Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
note moyenne
3,0
31171 notes dont 3184 critiques
20% (636 critiques)
20% (633 critiques)
7% (217 critiques)
24% (775 critiques)
17% (527 critiques)
12% (396 critiques)
Votre avis sur Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal ?

3184 critiques spectateurs

lhomme-grenouille
lhomme-grenouille

Suivre son activité 1013 abonnés Lire ses 3 056 critiques

3,0
Publiée le 24/05/2008
Nul doute qu'il divisera ce nouvel opus de ce cher Indy tant il cultive les paradoxes. La maestria de la première minute captive mais le reste de l'introduction surprend par sa fadeur et son manque d'imagination. De même, le changement d'époque, ainsi qu'une certaine touche de fantastique semblent apporter un nouveau souffle à l'univers d'Indiana Jones. Pourtant ce qu'ils inspirent au final c'est le sentiment que ce qui faisait l'identité de cette saga s'est évanoui... Enfin, la posture d'un héros usé appuyé de sa tendre progéniture n'apporte finalement rien, si ce n'est parfois de transformer l'ironie caractéristique du personnage en une certaine forme de pathétisme. En tout cas, voilà bien ce qui caractérise ce nouvel épisode : quelques scènes plaisantes qui succèdent à de longues plages d'ennuis, la subtilité qui rivalise avec la grossièreté, et l'émerveillement naïf qui doit sévèrement lutter avec le ridicule. Bref, un spectacle des plus inégaux et au final bien bancal. On n'en sort pas forcément mécontent mais on est comme habité par cette sorte de mélancolie à voir une belle saga connaître, paradoxalement, un sérieux coup d'arrêt alors qu'on cherchait justement à lui donner un second souffle avec cet épisode.
Chris46
Chris46

Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 933 critiques

3,5
Publiée le 01/02/2013
" Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal " Quatrième et dernier volet de la cultissime saga " Indiana Jones " . L'intrigue se déroule en 1957 en pleine guerre froide . Indiana Jones , suite a sa rencontre avec un jeune motard , part sur les traces d'un crâne de cristal qui le mènera il l'espère a la légendaire cité d'or d'akator . Mais des espions russes espèrent également trouver la cité ... Près de 20 ans après le 3e opus Indiana jones faisait son grand retour sur les écrans du monde entier . Alors que vaut ce 4e opus de la saga après 20 ans d'absence sur les écrans . Et ben ce 4e et dernier opus de la saga " Indiana Jones " est pas mal malgré quelques défauts . Harrison Ford malgré son âge avancer ( 20 ans de plus dans la tronche ) incarne toujour merveilleusement bien Indiana Jones . Il est accompagner dans sa nouvelle aventure par shia leboeuf dans le rôle d'un jeune motard un peu tête a claque qu'il incarne plutôt bien et Karen alen de retour dans le rôle de Marion qu'elle incarne toujour a merveille . Sans oublier Kate blanchett dans le rôle d'une espionne russe . Ce 4ème volet contient des qualité et des défaut . Le scénario est assez originale mais un peu déroutant . Il contient de la science fiction et je peu dire que sa déroute un peu la première fois qu'on voit le film . Et sa peu ne pas plaire a tout le monde car la saga Indiana Jones a toujour été une saga réaliste jusqu'à présent avec une légère touche de fantastique . Mais de la science fiction dans Indiana Jones sa peu dérouter . spoiler: voir des petit homme verts en face de Indy sa fait un choc quand même . De plus l'histoire des crânes et de la cité d'akator est un peu dur a comprendre la première fois. Et Indiana Jones ne part pas a la recherche d'un objet mythique comme le graal ou l'arche d'alliance ce qui fait qu'on est un peu moins passionner par sa quête . En plus le fait de situer l'action en pleine guerre froide avec des ennemis russes et un indiana jones grisonnant peut également dérouter surtout en sachant que les autres volet de la saga se déroule dans les années 30 avec des nazis comme ennemis et un indy qui respirait la jeunessse . Moi je trouve que sa permet d'apporter un peu de nouveauté a la saga . La réalisation de Spielberg est moins bonne que sur les opus précédents . Il met dans son film des animaux créer par ordinateur ( marmotte , singe ) ou tu voit que c' est faux . On voit que certains paysages ont été créer sur ordinateur derrière un fond vert c'est trop flagrant et pas réaliste ( nottament lors de la course poursuite dans la jungle ) . L'utilisation de ses technique numérique nuit un peu au film . Sans oublier de parler de scènes vraiment exagérer qui enlève pas mal de credibiliter et de réalisme au film comme la scène spoiler: ou Indy se cache dans un frigo et survit a une explosion nucléaire . On note également quelques longueurs par moments . Malgré tout ce 4ème opus est très divertissant . Il contient toujour son lot d'humour , d'aventure et d'action .le film contient son lot de belles scènes spectaculaire( la course poursuite dans la jungle amazonienne , la course poursuite dans la zone 51 , la course poursuite entre la moto et la voiture ... ) , de scenes droles ( la scene avec le serpent geant ) et de répliques hilarante ( attrape le " câble " ) . De plus les décors sont assez réussit nottament les décors donnant vie a la cité d'akator . La reconstitution des années 50 est bien faite grâce a de beau décors et costumes . Le film est tres depaysant grace aux nombreuses escales de indy a travers le monde nottament au perou et en amerique du sud ou les paysages sont tres beau .sans oublier la musique de jonh williams toujour aussi culte . Sûrement le moins bon film d'Indiana Jones à cause de quelques defauts mais sa reste un bon film d'aventure divertissant . Le film connu un beau succès au box office , avec un score certe moins important que les 3 premiers opus à cause des defauts du film qui ont divisé le public mais tout de même élevé ( plus de 4 millions d'entrées en France ) .
hermes07
hermes07

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 42 critiques

2,0
Publiée le 17/03/2012
"Indiana Jones 4, où, comment pourrir une saga géniale." Déjà, l'idée d'en refaire un quatrième vingt ans plus tard, c'était plutôt risqué. Bref, juste un conseil Messieurs Steven Spielberg (réalisateur) et Georges Lucas (scénariste) : "Arrêtez le massacre et n'en faîtes pas un cinquième. Par pitié !!!". Pourtant, les trentes premières minutes semblaient assez sympas, mis à part la fameuse scène du frigo transformé en abri atomique de fortune. Bon, ok...c'est gros, trés gros même, mais bon passons. Ca serait peut-être même passé si le film n'avait pas été ponctué de ses scènes aussi pourries qu'inutiles. Lesquelles???? Eh bien,tout d'abord la scène de poursuite en moto avec les agents du KGB......plutôt bof, voir trés moyenne...et puis, par la suite, il aurait pu la laisser aux USA sa moto Shia Lebeauf. Qu'est ce qu'il va faire dans la toundra péruvienne avec sa bécane???? Ensuite viens la scène du cimetierre avec les "machucambos" maquillés comme pour halloween, qui tirent des fléchettes empoisonnées.....Minable. On y crois pas du tout. Viens la fameuse poursuite dans la jungle péruvienne avec les véhicules amphibies ( avec un combat d'escrime véhiculé, si, si, je vous jure !?!?! ).....ce serait à la limite du nanar si le budget FX navait pas été aussi énorme. On continue dans la finesse scénaristique avec cette scène "à la tarzan", avec Shia Lebeauf se déplaçant de liane en liane, en compagnie d' une colonie de singe....?!?!?! ( Putain Georges, mais t'as le même dealer que JCVD ou quoi ???). Si je n'avais pas regardé le prix de mon ticket, je serai déjà partis de la salle. La scène des fourmis rouges......HELP, mais que c'était laid. Les trois cascades?!?!(sniiif, je pleurais la franchise "indiana jones" qui se mourrait devant moi). La cité d'Akhator avec les pigmés, cousins des "machucambos", qui se réveillent 500 ans plus tard......What's the F***??? Et enfin le clou du film, les extraterrestres qui s'envolent en soucoupe vers d'autres dimensions (Georges, je te hais).....pas besoin d'en rajouter. A l'arrivée du générique de fin, il me tardait de prendre un peu l'air pour digérer cet infâme outrage cinématographique faîtes à une trilogie excellente. Par ailleurs, je salue la mémoire d'Indiana Jones qui, de par la maltraitance de ses pères, a succombé suite à une indigestion de scénario. R.I.P.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1390 abonnés Lire ses 10 097 critiques

