Notez des films
Mon AlloCiné
    Equilibrium
    note moyenne
    3,6
    15830 notes dont 963 critiques
    répartition des 963 critiques par note
    241 critiques
    351 critiques
    181 critiques
    115 critiques
    48 critiques
    27 critiques
    Votre avis sur Equilibrium ?

    963 critiques spectateurs

    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 847 abonnés Lire ses 1 224 critiques

    5,0
    Publiée le 19 juillet 2014
    Alors là... Alors là... Alors là mes amis, on tient un chef d'oeuvre! Pas un film parfait, certes, mais un véritable et authentique coup de coeur, l'un de ces long-métrages qui vous marquent et vous laissent pantois juste après le visionnage, avec un unique mot en tête, "Waouh", qui ne serait pas sans vous rappeler un certain Keanu Reeves. Comprendra qui saura! Non mais sérieusement, "Equilibrium" est une pépite, une vraie pépite, qu'on ne peut qu'observer admirativement, avec plaisir et contemplation. Alors oui, je sais bien qu'il n'est pas parfait ( et je l'ai d'ailleurs déja dit ) mais merde, quand je me trouve devant un tel film, je ne peux qu'être passionné, fasciné, admiratif, comme je l'ai déja écrit ( oui, encore! ). En effet, "Equilibrium" est à mon sens un véritable chef-d'oeuvre, qui comblera les fans de science-fiction, d'anticipation et d'action. Parlons des scènes de fusillades, tiens! Elles sont vraiment impressionnantes et esthétiques, très spectaculaires et violentes, sans pour autant que le sang ne gicle à la manière d'un "Django Unchained", et tellement bien filmées et mise en scène! Non mais sérieusement, c'est tout à fait bluffant. On ne pourra que s'exalter devant les gunfights et autres séquences de tirs, à tel point réaliste qu'on s'y croirait. Par contre, si je devais vous trouver un défaut là, maintenant, je pense que je choisirai le scénario. Clairement inspiré du 1984 de George Orwell, "Equilibrium" pâtit d'un scénario mal pensé et incohérent. Il n'est pas maîtrisé, et on le ressent au travers de maladresses qui l'empêchent d'être meilleur que tous les autres long-métrages du genre. Il aurait pu s'approcher de la perfection comme personne d'autre, et malheureusement, suite à une malencontreuse erreur d'écriture, il reste en déca de ce qu'il aurait pu donner. Mais ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit, le scénario est tout de même assez intelligent et un minimum original pour plaire, tout de même! "Equilibrium" fait par contre exactement la même erreur que "V pour vendetta" : il fait un rapprochement beaucoup trop gros et beaucoup trop lourdeau entre le régime totalitariste du film et l'Allemagne nazie. Alors oui, en soit, ce n'est pas un gros défaut, mais quand vous avez cela dans 90% des films où se trouve une tyrannie, cela lasse énormément, pour ne pas dire que cela gave! C'était dur d'y faire une référence subtile et non grossière. Vous vous demandez surement comment je peux l'aimer à ce point alors que j'en parle de cette manière. Ne vous inquiétez pas, je viens de terminer la liste des défauts. Concentrons-nous donc plus amplement sur ses qualités, dix fois plus présentes que ses