La Cité de Dieu
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,2 pour 12 464 notes dont 571 critiques  | 
  • 316 critiques     55%
  • 174 critiques     31%
  • 31 critiques     5%
  • 24 critiques     4%
  • 14 critiques     2%
  • 11 critiques     2%

571 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
g0urAngA

24 abonnés | Lire ses 1684 critiques |

   3.5 - Bien

Le réalisateur maîtrise parfaitement son sujet bien que son film ressemble parfois à un clip vidéo (zoom, accéléré, ralentis...). Mais ça ne dessert pas le film, au contraire ! L'histoire est vraiment terrible et comme il s'agit qui plus est, d'événements qui se sont réellement passés et qui continuent probablement d'exister, le film est d'autant plus marquant ! Un bon film autant dans la forme que dans le fond !

Kane Arius

18 abonnés | Lire ses 151 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

La preuve ultime qu'un film peut être un parfait chef-d'oeuvre de mise en scène sans pour autant se regarder filmer une seule seconde, et c'est à ça que l'ont reconnait un grand film. Fernando Meirelles a désormais une bien lourde responsabilité sur les épaules pour son futur cinématographique après nous avoir pondu un tel chef-d'oeuvre.


Santu2b

67 abonnés | Lire ses 872 critiques |

   3 - Pas mal

Après quelques films réalisés dans son pays natal, Fernando Meirelles explose à la face du monde avc "Cidades de Deus", plongée infernale au coeur des favelas brésiliens de la fin des années 1960 au milieu des années 1970. Lorgnant moins du côté du faux documentaire que de la fiction caméra à l'épaule, le cinéaste choisit la forme clippesque, faite de ralentis et de couleurs parfois criardes, pour magnifier ces abysses. Ce choix aurait pu s'avérer couteux pour lui mais il parvient néanmoins à éviter les écueils, bénéficiant surtout d'un bon scénario de Paulo Lins et Bráulio Mantovani, dont les personnages profonds. Sous leurs plumes, "Cidades de Deus" s'élève à la hauteur de témoignage puissant, réalisé à la manière d'un cycle sans fin dont on ne peut sortir que désespéré. Pas le film coup de poing annoncé car la réalisation n'est pas exceptionnelle non plus, mais une intrigue solide et passionnante qui à elle seule constitue le principal pivot du film.

StoRmEy

2 abonnés | Lire ses 15 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Franchement, je pense que je viens de regarder le meilleur film non américain de toute ma vie, tout simplement. Une épopée passionnante, incroyablement mené ( les plans sont d'une précision bluffante, et cela tout le long) avec des personnages attachants joués par des acteurs... Disons quasi inconnus du grand public , mais parfaitement convaincants, ajoutez à cela le fait que c'est totalement une histoire vraie et la violence omniprésente et oppressante ( n'importe qui peut se faire flinguer à n'importe quel moment et n'importe où, si on veut résumer) qui montre que le reà a puisé convenablement dans l'oeuvre de Tarantino... Sans en abuser , et pour finir une réalité cruelle montrant une cité déchirée, des enfants soldats et des citoyens vivant dans la terreur... Le tout superbement retranscrit. Cette petite perle ne vous laissera pas indiffèrent et vous motivera probablement à vous tourner vers d'autres films étrangers de cette envergure ... Dans mon cas je ne connais pas d'autre film portugais de cette acabit bien que le film Raid (Corée du sud) représente bien le film non US qui remplit tout à fait ses promesses et même plus. À voir sans hésiter, de plus 2 h, en comparant certaines productions actuelles , c'est vraiment peu, mais suffisant pour raconter une histoire, la faire vivre et nous transporter dans les favelas pendant ce laps de temps réduit.

Qūęntįn W.

