Mon Allociné
Biutiful
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Biutiful
Date de sortie 20 octobre 2010 (2h 18min)
Avec Javier Bardem, Maricel Álvarez, Eduard Fernández plus
Genre Drame
Nationalités Espagnol, Mexicain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,3 28 critiques
Spectateurs
3,72040 notes dont 366 critiques

Synopsis et détails

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
C’est l’histoire d’un homme en chute libre. Sensible aux esprits, Uxbal, père de deux enfants, sent que la mort rôde. Confronté à un quotidien corrompu et à un destin contraire, il se bat pour pardonner, pour aimer, pour toujours…
Distributeur ARP Sélection
Récompenses 2 prix et 21 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2010
Date de sortie DVD 09/12/2016
Date de sortie Blu-ray 09/12/2016
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Box Office France 310 949 entrées
Budget -
Langues Espagnol, Chinois, Wolof
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope, 1.85 : 1
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Biutiful en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Biutiful
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Biutiful
Définition standard
VM
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2 €)
Biutiful
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (4.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Biutiful (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 27 septembre 2011
neuf à partir de 4.29 €
Biutiful (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 27 septembre 2011
neuf à partir de 15.00 €
Biutiful (DVD)
Date de sortie : vendredi 9 décembre 2016
neuf à partir de 8.68 €
Voir toutes les offres DVD-BR
<strong>Biutiful</strong> Bande-annonce VF 2:20
<strong>Biutiful</strong> Bande-annonce VO 2:20

Interviews, making-of et extraits

<strong>Alejandro González Iñárritu</strong> Interview : Biutiful 3:13
Alejandro González Iñárritu Interview : Biutiful
8 613 vues
<strong>Javier Bardem</strong> Interview 2: Biutiful 2:11
Javier Bardem Interview 2: Biutiful
2 014 vues
<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°78 - Les films du 26 mai 2010 5:43
Plein 2 Ciné N°78 - Les films du 26 mai 2010
41 852 vues
6 vidéos

Acteurs et actrices

Javier Bardem
Javier Bardem
Rôle : Uxbal
Maricel Álvarez
Maricel Álvarez
Rôle : Marambra
Eduard Fernández
Eduard Fernández
Rôle : Tito
Diaryatou Daff
Diaryatou Daff
Rôle : Ige
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Journal du Dimanche
  • Télérama
  • Le Point
  • Elle
  • Le Parisien
  • Positif
  • Marianne
  • Le Figaroscope
  • Filmsactu
  • Le Monde
  • La Croix
  • Brazil
  • Excessif
  • Première
  • Ouest France
  • L'Express
  • Libération
  • Paris Match
  • Metro
  • Chronic'art.com
  • 20 Minutes
  • Critikat.com
  • Télé 7 Jours
  • Télérama
  • TéléCinéObs
  • Les Inrockuptibles
  • Cahiers du Cinéma
28 articles de presse

Critiques Spectateurs

No Spoiler
Critique positive la plus utile

par No Spoiler, le 25/10/2013

5,0Chef-d'oeuvre

Biutiful est un film sur la paternité, totalement abouti. Javier Bardem incarne un père magnifique qui n'a pas connu le sien... Lire la suite

Caine78
Critique négative la plus utile

par Caine78, le 27/11/2011

2,0Pas terrible

Ah ça! C'est sûr qu'il a un style visuel bien à lui Alejandro Gonzalez Inarritu et qu'à l'image de ces oeuvres précédentes,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
18% 67 critiques
32% 117 critiques
27% 100 critiques
13% 48 critiques
7% 26 critiques
2% 8 critiques
366 Critiques Spectateurs

Photo

Secrets de tournage

Inárritu parle de la sélection de son film à Cannes

A propos de la présentation de son film au Festival de Cannes 2010, le réalisateur Alejandro González Inárritu précise: «Certains films vous entraînent vers des territoires dont on craint ne jamais revenir. Biutiful est un de ces films. Je l’ai écrit en pensant à Javier Bardem et je ne pourrais pas être plus fier du travail que nous avons accompli ensemble. Je suis heureux de présenter Biutiful en première mondiale en compétition au prochain Festival de Cannes. »

D'une émotion à un film

Inárritu se souvient du moment précis où le processus s'est lancé: "Un matin froid de l'automne 2006, pendant que mes enfants et moi préparions le petit-déjeuner, j'ai par hasard mis le concerto pour piano de Ravel, [mais] aux premières notes, mes enfants m'ont demandé d'arrêter". En effet, quelques mois plus tôt lors d'un trajet familial où ce même morceau les accompagnait, "la mélancolie, la tristesse et la beauté qui émanent de cette musique les avaient submergés" au point de fondre ensemble en larmes. D'où leur demande, bouleversée, ce matin-là : "Un personnage est venu frapper à la porte de mon cerveau ce jour-là : "Bonjour, je m'appelle Uxbal". J'ai passé les trois années suivantes de ma vie avec lui."
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2010.

Commentaires

  • Valton B.

    Vrai.Magnifique.

  • rosie T.

    Magnifique et bouleversant...

  • Poppy79

    Agréablement surpris par ce film, sublime et très touchant !

  • Sizix

    Une claque! Un vraiment bon Bardem! Très beau film!

  • trineor

    Peut-être le plus beau film d'Iñarritu : le plus radical, le plus minimaliste, le plus cru tout en étant le plus tendre, le plus troublant aussi avec ces incursions dans le fantastique, qui donnent à la culpabilité, à l'amour, aux contrées inconnues de la mort ou bien à la maladie une dimension rare et fascinante. La mise en scène confine à la perfection ; le film est à la fois très sensoriel, pétri de symbolisme et cependant d'une remarquable sobriété. Bardem y est inouï. Le rythme est d'une lenteur qui récompense, si l'on sait s'y abandonner et y prêter toute son attention, par de fulgurants instants de grâce laissant percer çà et là, dans cette étouffante ambiance de film social poisseux, des stries de lumière.
    Plus que dans Babel encore, c'est dans Biutiful que j'ai perçu quels fabuleux moments de cinéma il y a à vivre chez Iñarritu.

Voir les commentaires