Mon AlloCiné
    La Délicatesse
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Délicatesse" et de son tournage !

    Audrey Tautou libérée sur la piste de danse

    Le plaisir de voir ce beau roman adapté

    La fraîcheur de Mélanie Bernier

    La délicatesse de François Damiens

    Un roman à succès

    La Délicatesse, réalisé par David Foenkinos, est adapté de son roman homonyme, lauréat de dix prix littéraires et vendu à plus de 700 000 exemplaires.

    Des frères à tout faire

    Bien que La Délicatesse soit le premier long-métrage de David Foenkinos et de Stéphane Foenkinos, les deux frères sont loin d'être des débutants dans l'univers artistique. En plus de réaliser ensemble le court-métrage Une histoire de pieds (2005), Stéphane a écrit des dizaines de scénarios pour la télévision, le théâtre et le cinéma, en plus de travailler comme directeur de casting pour Jacques Doillon, François Ozon, Jean-Luc Godard, etc. David, quant à lui, a réalisé des scénarios de bandes dessinées et de films, en plus de signer la mise en scène de la pièce de théâtre Célibataires (2008).

    Le parrain

    David Foenkinos et Stéphane Foenkinos pensaient depuis plusieurs années à faire un long-métrage ensemble. David, par ailleurs, était déjà habitué à voir la plupart de ses romans adaptés à l'écran. Pourtant, ce n'est qu'avec l'encouragement de Jacques Doillon, avec qui David et Stéphane avaient déjà travaillé (en tant que scénariste et directeur de casting, respectivement), que les frères ont décidé de se concentrer sur l'adaptation du roman "La délicatesse" et de le proposer ensuite aux producteurs Marc-Antoine Robert et Xavier Rigault.

    L'art délicat de l'adaptation

    Le roman "La délicatesse" est rempli de figures de style, de digressions, d'ironie et d’ambiguïtés, mais comment transposer cette forme aussi particulière en images ? David Foenkinos affirme que, bien que l'adaptation soit très fidèle, il fallait trouver des équivalents visuels aux recours littéraires. Ainsi, le film présente quelques transitions et des ellipses pour conserver la même atmosphère légère du roman.

    François Truffaut et Jacques Tati

    Parmi les références visuelles du film, les réalisateurs citent François Truffaut (le spectateur réussira-t-il à trouver le clin d’œil à Domicile conjugal ?), en plus de Jacques Tati, Pierre Etaix et Blake Edwards pour leur humour.

    Le charme des sixties

    L'histoire de La Délicatesse est certes contemporaine, mais les réalisateurs tenaient à construire leur action dans une entreprise chaleureuse, d'où leurs consignes précises à l'équipe de décoration : "Il fallait retrouver des boiseries, des dorures, du marbre sur lequel les semelles crêpes adhèrent et les talons claquent". La palette très sixties de la décoration est une référence assumée à la série américaine Mad Men.

    Les choix de casting

    Pour le choix de casting, les réalisateurs cherchaient tout d'abord une actrice capable de passer facilement du comique au dramatique, et Audrey Tautou s'est imposée une fois que David Foenkinos et Stéphane Foenkinos ont pensé à ses prestations dans Dieu est grand, je suis toute petite (2001) et dans la pièce La Maison de poupée. Le choix du comédien belge François Damiens pour le rôle de l'employé suédois a été une surprise, étant donné que le casting se concentrait sur des acteurs scandinaves.

    Un film "driste"

    Plus qu'une comédie dramatique, David Foenkinos et Stéphane Foenkinos cherchaient à faire avec La Délicatesse une "dramédie", néologisme emprunté à l'anglais, qui implique non seulement le cumul des deux genres, mais également le passage graduel de l'un à l'autre. Ils parlent aussi d'un film "driste", c'est-à-dire, drôle et triste à la fois, parsemé de "météorites de fantaisie".

    Un baiser (vraiment) inattendu

    Pour la très importante scène du baiser volé, les réalisateurs cherchaient à obtenir la réaction la plus spontanée possible de l'acteur François Damiens. Ainsi, le jour venu, les cinéastes ont décidé de changer l'ordre du tournage et de filmer plusieurs autres plans annexes, tout en laissant le comédien dans l'attente... Quand l'acteur n'avait même plus la certitude de tourner la scène à ce moment-là, Audrey Tautou l'a embrassé d'un coup !

    La musique d'Emilie Simon

    En grands fans de la musicienne Emilie Simon, David Foenkinos et Stéphane Foenkinos lui ont écrit une longue lettre pour l'inviter à composer la bande sonore de ce film qui parle, entre autres, de la mort. Simon étant elle-même en deuil après la mort d'un être cher, elle a hésité à leur donner une réponse. Mais une fois que la rencontre avec les cinéastes a eu lieu, elle a accepté de composer cette ambiance "organique et chaleureuse, avec une sorte de profondeur, mais sans instruments à cordes", qui a fini par prendre une place dans La Délicatesse beaucoup plus importante que prévue.

    Tournage en région parisienne

    Le tournage de La Délicatesse a démarré en mars 2011 et a pris une quarantaine de jours. Les décors se situent en région parisienne, notamment à Saint-Denis, où se trouve la (vraie) entreprise dans laquelle se passe la plupart de l'histoire.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • C'est quoi cette mamie?! (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Crawl (2019)
    • Playmobil, Le Film (2019)
    • Parasite (2019)
    • Anna (2019)
    • Midsommar (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Le Coup du siècle (2019)
    • The Operative (2019)
    • Dora et la Cité perdue (2019)
    • Mon frère (2019)
    • Frankie (2019)
    • Good Boys (2019)
    • Le Gangster, le flic & l'assassin (2018)
    Back to Top