantes d’un désert suffoquant, le tout quelquefois avec une bande son étrange à la musique psychédélique. L’aspect violent et gore est parmi ces particularités visuelles, presque bizarre et décalé, et pour nous le faire ressentir, rien ne nous est épargné comme si la cinéaste en faisait sa marque de fabrique ! Chacun de ces trois riches hommes d’affaire aura droit à son chapitre, de manière bien différente, et autant s’accrocher car ça promet dans la manière où tout est conté et... décrit dans la précision ! Dans ce décor âpre et sec à la lumière crue, la belle maison contemporaine, genre de « Case Study House » californienne vaut aussi le coup d’œil, et s’y déplacer est un véritable plaisir des yeux, jusqu’à un certain point il est vrai ! On ressort de ce thriller plutôt horrifique, un drôle de goût dans la bouche, l’esprit un peu barbouillé d’autant plus qu’on ne s’y était pas du tout préparé... À découvrir sans doute, mais à ses risques et périls, et donc à conseiller mais sans aucun engagement, ou responsabilité aucune ! Surprenant, secouant, dégoulinant, mais en même temps très esthétique, puissant et différent vraiment !

sister-pegouse

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 11/02/2018

Très long beaucoup d'incohérences avec la réalité s'en est presque comique !! Dommage car l'histoire semblait intéressante !

Vanessa O.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5Nul
Publiée le 14/02/2018

Il n'y a qu'un adjectif : nul. S'il a une qualité c'est d'etre n°1 dans la nulité! Scenario grotesque qui ne tient pas debout. Catastrophique.

Marclille

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 66 critiques

0,5Nul
Publiée le 13/02/2018

Film catastrophique. Casting low cost, scénario indigent, dialogues d'un niveau consternant. Comment un tel film peut il être produit ? Pour quel public ? Navrant.

FredArrow

Suivre son activité 323 abonnés Lire ses 851 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 07/02/2018

Il paraît que le renouveau du cinéma de genre français est là ! C'est bien mais on va juste espérer qu'il ne se trouve pas trop dans "Revenge"... À vrai dire, pour être tout à fait honnête, tout dépend si vous choisissez de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide de ce "rape and revenge" made in France. Première et plus belle qualité, "Revenge" est esthétiquement sublime. La réalisation par sa recherche du plus beau plan pour servir le propos, la photographie, la lumière, la plus-value apportée par les décors désertiques parfaitement utilisée, les idées visuelles tirées du côté très sanglant du film, la BO 80's (ça donne toujours un côté arty maintenant, c'est cool)... De mémoire, on n'avait pas vu un long-métrage français du genre aussi formellement maîtrisé depuis belle lurette. L'interprétation est aussi convaincante la majeure partie du temps (quelques fausses notes se font cependant sentir ici et là) avec mention spéciale évidente à Matilda Lutz. Ensuite, il faut reconnaître que le film dégage une réelle intensité pendant environ ses 45 premières minutes à laquelle il est bien difficile de ne pas succomber et ce, même si le propos ne dépasse pas la base de la base du "rape and revenge", cette tension reviendra quelques fois par la suite mais de manière trop hachée pour qu'elle puisse autant nous imprégner. Enfin, et on ne pourra pas enlever ça à "Revenge", le film y va fond dans la générosité des geysers de sang qui giclent à l'écran pour combler les aficionados de gore français qui étaient sans doute un peu en manque ces derniers temps. Seulement, cette générosité ne va pas sans une certaine facilité... Notamment deux séquences d'extractions corporelles d'objets filmées longuement en gros plans qui ne donneront le sentiment d'être là que pour faire inscrire sur l'affiche du long-métrage : "Attention, film choc et radical !". Si cela avait été un torture-porn US quelconque à la "Saw", tout le monde aurait hurlé à la complaisance ridicule , sauf que là, on est dans une oeuvre française, on dira juste que c'est gonflé comme ça arrive rarement sur un grand écran. De même que les hectolitres de sang déversés partout, c'est rigolo, ça fait plein de jolis images (la séquence finale) mais quand la tension n'y est plus du tout, on oscille entre les soupirs et les baillements, un comble... Car, passé 45 minutes, "Revenge" aura beaucoup de mal à retrouver l'intensité de ces premiers instants (si l'on excepte les trois confrontations directes de la victime avec ses agresseurs) et va souvent vouloir nous faire avaler des tonneaux entiers de couleuvres pour gagner un peu de temps sur une finalité que l'on connait tous par avance. Entre la survie improbable de l'héroïne qui mériterait d'être étudiée dans toutes les écoles de médecine, des séquences de trips/rêves effroyablement gênantes et du symbolisme bien filmé mais aussi subtil qu'un spectacle de Jean-Marie Bigard complètement ivre, il sera bien difficile de ne pas éclater de rire devant de telles énormités (on vous met au défi devant l'image du phoenix !). Et puis, on nous a aussi surtout vendu un film très féministe. On peut comprendre que Coralie Fargeat filme par le prisme d'un regard libidineux d'homme le corps de Matilda Lutz durant les premières minutes pour appuyer sa vision et les actes horribles qui vont en découler, par contre, quand elle le fait aussi pendant la partie "revenge", quel est le sens à donner sinon d'utiliser un stéréotype qu'on entendait dénoncer plus tôt ? Dans le genre "discours qui se retourne contre son auteur", c'est plutôt fort. Enfin, "Revenge" est long, horriblement long pour un propos aussi simpliste de "rape and revenge" (l'affrontement avec le dernier agresseur est in-ter-mi-na-ble !), le film aurait tellement gagné à être resserré sur 1h20, ça aurait pu lui permettre de supprimer pas mal de séquences qui lui font défaut... Bref, si, pour vous, la renaissance du pur survival français passe surtout par un plan formel, vous serez sans doute comblés mais, si vous pensez qu'il y a beaucoup plus à améliorer, "Revenge" risque de vous laisser un goût de sang périmé en travers de la gorge. À moitié plein ou à moitié vide, à vous de choisir...

