La Cité de Dieu
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   4,2 pour 12 321 notes dont 564 critiques  | 
  • 312 critiques     55%
  • 173 critiques     31%
  • 29 critiques     5%
  • 24 critiques     4%
  • 14 critiques     2%
  • 11 critiques     2%

564 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
C.d.M

0 abonné | Lire ses 265 critiques |

   4.5 - Excellent

C'est à travers ce genre de film, qu'on sait pourquoi on aime le cinéma. Violent, puissant, déroutant, réaliste, réel... Autant d'adjectifs pour qualifier ce film choc. Si bien interprété, si bien mis en scène que cela est impossible de s'ennuyer. Le talent de Mereilles permet de dénoncer la violence, les trafics et la corruption dans les favelas. Une violence presque jubilatoire... Sublime !

MC4815162342

112 abonnés | Lire ses 1361 critiques |

   4 - Très bien

La Cité de Dieu nous plonge au cœur d'une favela violente où le trafic de drogue règne en maître, au milieu de tout ça nous allons suivre le jeune Buscapé qui rêve d'une seule chose, devenir photographe, durant le film il nous racontera en tant que narrateur le parcours de sa cité, l'évolution de certaines personnes, la plupart en mal, nous allons le suivre tout d'abord dans les années 60 pour finir sur les 70, il nous raconte également le parcours de Ze Pequeno, un petit qui rêvait de devenir le boss dans les années 60 et qui l'est devenu dans les 70, un jeune homme de 18 ans sans cœur qui tue à tout va, qui donne des armes à des gamins de même pas 10 ans et qui vend sa drogue partout dans la favela, enfin pas vraiment partout étant donné qu'il a quelques concurrent qui lui posent problème, enfin bon, Buscapé nous évoque bon nombre de chose qui se sont passés dans sa cité, j'ai cité les plus importantes, l'évolution de Ze Pequeno et de lui même mais le film n'est pas uniquement porté sur eux. Comme écrit sur l'affiche c'est un film coup de poing car il n'y va pas avec le dos de la cuillère, il est même susceptible de choquer pas mal de monde tellement il est vrai et filmé avec un réalisme plus que bluffant, la mise en scène se révèle de très haute qualité, une immersion cruelle et sans pitié d'une cité oublié par dieu, ça à beau s’appeler la cité de dieu, s'il en existe un il a fermé les yeux sur elle: voles, exécutions, représailles, violes, trafics et j'en passe bien d'autres, cette cité est rongée par le mal mais au cœur de tout ça un jeune veut s'en sortir, il ne veut pas devenir comme les autres, un monstre de haine sans cœur. Plus haut je parlais de scènes choquantes, je pourrais prendre comme exemple celle ou un gamin de même pas 6 ans je pense se fait tirer une balle dans le pied, et pendant qu'il pleure les autres s'éclatent de rire, sans doute une scène qui en remettra plus d'un à sa place. Surtout qu'à la fin, avec une simple phrase on apprend que tout ça est tiré de faits réels, je me doute bien que dans le monde ça arrive à des tas d'endroits mais le voir de ses propres yeux c'est totalement différent que de le lire ou que de le voir 5 minutes aux infos, et cette histoire vraie nous est présentée avec une mise en scène comme je le disais de très haute qualité et sans pitié, la réalisation quant à elle est rapide, violente et très très immersives, pour ce qui est du scénario il est construit à merveille et vraiment passionnant, une plongé aux enfers saisissante portée par un casting inconnu et pourtant exceptionnel, pas une faute, rien, de l'excellent boulot, et puis les décors sont parfaits, je ne peux rien dire d'autre là dessus, un travail impressionnant vraiment soigné, ah oui et la bande son propose quelques morceaux plus qu'extra et local. En bref, un film coup de poing, c'est le moins qu'on puisse dire.