défauts, qui ne sont quand même pas des problèmes. Tout d'abord, la mise en scène est exceptionnelle. Oui, je sais, vous trouverez peut-être cela exagéré, mais c'est peut être l'une des réalisations de long-métrages que j'ai le plus aimé! Il n'y a pas de mots pour traduire ce que je peux ressentir lorsque je vois cette façon de filmer l'action et tout le reste. Alors oui, dis comme cela, ça peut faire très bizarre, et certains ne pourront s'empêcher de clamer "Oh, le gros fanboy!!!", mais lorsque vous aurez visionné "Equilibrium", vous devrait comprendre ce que je veux dire. Fluide, magnifique, presque sublime, la mise en scène offrira au tout un aspect unique et artistiques réellement rafraichissant. Pour une fois qu'un film américain d'action ( avec énormément de science-fiction, je vous le concède ) se révèle aussi beau, il faut le souligner quand même! Sur cet aspect, "Equilibrium" est une réussite à par entière, de celle qu'on ne trouve que tous les dis ans au cinéma. Et pour tout vous dire, j'attends encore le film qui le détrônera dans la réalisation! L'évolution du personnage de Christian Bale est d'ailleurs elle aussi magnifique. En effet, on suivra la lente métamorphose de John Preston, le meilleur des ecclésiastes de son ordre, qui, passant de l'homme discipliné, deviendra au final un rebelle, leader de tous les humains voulant vivre avec des émotions. Il redeviendra un homme quoi! Ce long-métrage est d'ailleurs une critique de notre société actuelle, déshumanisée, à la manière du "Zombie" de Romero. Tous les acteurs sont excellents, et Dominic Purcell aura enfin trouvé un rôle qui lui va bien. Bon, il restera quoi, cinq minutes dans le long-métrage, le temps de l'introduction, mais quand même, bien que je ne l'apprécie guère, je peux vous dire qu'il est très bien dans son personnage de rebelle. Christian Bale est tout à fait parfait pour le rôle et se trouve être le meilleur de tous. Presque tout le temps impassible, il se montrera soit d'une grande cruauté soit d'un humanisme profond et touchant, soit une machine soit un homme. On peut le dire, cet acteur est grand, très grand, l'un des meilleurs que le cinéma américain possède. La courte apparition de Sean Bean ( Ned Stark, pour ceux qui ne le sauraient pas ) ajoutera notamment beaucoup au film et trouvera son importance plus tard dans le scénario. Beaucoup de scènes sont d'ailleurs émouvantes et tristes, à la manière de celle avec les chiens, presque bouleversante. "Equilibrium" enchaîne ainsi les séquences fortes et marquantes, nous les balançant à la face sans qu'on ai pu se remettre de celle d'avant, à la manière de celle avec les résistants prisonniers, tous plaqués contre le mur. Honnêtement, celle ci, elle est vraiment très touchante. Ce long-métrage est donc un film unique, à la bande-son émouvante qui offre un aspect grandiose au tout, aux images magnifiques, et aux katas très efficace! Certes, il pourra rappeler "Matrix" sous certains points, comme notamment dans les fusillades, mais il trouvera son originalité dans sa mise en scène unique, gracieuse et atypique. Un chef d'oeuvre.
    septembergirl
    septembergirl

    Suivre son activité 457 abonnés Lire ses 1 069 critiques

    3,5
    Publiée le 19 septembre 2010
    Un bon film d'anticipation, avec un scénario intelligent et novateur, et une mise en scène sobre. Malgré tout, il y a des incohérences et les scènes d'action sont un peu trop tirées par les cheveux et font trop penser à "Matrix".
    Manuel Keller
    Manuel Keller

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mai 2013
    Un tres bon film de science fiction. Certes quelques effets spéciaux un peu vieillot à 2 ou 3 endroits mais le scénario, l'ambiance et l'action vous emporteront. Seuls les réfractaires à la SF devraient passer leur chemin.
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 287 abonnés Lire ses 260 critiques

    1,5
    Publiée le 3 août 2014
    "Equilibrium" est un film de science-fiction à la réputation particulier, puisqu’il a été sorti en salle dans très peu de cinéma et à commencer à se faire connaître dés sa sortie en DVD/VHS. Beaucoup de personnes ont aimé ce film grâce au message qu’il porte et aux thèmes qu’il traite, par exemple le refoulement de nos émotions pour vivre dans une société libéré de la guerre quitte à renoncer aux émotions positives (l’amour, l’attachement, la compassion, etc…) et à renoncer à notre liberté de choix, seulement il y a un gros problème là-dedans : "Equilibrium" est clairement un très mauvais film de SF, et encore je pèse mes propos. Quand j’ais visionné ce film, à plusieurs reprises j’éprouvais de plus en plus intensément l’envie d’hurler devant l’écran et de fulminer de rage en continu contre le fait que ce film a prit énormément de personnes pour des crétins. Alors attention, avant que vous ne cliquiez tous sur le pouce rouge pour avoir dit que ce film était une bouse, sachez qu’il a quand même certaines qualités qui méritent d’être sauvé, mais de là à mettre ce film à la même échelle que "Matrix", ce serait bien de se calmer un peu et d’arrêter de dire n'importe quoi ? Alors le film à plein de problèmes, et le premier, et je dirais surtout le principal problème de cette daube, c’est son concept : la suppression des émotions chez l’individu. Pendant un moment, j’avais pensé que ce concept pouvait fonctionner, quelque part ce n’était peut être pas une mauvaise idée si il était bien maîtrisé… mais en y repensant, je pense que c’était une très mauvaise initiative dés le départ puisque le concept ici ne marche pas une seule seconde durant tout ce maudit film. Car, par supprimer les émotions, ça sous-entend aussi que l’on supprime également la volonté chez le citoyen normal ainsi que sa liberté de penser, et scientifiquement parlant il devient un esclave ou même un légume, et il lui est impossible de ressentir quoique ce soit, il ne devrait même pas pouvoir avoir d'opinion sur quoique ce soit, il obéit à ce qu’on lui ordonne, un point c’est tout. Seulement voilà : les ecclésiastes, représentant le citoyen modèle, traquent dans ce film les transgresseurs, c'est-à-dire les terroristes qui refusent de se soumettre à l’ordre établi par l’ordre Tetra-Grammattons et à la suppression des émotions. Et c’est là que les ennuis commencent, spoiler: durant les conversations avec John Preston et Errol Partridge on voit qu’ils se questionnent et donc qu’ils ont de la curiosité, ce qui signifie qu’ils portent de l’intérêt à l’égard de quelque chose ou de quelqu’un, logiquement parlant c’est une preuve d’émotion puisque Preston considère Partridge comme son ami . Encore un autre bémol dans ce concept, il y a le fait que Preston avait une femme il y a quelques années alors qu’il était déjà le meilleur des ecclésiastes, j’ais envie de poser une question : spoiler: le fait qu’il soit marié et qu’il a des enfants ne signifie pas qu’on éprouve de l’amour envers cette personne et sa progéniture, ainsi que le désir de fonder une famille qu’on aime ? C’est censé être toléré ça alors qu'on n'a pas le droit d'avoir un chien ? Et aussi, on voit bien que spoiler: John Preston est motivé, au début du film à l’idée de vouloir protéger la société en recherchant les oeuvres contemporaines et tout ce qui peut faire éprouver des émotions, encore une fois, question de volonté, donc émotion éprouvé par le personnage . A croire que le réalisateur/scénariste tend volontairement la main pour se faire taper par une règle. Je pourrais aussi parler de Brandt et de sa volonté à réussir professionnellement, parce que dés sa première apparition c’est révélé clairement. Je pense que vous l’avez très bien compris, le concept est tellement mal conçu et installé dans le cadre de ce film qu’il en perd tout son sens et son intérêt, c’est un gâchis pas croyable, et il n’est pas aidé par des multiples incohérences au niveau du scénario de Kurt Wimmer qui est également à la réalisation, et putain y’en a tout un sac, que ce soit en rapport avec le concept ou avec l’intrigue : spoiler: dés la première séquence, la mise en scène est assez lamentable, lorsque Preston s’infiltre chez les rebelles à l’aide de l’équipe d’intervention, tout s’obscurcit alors qu’il y a une série de fenêtre dans le couloir menant chez les rebelles ? Eclipse solaire ou fainéantise de réalisation selon vous ? D’ailleurs, histoire de prouver que les personnages sont clairement débiles, Preston se faut prendre à avoir lui aussi un livre dans sa poche de veste par Brandt, et ce dernier qui rêve d’ambition ne remarque pas que son exemple est un transgresseur à partir de ce moment là ? Lorsque Preston arrête de prendre son Prozium, à plusieurs reprises on voit clairement qu’il affiche ses émotions, et ce n’est encore que plus flagrant lorsqu’il tient un chien dans ses mains sous les yeux de son partenaire Brandt ainsi que les soldats qui sont présent ne l’arrêtent pas sur le champ ??!!! MAIS VOUS ÊTES CONS OU QUOI ??!! Autre stupidité dans ce scénario, durant la scène ou Preston tente de sauver la vie du chien qu’il a recueilli, comment se fait-il que les soldats ne le reconnaissent pas alors que c’est l’ecclésiaste le plus célèbre des lieux ? Et quel intérêt de nous montrer Brandt qui surveille Preston en train de partir de la base pour, d’après Preston une mission nocturne, si au final ce dernier ne tente même pas de l’arrêter ? Revenons maintenant sur cette histoire d’émotion, même Mary O’Brian a l’air assez idiote pour ne pas avoir remarqué, leur de son second entretien avec Preston on voit encore une fois que ce dernier avait des émotions, il était en train de toucher la peau de la nana et que l’expression sur son visage était plus que clair. Attendez, j’ais pas fini, lorsque Brandt arrête Preston pour avoir montré des émotions, ce dernier fait preuve en moins de 30 secondes montre en main de colère, de fierté, de satisfaction et d’ambition… MAIS CE FILM SE FOUT DE LA GUEULE DU MONDE MA PAROLE, VOUS CROYEZ QU’ON EST DÉBILE AU POINT DE SE FAIRE AVOIR PAR UN TRUC AUSSI ÉVIDENT BANDE D’ANDOUILLE ???!!! Il faut attendre de voir Christian Bale dévaler à travers la foule pour que les soupçons se révèlent, c'est sur qu'on n'a pas la moindre idée de qui éprouve des émotions chez les ecclésiastes hein, le personnage de Preston est tellement malin qu'il cache parfaitement bien son jeu en courant dans la foule n'est-ce pas ? Et attendez, on peu monter plus haut encore ! Peu après, Brandt ou plutôt DUCON amène Preston auprès de Dupont (Coucou Tintin) pour lui révéler qu’il est l’assassin des soldats de l’autre nuit, mais l’analyse des revolvers qui ont une sorte de détecteurs en marche de manière permanente et ça amène et l’un des plus gros bordels qu’on ait pu voir : un peu plus tôt, Brandt a voulu donner son arme à Preston pour qu’il exécute les rebelles qu’il avait involontairement piégé dans une salle. Mais Preston donne à son tour son arme à Brandt au lieu de rendre celle que son coéquipier lui avait donnée… et tout ce petit montage devient carrément bordélique lorsqu’on nous montre le nom de Preston sous la cross de son arme lors de son arrestation alors pourquoi Dupont ne demande pas à vérifier les flingues de Preston ? MEUH BORDEL, CET ECHANGE D’ARME N’A AUCUNE RAISON D’EXISTER, ELLE FOIRE QUASIMENT UN TIERS DU FILM QUAND CETTE PUTAIN DE GESTION DES ÉMOTIONS NE DÉTRUIT PAS TOUT L’HISTOIRE ET SON UNIVERS, PUTAIN-DE-MERDE ! VA CHIER WIMMER, TU TE FOUS DE NOUS CONTINUELLEMENT ET T’EN ES FIER OU ALORS T’ES VISIBLEMENT TROP CON POUR AVOIR UN CONCEPT COHÉRENT AVEC LUI MÊME ? Je sais que j’emporte rapidement et je suis sincèrement désolé si je suis vulgaire en écrivant ça, mais ça m’énerve de voir qu’un film pareil peut bien marcher quand elle n’arrive même pas à être logique sur son propre concept ou que ce concept même ne fonctionne tout simplement pas, ça détruit l’univers et le but même du film qui cherche à faire passer un message. Et oui et là ce n'est plus qu'un détail mais : spoiler: le bâtiment secret ou se cache en permanence la rébellion combattant les ecclésiastes s'appelle "Freedom"... oh ben merci capitaine Obvious, c'est sur que personne ne s'en serait jamais douté auparavant hein ? Et j'en ais certainement oublié certains au passage, en même temps c'est un exploit d'enchaîner avec autant d'incohérences pendant une heure et trente cinq minutes. Le fait que ce film ce soit inspiré de nombreuses œuvres de fiction ne me dérange absolument pas, même si j’admets que ça tue l’originalité de ce film alors que "Matrix" avait un concept bien plus élaboré et développé que ça (quand bien même ça ne m’avait pas séduit entièrement pour autant à cause des dialogues compliqué de l'oeuvre des frères Wachowski). Mais j’y pense, puisqu’on parle de "Matrix", ça va être l’occasion de parler du plagia honteux que "Equilibrium" a osé faire sur cette référence de la SF, premièrement : la tenue des ecclésiastes est une copie conforme de la tenue de Néo, ça se voit à l’œil nu, comparez les deux films et jugez par vous-même. Deuxièmement, une des scènes de ce film est en grande parti inspiré d’une scène de Matrix, alors ce n’est pas totalement un plagia et à vrai dire c’était fun à voir mais spoiler: la scène de la fusillade de Preston contre l’armée de l’ordre Tetra-Grammatton s’en inspire grandement, surtout que si on met la musique de la scène dans Matrix, les similitudes sont flagrantes, merci de nous prendre encore une fois pour des couillons monsieur Wimmer ! Et encore, je n’ais pas parlé de la mise en scène qui en fait parfois trop pour devenir superficiel à plusieurs reprises, mais je ne prendrais qu’un seul exemple : spoiler: lors de la première séquence, la pièce ou Preston est entré par la force entre dans le noir total et tout reste silencieux pendant un long moment... pourquoi faire ça alors que les rebelles savent que Preston est ici, prêt à les descendre dans la seconde ? Cet effet ne fonctionne pas car elle rend la scène artificiel, prévisible et à la limite ridicule. Un autre effet qui est également raté, c’est la destruction du tableau de la Joconde parce que, premièrement on sait d’ors et déjà que c’est une fausse et qu’elle est à l’abri dans son musée comme tout célèbre tableau contrairement à un personnage de film ou de livre auquel on s’intéresse. Et puis flûte quoi, désolé si je passe pour un gros chieur mais l’art contemporain de la peinture me touche autant qu’un énorme navet comme "Le Fils du Mask" ou "Batman et Robin", je m’en tape comme de ma première chemise. Autre scène qui pose problème, spoiler: c’est la première convocation de Preston auprès de Dupont qui ne sert que d’exposition pour que l’on découvre le personnage de Preston, alors en soi pourquoi pas, moi je ne dis pas non mais la scène est tellement peu subtil et nous pompe encore une fois sur le fait que Preston sait se mettre dans la peau des rebelles, ce qui ne rend que sa rébellion encore plus évidente, si dés les dix premières minutes du film on foire son scénario à ce point, c’est qu’il y a vraiment quelque chose qui ne va pas. Mais attendez, je n’avais pas dit qu’il y avait des bons points au début dans ce film ? Et bien, s’il y a bien quelque chose à sauver, c’est la musique de Klaus Badelt qui a travaillé avec Hans Zimmer sur la musique de la trilogie "Pirates des Caraïbes". Même si le film est globalement raté, je serais un bon salaud de ne pas dire qu’il a fait une super composition qui arrive à maintenir une ambiance post-apocalyptique et qui arrive à accompagner la plupart des scènes du film, même celles qui sont ratés à cause du concept même de l’histoire. Et bien que j’ais reproché l’artificialité de la mise en scène à certains passages, il faut admettre qu’il y a quand même quelques idées bien recherché dans ce film, spoiler: notamment avec la scène de massacre des chiens ou Kurt Wimmer a décidé de ne filmer que les soldats en train de tirer sur les animaux, mais sans nous montrer à l’écran les pauvres chiens en train de se faire exterminer, la scène n’en est que plus forte et nous inspire à beaucoup de pitié pour ces pauvres bêtes . En plus, il y a quand même quelques scènes bien fichu spoiler: comme celui ou Preston assiste à la mort de Mary O’Brian lui rappelant l’incinération de sa femme qui l’a finalement poussé à se rebeller contre l’ordre établi, bel idée mais ça ne rattrape pas le ratage du film. Quant aux scènes d’action, je ne vais pas mentir pour saccager ce film encore plus : la plupart d’entre eux sont vraiment très fun et j’aime bien ce style de combat appelé le Gun-Kata… même si ce style d’art martial m’a l’air un peu gros et qu’il entraîne une énorme incohérence que j’ais cité un peu plus haut dans ma petite liste. Mais s’il vous plaît, vous serez quand même d’accord pour me dire que le combat final est vraiment ridicule ? spoiler: Regardez Preston et Dupont se battre avec leur style de Gun-Kata, alors je ne rechigne pas à l’idée que le combat final se passe entre le héros et celui qui tire le ficelle au lieu de son bras droit, mais dans ce cas faites quelque chose de sérieux et de plus dynamique, là on a l’impression de voir deux gosses dans une cour de récré en train de jouer à toper là avec leurs revolvers dans leurs mains. Mais un autre problème qui vient perturber tout cela, c’est le jeu des acteurs qui va du correct au calamiteux : Christian Bale était globalement correct et faisait tout ce qu’il pouvait pour n’afficher aucune émotion à l’écran quand il le fallait, mais il n’était pas aidé pas le scénario et on voit plus d’une fois qu’il y a plein de failles dans son jeu et son personnage car plus d’une fois son visage exprime des émotions alors qu’il devrait rester impassible. En revanche Tate Diggs est catastrophique, je ne sais pas si c’est à cause du réalisateur mais quand on le voit sourire à plusieurs reprises, c’est clair comme de l’eau de roche qu’il a des émotions, donc il passe sans mal à la trappe. Emily Watson était plutôt correct sans en faire trop pour le peu de temps qu’elle était à l’écran, Sean Bean est connu spoiler: pour être l’acteur qui meurt dans tout les films et série ou il apparaît et il respecte sa tradition ici avec sa quatorzième mort à l’écran , son jeu est plutôt bon dans l’ensemble lui aussi, et enfin Angus Macfadyen était correct la plupart du temps spoiler: jusqu’à ce qu’il s’énerve d’un seul coup cassant son jeu d’acteur ainsi que le personnage de Dupont (Encore une fois, Coucou Tintin) et montrant à son tour que le scénario est terriblement mal écrit. Bref, pour terminer rapidement, Equilibrium de Kurt Wimmer n’est pas foncièrement un navet car il a quand même quelques bonnes idées, des scènes d’actions cool et une superbe musique sans oublier des décors post-apocalyptique bien venu. Mais il est globalement très mauvais avec un concept qui ne marche pas, des acteurs confus pour la plupart, des incohérences tellement grossières qu’ils se moquent honteusement du public, un combat final raté et un énorme manque d’originalité de la part de ce film, et encore je ne met pas moins de 1.5/5 car j’aimes bien le peu de qualité qu’à ce film. Et bizarrement, je vous conseil de voir ce film pour comprendre à quel point il est mal foutu, surtout si vous n’êtes pas d’accord avec ce que j’ais dis un peu plus haut.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 595 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    4,0
    Publiée le 30 septembre 2012
    Equilibrium : Un film de Science Fiction/action qui surprend et intéressant grâce à son scénario original et en béton. Vraiment, un scénario bien conçut : fascinant et captivant qui donne une alternative possible du futur : une société totalement fachiste et manipulatrice qui contrôle la moindre émotion des humaines avec un produit (un sorte de médicament) qui élimine tous sentiment. Donc les humaine on pu vraiment d’humanité : contrôlé et manipuler, ils sont des simples horloges qui vont tic tac comme il le dise dans le film. Les autres : les rebelles sont juger et éliminer mais le plus souvent tuer pour le sous disant bien de l’humanité. Enfin voila, univers futuriste vraiment super et histoire intéressant à suivre. Vraiment, j’ai bien aimée cette histoire qui est bien construit : avec ce soit disant chef qui dicte tous, les policier qui obéisse et les humains qui les suivre et bien sur des révoltants et le héros qui va essayer de retourné tous ça. Voila, le point fort du film : son scénario, son ambiance et son univers vraiment maitrisé et intéressant. Ensuite, un des points important du film est l’action et les combats : vraiment bien foutu, classe, stylé, rapide et époustouflant pour la plupart, car ils y a certains combat un peut mou et moins réussit mais le plus souvent sa va. Tout ça appuyer par une bonne réalisation et une mise en scène soigner pendant l’action. Les acteurs sont vraiment convaincant surtout Christian Bale qui encore une fois montre son talent d’acteur et son charisme certains : vraiment excellent rôle pour lui qu’il maitrise parfaitement. Voila, un film maitrisé qui nous montre une vision des choses vraiment intéressant. Un film qui mélange a merveille le genre SF/action/Thriller. Moi, j’ai bien apprécié ce film qui ma convaincu : je vous le conseil.
    Victor L.
    Victor L.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 15 critiques

    4,5
    Publiée le 24 décembre 2014
    Un bon voir très bon film d'anticipation, posant les bases d'un débat existentiel : exister sans éprouver de sentiments, est-ce exister, est-ce rentable? C'est dommage que l'aspect résistance n'est pas été très développé en terme de temps. Les scènes où le héros se pose des questions sont justes parfaites, Christian Bale est encore une fois au top. Le scénario tient la route sans aucun problème, il y a la bonne dose de scène d'action. Un film à voir pour tous, immanquable pour les amateurs de SF.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 233 abonnés Lire ses 797 critiques

    4,0
    Publiée le 2 septembre 2013
    Nous décrivant un monde où l'on aurait enfin pu se débarrasser de toute haine, toute violence, un monde où plus aucune guerre n'existe et ce grâce à un produit que prend tous les jours la population et qui annihile purement toute émotion...et sans émotions, on aime plus, on ne haït plus, donc on ne peut plus se battre. Et dans ce monde, une police existe : les ecclésiastes. Unité spéciale "anti-sentiments", leur but est de traquer ceux ne prenant pas leur produit ainsi que les objets pouvant générer des émotions rien qu'à leur vue ou à leur toucher. Point de départ plus qu’intéressant. ''Equilibrium'' est un film d'ambiance avec de l'action....et non pas un simple film d'action comme certains pourraient le croire. Même s'il est vrai qu'il a un petit côté "Matrix" (la tenue des ecclésiastes, le style de certains combats, les décors...), ce n'est pas non plus que du combat non stop. L'atmosphère dégagée par le contexte et le "monde" lui-même du scénario est original et attrayant....d'ailleurs j'avoue que j'aime beaucoup ce monde. Côté réalisation, Kurt Wimmer s'en sort avec les honneurs : la mise en scène est plus que potable, je dirais même plus qu'il y a du génie dans certains plans et scènes. Bon il faut aussi avouer que Kurt n'en ai pas à son premier coup d'essai : il a déjà a son compte ''L’Affaire Thomas Crown'' et ''La Recrue''. Pour vous convaincre, il n'y a qu'à voir la scène au début où Preston se retrouve dans une pièce sans lumière avec des "terroristes" : un véritable petit chef d'œuvre de style !!! Ensuite, comment ne pas parler de LA trouvaille de ce film, je parle bien sûr de l'art martial pratiqué par les ecclésiastes : spoiler: le Gun-Kata . C'est vraiment une idée originale, viable et visuellement superbe....regardez la 1ère scène dans la pièce sombre ou encore les échanges du combat final : du vrai travail d'orfèvre, c'est vraiment excellent et ça donne une de ses forces aux scènes d'action !! ...d'ailleurs je fus un petit peu déçu que pour ''Matrix Revolutions'', les Frères Wachowski n'est pas utilisé spoiler: le Gun-Kata : dans le dernier combat Neo VS Smith, ça aurait été encore plus grandiose !!! Côté musique, nous avons une B.O. d'exception faite par Mr Klaus Badelt, qui nous gratifie d'un score exceptionnel où les genres se mélangent sans jamais s'étouffer les uns les autres....un ensemble harmonique très agréable à l'oreille. Côté acteurs, y'a rien à reprocher non plus....Christian Bale est un homme incroyable : il peut à lui tout seul sauver des films pas très géniaux (''American Psycho'' et ''Le Règne du Feu''), il mérite vraiment d'être nominé aux Oscars et d'en remporter un !!! Quand aux autres, que ce soit le nouveau coéquipier de Preston joué par Taye Diggs ou le "méchant" patron de Preston en la personne de Angus Macfadyen (vous savez, celui qui continue à combattre les anglais après la mort de Wallace à la fin de ''Braveheart'' !), ils s'en sortent très bien aussi...seul Emily Watson fait triste figure ici, elle n'est pas convaincante alors que son personnage est très important pour l'évolution de Preston. Seul regret : Sean Bean n'apparaît qu'au début et c'est bien dommage !
    Loskof
    Loskof

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 688 critiques

    4,0
    Publiée le 10 juillet 2010
    Très bonne surprise avec ce film qui revisite l'idéologie nazi et ses dérives conformistes avec un certain brio. Les acteurs sont très bons, christian Bale en tête. Ce film d'apparence froide (décors, jeu d'acteurs) ménage un grand suspens et l'on passe un bon moment de cinéma. Le scénario n'est pas forcement très original mais sa mise en scène et la situation de l'histoire dans le futur permettent de le réinventer et de le dynamiser. Un film qui n'a pas marqué en raison de son faible budget mais qui s'en sort très bien!
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 2 611 critiques

    3,0
    Publiée le 15 janvier 2015
    Muni d'un bon scénario et d'un acteur principal convaincant, ce film parvient à nous plonger dans son monde malgré quelques combats trop surjoués.
    Martin P.
    Martin P.

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 252 critiques

    4,0
    Publiée le 11 février 2013
    Petit bijou de SF avec des guns fight révolutionnaires. Réalisation efficace, Christian Bale égal à lui même dans ce thriller d'anticipation au budget mince qui par sa richesse de scénario comble toutes les petites imperfections que l'on pourrait noter. Un must
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 2 094 critiques

    1,0
    Publiée le 17 novembre 2014
    Énième déclinaison des visions orwelliennes (et je me limiterai à cette référence), Equilibrium part en sucette dès le début du film: on croirait presque une parodie mais non, c'est très sérieux au contraire. Du coup, on ne peut s'empêcher de bâiller devant tant d'incohérences, de scènes et rebondissements prévisibles, et devant un jeu d'acteurs aussi pauvre. Pas vraiment de suspense, une fin expédiée à la vitesse d'un éternuement, rien qui imprime la rétine de façon mémorable. Il serait temps d'arrêter de prendre Matrix pour une référence absolue, le spectateur pourrait enfin y trouver son compte. Une étoile car on aura entendu quelques mesures de Beethoven, ça fait au moins un chef d’œuvre.
    gnomos
    gnomos

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 520 critiques

    0,5
    Publiée le 5 septembre 2013
    J'adore les dystopies en règle générale, mais celle-ci est une véritable purge pompée sur les plus célèbres d'entre elles. Prévisible d'entrée de jeu, bourrée d'incohérences, mâtinée de combats ridicules ( un genre qui me laisse de glace ), je crois que j'ai du absorber une dose de prozium tant j'ai ressenti peu d'émotions au visionnage de ce film. Dans le même registre d'une société proscrite de ses émotions censée apporter une paix totale et dérivant bien sûr vers le totalitarisme, on peut également citer l'invasion des profanateurs de sépultures et ses remakes, surtout Invasion bien plus cohérent que ce film quant au comportement robotisé induit par l'absence d'émotions.
    EauQuiChante
    EauQuiChante

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 354 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mai 2020
    Equilibrium est un film intéressant en ce qu'il nous montre une société totalitaire, c'est à dire avec une emprise totale de l'Etat sur la société et sur les individus qui la composent. La surveillance généralisée, le sacrifice de soi (c'est à dire de tout ce qui fait de nous des humains, entre autres les émotions mais aussi l'art etc...) au profit de l'Etat, l'embrigadement généralisé et la suppression de l’individualité, le culte de la personnalité y sont effrayants et nous dépeignent donc une société cauchemardesque. C'est ce que j'ai bien aimé dans ce film; il nous montre aussi la réalité de ce que sont des régimes totalitaires, qui malheureusement semblent avoir le vent en poupe ces dernières années et exercer un pouvoir de séduction sur nos vieilles démocraties...Ici, l'objectif du régime est d'abolir la guerre et la violence (tout en exerçant celle-ci de manière démesurée); par les temps qui courent certains parlent d'écologie mais la menace est la même, celle du sacrifice des individus au service d'idéaux (en théorie) et d'une petit nomenklatura (en réalité)...On a là un film qui sans montrer à l'écran des effets spéciaux impressionnants, parvient à dire beaucoup de choses. Après, c'est quand même en même temps un film d'action survitaminé avec des combats nombreux; cette action est au service du propos et nous montre l'horreur et l'hypocrisie de ce genre de régime...
    GlaireWitch
    GlaireWitch

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 586 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juillet 2009
    "Christian Bale" est énorme, il est froid et pourtant sensible l'histoire est très bonne sa change des films SF que l'on peut voir souvent les scènes d'action fond penser à celle de "Matrix"!c'est un bon divertissement !
    Superherautre
    Superherautre

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 349 critiques

    4,0
    Publiée le 1 juin 2013
    Un très bon film de sciences fiction emouvant et epoustouflant, de belle scène d'action même si certaine scène ne sont pas très utile, c'est un très bon film que je vous conseille vivement!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top