axelle J.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 299 critiques

4,0Très bien
Publiée le 14/02/2018

Même s'il y a beaucoup trop de gore pour moi, il faut bien reconnaître à ce film une grande maîtrise de ces côtés là : le grand suspense, la grande tension, les décors magnifiques, le cadrage minutieux, la musique excellente, le rythme enlevé, qui font au final un énorme atout pour ce film.

Shawn777

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 174 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/06/2018

Quel dommage que les films de genre français ne soient pas plus valorisés ! Ce film réalisé par Coralie Fargeat et sorti en 2018 est très bon ! C'est l'histoire de trois hommes d'affaire qui partent dans le désert pour chasser et l'un d'eux est arrivé avec sa jeune maîtresse. Elle se fait violer et est ensuite laisser pour morte dans le désert mais elle va bien-sûr se venger. Dit comme ça, c'est un rape & revenge classique et je n'étais d'ailleurs pas vraiment chaud pour le voir mais j'ai été très agréablement surpris. Je disais donc que c'est dommage que les films de genre français ne soient pas plus valorisés car ils ont pourtant beaucoup de potentiel. Je m'intéresse à eux depuis peu de temps, surtout pour ce qui est de l'horreur, et je me rend compte qu'ils sont souvent méprisés ou en tout cas pas très bien notés (d'ailleurs, comme celui-ci) et je ne comprends tout simplement pas pourquoi car ils ont pourtant du potentiel et surtout une ambiance bien particulière qui n'existe qu'en France. Et là, avec ce film, je suis encore totalement conquis, de par son scénario mais aussi de par sa réalisation qui est excellente ! Effectivement, nous avons ici de très beaux plans, rien n'est laissé au hasard et le traitement de l'image est magnifique ! J'aime également beaucoup le paradoxe entre les couleurs chaudes et le ton pourtant très froid du film, tout comme celui du personnage féminin qui est montré au début comme étant la blonde de service qui ne fait qu'allumer les mecs alors qu'elle devient par la suite une vraie machine à tuer, sans que cela ne tombe dans le ridicule car la progression du personnage est bien marquée. Ce n'est pas forcément un film féministe mais l'image de la femme y est bien valorisée, ce qui est une très bonne chose. Le scénario est assez simple mais efficace et on ne s'ennuie pas, mis à part peut-être une scène à la fin qui est un peu longue. Le film nous tient également en haleine jusqu'au bout car il nous met en permanence sous tension et sa musique est très bonne. Nous avons également pas mal de gore, j'ai même eu du mal avec certaines scènes chocs et réalistes mais ce n'est pas de la violence gratuite, tout étant justifié. Du côté des acteurs, nous avons notamment Matilda Lutz, Kevin Janssens et Vincent Colombe qui jouent très bien. "Revenge "est donc une très bonne surprise que je conseille vivement !

Florent B.

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 626 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/05/2018

Et beh ! Quelle claque ! Et une production française en plus. C'est magnifiquement cadré, où le désert devient l'élément central, où la proie devient le prédateur, où le sang valse à tout va, s'appuyant sur une musique jouant avec nos nerfs. Bref une réussite dans le genre. Âmes sensibles s'abstenir. A voir.

colombe P.

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 535 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/02/2018

Attention, quand je mets 5 étoiles c'est pour saluer les qualités de ce premier film pour la réalisatrice, car c'est un coup de maître sur beaucoup de plans. Après effectivement c'est une histoire invraisemblable, déjantée et irréelle c'est sûr.

JDH.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 09/01/2018

Une étoile pour le côté stylisé et la maîtrise de la steadycam (surtout la scène de fin). Sinon tout le reste est à jeter. Le film aurait dû s'arrêter au bout de 15 minutes (actrice empalée) tellement la suite est une succession d'invraisemblances. Le genre français à encore du chemin à faire. Dommage j'avais gardé espoir après 'grave'.

jean-guilhem m.

Suivre son activité Lire sa critique

1,0Très mauvais
Publiée le 11/02/2018

Ce film aurait pu être réussi si la plupart des scènes n'avaient pas été tourner de façon sérieuse mais plutôt humoristique Je n'en reviens pas que en 2018 il puisse encore sortir des films comme cela

Dandure

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 104 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 09/02/2018

Attention, cet avis contient des spoilers tels que: Spoiler: le plan Q, c'est aussi quand la réal n'arrête pas de mater le popotin de son héroïne. Clinquant, impoli, racolleur, genré, plein de poussière, de bruit et de fureur, dégoulinant, multi-référencé, pas toujours finement joué, grand-guignol, mystique, de mauvais goût, déjanté, pas assez, mais fun quand même.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top