11 abonnés | Lire sa critique |

   5 - Chef d'oeuvre

L'éloge de la violence a l'etat pur ! Un film cru , avec un scénario intéressant . On prend plaisir a suivre les différentes histoires qui rythme la vie de la "cité de Dieu" . Certaines scènes choques tout de même : " Spoiler : l’exécution d'un enfant au pistolet non censuré .Un film culte pour moi ! Seul point négatif reste la VF assez " niaise" et qui fait un peu "tache". En résumé : UNE CLAQUE ce film .A voir absolument

vive-le-cine123654789

55 abonnés | Lire ses 598 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film coup de poing génialissime. Une véritable immersion dans la vie des favelas de Rio, où l’on découvre une vie bien différente de celle qu’on nous montre habituellement. Un film profondément réaliste et terriblement intéressant, nous captant dès la première minute et nous relâchant qu’une fois le générique commencé. L’histoire est montée tel un reportage journalistique et c’est là l’immense point fort, puis que le héros veut devenir journaliste. C’est poignant, c’est brutal, c’est terrifiant, c’est dramatique c’est splendide. Un véritable bijou de deux heures qui nous plonge dans une histoire palpitante. Le réalisme avec lequel cette histoire est racontée est sans doute son efficacité première. On découvre des aspects qu’on ne soupçonnerait même pas des favelas, et la vérité à propos d’autres. L’autre point fort du film, c’est son casting : du grand art là aussi. Que ce soit les gamins, terrifiants de naturel, ou les plus grands, impeccables, ça envoie du très très lourd. L’histoire est d’un réalisme saisissant, mais ces acteurs en sont les principaux artisans. Quant au reste, la musique nous plonge immédiatement dans le monde de la favela avec ses sonorités si particulières et les décors sont plus vrais que nature. Quant à la mise en scène, elle participe à créer cette ambiance réaliste et journalistique avec une caméra sur épaule réussissant à transcender son histoire à chaque plan. Ce film est un véritable bijou, une pépite comme on en voit que trop rarement. Sans doute une des plus grosses claques que je me suis prises et un des meilleurs films vus cette année. Un film à voir absolument.

Jean-Charles T.

9 abonnés | Lire ses 9 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Un des meilleurs film qui mêle drogue et pauvreté des années 60 aux années 70 dans une des favélas les plus violente de Rio. Et on suit avec plaisir les deux parcours complètement opposé du futur photographe et du futur maître de la drogue. On passe de l'un à l'autre sans déplaisir, avec beaucoup de passage caméra sur épaule pour le côté documentaire, et plan fixe pour les fusillades et autres scènes flashs, oui parce qu'en 2h30 tout va très vite, pas une once d'ennui. Bref je recommande un des meilleur film qui m'ait amené de voir.

C.d.M

0 abonné | Lire ses 296 critiques |

   4.5 - Excellent

C'est à travers ce genre de film, qu'on sait pourquoi on aime le cinéma. Violent, puissant, déroutant, réaliste, réel... Autant d'adjectifs pour qualifier ce film choc. Si bien interprété, si bien mis en scène que cela est impossible de s'ennuyer. Le talent de Mereilles permet de dénoncer la violence, les trafics et la corruption dans les favelas. Une violence presque jubilatoire... Sublime !

MC4815162342

130 abonnés | Lire ses 1412 critiques |

   4 - Très bien

La Cité de Dieu nous plonge au cœur d'une favela violente où le trafic de drogue règne en maître, au milieu de tout ça nous allons suivre le jeune Buscapé qui rêve d'une seule chose, devenir photographe, durant le film il nous racontera en tant que narrateur le parcours de sa cité, l'évolution de certaines personnes, la plupart en mal, nous allons le suivre tout d'abord dans les années 60 pour finir sur les 70, il nous raconte également le parcours de Ze Pequeno, un petit qui rêvait de devenir le boss dans les années 60 et qui l'est devenu dans les 70, un jeune homme de 18 ans sans cœur qui tue à tout va, qui donne des armes à des gamins de même pas 10 ans et qui vend sa drogue partout dans la favela, enfin pas vraiment partout étant donné qu'il a quelques concurrent qui lui posent problème, enfin bon, Buscapé nous évoque bon nombre de chose qui se sont passés dans sa cité, j'ai cité les plus importantes, l'évolution de Ze Pequeno et de lui même mais le film n'est pas uniquement porté sur eux. Comme écrit sur l'affiche c'est un film coup de poing car il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il est même susceptible de choquer pas mal de monde tellement il est vrai et filmé avec un réalisme plus que bluffant, la mise en scène se révèle de très haute qualité, une immersion cruelle et sans pitié d'une cité oublié par dieu, ça à beau s’appeler la cité de dieu, s'il en existe un il a fermé les yeux sur elle: voles, exécutions, représailles, violes, trafics et j'en passe bien d'autres, cette cité est rongée par le mal mais au cœur de tout ça un jeune veut s'en sortir, il ne veut pas devenir comme les autres, un monstre de haine sans cœur. Plus haut je parlais de scènes choquantes, je pourrais prendre comme exemple celle ou un gamin de même pas 6 ans je pense se fait tirer une balle dans le pied, et pendant qu'il pleure les autres s'éclatent de rire, sans doute une scène qui en remettra plus d'un à sa place. Surtout qu'à la fin, avec une simple phrase on apprend que tout ça est tiré de faits réels, je me doute bien que dans le monde ça arrive à des tas d'endroits mais le voir de ses propres yeux c'est totalement différent que de le lire ou que de le voir 5 minutes aux infos, et cette histoire vraie nous est présentée avec une mise en scène comme je le disais de très haute qualité et sans pitié, la réalisation quant à elle est rapide, violente et très très immersives, pour ce qui est du scénario il est construit à merveille et vraiment passionnant, une plongé aux enfers saisissante portée par un casting inconnu et pourtant exceptionnel, pas une faute, rien, de l'excellent boulot, et puis les décors sont parfaits, je ne peux rien dire d'autre là dessus, un travail impressionnant vraiment soigné, ah oui et la bande son propose quelques morceaux plus qu'extra et local. En bref, un film coup de poing, c'est le moins qu'on puisse dire.

Docteur Jivago

128 abonnés | Lire ses 1196 critiques |

   4.5 - Excellent

Collection "Tentations par mes éclaireurs" : JimBo Lebowski Rio de Janeiro, années 1960 : La pauvreté, le trafic de drogue, la violence, les guerres urbaines règnent dans une des banlieues appelée "La cité de Dieu". "Fusée" est un gamin qui a vécu dans cette banlieue et il nous la raconte. Fernando Meirelles, pour son troisième long-métrage, braque sa caméra au plus près des protagonistes. Il met en scène une banlieue où la pauvreté sévit et la violence et le crime font partis intégrante de la vie et ce à travers un narrateur (qui nous livre ses pensées à l'aide d'une voix-off) qui a vu l'évolution de ce quartier sur deux décennies. Un narrateur qui se retrouve très vite au milieu de cette violence mais qui arrive à ne pas en être un protagoniste. Rêvant d'une vie meilleure et surtout rêvant d'être journaliste, il pose son regard sur plusieurs personnages et notamment un caïd qui rentre dans le "métier" très jeune avant de régner violemment sur le quartier. Les histoires sont habilement liées, notamment grâce à un montage efficace et maîtrisé et ont toutes pour point commun "Fusée" qui nous les présente. Très bien rythmé, le cinéaste brésilien nous fait emmène littéralement dans ce quartier et nous fait vivre ces destins au plus près des protagonistes. Usant de plusieurs effets de styles et de mouvements de caméra rapide, il retranscrit très bien toute la violence de ce quartier. On ressent le soucis de réalisme de la part de son auteur et il y arrive, notamment grâce à une reconstitution plus vrais que nature de la vie dans cette banlieue, de dialogues qui sonnent toujours vraie et des acteurs très convaincants. Il met en place une atmosphère lourde et fascinante, à travers un récit qui lui est passionnant et très bien écrit. Meirelles n'hésite pas à user de scènes chocs mais sans pour autant que ça en devienne lourd ou répétitif, mais surtout il nous fait ressentir toute la puissance et l'intensité du récit. On passe par divers sentiments, du dégoûts à des joies, parfois éphémères. Il retranscrit toute la dureté du récit et les conditions dans lesquels grandissent ces gens, tout comme le fait que la violence engendre la violence et peut monter à la tête de n'importe qui. Du cinéma qui prend aux tripes, un film passionnant, dure, bouleversant et intense. Une chronique d'un quartier dans lequel la violence est quotidienne et ancré dans les habitudes, où l'on tire une balle comme on décroche son téléphone.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Cité de Dieu Bande-annonce VO
31 063 vues
La Cité de Dieu Extrait vidéo VO
42 782 vues
La Cité de Dieu Extrait vidéo (2) VO
599 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné