Pompoko
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,7 pour 2 084 notes dont 161 critiques  | 
  • 48 critiques     30%
  • 46 critiques     29%
  • 16 critiques     10%
  • 32 critiques     20%
  • 14 critiques     9%
  • 5 critiques     3%

161 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Zantrak2

13 abonnés | Lire ses 556 critiques |

  3.5 - Bien

Étant à la base un grand fan des films du Studio Ghibli c'est avec un grand plaisir que j'ai voulu découvrir Pompoko. Film sortit en 1994 mais que je n'avais toujours pas vu. Maintenant que c'est chose faite, je vais pouvoir donner mon avis dessus. Fort de constater que le film est bon. Certes, ce n'est pas le meilleur du studio, mais il tient largement la route. Comme tous les films de Ghibli (ou presque) celui-ci aborde le thème de l'écologie et de l'expansion des villes ( l'histoire se passe à Tokyo mais peu facilement et transposé dans n'importe quel endroit du monde). Ceci est traité d'une manière plutôt amusante même si pour le coup le message est direct. Dans la plupart des autres films, le message est véhiculé de maniérer subtile au fur et à mesure que l'histoire avance. Ici non ! c'est clair, net et ça parle de rien d'autre. impossible de ne pas comprendre ou le film veut en venir. Et c'est peut-être aussi sont plus grand défaut a mon gout. On pourrait comparer Pompoko une fable, mêlant l'aspect traditionnel du Japon, et une vision très moderne de notre société (eh oui, les tanukis mangent eux aussi au Mc Donald). Niveau dessin et animation, le film a beau avoir 20 ans. On reste impressionner devant la beauté des paysages ou l'animation traditionnel sans failles. Le tout gratifié de temps en temps de prise de vu réel. Cependant, même avec toutes ses qualités je trouve ce film un peu trop triste et dur pour les plus petits. Ça reste un bon film, mais pas sans défauts. Qui véhicule des propos juste mais qui malheureusement sont toujours d'actualité 20 ans après ça sortit.

Archiduc d'Enghien

0 abonné | Lire ses 36 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Magnifique ! Il faudrait montrer ce dessin animé à l'école au lieu de réaliser des discours stériles. Que de belles images, de passages émouvants,... à voir et à revoir !


Le cinéphile

11 abonnés | Lire ses 642 critiques |

  4 - Très bien

Sorte de long métrage horrifique mais pour enfant ce "Pompoko" bien qu'un peu redondant réserve de sacrées surprises! Au delà d'une animation toujours parfaite de ces studios qu'on commence à connaître, le long métrage toujours très poétique, offre une portée écologique innantendue et ma foi bien exprimée au travers de ces petits êtres étonnants et attachants bien que tous trop similaires. N'aurait-on pas apprécié quelques meneurs bien venus et originaux? Et c'est dommage que ce film soit trop répétitif, que les rebondissements trop infimes soient si rares, que c'est dommage que le réalisateur en panne d'inspiration au milieu de son film tourne en rond sans trop savoir où aller! Heureusement arrive après ce moment de flottement malencontreux, un défilé d'apparitions, de monstres, de fantômes, de spectres totalement incroyables et délirants, foisonnant de créatures toutes plus dingues les unes que les autres ce défilé es totalement fou, d'une beauté sans pareille et d'une maîtrise inégalable! On ajoute à cela une fin étrange, au milieu d'un happy end mignon et d'une tristesse déconcertante qui n'est pas forcément dans la continuité du film mais qui offre un moment de réflexion relatif sur notre condition humaine et la dégradation de notre environnement!

Pauline G.

1 abonné | Lire ses 58 critiques |

  4.5 - Excellent

C'est avec beaucoup d'humour que Takahata s'empare des légendes qui entourent les tanukis pour dénoncer des aberrations écologiques et sociales pourtant bien réelles.

Dex et le cinéma

45 abonnés | Lire ses 235 critiques |

  4 - Très bien

Un nouvelle fois nos très chers amis nippons nous offre un film d'animation exceptionnel. Remplie de poésie et d'un humour absurde très bien exploité, Pompoko est une oeuvre qui fera découvrir le folklore japonais, tout en offrant un divertissement de très grande qualité. La réalisation intéressante offre des images magnifiques, comme les décors d'aquarelle qui nous rappel les plus beaux moments des films de Miyazaki. La musique est splendide et les acteurs jouent à merveille leur rôles de tanukis ! Même si le film s'essouffle un peu au 3ème acte, il reste passionnant pour petits et grands !

Parkko

51 abonnés | Lire ses 1998 critiques |

  2 - Pas terrible

Sur le papier, le film me plait beaucoup : c'est un dessin animé d'Isao Takahata, qui est pour moi le meilleur réalisateur de dessins animés japonais de ces dernières années, ça a l'air beau visuellement (ça l'est d'ailleurs), ça a un côté écolo, ça a l'air mignon... Mais j'ai pas accroché. C'est aussi simple que ça, j'ai trouvé ça très plombant. Déjà, la voix-off, pour moi, est une mauvaise idée. Je trouve que ça ne sert pas vraiment le film, ça l'alourdit vraiment. Le film est pas du tout aussi fluide que mes voisins les Yamada ou le tombeau des lucioles, c'est beaucoup moins agréable à voir, j'ai trouvé ça vraiment pesant. Y a des bonnes idées, le dessin animé est pas du tout raté, c'est de bonne qualité, mais j'ai été déçu parce qu'il me semble qu'il passe à côté d'un truc, y avait de la matière et ça loupe plus ou moins. Dommage.

Plume231

383 abonnés | Lire ses 3842 critiques |

  3 - Pas mal

Autant je peux prétendre aujourd'hui bien connaître l'univers de Hayao Miyazaki, autant celui de l'autre grand du Studio Ghibli m'est encore assez inconnu à l'exception de l'incontournable et du ouinnnnnnn "Le Tombeau des lucioles" et de l'excellente et attachante série "Anne... la maison aux pignons verts" que j'ai adorée. Donc très bonne raison de le creuser un peu voir même beaucoup... Bon autant commencer par "Pompoko" puisque c'est le premier sur lequel j'ai réussi à mettre la main à ma médiathèque... On est dans la fable écologique qui est aussi un thème de prédilection de Miyazaki sauf que le ton est différent, personnel, très extravagant, utilisant souvent un humour enfantin qui masque en partie la gravité du sujet. En plus, la technique d'animation est à la hauteur, très souvent inventive. Mais, et c'est là où le bât blesse, tellement obnubilé par sa technique d'animation et son inventivité, Takahata oublie de créer des personnages forts et consistants ; erreur que Miyazaki, même dans ses œuvres les plus faibles, n'a jamais faite. Sans cela, on aurait pu avoir un bon cru Ghibli.

Loic B.

0 abonné | Lire ses 6 critiques |

  0.5 - Nul

Takahata a essayé à travers Pompoko de faire passer un message important sur la sauvegarde de l'environnement, la protection du patrimoine commun à l'ensemble d'une population à un moment ou la japon étais en pleine période de croissance économique, et ou l'ensemble du pays était remodeler afin d'implanter de nouveaux logements/usines/entreprise. L'idée est bonne mais la réalisation est moindre,en effet ce thème pourtant si important et sensible est tournée au ridicule avec l’intervention stupide des Tanuki et de leurs coucougnettes qui rendent insignifiant la tentative de sensibilisation de Takahata.

dominique L.

2 abonnés | Lire ses 181 critiques |

  4 - Très bien

Très beaux dessins, une histoire très mignonne avec des personnages attachants, mais quelques longueurs.

Malevolent-Reviews

192 abonnés | Lire ses 2827 critiques |

  3 - Pas mal

Depuis longtemps collaborateur de Hayao Miyazaki, le metteur en scène Isao Takahata s'attaque en 1994 à son huitième film, une œuvre très écologique et surtout très drôle : Pompoko. Ce nom donné aux tanukis (sorte de ratons-laveurs typiquement japonais) lorsque leur ventre rebondit sur le sol donne immédiatement le ton du film : un mélange de documentaire animé sur le mode de vie de ces créature vénérées au Japon, pleines de mystères et de légendes diverses, et histoire écologique visant à démontrer la cruauté des hommes à détruire les forêts pour agrandir l'agglomération afin d'y bâtir plus de bâtiments face à l'augmentation de la population. Nous découvrons donc de façon très humoristique ces animaux pouvant soi-disant se transformer en ce qu'ils veulent, d'une théière à un être humain, chapardeurs de première, gourmands de surcroit et grands amateurs de chansons et de fêtes. Takahata narre donc deux heures durant comment vivent les tanukis, comment ils tentent désespérément par tous les moyens de préserver leur habit naturel en créant moult pièges et farces aux humains et surtout comment ils sont perçus par les hommes modernes, ceux-ci délaissant quelque peu les légendes ancestrales. Le réalisateur japonais n'hésite pas à varier son animation, dévoilant les animaux sous trois formes : l'une très réaliste voire bluffante, l'autre, principale, plus "manga" (et plus métaphorique, les tanukis pouvant ici se déguiser à volonté), et la dernière de façon plus cartoonesque et donc plus humoristique. Plusieurs scènes très drôles viennent adoucir le long-métrage très sérieux, des scènes comme les tentatives de métamorphoses, le plus souvent ratées, les petites frasques du vieux Tsurugame qui fait asseoir son public sur "la peau de ses roubignoles" transformées alors en tapis rouge ou encore toutes les transformations pour faire peur aux humains du chantier. Hélas, si la première moitié du film est drôle et réjouissante, le reste du long-métrage s'essouffle très rapidement et la fin se fait cruellement languir. D'une durée excessive de deux heures, Takahata fait s'éterniser son histoire et la deuxième partie du métrage devient vite lassante, quelque peu répétitive (malgré l'excellent passage de la parade). L'histoire au préalable imaginée par Miyazaki est certes complète et jusqu'au-boutiste mais aurait bénéficié d'un peu plus de retenue afin de faciliter le visionnage, surtout pour des enfants. Mais ne boudons pas notre plaisir, cette jolie fable moderne injustement sortie en France douze ans après sa sortie originale reste globalement drôle, émouvante et bien entendu très instructive.

http://www.malevolentreviews.fr/film-pompoko/762

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Pompoko Extrait vidéo (2) VF
Pompoko Extrait vidéo (2) VF

22 626 vues

Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné