Notez des films
Mon AlloCiné
    Bad Lieutenant
    note moyenne
    3,5
    2142 notes dont 241 critiques
    répartition des 241 critiques par note
    66 critiques
    53 critiques
    46 critiques
    37 critiques
    23 critiques
    16 critiques
    Votre avis sur Bad Lieutenant ?

    241 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1615 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mai 2013
    Jusqu'à quel point un flic peut-il être le tèmoin de viols, d'actes de torture et de meurtres sans que sa conception du pèchè en soit affectèe ? Camè, ripoux, joueur, et dèpravè, le "Bad Lieutenant", jouè de façon halucinèe par Harvey Keitel, dèpouille les cadavres, braque les dealers et escroque ses collègues pour se refaire dans ses paris! Avec ce film coup de poing qui fait sans cesse rèfèrence au sacrifice christique, Abel Ferrara continue son exploration dètonante des bas-fonds new-yorkais et filme un Harvey Keitel complètement barge et pourri jusqu'à l'os, dans une descente aux enfers où le cinèaste y ajoute des fulgurations inouïes! Une oeuvre dèglinguèe, violente et crasseuse, qui prend aux tripes avec des personnages d'une noirceur absolue qui partent à la dèrive entre alcool, drogue et masturbation! Un vèritable choc...
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    5,0
    Publiée le 17 octobre 2008
    Un film magnifique dans lequel Harvey Keitel excelle en flic ripoux. Bad Lieutenant devient très vite passionnant car c'est un film nuancé : LT n'est pas une simple ordure, c'est avant tout un homme ayant perdu la foi, un homme qui a tourné le dos au Christ quand la vie s'est mis à le détester. Abel Ferrara filme ce personnage comme un homme ordinaire et déchu, bien décidé à appliquer la justice que le malheur lui a inculqué. Plus qu'un sale type, LT est un pauvre type. Harvey Keitel respire l'humilité, sa prestation est magistrale. On pense bien sur à Mean Streets de Scorsese, moins pour l'atmosphère que pour certains thèmes voisins. La chanson Pledging my Love est parfaitement adéquate au film ( je vous laisse écouter les paroles ! ), chanson que l'on retrouve d'ailleurs dans le film de Scorsese. Bad Lieutenant est donc un film aux allures de chef d'oeuvre, une errance urbaine désespérante, amer comme un café noir. Il reste encore à voir ce que va nous offrir Werner Herzog avec le remake... Sublime.
    Video.drome
    Video.drome

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mai 2013
    Peu après son King Of New York, Ferrara revenait avec son Bad Lieutenant, campé par l'excellent Harvey Keitel. Cette proximité de réalisation permet d'autant plus de rapprocher le grand thème de ces deux oeuvres: la rédemption, qu'elle soit celle d'un mafieux repenti ou d'un flic voleur, amoral, drogué. L'un est parrain de la drogue, l'autre se détruit avec. Bien que King of New York se révèle un excellent cru, Bad Lieutenant m'apparaît supérieur; la raison principale en est la mise en scène, très terre-à-terre, brutale, sous bien des aspects quasi-documentaire (pour cause, Ferrara et son équipe eurent souvent recours aux "images volées", en filmant sans aucune autorisation dans les rues de New York). Et c'est justement cet aspect de tournage pris sur le vif qui donne une force au propos. L'histoire, elle, est simple, déjà vue, mais tellement bien gérée et amenée qu'on est ébloui par la maestria de Ferrara ; n'étant pas croyant (contrairement à lui), je n'ai néanmoins pas boudé mon plaisir dans cette confrontation certes manichéenne, mais où les valeurs pures et métaphysiques permettent de mieux détacher les déviances et horreurs humaines contemporaines. Aussi Bad Lieutenant se situe-t-il comme un film clef et une référence en la matière ; film culte, jouant sur les séquences violentes, crues, sordides (de longs plans de shoots à la seringue réels et non simulés, entre autres), il demeure l'un de mes films préférés, tous genres confondus.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 824 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    3,0
    Publiée le 30 septembre 2010
    Adulé par certains, détesté par d'autres : je dois reconnaître que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en regardant ce « Bad Lieutenant » du si controversé Abel Ferrara. Toutefois, c'est rapidement du côté positif que la balance penche tant on ne peut être qu'impressionné par la personnalité que met Ferrara dans sa mise en scène, nous offrant qui plus est l'un des personnages les plus troublants et les plus fiévreux des années 90, magistralement interprété par un Harvey Keitel dans une de ses prestations dont il a le secret. Provocateur, violent et même assez malsain, « Bad Lieutenant » n'y va ainsi pas avec le dos de la cuillère et nous réserve quelques scènes particulièrement marquantes, à l'image de cette hallucinante apparition du Christ lui-même. Mais alors pourquoi Ferrara se perd t-il de la sorte dans la dernière demie-heure, le scénario déjà presque prétexte à une incroyable (et perpétuelle) descente aux Enfers d'un homme ne faisant alors même plus semblant de raconter quelque chose, nous laissant ainsi totalement seuls pour essayer de comprendre les raisonnements (bien tordus, inutile de le préciser) du lieutenant, si bien que la claque promise par la première heure vient (presque) à tomber à l'eau par la faute de ce dernier tiers fort décevant... Reste qu'il n'est pas si courant d'assister à des expériences aussi redoutables que celles proposées par ce « Bad Lieutenant », et c'est pourquoi il n'en demeure pas moins résolument fréquentable, ne serait-ce que pour se faire sa propre opinion.
    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 682 critiques

    2,0
    Publiée le 29 juillet 2018
    Je ne sais pas si je n'ai pas aimé ou pas compris. J'ai cru voir une longue plongée nihiliste et complaisante dans le quotidien d'un flic pourri et constamment défoncé. Le personnage n'évolue quasiment pas, il est détestable dès la première minute et le reste jusqu'au bout. C'est bien filmé, mais si l'intention est de montrer que tout est pourri, je ne vois pas l'intérêt. Ensuite il y a ces allusions de plus en plus nombreuses à la religion, la bonne soeur, l'atmosphère de jugement dernier, le pardon final aux deux violeurs, etc. Je ne suis pas sûr de ce qu'Abel Ferrara veut en faire, mais s'il faut prendre au premier degré le face-à-face hystérique d'Harvey Keitel avec Jésus, et si c'est là que veut en venir le film, je trouve ça encore plus mauvais.
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Publiée le 19 janvier 2009
    J'ai beau réfléchir, je ne parviens pas à le noter. Je mets donc 2 étoiles mais je serai capable de lui en attribuer 4 comme 0. C'est un film unique dans sa conception et son propos. Mais surtout, il m'a transmis une sensation que je n'avais jamais ressenti auparavant : une sorte de malaise sans angoisse. On pourrait l'attribuer à une compassion triste et désespérée. Bizarre... Je n'ai ni aimé ni détesté mais je ne suis pas resté tiède non plus, bien au contraire. Il n'y a pas de scénario au sens propre, l'intrigue étant minimale et les personnages réduits à notre anti-héros. Il est le seul à compter. Pas de véritable mise en scène, Scorsese a déclaré à ce sujet (il admire énormément le film et le cite souvent en référence) que Ferrara dans "Bad Lieutenant" n'avait pas de style et qu'il n'en avait pas besoin. La musique est pratiquement absente, tout comme les dialogues par instants. La souffrance n'a pas besoin d'être exprimée par les mots. Le montage en est réduit au strict minimum, juste présent pour opérer des ruptures de ton. Le sang n'apparaît pas, le sexe est suggéré plutôt que montré, ce qui contribue à distiller une violence psychologique immense, jamais égalée à ma connaissance. Tout est paradoxal, on ne sait jamais où Ferrara va aller mais on comprend ses décisions. C'est une descente aux enfers, la joie n'existe pas, la défonce est légion, tout n'est qu'une jungle animale, jamais d'humanité. C'est la première fois que c'est osé de cette manière, même "Taxi Driver" n'avait pas été aussi loin dans cette représentation. Harvey Keitel a trouvé le rôle de sa vie, il est extraordinaire de réalisme, point barre. Certaines séquences donnent un peu de poésie au film, mais d'autres sont là pour le faire retomber dans le malsain à la limite du supportable. La confrontation directe avec l'esprit est là. Il n'y a pas à critiquer "Bad Lieutenant". Il faut le voir et le ressentir. Quelque soient les avis, ils seront juste et faux à la fois. Comment rester insensible ?
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    5,0
    Publiée le 14 avril 2012
    Ce film est un crachat rageur envoyé à la face d'une société moralisatrice et bien-pensante. Outrancier à l'extrême "Bad Lieutenant" est une descente aux enfers sublime et troublante avec un Harvey Keitel immense dans ce rôle autodestructeur. Unique
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 575 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,0
    Publiée le 18 août 2009
    le "Bad Lieutenant" de Abel Ferrara a plus que marqué les esprits en 1992.Il faut dire qu'on a rarement vu polar aussi glauque,pessimiste et désespéré.Harvey Keitel,de tous les plans,joue le rôle d'un lieutenant pourri,se shootant en permanence,se vautrant dans une luxure d'égout(la scène de la branlette mimée fait froid dans le dos)et parieur à perte.Un mec perdu dans un New York crade.Un mec qui cumule tous les vices,et veut racheter ses pêchés,donc sa rédemption,en retrouvant les violeurs d'une jeune nonne.La proximité de son enquête avec l'Eglise Catholique le confronte à ses vieux démons,ceux qui le suivent au quotidien.Culpabilité et rédemption.Un cocktail asséné de force par un Abel Ferrara bien trop démonstratif.Multipliant les scènes choquantes,il n'éveille que dégout chez le spectateur,et aucunement la compassion.Cet anti-héros hérissant les poils est toutefois incarné de chair et de sang par un Harvey Keitel monstrueux de présence physique,poussant son râle à une issue forcément tragique.Lourd de signification métaphorique.Mais le style de Ferrara abrupt,amateur et maladroit me laisse sur la paille.De même que la violence stylisée me paraît gratuite.Cependant,l'image finale s'imprimera profondément dans les esprits.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 498 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    3,0
    Publiée le 28 janvier 2015
    Sûrement le film le plus connu d'Abel Ferrara, "Bad Lieutenant" est une plongée brute dans le quotidien d'un lieutenant de police qui enquête sur l'agression et le viol d'une nonne. A travers le prétexte de l'enquête (infiniment mince dans le film), Ferrara en profite pour offrir à son personnage criblé de dettes, corrompu, pervers et accro à la drogue, un chemin vers la rédemption. Sur un scénario dont l'histoire ne tient pas à grand chose, Harvey Keitel livre ici l'une des meilleures prestations de sa carrière, se montrant impliqué dans son rôle d'ordure dont les lamentations sont déchirantes. Osé et choquant (la scène dans laquelle le lieutenant arrête deux jeunes femmes en voiture), le film a pourtant quelque chose de très beau dans sa démarche, celle d'une rédemption à priori impossible. Doué quand il s'agit de révéler les faiblesses de véritables ordures, Ferrara ne manque pas de nous offrir l'un de ses meilleurs films même si on lui préfèrera "Nos Funérailles" ou "Go Go Tales", plus classiques.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,5
    Publiée le 25 juillet 2010
    Abel Ferrara utilise tout son génie pour mêler les mondes de la police et de la religion en leur donnant à chacun une vision détournée vers un fatalisme effrayant. Pour illustrer ceci il nous fait suivre la descente aux enfers d’un personnage de flic ripoux au cœur d’un univers urbain sombre et baroque (au point d'en devenir mystique...) superbement mis en image, tout en accumulant des scènes de défonce parmi les plus impressionnantes du 7ème art. Tout cela fait de ce film l’un des polars noirs les plus déjantés jamais réalisés et donc à ne pas rater sous aucun prétexte!
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 401 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    4,0
    Publiée le 30 mars 2010
    Œuvre emblématique au sein d’une filmographie déjà culte et respectée, après L'Ange de la vengeance (1982) & The King of New York (1990), Abel Ferrara dépeint au vitriol les aléas d’un flic pas comme les autres, sous perfusion constante de coke, d’héroïne et cumulant les dettes, il décide d’enquêter sur une affaire de viol (concernant une nonne) afin d’oublier son addiction aux paris et aux jeux d’argent. Mais sa quête va s’avérer bien plus dangereuse qu’il ne l’aurait imaginé. Seul Abel Ferrara pouvait réaliser une oeuvre aussi glauque et amorale, politiquement incorrecte et corrosive, Bad Lieutenant (1993) est criant de réalisme, grâce à une mise en scène pointilleuse et surtout, une interprétation qui laisse de marbre. Harvey Keitel en pleine descente aux enfers est tout bonnement saisissant, un rôle qui aura d’ailleurs marqué à jamais sa carrière d’acteur. Plus de quinze ans après, le cinéaste Allemand Werner Herzog a réalisé Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans (2010), que l’on se rassure, il ne s’agit en aucun cas d’un remake, d’un reboot, d’un prequel ou d’une quelconque suite, très loin de l’ambiance christique & pieuse présente dans le film d’Abel Ferrara, le cinéaste a simplement réalisé une toute autre histoire, en reprenant simplement le personnage central dans une toute autre histoire.
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 1 351 critiques