Docteur Jivago

109 abonnés | Lire ses 1103 critiques |

   4.5 - Excellent

Collection "Tentations par mes éclaireurs" : JimBo Lebowski Rio de Janeiro, années 1960 : La pauvreté, le trafic de drogue, la violence, les guerres urbaines règnent dans une des banlieues appelée "La cité de Dieu". "Fusée" est un gamin qui a vécu dans cette banlieue et il nous la raconte. Fernando Meirelles, pour son troisième long-métrage, braque sa caméra au plus près des protagonistes. Il met en scène une banlieue où la pauvreté sévit et la violence et le crime font partis intégrante de la vie et ce à travers un narrateur (qui nous livre ses pensées à l'aide d'une voix-off) qui a vu l'évolution de ce quartier sur deux décennies. Un narrateur qui se retrouve très vite au milieu de cette violence mais qui arrive à ne pas en être un protagoniste. Rêvant d'une vie meilleure et surtout rêvant d'être journaliste, il pose son regard sur plusieurs personnages et notamment un caïd qui rentre dans le "métier" très jeune avant de régner violemment sur le quartier. Les histoires sont habilement liées, notamment grâce à un montage efficace et maîtrisé et ont toutes pour point commun "Fusée" qui nous les présente. Très bien rythmé, le cinéaste brésilien nous fait emmène littéralement dans ce quartier et nous fait vivre ces destins au plus près des protagonistes. Usant de plusieurs effets de styles et de mouvements de caméra rapide, il retranscrit très bien toute la violence de ce quartier. On ressent le soucis de réalisme de la part de son auteur et il y arrive, notamment grâce à une reconstitution plus vrais que nature de la vie dans cette banlieue, de dialogues qui sonnent toujours vraie et des acteurs très convaincants. Il met en place une atmosphère lourde et fascinante, à travers un récit qui lui est passionnant et très bien écrit. Meirelles n'hésite pas à user de scènes chocs mais sans pour autant que ça en devienne lourd ou répétitif, mais surtout il nous fait ressentir toute la puissance et l'intensité du récit. On passe par divers sentiments, du dégoûts à des joies, parfois éphémères. Il retranscrit toute la dureté du récit et les conditions dans lesquels grandissent ces gens, tout comme le fait que la violence engendre la violence et peut monter à la tête de n'importe qui. Du cinéma qui prend aux tripes, un film passionnant, dure, bouleversant et intense. Une chronique d'un quartier dans lequel la violence est quotidienne et ancré dans les habitudes, où l'on tire une balle comme on décroche son téléphone.

Sonic CD

0 abonné | Lire ses 13 critiques |

   3 - Pas mal

"Un film coup de poing"? Oui et non je dirais. Oui parce que, le film nous montre avec violence la vie d'une favelas au Brésil durant les années 60 et les années 70. Meurtres, vols, trafic de drogue, règlements de compte, guerre des gangs sont le quotidien de cette favelas. Non car, j'ai du mal à comprendre pourquoi durant le film, le narrateur nous parle de ses premiers émois amoureux. Le doublage en VF laisse à désirer et semble peu crédible. Au final, un film traitant d'un sujet intéressant mais qui pour ma part semble avoir été encensé par la critique.

Yasser A.

25 abonnés | Lire ses 23 critiques |

   4.5 - Excellent

Comment ne pas résister a cette affiche, d'un enfant des favelas braquant un flingue sur vous ? Ce film retranscrit, de façon "élégante" et j'insiste, toute la misère et le crime au sein des favélas. Du genre Thriller dramatique, on suit 2 destins séparés : Le premier, fusée, rêve de devenir photographe journaliste et essaye de tout faire pour éviter le crime, alors que son compère, Petit Dé rêve de pouvoir et d'argent, embrasse la voie du grand banditisme dans l'espoir de devenir un grand hors la loi des favelas. Le film commence quand fusée a 11 ans, on les voit grandir, devenir adolescent puis adulte, avec fusée qui raconte l'histoire de façon si unique, de la violence de tous jours, de sa vision et de la vie dans la favelas. La narration tient une place primordiale, il n'y a pas de temps mort, le film a toujours quelque chose a nous raconter et ne deviens jamais lassant. Même si les favelas et le brésil vous intéresse pas tant que ça, regardez ce film, ici c'est une histoire qu'on raconte aux téléspectateurs.

