Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Silence des agneaux
    note moyenne
    4,4
    51159 notes dont 1039 critiques
    répartition des 1039 critiques par note
    548 critiques
    356 critiques
    79 critiques
    41 critiques
    8 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur Le Silence des agneaux ?

    1039 critiques spectateurs

    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,5
    Publiée le 17 juillet 2014
    Adaptation du roman éponyme, "Le Silence des agneaux" a connu dès sa sortie un immense succès, le classant directement comme l'un des meilleurs thrillers de tous les temps. C'est avec ce film qu'est né la saga "Hannibal" qui tourne bien sûr autour du célèbre tueur en série, Hannibal Lecter. Et on comprend aisément que les studios ainsi que le public souhaitaient en apprendre plus sur ce personnage tant il est passionnant. C'est simple, le film n'aurait pas eu autant de succès sans l'interprétation absolument parfaite, à la fois effrayante et fascinante, du grand Anthony Hopkins. Attention, les autres acteurs ne sont pas à plaindre, notamment Jodie Foster qui délivre elle aussi une excellente performance (elle mérite son oscar autant qu'Hopkins); mais c'est bien le personnage cannibale et psychopathe qui retient toute l'attention. Mais ce qui est encore plus fort, c'est que sur les quasiment 2 heures de films, Dr. Lecter n'apparaît que 18 minutes ! 18 (trop) courtes minutes ! Pourtant, cela ne l'a pas empêché de voler la vedette à tous les autres personnages. Chapeau Anthony Hopkins ! Cependant, même avec les meilleurs acteurs au monde, cela ne suffit pas à sortir un très bon film. Pour cela, il faut un scénario en béton, une mise en scène inventive et une bande original prenante. Et devinez quoi ? Ce film répond à absolument tous ces critères ! L'enquête est menée d'une main de maître, toujours captivante, jamais lassante. Elle est surtout centrée sur la psychologie des personnages. Le suspens monte crescendo tout au long du récit jusqu'au final angoissant. La réalisation de Jonathan Demme y est pour beaucoup bien sûr en jouant plus sur la suggestion que sur l'exposition. En jouant également avec les gros plans qui nous rapprochent au plus près du danger. Et évidemment, Howard Shore compose pour ce film une très bonne BO. Finalement, "Le Silence des agneaux" est une œuvre mythique qui mérite amplement sa place parmi les meilleurs thrillers du cinéma.
    Kiwi98
    Kiwi98

    Suivre son activité 198 abonnés Lire ses 92 critiques

    5,0
    Publiée le 28 mars 2014
    5 Oscars pour une fois bien mérités, entre claque visuelle, ambiance glauque au possible et acteurs épatants Le Silences des Agneaux est tout simplement l'apogée du thriller. La grandeur et la puissance de cette oeuvre pharaonique restera surement gravée dans les mémoire. Anthony Hokpins n'a jamais aussi bien trouvé sa place, son charisme correspond parfaitement à ce personnage fascinant qu'est Hannibal Lecter, Hokpins incarne son personnage avec une perfection quasi jamais vu et sa partenaire Jodie Foster est également magistrale en plus de la direction de Jonathan Demme maitrisée au millimètre près. Le Silence des Agneaux et un film à couper le souffle, le thriller absolue et ultime.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 2 septembre 2013
    Dans la catégorie Horreur nous avons rarement eu le droit a de grand chef d'oeuvre (je ne dis pas qu'il y en a eu aucun), mais Le Silence des agneaux est un de ces rare film a être considéré comme étant grand chef d'oeuvre. Pour vous dire pourquoi ce film est un chef d'oeuvre et bien tout simplement a cause de sa magnifique mise en scène et de son grand scénario qui nous a tous laissée perplexe, ce qui a classé ce film dans la catégorie des "Grands Classiques". Le Silence des agneaux nous est présenté comme un thriller époustouflant avec une bonne dose de suspense ce qui fait tout d'abord le génie de ce film. L'ambiance intrigante, gênante, malsaine, effrayante et captivante, de ce film est soulignée par la prestation d'acteurs géniaux et une histoire a double face, celle du docteur Hannibal Lecteur (Anthony Hopkins) et du psychopathe Buffalo Bill (Ted Levine). Pour résumer Le Silence des agneaux est un thriller psychotique et philosophe impressionnent qui pour moi fait partit des plus grands chef d'oeuvre de l'histoire du cinéma. A savouré de toute urgence si vous n'êtes pas un de ces débutants qui ne savent pas fair la différence entre un vieux Blockbusters et un très grand chef d'oeuvre.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 139 abonnés Lire ses 319 critiques