5,0
Publiée le 16/06/2008
Le plus dèroutant des Indiana Jones! il avait dèja trouvè l'Arche perdue, dètèrrè le Temple maudit et la dernière fois qu'on l'avait aperçu, il chevauchait vers le soleil couchant après avoir dècouvert le Graal! Ficelè à l'ancienne "Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull" est surtout diffèrent des trois autres opus et reste avant tout un pur divertissement pop corn! On en prend plein les yeux durant 2 heures: cascades, bombe nuclèaire avec l'utilisation d'un frigo comme abri anti atomique, course poursuite en moto, poursuite incroyable à travers la forêt amazonienne, dans les rapides, dans une mystérieuse citè perdue...dans des dècors souvent splendides qui invitent à l'èvasion! Passage du temps marquè par une dèbauche de clins d'oeil et de rèfèrences à l'actualitè de l'èpoque, au cinèma des 50's mais qui èvoque surtout la sèrie des Indiana Jones de l'Arche perdue entreposèe dans sa caisse à la photo de papa Jones-Connery! Bref 118 minutes de projection où l'on ne s'ennuie pas une seule seconde! On retrouve ègalement l'humour à toute èpreuve d'Indiana avec un Harrison Ford toujours en pleine forme, la belle Karen Allen alias Marion Ravenhood et des scènes de baston toujours aussi dèlirantes! La vrai surprise du mètrage, c'est le jeune Shia Laboeuf, parfait et très à l'aise, où sa première scène renvoie au charme lègendaire de Marlon Brando dans le mythique "The Wild One". Le scènario de "Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull" se tient avec la mythologie des grands anciens respectèe et même magnifièe! Evidemmment les crânes seront aussi l'objet de convoitise de vilains soviètiques avec une Cate Blanchett en Irina Spalko qui cabotine gènialement à souhait! De plus, cette quatrième aventure requiert les services des gèoglyphes de Nazca, au Pèrou et les amateurs d'ufologie auront compris que le royaume du temple de cristal est le leur! Dècidèment Steven Spielberg est vraiment le roi du divertissement! On notera pour finir l'excellente bande son de l'inègalable John Williams...
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 1 362 critiques

4,5
Publiée le 20/03/2014
Prés de 20 ans après sa dernière croisade, le célèbre aventurier créer par le grand Spielberg fais un come back on ne peut plus inattendue. Un nouveau cocktail explosif riche en rebondissements, une nouvelle histoire dans la chronologie des précédents volets où les extra-terrestres prennent la relève sur les nazis. Des effets spéciaux et de l'action de grande qualité, très proche des aventures de Benjamin Gates avec Nicolas Cage. Chaque scène s'enchainant en rythme effréné, rassemble tout le potentiel créatif du réalisateur: entre le duel à l'épée sur deux véhicules en marche, les fourmilles rouges mutantes, les énigmes en tout genre et bien évidemment le mythe des fameux crânes de cristal épluché soigneusement par Spielberg. Si le personnage d'Indiana Jones ne prend pas une ride, Harison Ford en revanche a prit un sévère coup de vieux mais crève toujours autant l'écran dans ce rôle taillé sur mesure. Il s'accompagne ici de sa femme et de son fils retrouvés par hasard et tout aussi intrépides. Cette suite semblait inespérée et se regarde comme un excellent divertissement référence en la matière. Comme quoi, le bon cinéma d'aventure n'est pas encore mort et enterré. 4,5/5
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 899 critiques

1,5
Publiée le 09/03/2014
Qu'est-ce qui a bien pu se passer dans les esprits de George Lucas et Steven Spielberg a l'heure de ressortir leurs crayons et caméras pour donner à nouveau vie à Indiana Jones, 19 ans après un troisième opus qui concluait très bien cette magnifique saga ? Si ma première vision était plutôt indulgente, le trouvant juste moyen et loin des trois autres, cette nouvelle vision de la saga rehausse d'abord mon avis sur les anciens et c'est tout le contraire pour celui-ci. Cet opus est finalement assez décevant et s'éloigne de l'essence de cette saga. Alors que par le passé le fantastique était finement distillé et apparaissant surtout qu'en fin de film (milieu pour le second opus), ici il est omniprésent et l'intrigue est basé sur la recherche des extraterrestres. Alors pourquoi pas, mais c'est malheureusement assez mal traité, souvent maladroit et surtout guère intéressant, donnant lieu à quelques scènes se rapprochant même du ridicule (comme le final). Mais finalement le ridicule se trouve plutôt ailleurs et notamment dans la galerie de personnages tournants autour d'Indiana Jones où on l'on retrouve son ancienne femme et surtout un fils, tous deux (surtout le fils) enfermés dans une écriture caricaturale (le voyou des années 1950 en blouson de cuir noirs et toujours avec son peigne en mains) et qui sont assez inintéressants avec comme point d'orgues certaines scènes bien ridicules (dans les sables mouvants, avec les lianes...). L'humour qu'ils sont censés apporter ne marche pas, tout comme le côté "espion" d'Indy (où est passé son côté archéologue ?) ou le final qui était largement évitable. Spielberg avait plus ou moins pointé du doigt le scénario et les extraterrestres mais, malheureusement, c'est aussi dans sa mise en scène et sa réalisation que ce quatrième opus ne marche pas. C'est assez plat, rarement palpitant ou haletant (on est très loin, par exemple, de toute la fabuleuse dernière partie du Temple Maudit) et Spielberg ne transcende jamais ce qu'il met en scène, les séquences d'actions et de courses-poursuites ne provoquent jamais l'effet voulu. Harrison Ford n'a plus le charisme et la présence qu'il avait dans les années 1980, il est bien moins impérial que dans les opus précédents mais c'est encore lui qui s'en sort le mieux parmi les acteurs présents au générique. Et enfin, cet opus démontre clairement que les reconstitutions naturelles sont intemporelles face aux vagues d'effets spéciaux... Bref, un opus qui est clairement à oublier et le cocktail d'émotions proposé par la trilogie originale est ici totalement absent, pour laisser place à un Indy vieillissant qui fait peine à voir... PS : En espérant vivement que Disney ne lance pas un reboot de ce fantastique personnage comme la rumeur le laisse entendre, il n'y a qu'un Indiana Jones... (même si j'ai peu de doutes sur les ambitions uniquement mercantiles de cette usine).
Zorrine
Zorrine

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 215 critiques

2,5
Publiée le 19/07/2014
Malgré les mauvaises critiques, moi et ma famille avons décidé de regarder ce quatrième volet de la saga " Indiana Jones". Nous avons regardé les autres en famille récemment. Je ne ferai pas de critique sur les trois premiers, puisque je n'ai pas grand chose à dire, à part que ce sont des chefs d'œuvre ( avant je faisais des critiques à chaque fois que je regardais un film, mais maintenant que j'ai changé de compte, je voudrais faire des critiques plus sérieuses). Je savais que Spielberg s'était excusé pour ce quatrième Indiana Jones. Je m'attendais donc à voir un vrai navet. Résultat: mon avis est assez mitigé. Mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un navet. Pour moi, c'est surtout un film qui aurait pu être meilleur. Je vais d'abord commencer par parler des points négatifs. Je trouve qu'il y a des problèmes au niveau du scénario. Le début m'a paru très bien. Le film part sur une bonne idée de base. Mais quel dommage qu'on n'entende plus parler du FBI pendant la seconde partie du film. Et puis, certaines scènes d'actions sont à la limite du grotesque. Vous me direz que tous les films de ce genre contiennent des passages qu'on ne pourrait jamais reproduire dans la vie, sous peine de mourir ( ex: une chute de cascade). Mais là tout de même, il y a des moments qui sont beaucoup trop tirés par les cheveux ( ex: spoiler: le moment des cascades]), et l'histoire dans la deuxième partie, a du mal à avancer. Et je trouvé également qu'ils ne sont pas assez attardés sur personnage de Kurt. Je crois qu'il lui manque quelque chose. On comprend qu'il aime l'argent, mais je crois qu'il lui manque une ambiguïté. Un coup, il est gentil, un coup, il est méchant. Mais, il y a un mais qui a fait que je ne me suis pas ennuyée: on retrouve quand même par moments l'esprit des trois autres Indiana Jones. Harrisson Ford est toujours aussi impeccable dans son rôle. Et puis, pour moi, la première partie est géniale!!!! Quel dommage que le film s'écroule après et qu'il y ait quelques petites longueurs. L'actrice qui joue la méchante est particulièrement bonne, et charismatique. Le fils d'Indiana Jones est attachant. On retrouve avec plaisir sa première copine. Certaines scènes réussissent à remonter le niveau de la deuxième partie ( ex: spoiler: le moment avec les fourmis)mais il reste tout de même très inférieur aux trois précédents. En conlusion: "Indiana Jones 4" est un film qui commence très bien, mais qui se mêle trop des pinceaux pendant la deuxième partie du film, ils auraient dû rester un peu plus sur l'idée de la première partie. Les explications s'enchaînent trop dans la deuxième, et il y a des moments trop tirés par les cheveux. Mais ce n'est pas non plus un navet pour moi. Je le trouve juste moyen. 5/10
cylon86
cylon86

Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 4 389 critiques

4,0
Publiée le 31/05/2008
Le grand retour d'Indy après tant d'absence, c'est un régal! Mise en scène virtuose, décors superbes, acteurs géniaux, humour présent et scénario ingénieux. Alors pourquoi pas 4 étoiles? Parce que Spielberg part sur un délire intergalactique en ajoutant des extra-terrestres et une soucoupe volante à la fin alors qu'il aurait pu faire autrement, visiblement il se fait plaisir mais cela déroute le spectateur. Quant à l'absence de Sean Connery, justifiée par la mort de son personnage est contradictoire : souvenez-vous, à la fin de La Dernière croisade, il boit le Graal, n'est-il pas censé avoir la vie éternelle? En bref, c'est un grand retour qui aurait pu être mieux. On reste sur sa fin en sortant du ciné...
Walter Mouse
Walter Mouse

Suivre son activité 392 abonnés Lire ses 416 critiques

5,0
Publiée le 17/04/2012
Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal est normalement le dernier volet de Indiana Jones et s'il l'est alors il conclut très bien la quadrilogie. je craignais que Harrison Ford soit trop vieux pour jouer mais il est toujours aussi classe et convaincant. Le truc auquel je ne m'attendais pas était de revoir Marion jouée par Karen Allen et c'est vraiment sympa de la retrouver. Cate Blanchett joue très bien son rôle et Shia LaBeouf est très vonvaincant en spoiler: fils d'Indiana Jones. La musique est par contre un peu décevante car le thème du Crane de Cristal est pratiquement le même que Basic Instinct. Les scènes d'actions sont très agréables et très bien faites, parfois même marrantes, l'humour est d'ailleurs aussi réussi que dans les autres. La fin ne plaira pas à tout le monde cependant, je l'ai trouvé assez inhabituelle pour un Indiana Jones mais ça ne gâche pas le film. Bravo Spielberg!!!
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 243 critiques

4,0
Publiée le 15/06/2008
20 ans après, Indy est de retour et il faut l'avouer, on avait un peu oublié à quel point on avait adoré les premières aventures du plus célèbre archéologue du cinéma. Si on peut être un peu inquiet de la mise en route quelque peu poussive et d'une très légère baisse de rythme parfois, on ne pourra en revanche se régaler devant des scènes d'action plus dantesque les unes que les autres, rôle dans lequel Spielberg n'a plus besoin de prouver sa maestria depuis longtemps. Si bien qu'au fur et à mesure que le récit avance, le plaisir que l'on ressent à suivre ce formidable film de divertissement est décuplé, aussi bien par son humour que son émotion parfois, tant cette dernière est présente quant à ce héros que l'on si heureux de retrouver, plus qui est accompagné d'une Karen Allen qui n'a rien perdu de sa fraicheur. Mais Harrison Ford n'est pas en reste et montre que lui aussi a encore du répondant, face à une Cate Blanchett en état de grace habituel (un état de grace quotidien vous me direz à raison), digne héritière du Bellocp des "Aventuriers de l'Arche Perdue." Ainsi, dans des temps ou beaucoup signent d'insipides blockbusters avec comme seul mot d'ordre l'argent, Spielberg offre lui au contraire un véritable concentré de bonheur à ses spectateurs, des fans qui, décidément, auront bien du mal à se lasser de ces superbes aventures un jour. Sans nul doute (et de loin) le meilleur grand divertissement de ces derniers mois : un régal, sans doute même supérieur au "Temple Maudit". Un must!!
Chuck Carrey
Chuck Carrey

Suivre son activité 189 abonnés Lire ses 566 critiques

5,0
Publiée le 29/07/2013
Presque 20 ans après le dernier "Indiana Jones", Spielberg remet les couverts et recommence une aventure avec notre explorateur préféré. Il est bien sur interprété par le brillant Harrison Ford qui malgré le temps ne perd rien de son charisme, de son humour et de son talent. Karen Allen est également de retour, elle aussi a prit un petit coup de vieux mais ça n'enlève en rien au plaisir de la retrouver elle et son personnage de Marion Ravenwood que l'on avait quitté à la fin du tout premier "Indiana Jones". Petite déception tout de même de ne pas retrouver Sean Connery, il formait un duo parfait avec Harrison Ford. En revanche, on assiste à la venu de Shia LaBeouf qui n'est pas mauvais mais ne remplacera jamais le grand Sean Connery. Le troisième opus de cette magnifique saga, considéré par beaucoup (et moi le premier) comme étant le meilleur, avait placé la barre extrêmement haute et ce quatrième volet est à deux doigts de faire aussi bien. Il n'y parvient malheureusement pas, faute peut-être à un scénario un peu trop surnaturelle. Néanmoins, les effets spéciaux sont éblouissants et parfois meilleurs que ce qui sort actuellement. L'aventure est encore une fois grandiose, parsemée de péripéties en tout genre, avec des cascades toujours à la hauteur de l'attente et une BO, composée par le génial John Williams, qui accompagne nos héros au cours de leur aventure. Cette suite n'est donc pas le meilleur des "Indiana Jones" mais elle est sans sans aucun doute un excellent divertissement comme Steven Spielberg sait les faire.
Morgane B
Morgane B

