Mon AlloCiné
    Les Diamants sont éternels
    note moyenne
    3,3
    2534 notes dont 181 critiques
    10% (19 critiques)
    20% (36 critiques)
    29% (52 critiques)
    31% (57 critiques)
    8% (14 critiques)
    2% (3 critiques)
    Votre avis sur Les Diamants sont éternels ?

    181 critiques spectateurs

    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 249 abonnés Lire ses 553 critiques

    3,5
    Publiée le 26 avril 2019
    " Les diamants sont éternels " 7e volet de la saga culte " 007 James Bond " . James Bond pour sa nouvelle mission part enquêter sur la disparition mystérieuse de diamants sud américain . Une piste le mène jusqu'à Blofeld le chef de l'organisation du spectre qui se sert de ses diamants pour un nouveau projet machiavélique ... Ce 7e volet de la saga " 007 James Bond " est sympa . Le scénario est originale , prenant et efficace avec James Bond qui va donc enquêter sur la disparition mystérieuse de Diamants voler par Blofeld pour un nouveau projet machiavélique bien intriguant ce qui va l’embarquer dans une nouvelle aventure remplit de péripéties avec son lot d’action , d’humour , de suspense , et de rebondissements . Un opus qui combine donc habilement suspense , rebondissements , humour spoiler: ( le duo gay délirant , la course poursuite délirante en module spatiale ... ) et action spoiler: ( l'attaque de la plate forme pétrolière , le combat dans l'ascenseur , la course poursuite en voiture dans les rues de Las Vegas ...) . Tout les ingrédients d’un bon film James Bond qui nous font passer un bon moment . On regrette juste quelques longueurs par moment . Dans ce 7e opus Sean Connery à décider de reprendre son rôle de James Bond ( malheureusement pour la dernière fois dans la saga officiel ) après avoir laisser sa place à George Lazenby lors de l'épisode précédent . Et sa fait vraiment plaisir de revoir Sean Connery dans le rôle de James Bond malgré qu’il est pris un léger coup de vieux physiquement . Il est vraiment tailler pour le rôle contrairement à George Lazenby un peu plus fade en comparaison . James Bond fait de nouveau face à Blofeld le chef du spectre qui fait de la contrebande de diamants pour un nouveau projet machiavélique. Il est bien incarner cette fois ci par Charles Gray qui change une nouvelle fois de tête après avoir été incarné par Donald Pleasence et Telly Savalas dans les opus précédents . Le film contient de très beaux paysages grâce aux nombreuses escales de James Bond à travers le monde pendant sa mission notamment au Pays Bas et au États Unis à Las Vegas . Le film contient également de très beaux décors nottament dans les casinos et hôtel de Las Vegas et sur la plate forme pétrolière de Blofeld . Sans oublier le superbe générique et la superbe chanson qui fait partit des meilleurs chansons de la saga et qui colle très bien à l’ambiance du film . Pour résumer ce 7e opus de la saga " 007 James Bond " est un épisode sympa et divertissant qui malheureusement n’a pas eu le succès mérité malgré le retour de Sean Connery dans le rôle de James Bond et qui a fait un score quasi identique au film précédent c'est à dire plutôt décevant par rapport aux 5 premiers films ( à peine plus de 2 millions d’entrées ) .
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 191 critiques

    3,0
    Publiée le 28 août 2018
    Bond n'est pas loin d'être éternel comme ces diamants qu'il poursuit, mais après la parenthèse Lazenby il fallait visiblement rassurer le spectateur lambda pour garantir la pérennité de la poule aux œufs d'or. D'où le retour de Sean Connery, de Guy Hamilton derrière la caméra, de Shirley Bassey derrière le micro... En gros tout ce qui a fait le mythe de la saga dans les années 60 a été rassemblé ici, avec ce qu'il faut d'humour british pour l'assaisonnement. Ce nouvel opus fait toutefois lever un sourcil à plus d'une reprise, entre un pré-générique expéditif et sans réel intérêt, des scènes d'action pas toujours bien gérées ( spoiler: entre un ascenseur qui avance à deux à l'heure et un véhicule lunaire sorti de nulle part, je ne sais que choisir... ) et un faux rythme dans la première partie du film qui agace un peu. En revanche, les Bond girls sont toujours sublimes et Sean Connery toujours aussi à l'aise pour faire passer la pilule. Un Bond qui se regarde mais qui n'ajoute que peu à la légende en marche.
    Dick C
    Dick C

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 8 critiques

    3,5
    Publiée le 19 février 2019
    Ah la la Sean Connery revient avec les diamants sont éternels! Le film est assez bon, ce que je retiens surtout c’est la scène de l’ascenseur qui est assez violente et avec un fort suspense. Beaucoup n’ont pas apprécié celui-ci car ils l’ont trouvé trop ennuyeux pour ma part ça n’a pas été mon cas. J’ai également trouvé ça original et assez osé que le méchant du film soit un couple de gay, c’est assez cocasse. Et sans oublier cette James Bond girl qui est assez mauvaise. Tout de même je le recommande
    Lepouceducoin
    Lepouceducoin

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 569 critiques

    2,5
    Publiée le 6 janvier 2018
    Encore un James Bond assez moyen malheureusement. Et même Sean Connery semble moins incarner le rôle. L'histoire est assez originale avec le revenant Blofeld (joué par Charles Gray cette fois) qui veut détruire Washington à l'aide d'un énorme laser confectionné avec des diamants. Certes, on voyage encore dans cet opus en passant par Amsterdam, Londres ou encore Las Vegas (et le Golden Nuggets) mais beaucoup trop de choses sont moyennes dans ce film. En effet, toutes les explosions sont ridicules, les adversaires de Bond sont tous plus mauvais les uns que les autres (notamment les flics de Las Vegas ou les compères pathétiques M. Wint et M. Kidd), et enfin tout semble beaucoup trop simple pour l'agent 007 ( spoiler: quand il est coincé dans le pipeline, la fuite sur 2 roues en voiture ou encore quand on le met dans un placard avec une issue évidente dans la plate-forme pétrolière ). A noter un étranglement avec un soutif ou encore une femme qui s'appelle Abondance Delaqueue ! (en français dans le texte)...Certainement le moins bon épisode avec le grand Sean pour sa dernière...
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 50 critiques

    3,0
    Publiée le 9 décembre 2017
    Dans son dernier souffle, cet opus discutable, pour le retour de Sean Connery, permet néanmoins à l'espion de ressurgir des bas-fonds de l'ennui. Un James bond à prendre avec beaucoup d'humour. 3/5
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 49 critiques

    3,5
    Publiée le 17 novembre 2017
    "Les diamants sont éternels est plutôt un bon film, bien qu'il ne soit pas vraiment à la hauteur des 4 épisodes précédents (depuis Goldfinger donc). Il est plutôt bien construit, il n'y a rien à redire là-dessus, mais au niveau de l'histoire, je trouve que c'est vraiment répétitif et c'est ce que je regrette le plus par rapport au potentiel qu'offrait la fin d'Au service secret de Sa Majesté. Donc, ça reste un bon film, mais je pense qu'il passe quand même à côté d'une grande partie de son potentiel." Critique complète sur cineomax.over-blog.com
    Fabien S.
    Fabien S.

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 203 critiques

    5,0
    Publiée le 9 novembre 2017
    Un chef d'oeuvre. Un très bon film d'espionnage. Sean Connery incarne brillamment James Bond. De très bons gadgets et de très belles femmes. Un Blofeld malchavelique et intelligent.
    Ywan Cwper
    Ywan Cwper

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 10 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2017
    Après le tempêtueux passage de George Lazenby dans la peau de Bond, Connery revient sur un pont d'or, par ailleurs une des raisons pour lesquelles il ne reviendra pas jouer dans la série - mis à part pour le controversé Jamais plus jamais en 1983. Il va nous réintroduire dans la série à une époque où elle s'était faite oublier, peinant à renouer avec ses gadgets mais sans pudeur encore sur les démonstrations technologiques expérimentales : motos des sables, sous-marins de poche... Et dans une volonté d'amadouer les Américains après le flop d'Au service secret de sa majesté, on n'oublie pas la référence impossible à rater sur la falsification du premier pas sur la Lune : les protagonistes arpentent allègrement un faux plateau qui en représente le supposé tournage. Pour la première fois dans la série, la "Bond girl" est Américaine. Sans oublier la déjà flambante et flamboyante Las Vegas qui sert de décor à des courses-poursuites pas mal bidouillées. Le tout non sans un esprit revanchard des Britanniques qui viennent ajouter avec bon goût le grain de sel de leur autodérision, sain contrepoids qui fait passer la pilule d'une post-synchronisation et d'effets spéciaux indécrottables de médiocrité. septiemeartetdemi.com
    James Bond59
    James Bond59

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 14 octobre 2017
    Comparativement à ses prédécesseurs, ce 7ème James Bond joue beaucoup plus sur la carte de la fantaisie et de l'humour absurde. Sean Connery, pour le plus grand plaisir des fans, revient officiellement au sein de la franchise pour la dernière fois dans le rôle du plus célèbre espion de la planète après l'unique interprétation de George Lazemby dans "Au service secret de sa majesté" qui n'avait pas totalement convaincu les producteurs et le public. Bien que Sean Connery ai prit un petit coup de vieux depuis son départ après "On ne vit que deux fois", son interprétation dans le rôle de 007 de mon point de vue reste toujours aussi satisfaisante. Son charisme et son humour so british n'a pas bougé d'un poil. Guy Hamilton revient lui aussi aux commande ce nouvel opus après avoir signé le plus mythique des épisodes de la série, l'incontournable "Goldfinger". Jill St John, n'est quand à elle pas la plus belle James Bond girl de la série, ni la plus intéressante bien qu'elle soit plutôt sympathique. Charles Gray n'est quand à lui pas la meilleure incarnation de Blofed à l'écran même s'il s'approprie assez bien le rôle. En générale, tous les ingrédients d'un James Bond sont bel et bien là (de l'humour, de l'action, de la séduction, de l'espionnage, des paysages de rêves, des décors extravagants..). Les scènes d'actions sont un peu moins nombreuses que dans d'autres épisodes, mais la plupart sont toujours aussi bien réalisées et souvent surprenantes (la superbe bagarre dans l'ascenseur, la poursuite hilarante en buggy lunaire ou la bonne bataille finale sur la plateforme pétrolière). Le générique de Maurice Binder demeure toujours très inspiré et la très bonne chanson de Shirley Bassey est une des meilleurs de la série. Hormis quelques idées un peu grosses au premier abord et un ton bien plus poussé et parfois même à la limite du parodique, "Les Diamants sont éternels" fait partis de la liste des très bons James Bond, voir même des meilleurs de la série.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 301 critiques

    2,5
    Publiée le 26 novembre 2017
    Metteur en scène du génialissime « Goldfinger », Guy Hamilton entame, avec ce 7ème opus, une série de trois missions successives de plus en plus mineures pour le matricule 007. D’Amsterdam à Las Vegas, le célèbre agent du MI6 traque une fois de plus Blofeld, incarné par un bon Charles Gray. Action, humour et cynisme même sont au rendez-vous mais rien n’enflamme véritablement l’écran. Divertissant "à la manière d’un James Bond", « les Diamants sont Eternels » est donc un retour en demi-teinte pour Sean Connery pour un plaisir de fan quelque peu bafoué pour le coup.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 40 critiques

    3,0
    Publiée le 29 mai 2017
    C'est pour moi le James Bond le moins réussi avec Sean Connery quoique faisant un peu oublier le résultat en partie décevant qu'avait été Au service secret de sa Majesté. Le film traîne avec une première partie monotone (tout en se rattrapant avec une seconde partie plus mouvementée). Blofeld n'est pas assez charismatique et menaçant. Certaines scènes frôlent le ridicule comme cette scène de poursuite avec un engin lunaire. Mais le pire demeure quand même Jill. Cette James Bond girl n'est ni attachante, ni même vraiment séduisante (enfin, peut-être est-ce à cause du fait que je préfère les filles aux cheveux longs). En plus, je crois qu'il s'agit d'une des James Bond Girls les plus idiotes qu'on ait vu dans la série. Mais au moins, les scènes de combat sont cools, le scénario sympa et Sean Connery correct. Et le couple de tueurs homosexuels, Mr Wint et Mr Kidd, s'oublie difficilement (dans le bon sens du terme). Un film relativement drôle et sympa à voir quoique loin d'égaler les précédents volets avec Connery.
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 41 critiques

    2,0
    Publiée le 11 mars 2017
    Les Diamants sont Éternels est un film pas mal, mais à mes yeux un des moins bons James Bond de la saga. Sean Connery est évidemment parfait en James Bond, rôle qu'il habite à la perfection. Son élégance, son humour et son flegme britannique marche à merveille. Jill St John est un James Bond girl très crédible. Charles Gray est très bon en Blofeld. Bref, le casting, à quelques exceptions près, est plutôt réussi. Par contre, le problème vient de l'humour, mal dosé qui rend les personnages plus ridicule que comique. À commencer par les personnages de Wint et Kidd, tellement caricaturaux en méchants avec un rire de sadique qui sonne tellement faux. spoiler: Même leur mort est consternante. Sans blague, brûlé au barbecue et éjecté d'un bateau avec une bombe entre les testicules, c'est une mort indigne pour des antagonistes de premier rang dans un film James Bond. Et je ne parle de la mort du double de Blofeld, tué parce qu'on lui a envoyé un chat dans la figure !!! Qu'est-ce que c'est que cette blague ? Je veux bien croire que le film cherche à adopter un ton léger, mais il y a des limites. Au-delà, de ce choix de tonalité très contestable, le reste est tout à fait digne d'un James Bond de l'ère Sean Connery. Les scènes d'action, si elles ont un pris un petit coup de vieux avec tout ce temps, restent de bonne facture et sont divertissantes. Diamonds Are Forever, chanté par Shirley Bassey, figure incontestablement parmi les meilleures chansons de James Bond. Comme tout James Bond, le film se regarde, mais si vous êtes un fan de la saga, c'est sans doute un de ceux qui vous décevra le plus.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    2,5
    Publiée le 13 février 2017
    Ah les bons vieux James Bond où un coup de pied dans le bras te sèche un homme lorsqu'il n'est pas évanoui après une chute d'un mètre de haut... Certains films de la franchise 007 ont assez mal vieilli, surtout en ce qui concerne les scènes de bagarres ou encore les dénouements à la con qui rendent la chose "légèrement" ringarde. Le style de l'époque est bien à sa place, James Bond se sort de nombreuses situations dangereuses par des techniques improbables et ridicules, et quand bien même celles-ci pourraient paraître crédibles, c'est la réalisation qui rendra la chose douteuse, mais c'est aussi cet aspect qui rendait ces anciens James Bond charmants. Et malgré le fait que l'on connaisse parfaitement la recette, chaque opus de cette franchise peut faire son petit effet en nous présentant, des environnements, des situations et des idées (même si certaines seront foireuses) bien différentes dans chaque enquête, avec toujours quelques passages ridicules, dont certains seront alimentés de punchlines. Hormis cela, Sean Connery a toujours la classe dans ce rôle qui lui va comme un gant. Les diamants sont éternels, le film pas vraiment, mais Sean Connery dans le costume de Bond le restera sans conteste.
    Damien V.
    Damien V.

    Suivre son activité 1 abonné

    3,5
    Publiée le 1 janvier 2017
    Il est de retour ! Après un bref passage de George Lazenby dans la peau de notre Agent Double Zéro, Sean Connery est de retour. Un peu vieillissant mais il est bel et bien de retour. Personnellement, je le trouve toujours très bon dans ce rôle. Le film est assez bon de manière générale. On retrouve Blofeld qui détourne des diamants d'Afrique du Sud, afin de mettre en place un satellite capable d'anéantir toutes les forces armées du globe. Le film m'a tenu en haleine tout du long, sans jamais trop trainer en longueur... Par contre, et c'est un point qui m'a beaucoup perturbé pendant le film : on change complètement d'aspect physique pour notre ami Ernst Blofeld... qui plus est, c'est Charles Gray qui joue le personnage. Le même Charles Gray qui tenait le rôle de Mr. Henderson, le contact de James Bond, 2 films avant, dans "On ne vit que deux fois"... Vraiment pas terrible comme changement !! "Détail" qui peut paraître succin, mais qui perturbe... Bon film dans l'ensemble : 3,5/5 =).
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 2 421 critiques

    1,5
    Publiée le 1 janvier 2017
    Quelques scènes spectaculaires, une sympathique BO de John Barry et la présence de deux belles James Bond Girls (Jill-Saint John et Lana Wood) ne sauve pas cette septième aventure du célèbre agent secret. Le déroulement de l'intrigue est ultra prévisible, les trucages ne sont pas réussis, la réalisation bien peu séduisante et Sean Connery fait ici une interprétation bien fade. "Les diamants sont éternels" est donc pour l'un des plus mauvais opus de la saga.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top