    5,0
    Publiée le 16 décembre 2012
    Devenu film culte de l'épouvante, Le silence des agneaux est un chef d'oeuvre en tout point. Basé sur l'ouvre de Thomas Harris, le film raconte l'histoire d'un tueur en série qui sème la terreur en kidnappant et en tuant de jeunes femmes. Une agent du FBI du nom de Clarice est chargé de l'enquête. Pour obtenir plus d'informations sur le tueur, Clarice rend visite à Hannibal, un psychopathe cannibale extrêmement intelligent. Ce dernier accepte d'aider l'agent à une seule condition: à chaque information qu'il donnera, Clarice devra lui donner des informations sur sa vie privée. Un lien bien étrange commence alors à se lier entre eux. Jonathan Demme signe ici un classique de l'épouvante. Au fur et à mesure que le film avance, on s'approche de plus en plus du tueur tout étant de plus en plus perturbé par l'attitude d'Hannibal envers Clarice: lui tend-il un piège ? Se fait-elle manipuler depuis le début ? Ce sont les questions qui nous tourmente tout le long du film. L'ambiance glauque et sombre du film rend Le silence des agneaux d'une extrême noirceur. Anthony Hopkins, que je considère comme un immense acteur, joue ici un rôle poignant, perturbant, et Jodie Foster, quant à elle, est incroyable dans ce rôle d'agent innocent perturbé par ce cannibale. Jonathan Demme fait du silence des agneaux un film culte. De là à dire qu'il est déconseillé aux moins de 16 ans, je trouve ça fort. Mais il est clair que l'ambiance et les quelques scènes gores peuvent en marquer plus d'un. Doté d'un scénario intelligent et d'une intrigue haletante, ce film est un excellent thriller policier à ne manquer sous aucun prétexte. Un véritable chef d'oeuvre.
    Raffaele C
    Raffaele C

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2011
    "Le Silence des Agneaux", c'est sans aucun doute le meilleur Thriller à ce jour. Un classique, marquant les esprits par le face a face entre Hannibal et l'agent Starling, face a face melant crainte, analyse psychologique et jeu mais parfois aussi cette impression de sympathie l'un pour l'autre. Mais s'il y a bien un autre élément marquant dans ce film, c'est la prestation d'Anthony Hopkins, tout simplement forte. Cet acteur livre la meilleur performance de sa carrière, en incarnant ce tueur aussi méchant que charismatique. Il joue ce rôle à la perfection : il a le regard un peu froid et effrayant, qui fait que ce film a une atmosphère un peu stressante. Il fait froid dans le dos. Hopkins donne ainsi vie au plus grand serial killer du cinéma. Ne négligeons pas l'incroyable prestation que nous livre aussi la grande Jodie Foster, jouant à la fois sur la sensibilité que sur un fort caractère. Pour en revenir au film, en plus d'être angoissant, morbide et assez trash, il est beau. C'est une pure merveille. Une histoire vraiment unique en son genre, construite autour d'un serial killer à la fois pervers et intelligent. Une mise en scène tendue, chaque minute passe avec un stress qui est omniprésent et gagne en intensité jusqu'à un final claustro et vraiment terrifiant. Un must du genre qui n'a pas d'égal. Bref, "Le Silence des Agneaux", c'est une vraie oeuvre d'art. Un chef d'oeuvre inégalable. A voir, à revoir, à posséder.
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 418 abonnés Lire ses 317 critiques

    5,0
    Publiée le 10 avril 2012
    Le silence des agneaux est un film à la fois très intelligent et terriblement flippant!!!! Les acteurs sont tous excellents, Antony Hopkins en tête!!! Son personnage d'Hannibal Lecter est tellement intelligent et horrible qu'il nous donne la chair de poule dès qu'on le voit. Jodie Foster s'en sort également très bien et est très convaincante dans son rôle de Clarisse Starling. Le film mise surtout sur son côté psychologique mais lorsqu'il y a des scènes bien dégueulasses, on crie!!!! Pour ma part, je n'ai pas fait attention à la musique de Howard Shore qui apparemment était assez bien. Le silence des agneaux possède même un peu d'humour bien noir comme on l'aime et est donc une référence en films d'horreur.
    vivien-b
    vivien-b

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 183 critiques

    5,0
    Publiée le 21 avril 2011
    Beaucoup de fois nommé comme un très grand classique du thriller, et pour certains même, l'influence principale d'autre grands thrillers des années 90 (Se7en de David Fincher, le grand Usual suspects de Bryan Singer), et, en tant que très grand adoreur du genre (et aussi pour, en passant, célébrer ses 20 ans !), j'ai finalement vu ce que la majorité dit comme mythique. Et comme d'habitude, la majorité eut raison ! Un des (maintenant rares) vainqueurs des 5 oscars capitaux (meilleur film, meilleur acteur, meilleur actrice, meilleur réalisateur...etc.), Le silence des agneaux fut donc le premier film (ou presque(Je fais référence à Manhunter de Micheal Mann)) qui fit entrer en scène le personnage devenu culte de Hannibal Lecter à sa "version" la plus connue, c'est-à-dire joué par Anthony Hopkins (oscar du meilleur acteur 1991), faisant face à la toujours remarquable Jodie Foster (Oscar de la meilleure actrice 1991), qui livre ici son meilleur rôle. Elle y joue un agent du FBI chargé d'interroger Hannibal Lecter, un ancien psychologue devenu psychopathe (le comble), et cannibale, pour aggraver son cas, qui saurait des choses sur un tueur nommé Buffalo Bill, qui , lui, assassinne des jeunes femmes (c'est pas mieux).Le concept de départ (faces-à-faces réguliers entre les deux personnages) devient vite fascinant (façon de parler) au moment ou Lecter décide de bien révéler des choses sur Bill, à condition que Starling (l'agent du FBI), elle, révèle des choses sur elle. Son passé se dévoile peu à peu à mesure que l'enquête, et, même si c'est finalement l'une des "déceptions" de ce film, car, en fin de parcours, malgré leurs réussites dans l'écriture, autant dans la position des plans, surtout sur celui qui donne son nom au film (introduisant un mystère fascinant autour du personnage principal (je parle bien de Starling)), que les dialogues faces à faces de Lecter et Starling ne sont que trop peu nombreux, mais malgré tout le concept marche bien, et fait une autre raison pour s'emporter dans le scénario de ce film. Et de ces raisons, il y en a plein ! Tout d'abord, le côté crescendo du film, qui au départ ressemble à un polar sans grandes violences, et finit dans de l'horreur très psychologique, ne misant pas tout sur la violence extrème et les effets gores, même si certaines scènes, comme une de mes scènes préférées bercée par de la musique classique au piano (ceux qui ont vu le film reconnaîtront), sont tout de même assez choquantes, des fois même plus psychologiquement que visuellement (si vous voyez ce que je veux dire), mais cela illustre bien les deux psychopathes de l'histoires : Lecter et Buffalo. J'en profite pour, comme à mon habitude dans les films de ce genre, poser un avertissement pas très crédible, mais sachez qu'il y a tout de même assez de scènes plutôt gores ou violentes, pour le déconseiller aux plus jeunes (essayer de croire un enfant de 11 ans vous dire ça...). Un autre gros point fort du film, c'est peut-être sa mise en scène, réaliste et particulièrement impressionnantes pour l'époque (encore une fois, joyeux 20 ans !!), malgré que, deuxième petit défaut, la première partie n'est pas aussi palpitante que la deuxième partie, jusqu'à en être presque ennuyeuse à certains endroits. Mais en fin de compte, le silence des agneaux est bien le chef d'oeuvre que j'attendais. A la fin on en revient comme les agneaux du film : Silencieux, bouche bée, et ce ne sera pas parce qu'on aura eu un papillon dans la gorge, mais parce qu'on vient d'assister à du très grand cinéma. Conclusion : Un film énorme, monstre du thriller des années 90 (le meilleur thriller), le silence des agneaux brille par sa distribution, sa mise en scène, et est la plus magnifique qu'on aura pu faire à un personnage culte, psychologue autant que psychopathe, violent, malsain, mais malin... Il est le digne du représentant du film : Hannibal Lecter !
    LeddyZ
    LeddyZ

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 65 critiques

    5,0
    Publiée le 12 mai 2013
    Le Silence Des Agneaux est adapté du roman du même nom écrit par Thomas Harris et est le premier opus d'une saga dont toutes les suites sont à oublier. De film sur Hannibal Lecter, il ne faut en retenir qu'un. Jonathan Demme a réalisé ici un pur chef d'oeuvre, un des plus grands thrillers de tous les temps, si ce n'est LE plus grand (Le Silence Des Agneaux est un des deux seuls films à avoir obtenu les 5 Oscars majeurs avec Vol Au-Dessus d'Un Nid De Coucou). Le thriller brille en tout point: le scénariste Ted Tally a effectué un travail remarquable, la mise en scène est particulièrement soignée, et rapidement s'installe un climat de terreur, qui perdurera tout le long du métrage. Au niveau des acteurs, on retrouve Jodie Foster, dont l'interprétation très juste lui a valu un Oscar. Mais c'est notamment Anthony Hopkins, un des plus talentueux acteurs de son temps, qui excelle, campant le rôle d'Hannibal Lecter, génie psychopathe et aux tendances cannibales: il est effrayant, terrible, et extrêmement charismatique. Son interprétation atteint la perfection, et je n'ai pas peur de dire que c'est son meilleur rôle à ce jour (il a obtenu l'Oscar du meilleur acteur masculin). Le métrage enchaîne les scènes cultes ( spoiler: l'évasion d'Hannibal Lecter demeurant ma favorite ), jusqu'à un excellent final teinté de cynisme. Le Silence Des Agneaux est une oeuvre magistrale, inoubliable, indispensable pour tout individu intéressé de près ou de loin par le septième art.
    GyzmoCA
    GyzmoCA

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 302 critiques

    5,0
    Publiée le 9 novembre 2015
    Jonathan Demme réalise un thriller parfait avec un Anthony Hopkins au sommet de son art et flippant en psychopathe cannibale. La psychologie des personnages est saisissante. On est terrifié, emballé. Un des meilleurs thrillers du cinéma ! Oscar 1992 du meilleur film, scénario, réalisateur, acteur et actrice ! Totalement mérité.
    Leo .B
    Leo .B

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2017
    Seul film à avoir raflé les 5 oscars majeurs (meilleur film, meilleur acteur, meilleure actrice, meilleur réalisateur, meilleur scénario) avec New-York Miami et Vol au-dessus d'un nid de coucou, Le Silence des Agneaux rentre clairement dans la catégorie culte. Le film nous introduit dans l'histoire de Clarice Starling, une jeune stagiaire au FBI. Elle va être plongée dans une affaire tout autant sordide qu'intéressante. Autour de cette affaire gravite Hannibal Lecter, psychiatre dérangé et cannibale. Une relation va donc s'installer entre lui et Starling. Ce sont les scènes les plus marquantes, et donc les mieux réussies du film. On a d'un côté l'interprétation glaçante d'Hopkins, et de l'autre la réalisation virtuose de Demme. On parle la d'une révélation magistrale de Demme, sa caméra se plonge dans cet univers oppressant que lui même a créé. Même si certains codes du film d'horreur viennent ce fondre au décor, le film est bel et bien un thriller psychologique. C'est même, pour moi, le Thriller Psycho ! Le silence des agneaux est avant tout une ambiance. On ajoute à celle-ci la caméra de Demme qui, dans un timing génial, alterne les gros plans sur le visage de Hopkins et les hors-champ suggérant la présence du psychopathe, on a là la force et l'essence même du Thriller. Un film qui m'a marqué et qui vous marquera. Et surtout c'est un film don il ne faut que peu entendre parler pour l'apprécier à sa juste valeur. Un bijou du cinéma américain.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 414 abonnés Lire ses 908 critiques

    4,0
    Publiée le 22 août 2010
    Un thriller vraiment prenant et effrayant, grâce à sa musique et son atmosphère inquiètantes et à l'interprétation terrifiante d'Anthony Hopkins.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    4,5
    Publiée le 27 mars 2019
    Probablement le meilleur thriller policier que j'ai vu avec Seven. Le Silence des Agneaux raconte l'histoire de Clarice Starling, jeune recrue du FBI charger d'enquêter sur Buffalo Bill, un tueur en série qui dépèce le cadavre de ses victimes avant de les abandonner. Pour l'aider dans cette enquête, elle va "consulter" le psychiatre Hannibal Lecter, tueur cannibale enfermé dans un asile qui prétend pouvoir lui révéler l'identité du tueur en échange d'informations sur la vie privée de la jeune femme. Pour commencer, je n'aurai pas grand-chose à dire sur la mise en scène de Jonathan Demme tant elle est simple mais efficace ; le réalisateur arrive à faire passer des informations très concises à travers l'image (le fait que Clarice évolue dans un environnement masculin, en la représentant seule au milieu d'une pièce remplie d'hommes qui la dévisagent par exemple) tout en traitant tout le long du film la notion de folie, et plus encore celle de folie meurtrière. Le personnage de Buffalo Bill est traité de manière pathétique, tant la quête identitaire et sexuelle du personnage est terrifiante. Tout dans le film est filmé du point de vue des personnages, que ce soit la descente au milieu des fous par l'agent Starling au début du film ou spoiler: le cadavre du policier éventré par Lecter et attaché en haut de la cage du point de vue des policiers spoiler: . On peut remarquer l'utilisation de plans rapprochés des visages lors des conversations entre Clarice et Lecter, filmés en champ-contrechamp, pour immerger encore plus le spectateur dans la folie d'Hannibal. Parlons justement de ce fameux Dr. Lecter ; c'est simple, c'est juste l'un des plus grands méchants de toute l'histoire du cinéma. Ses apparitions ne doivent couvrir qu'une vingtaine de minutes du film, mais dès qu'il est là il crève l'écran tellement il fait flipper. Sa monstruosité semble dissimulée, et elle n'est jamais justifiée dans le film contrairement à Buffalo Bill. Présenté d'abord comme un homme courtois et respectueux, il se révèle être calculateur (son analyse psychologique de l'agent Starling, la qualifiant de "péquenaud") et psychotique (lorsqu'il évoque à Starling son menu anthropophagique suivi de son fameux sifflement improvisé..). J'ai une affection toute particulière pour la scène où spoiler: il s'échappe de sa cage , à la fois monstrueuse et magistrale. Y a-t-il besoin de parler des acteurs? Anthony Hopkins est divin, il incarne parfaitement le personnage cannibale et crève l'écran à chacune de ses apparitions (bien qu'il ne soit pas le protagoniste du film, c'est bel et bien sa gueule qu'on retient à la fin du métrage) et Jodie Foster est vraiment excellente elle aussi, à la fois séduisante et brillante (sa performance est particulièrement remarquable au niveau de sa voix). Pour trancher, pour les amateurs de thrillers saisissants, de films terrifiants, d'analyses psychologiques et de scènes magistrales.
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2014
    Un film de malades ! Un film qui fout les jetons. Dans le genre "thriller psychologique", ce film est le meilleur du genre, ça ne fait aucun doute ! La majorité des scènes sont cultes. Les répliques sont percutantes. Les acteurs sont bluffants. Bravo Jodie ! Bravo Anthony ! Ce dernier apparait en fait assez peu dans le film mais dans toutes les scènes où on le voit, il habite littéralement son personnage. Cela fait froid dans le dos ! Le film est super bien construit. C'est un film intemporel, un film qui n'a pas vieilli et qui ne vieillira jamais. C'est un classique du genre, une pépite. Ce film fait peur, il est angoissant, surprenant. On a souvent peur mais on veut connaitre la suite. On veut savoir la fin. Et même si on l'a déjà vu, on veut le revoir car à chaque fois les émotions sont là. Le film nous terrorise. Le film est bluffant ! Il n'y a pas d'autres mots : c'est bluffant. Les personnages sont super bien écrits et la musique ajoute un caractère terrifiant au film : c'est une superbe bande-originale ! Le film est très bien filmé. On vit l'histoire en même temps que les personnages. C'est un scénario percutant et intelligent. Un film très bien construit ! La scène de la rencontre entre Clarisse et Hannibal est énorme. On peut aussi noter que la dernière réplique du film est terrifiante et tellement cynique. Un chef-d’œuvre !
    Nico Delpo
    Nico Delpo

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 112 critiques

    5,0
    Publiée le 31 octobre 2013
    Le silence des agneaux , premier volet d'une trilogie , est un thriller d'excellente qualité , qui est une référence en la matière, avec un final à couper le souffle .
    BlueSkull
    BlueSkull

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 514 critiques

    2,5
    Publiée le 1 novembre 2011
    Le Silence des agneaux étant considéré comme l'un des meilleurs thrillers de l'histoire du cinéma, je me devais en bon cinéphile de découvrir celui-ci. C'est désormais chose faite, mais une question m'est immédiatement venue à l'esprit à la fin de celui-ci : ce film a t'il vraiment mal vieilli ou bien est-il extrêmement surestimé ? L'intrigue a beau être plutôt bien ficelée, celle-ci n'a rien d'exceptionnel. Pour moi, il s'agit d'un policier plutôt banal au niveau de l'histoire, avec très peu de réels rebondissements. Rien qui ne sorte de l'ordinaire. C'est dommage, car les scènes avec Hannibal Lecter sont vraiment intéressantes contrairement à l'enquête sur Buffalo Bill. Selon moi, le film aurait du se baser essentiellement sur le personnage d'Hannibal Lecter, car c'est lui qui constitue clairement le point fort du film. Et il faut quand même saluer au passage la superbe prestation d'Anthony Hopkins, parfait dans ce rôle de psychopathe. Jodie Foster également est plutôt convaincante. Mais pour moi, deux bon acteurs ne suffisent pas à justifier cet engouement autour ce film, où je n'ai pas retrouvé cette ambiance terrifiante et diabolique que l'on m'avait décrit.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top