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 96 critiques

1,0
Publiée le 14/07/2013
Alors, alors... Grand fan de la trilogie, je dirais "Indiana Jones 4, où, comment faire tâche à une saga mythique." Déjà, l'idée d'en refaire un quatrième 20 ans plus tard, c'était plutôt un pari risqué. Pourtant, les dix premières minutes semblaient assez sympas, je dois l'admettre, mis à part la fameuse scène du frigo transformé en abri atomique de fortune. Bon ok, c'est gros, très gros même, mais bon passons. Ca serait peut-être même passé si le film n'avait pas été ponctué de ses scènes aussi pourries qu'inutiles. Lesquelles ? Eh bien, tout d'abord la scène de poursuite en moto avec les agents du KGB, plutôt bof, voir très moyenne quand même. Ensuite viens la scène du cimetière avec les "machucambos" maquillés comme pour halloween, qui tirent des fléchettes empoisonnées...Minable. On y crois pas du tout. Viens la fameuse poursuite dans la jungle péruvienne avec les véhicules amphibies (avec un combat d'escrime véhiculé, si, si ) qui frise le ridicule. On continue dans la finesse scénaristique avec cette scène "à la tarzan", avec Shia Lebeouf se déplaçant de lianes en lianes, en compagnie d'une colonie de singes... (On a compris, ils sont bien fans de Tarzan) La scène des fourmis rouges, qui font une pyramide (??), mais que c'était laid (trop d'images de synthèses). Les trois cascades... no comment, si l'on veut. La cité d'Akhator avec les pigmés, cousins des "machucambos", qui se réveillent 500 ans plus tard (WTF?) et enfin le clou du film, les extraterrestres qui s'envolent en soucoupe vers d'autres dimensions (pfff) je ne comprends toujours pas le pourquoi du comment des extra-terrestres, ça reste pas assez développé et on reste sur notre fin... pour assister au Happy end classique mariage Marion/Indy...pas besoin d'en rajouter. Désolant ! j'en suis déçu, car le scénario aurait dû être mieux travaillé. On voit également l'arche d'alliance durant quelques secondes dans le film mais... on ne revient pas dessus, c'est bien dommage. L'humour est lourd et Sean Connery manque cruellement au casting mais on fait avec. Pour ce qui est de la méchante (jouée par Cate Blanchett, dont je suis pas super fan), elle est sous exploitée ; il lui manque ce qui la rendrait plus terrifiante, plus surnaturelle, étant donné qu'elle dispose d'un pouvoir psychologique (j'en regrette Belloq). Et aussi que vient faire dedans Laboeuf en fils d'indy (Pourquoi y jouer alors qu'il aime pas ce genre de rôles ? Il l'avait affirmé lui-même) et son humour qui pour moi ne marche jamais, où il en fait trop...Mais aussi déçu par un récit surfant sur la vague de la surenchère et l'utilisation à outrance des images numériques qui dénaturent le charme et la photographie superbe de ses prédécesseurs (les effets de lumières qui saturent l'image), enfin bref. L'absence de contexte historique, de personnages charismatiques, et d'imagination se font cruellement ressentir. Heureusement que l'inoubliable thème musical de John Williams est toujours là, et que cela reste un plaisir de revoir Harrison Ford sous son costume d'aventurier qui s'en sort assez bien pour son âge, je reconnais. Sinon...le film de trop malheureusement. Je comprends qu'il se regarde facilement et reste un film d'aventure relativement correct pour le genre. Mais contrairement aux autres Indiana, le revoir des millions de fois me parait impossible. Bref, juste un conseil Messieurs Spielberg et Lucas : "Arrêtez le massacre et n'en faîtes pas un cinquième. Par pitié !"
Ninice Lenice
Ninice Lenice

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 23 critiques

2,5
Publiée le 16/10/2012
Nooon Steven Nooooon .... ! Indiana Jones a le droit de vieillir, il a le droit de faire un vol plané en frigo (après tout c'est aussi crédible qu'un bateau pneumatique qui attérit sur une montagne sans tuer ses occupants), il a le droit de rencontrer spoiler: des extra terrestres, ... mais il a pas le droit d'avoir Shia Labeouf comme fils qui imite Tarzan.. il a pas le droit d'être plombé par des fourmis en image de synthese qui font un pyramide, il a pas le droit de manquer de rythme au point de presque ennuyer son spectateur ! Pas une daube ... mais pas terrible quand même !
Razuh
Razuh

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 19 critiques

0,5
Publiée le 16/04/2009
INDIANA JONES IV ou L’anéantissement d’un mythe. L’émotion de cinéma la plus rageante que l’on puisse ressentir est d’entrer dans une salle obscure avec un enthousiasme à toute épreuve et la certitude d’être comblé et d’en sortir écœuré, la tête basse … En effet, qu’y a t il de plus perturbant que de se sentir trahi par le héros de son enfance ? …. Attendre cinq ans (depuis l’annonce du projet) la suite des aventures de l’un des plus grands héros du cinéma pour se trouver face à une telle déception était inconcevable. Franchement, la réalisation étant confiée au réalisateur américain le plus reconnu de ces dernières décennies (à juste titre) lui-même auteur des merveilleux premiers opus de la saga, qui pouvait imaginer un tel échec ?... Tentons d’abord de prouver aux lecteurs sceptiques la nullité de ce « film » avec raisons de le renier : Ce qui faisait la force de la trilogie originale, c’était la puissance des mythes approchés, leur intérêt archéologique et leurs dimensions historiques et bibliques. Ici, la quête des crânes de cristaux ne fait appel à aucune référence qui puisse saisir le spectateur (hormis le ridicule et plat rapprochement fait avec le canular de Roswell) et ne dégage aucun souffle. De plus, dans les précédents opus, les différentes quêtes nous entrainaient à la découverte de nombreux sites éblouissants où le héros suivait un palpitant parcours semé d’indices astucieux. C’était l’occasion pour le réalisateur de faire rêver son spectateur en le portant vers des régions diverses au dépaysement garanti. Spielberg s’est ici contenté du seul continent américain (Sud et Nord), nous n’avons pas droit à de savoureuses confrontations à la population indigène, et il ne s’attarde pas sur les deux sites qu’il nous présente préférant se concentrer sur une suite de scènes d’actions dont l’exécrable qualité est étonnante. Mais l’impression de malaise s’installe très tôt, avec l’apparition des méchants russes grotesques. Passons
Estonius
Estonius

Suivre son activité 203 abonnés Lire ses 3 103 critiques

1,0
Publiée le 13/01/2013
Certes, on ne s'ennuie pas (sans doute parce que Harrison Ford fait ce qu'il peut pour assurer), mais c'est mauvais. Le scénario est inexistant, (tout est résumé dans le titre, on cherche un crâne...) tout est téléphoné, il n'y a aucun suspense, on a droit à tous les poncifs des films de bagarres et de poursuites. Certaines scènes sont ridicules (le frigo en guise d'abri antiatomique, la séquence Tarzan, le duel à l'arme blanche, l'autoroute à deux voies en pleine jungle). L'épilogue à la sauce "ufologues et grands anciens" n'est qu'un "charabia d'images". Les gags tombent à plat (la poursuite qui se termine dans la bibliothèque...) et on a même droit à un mariage poussif à la fin. Le casting n'est pas assuré sauf par Harrison Ford qui fait ce qu'il peut et par Karen Allen qui nous apporte son merveilleux sourire, sinon le petit jeune (Shia LaBeouf) est agaçant au possible, la vilaine russe (Cate Blanchett) est aussi crédible que Fernandel en Roi Dagobert, les soldats russes sont des marionnettes, quant aux autres, on a du mal à suivre et à savoir ce qu'ils sont, ce qu'ils font, ce qu'ils cherchent. 27 ans d'attente pour assister à une course poursuite sans génie d'une heure 45 et qu'on aura jamais envie de revoir... Quelle déception... Heureusement il nous reste les trois premiers... chefs d'œuvres immortels.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top