    4,0
    Publiée le 12 décembre 2014
    "Bad Lieutenant" est l'histoire de deux matchs: la finale du championnat de baseball entre les Mets de N.Y et les Dodgers de L.A et le combat d'un flic qui cherche la rédemption tout au long de sa descente aux enfers. Les deux sont liés dans un rapport de cause à effet et sont le centre des tensions apparentes: l'argent et la mort. Au milieu, ce flic pourri (Harvey Keitel intense) coincé entre ces deux extrémités, tentant de gagner l'un mais lentement attiré par l'autre. Le film tient ses promesses jusqu'à un final trop écrit qui manque de nous bouleverser. Sans retenue, Ferrara livre un film radical, froid et quelques images malades qui n'ont pas fini de nous hanter.
    Truman.
    Truman.

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,5
    Publiée le 6 avril 2013
    Bad Lieutenant est un film percutant dans une ambiance sombre et malsaine avec un flic pourrit qui se drogue , boit et a une addiction au jeu qui va le mener dans une véritable descente au enfer . Harvey Keitel interprète probablement l'un de ses plus grand rôle ici . Pas spécialement violent mais dur par moment ( les scène ou il se drogue et se met dans des états pas possible , la scène avec les deux adolescente dans la voiture ) . Ici la drogue n'est pas montré de façon agréable mais de façon réaliste , elle mène a la déchéance la plus totale et montre une vraie descente au enfer , un film donc a voir au moins une fois !
    GabbaGabbaHey
    GabbaGabbaHey

    Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 583 critiques

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2010
    Un chef d'oeuvre incontournable de la filmographie d'Abel Ferrara ! L'histoire intensément saisissante d'un flic drogué, victime d'un tas d'addictions, a l'hygiène de vie douteuse et aux habitudes pas tres catholiques... Qui va s'attirer de sacrés ennuis, et va finalement décider de venger le viol d'une bonne sœur, pour se mettre sur la voie du pardon, du changement... Un film tres cru, violent et sombre, mais également tres optimiste et émouvant. Entre les scènes dans lesquelles le "Bad Lieutenant" (brillamment interprété par Harvey Keitel) se laisse envahir par ses pulsions, ses dépendances, (scènes qui nous mettent aussi mal a l'aise que lui, notamment sa marquante rencontre avec les deux jeunes filles qui roulaient sans permis...), et les scènes plus calmes, d'une grande sincérité et d'une grande beauté... Un film riche en émotions et en action, qui prend d'autant plus de force grâce a la mise en scène de Abel Ferrara qui est juste parfaite.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    2,5
    Publiée le 17 juin 2008
    Film coup de poing, très sombre, sur la descente aux enfers d'un homme. Harvey Keitel est excellent dans ce rôle. De nombreux passages sont osés. Mais ce n'est pas là que réside le défaut du film. Les moments creux m'ont semblé trop nombreux, bien qu'ils aient un but et que j'en ai conscience. De même, le malaise du héros contamine le spectateur, oui c'est super bien fait de la part du réalisateur mais cela compromet le plaisir de regarder le film.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top