lhomme-grenouille

274 abonnés | Lire ses 2496 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Ouah la claque ! Je suis assez bluffé du rythme, de la patte visuelle et du talent ici exprimé pour permettre cette balade incroyable dans les favelas de Rio. L’univers est riche, l’histoire est crue, mais le propos est puissant. Peu de choses à dire si ce n’est que j’ai ici à faire à un grand chef d’œuvre qui m’est très cher…

http://lhommegrenouille.over-blog.com

Léo Mesguich

12 abonnés | Lire ses 86 critiques |

   4.5 - Excellent

Un excellent film, témoignage exceptionnel des dealers et de la criminalité dans les favelas de Rio. Mais ce film va bien au-delà, il montre comment ces jeunes grandissent, comment ils essayent d'aimer et d'être aimés. Et montre ce que la misère peut faire aux hommes : transformer un petit garçon d'une dizaine d'années en tueur psychopate... Tout cela repose sur le montage qui allie fluidité, narration non linéaire, flash back et surprises en tout genre, tout en restant très compréhensible. Le film, notons le, est aussi à la frontière de plusieurs genres,ce qui le rend très intéressant : film de gangster, histoire de vie et drame, ce qui fait ressentir tout un panel d'émotion au spectateur. Un film important de la décennie 2000, extrêmement bien réalisé et interprété.

Angela Ki La

27 abonnés | Lire ses 587 critiques |

   1.5 - Mauvais

Il n’est pas bon pour filmer des fusillades entre bandes rivales dans une favela, son truc ressemble un film de la blackxploitation à la sauce brésilienne. C’est rythmé et plein d’artifices comme un clip de rap hardcore, ça bouge tout le temps, mais pour le reste, c’est-à-dire du cinéma, je ne vois pas. Ou plutôt je ne vois qu’une complaisance revendiquée par un découpage genre vidéo-clip. Une violence surfaite qui sert de cache-misère, c’est le « je-n’ai-pas-de scénario-et-ça-se-voit », qui me gêne, et des personnages tellement vides que j’ai eut peur. Que se soit le personnage principal, tout le temps en voix-off alors qu’il est tout le temps à l’écran, ou les autres qui n’ont rien à dire à part leur surnoms qu’on nous répète tout le temps. Et ils sont tellement peu intéressants que l’auteur passe de l’un à l’autre, comme on se passe la balle dans un baby-foot en contre-plaqué. La favela sert de décor à peine pittoresque, et on pourrait dire heureusement, car ce gars n’a pas le sens de la mesure, il en fait tout le temps des tonnes. A aucun moment je ne me suis senti concerné par le sort des ses gamins qui apparemment n’ont pas de parents ? Ils sont où ? Et ses voyous qui aiment gaspiller les balles, filmés comme dans un film à gros budget pour vendre le truc. D’ailleurs il fait tout pour que ça ressemble à un blockbuster en reprenant tous les codes. Aucun enjeu, tout dans le visuel et le tape-à-l’œil. Quand on veut tout faire ne même temps, fiction, docu, non, fiction, film d’action, western moderne exotique. Le résultat, une pub pour montrer son savoir-faire. Quant à l’histoire qu’il est censé raconter, elle est tellement fausse, qu’il a fallut que je vois marqué : « inspiré de faits réels », pour y croire. Il a peut-être du talent pour dresser un tableau haut en couleur, mais le sens de la dramaturgie, il ne l’a pas encore.

no_no

3 abonnés | Lire ses 271 critiques |

   4 - Très bien

Il arrive que certains films nous fassent ressentir avant même le premier visionnage cette conviction que l'on s'apprête à voir un film que l'on n'oubliera pas. La Cité de Dieu en fait partie.

hugojiraon

2 abonnés | Lire ses 249 critiques |

   4 - Très bien

Excellent ce film , on peux lui soumettre certaines critiques c'est sur notamment par rapport à la mise en scène qui est un peu bordélique parfois , et également à propos de la violence qui est un peu exagérée surtout dans la dernière partie et donne presque au film un ton limite guignolesque un peu inadequat , mais en ce qui me concerne c'est du pur détail et l'ensemble est passionnant à suivre ; Le sujet des favellas est très intéressant et le film donne envie d'en apprendre d'avantage la-dessus . J'aime bien la voix off , certains trouvent que ce qu'elle raconte n'est pas assez pertinent mais en fait c'est peut-être ça qui fait la force du film , le personnage vit dans un environnement qu'on ne peux pas imaginer en tant que spectateur et il fait preuve d'un détachement qui est crédible du coup , enfin c'est la manière dont j'ai interprété la chose en tout cas ; Un super film quoi qu'il en soit , il plait pour différentes raisons , et il déplaît aussi pas mal à première vue mais j'ai peine à croire qu'il laisse qui que ce soit indifférent

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Cité de Dieu Bande-annonce VO
27 625 vues
La Cité de Dieu Extrait vidéo VO
42 747 vues
La Cité de Dieu Extrait vidéo (2) VO
587 vues
5 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné