Mon AlloCiné
Pompoko
note moyenne
3,7
2419 notes dont 183 critiques
30% (54 critiques)
27% (49 critiques)
13% (23 critiques)
21% (38 critiques)
8% (14 critiques)
3% (5 critiques)
Votre avis sur Pompoko ?

183 critiques spectateurs

ollavatelli

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 536 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 01/08/2017

Pompoko avait un sacré potentiel pour être l’un des meilleurs Ghibli mais se montre un peu long et répétitif sur presque 2h. Pompoko possède à côté de ça de bonnes choses pour en faire une production agréable tout de même. En effet, dès le départ, on apprend que les Tanukis sont en danger étant donné que le territoire se rétrécie au fur et au mesure du développement des villes. Jusqu’à la fin, le film tournera en rond pour apporter différentes solutions pour ces petites créatures de rester dans leur milieu naturel. Malheureusement, sur deux heures de film c’est trop faible et trop long. Surtout quand on voit la fin, on peut se dire qu’elle aurait pu venir bien avant. La longueur du film est donc ma principale critique car cette production se rend parfois désintéressante alors qu’il y a beaucoup d’humour et un peu de poésie. Les Tanukis sont des créatures aussi mignonnes que fofolles. On a le droit à des scènes bien WTF par moment (les passages de transformations de leur testicules : j’ai été quasiment choqué de surprise). Le film ne manque pas d’idées pour les transformations des Tanukis (les transformations en humains représentent une bonne idée et aurait peut-être pu être plus poussé dans la stratégie des Tanukis). La longue scène des ectoplasmes est très belle, spectaculaire et plutôt poétique. La fin est belle, intéressante et touchante. Ce qui est aussi dommage c’est que parfois j’ai eu la sensation que c’était un peu compliqué pour rien, à retrouver un peu qui est qui ; et surtout qui fait quoi (avec des Tanukis qui partent et qui reviennent bien après). Ne serait-ce que sur les chefs, il y en a bien trop et on se perd à savoir qui a le plus d’influence. Enfin, une dernière chose qu’il faut voir, c’est que c’est une critique face à la destruction de l’environnement. La déforestation est bien évidemment un grand danger pour nos chaleureux animaux. Pompoko est donc une œuvre Ghibli sur une idée environnementale, parfois attachante, poétique et surtout amusante. Malheureusement, cet animé aurait mérité d’être moins long (pour éviter d’être trop répétitif) et être un peu plus simple pour mieux accrocher au message et à la magie.

Ashitaka3

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 039 critiques

2,5Moyen
Publiée le 23/04/2017

Cette oeuvre a le mérite d'être originale c'est le moins qu'on puisse dire. Malheureusement, je n'ai pas adhéré au rythme, long, lent, répétitif, avec une voix off pas forcément indispensable. L'ensemble est vraiment dur à suivre de par l'absence de personnages principaux. Les histoires secondaires obligent à s'égarer et à ne pas rentrer totalement dans le délire qui propose un regard intéressant sur l'urbanisme envahissant et la disparition de la campagne. Je retrouve cette nostalgie et cette beauté de la nature. Elle aurait dû être plus mise en avant, avec moins de blablas. L'approche est très symbolique, très racontée, très théâtrale, ça m'a un peu ennuyé car ce qui est raconté touche à l'universel, c'est ce qui rend l’œuvre au final,bien tentée mais dont le fond semble être gâché par la forme.

Zoumir

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 889 critiques

2,5Moyen
Publiée le 28/01/2017

Est ce le fait de découvrir sur le tard ce film d'animation des studios Ghibli qui me laisse à moitié conquit voire un peu déçu ? Produite en 1994, cette histoire de tanukis, divinité japonaise à l'esthétique proche du raton laveur ou du blaireau, reste en demi-teinte principalement à cause de sa longueur. Après un démarrage plutôt sympathique dans la découverte de ses animaux dotés de pouvoirs magiques et d'attributs "couteau-suisse", malgré quelques envolées lyriques et de bons moments, cette bataille pour la survie d'une espèce face à la déforestation et à la suractivité humaine perd en intérêt. Les multiples personnages n'ont pas la force et la prestance de bien des héros des films du studio et, on se lasse donc en attendant la fin de ce combat dont la conclusion surprenante est pourtant une réussite. Le message écologique n'en est d'ailleurs que plus fort et il est donc fort dommage que le peu d'attachement pour ces boules de poils caractérielles et transformistes ne réussissent pas à nous faire vibrer plus que ça. Surtout que visuellement, l'animation ne souffre aucunement le nombre des années et encore une fois, les trouvailles visuelles sont un vrai régal pour les yeux. Un film décevant et rébarbatif dans sa narration qui porte malgré tout la pâte visuelle et poétique de ce studio japonais mythique qui avait placé la barre bien plus haut quelques années avant avec "Mon voisin Totoro" et qui a ensuite eu les succès qu'on lui connait.

alouet29

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 1 251 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 05/10/2016

Il y a certainement un aspect pédagogique affirmé et assumé sur l'écologie et la destruction de la nature? C'est assez bien réalisé, bien que l'aspect visuel doit décevant et les couleurs peu heureuses. La voix off est très explicative, mais tout en restant sur la dimension "fable". Mais cette fable n'est pas à destination des jeunes spectateurs, vu la rudesse voire la cruauté de certaines scènes.

Ash_

Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 278 critiques

3,5Bien
Publiée le 30/06/2016

J'ai vraiment adoré la première partie, certaines scènes sont très drôles et les Tanukis sont mignons et attachants. Mais la seconde m'a un peu déçue, je m'y suis pas mal ennuyé et heureusement la fin la rattrape. La première partie vaut 4/5 mais la seconde 3/5, donc 3,5.

Thierry V.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 8 critiques

2,5Moyen
Publiée le 03/04/2016

Les studios proposent en général des dessins animés de grande qualité. C'est la cas ici sans doute. Cependant, contrairement à bien d'autres, j'ai trouvé cette histoire répétitive et trop longue. Pourtant la première heure est excellente, c'est drôle et plein d'idées originales.. Au bout d'une heure, le film tourne en rond et on se rend compte qu'il aurait pu durer 30 minutes de moins. Par ailleurs, il faut noter que ces charmantes créatures 'tuent' des humains décrit comme "envahisseurs". et se transforme en ce qu'ils veulent en utilisant leurs "robignoles" tel qu'ils les décrivent dans le film.. Cela donne droit à quelques scènes rigolotes, mais pas forcément compréhensibles par les plus jeunes. Préférez Mon voisin Totoro.

sanngo123

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 4 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 07/03/2016

ce film devrait tellement être obligatoire. Superbe analyse de l'histoire écologique, le tout en gardant ce si bel imaginaire que seul l'animation japonaise peut réaliser avec tant de grandeur!

Elianor84

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 311 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 07/02/2016

Même si les studio Gibli ont un coup de pinceau magnifique, l'histoire ne nous fait pas voyager! Le principe de narration n'est pas non plus très agréable !

maxime ...

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 182 critiques

2,5Moyen
Publiée le 31/01/2016

Le film n'est pas sans intérêt, au contraire même. Mais malgré cela, j'ai eu un mal fou à m'y faire. Déroutant sous bien des aspects, une réussite un peu terni par sa longueur et son procédé bien particulier.

NeyroLabs

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 50 critiques

4,5Excellent
Publiée le 26/09/2015

Un film qui oscille judicieusement entre loufoque et grave, narrant le combat vain des tanukis contre les hommes qui détruisent leur habitat, en utilisant contre eux leurs dons de métamorphose.

Mad Gump 10

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 716 critiques

2,5Moyen
Publiée le 13/09/2015

Une déception... Déjà rien que le début faut y rentrer : c'est carrément WTF pour nous les occidentaux qui ne connaissons pas les tanukis. Après le film prend un côté burlesque sympathique et drôle, avec une morale écologique assez typique de la majeure partie des films d'animation japonaise. Alors oui, au début c'est sympa mais faut quand-même admettre que là ce film est à des années lumières de notre culture, je dis pas ça pour rabaisser la culture japonaise mais bon, voir les tanukis parler tranquillement de leurs trucs apparentes, les transformer en tapis ou en parachute... Bah pour un occidental ça fait très vulgaire et déplacé, surtout pour un film destiné aux enfants. Après replacé dans le contexte japonais je peux pas vraiment le reprocher au film. Par contre je peux lui reprocher sa longueur... Au bout d'un moment le film devient assez lassant et ennuyeux, voir les tanukis échouer pendant deux heures à faire peur aux humains c'est pas particulièrement captivant. Et puis il y a le problème des tanukis : je ne les distingue pas et ils ne sont pas assez développés (même les plus importants) pour qu'on s'attache à eux. On a un peu de compassion, c'est sûr, mais pas assez pour être vraiment tristes pour eux. Il y a aussi des moments où le film vire vraiment au grand n'importe quoi (Spoiler: que tout le monde oublie les histoires de fantôme ou le défilé au bout d'un an je le conçois difficilement ). Et au final, à part une scène ça manque de magie et de poésie. Un film d'animation qui ne m'a pas vraiment plu.

Mephiless s.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 697 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/08/2015

Les japonais ont vraiment un talent poétique qu'ils savent exploiter dans leurs films d'animation. La poésie ici, il y en a dans certaines scènes assez courtes mais celles-ci sont superbes. Le film s'essouffle pas mal vers le milieu, lors de la parade mais la scène finale est vraiment très belle. Le thème de l'écologie et de la faune sauvage est très bien exploité et Isao Takahata arrive très bien à faire passer son message. C'est un film à montrer aux petits et aux grands car non seulement on rit beaucoup mais on prend aussi conscience de l'importance de l'environnement

sukifanee

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 157 critiques

2,5Moyen
Publiée le 02/08/2015

Il y a sûrement une bonne morale derrière, mais franchement, j'ai souffert de gniangniantisme qui se dégage! Trop enfantin, trop bêbête, ça a fini par m'énerver! Rien à voir avec tous ses autres films, celui là est agaçant de niaiseries!

Docteur Jivago

Suivre son activité 277 abonnés Lire ses 1 826 critiques

4,0Très bien
Publiée le 04/04/2015

Les Tanukis, une communauté de ratons laveurs dont certains sont capables de se transformer, vivent en parfaite symbiose et bonne humeur jusqu'à ce que le gouvernement japonais ait décidé de détruire les forêts pour construire de nouvelles villes... Véritable pamphlet écologique contre la destruction des forêts et visant la nature humaine (comme cette terrible représentation du gérant des parcs d'attractions), "Pompoko" présente peu à peu une paisible communauté, vivant en symbiose avec la nature, qui doit faire face à l'horreur humaine et sa soif de conquête détruisant la nature. Parfois proche d'un style documentaire, "Pompoko" prend bien le temps de présenter cette communauté et son mode de vie, puis son envie de survivre et sa façon de faire face aux humains. Clairement explicite, les messages sont pertinents sans pour autant être lourd, Takahata montre un véritable savoir faire dans la construction de son récit et sa façon de faire passer ses idées. Mais la réussite de "Pompoko" c'est d'avoir plusieurs niveaux de lecture lisibles et très bien orchestrés. Si l'aspect écologique est omniprésent, il est distillé via une histoire et des personnages terriblement attachants. Très vite on découvre cette communauté unie malgré quelques désaccords, et on s'y attache assez vite avec leurs caractéristiques bien précises (gourmands, un peu paresseux, rieurs...) et ils arrivent à nous faire passer par tout un cocktail d'émotions allant du rire aux larmes en passant par le dégoût. Isao Takahata oscille entre moments de légèreté et d'autres plus graves mais toujours avec cohérence mais aussi intensité et émotion. L'ensemble est assez inventif, tant dans les personnages que dans certaines idées à l'image des diverses transformations. Les graphismes sont là aussi de qualités, participant pleinement au charme du film et sachant se montrer ingénieux pour créer de vrais beaux tableaux, à l'image de ce défilé de créatures préfigurant un peu celui du Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki. Un cocktail d'émotions aussi touchant que drôle, charmant et intelligent, où Isao Takahata dresse un portrait peu flatteur de l'homme et dénonce ses attaques contre la nature à travers une communauté d'animaux attachants.

Ghibliste

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 581 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/03/2015

Petite déception pour ce "Pompoko" d'Isao Takahata. Je crois tout simplement que je n'ai pas été séduit par l'univers de ce film d'animation... Pourtant, l'idée de métamorphose des tanukis est bonne (même si le procédé qu'utilise cette sorte de blaireau pour prendre l'apparence humaine a de quoi étonner ! ^^), celle d'inversion des rôles aussi - puisque ici ce sont les tanukis qui n'ont guère de remords Spoiler: après avoir provoqué la mort de 3 humains... Nous trouvons ça cruel, et c'est tant mieux ! Parce que la mort de 3 tanukis nous aurait encore moins émus... Le problème, c'est que même si ces petites bêtes sont marrantes et potaches, j'ai eu du mal à m'attacher à elles et à leurs gamineries. Mais surtout, le film souffre de beaucoup trop de longueurs... Dommage, parce que certains passages sont absolument fabuleux, comme ce défilé de spectres, fantastique et poétique. Spoiler: La repousse des arbres est aussi un joli final... Mais voilà, le film, malgré une BO amusante, n'est, d'un point de vue technique, pas non plus au niveau de la plupart des autres productions du studio Ghibli : les graphismes et l'animation n'ont rien d'extraordinaire. En tout cas, le message écologique intelligent que véhicule "Pompoko" vaut à lui seul le détour. Exotique.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top