Notez des films
Mon AlloCiné
    La Journée de la jupe
    Bande-annonce La Journée de la jupe
    25 mars 2009 / 1h 28min / Drame
    De Jean-Paul Lilienfeld
    Avec Isabelle Adjani, Denis Podalydès, Yann Collette
    Nationalités français, belge
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,4 26 critiques
    Spectateurs
    3,8 3404 notes dont 609 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Sonia Bergerac, professeur dans un collège, est au bord de la dépression nerveuse depuis que son mari l'a quittée. Un matin, elle découvre une arme cachée dans le sac d'un élève. Elle s'en empare et, involontairement, tire sur l'un d'entre eux. Paniquée, elle prend la classe en otage...
    Distributeur Rezo Films
    Récompenses 4 prix et 4 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2008
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray 23/09/2009
    Date de sortie VOD 30/06/2018
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Box Office France 64 004 entrées
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Location à partir de (2.99 €)
    Location à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 16.19 €
    La Journée de la jupe
    La Journée de la jupe (Blu-ray)
    neuf à partir de 8.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Journée de la jupe Bande-annonce VF 1:50
    La Journée de la jupe Bande-annonce VF
    330 148 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Top 5 N°40 - Les acteurs pas super crédibles pour le rôle 2:01
    Top 5 N°40 - Les acteurs pas super crédibles pour le rôle
    56 959 vues
    La Minute N°438 - Tuesday 24 March 2009 3:59
    La Minute N°438 - Tuesday 24 March 2009
    16 523 vues
    7 vidéos

    Acteurs et actrices

    Isabelle Adjani
    Rôle : Sonia
    Denis Podalydès
    Rôle : Labouret
    Yann Collette
    Rôle : Bechet
    Jackie Berroyer
    Rôle : Le Principal
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • La Croix
    • Paris Match
    • 20 Minutes
    • Dvdrama
    • Elle
    • Filmsactu
    • Le Figaroscope
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • L'Express
    • Marianne
    • Metro
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Brazil
    • Libération
    • Ouest France
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • L'Humanité

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    26 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Cinefranky
    Cinefranky

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 68 critiques

    5,0
    Publiée le 25 avril 2009
    A son début, le film semble être une dénonciation des difficultés d’enseignement dans les établissements scolaires de banlieue. Il y a une seule victime (l’enseignante) face à des élèves indisciplinés, désinvoltes et inintéressés par les études. Mais les choses évoluent et c’est tout le système social des banlieues qui est vigoureusement dénoncé : le régime des caïds, de la terreur qu’ils imposent, avec la violence, le ...
    Lire plus
    Alex*56*
    Alex*56*

    Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 314 critiques

    4,5
    Publiée le 24 décembre 2013
    Je crois bien que là , Isabelle Adjani donne une leçon d’interprétation dont certains devraient plus souvent s'inspirer . En effet au sommet de son art , Adjani est dirigée par Jean-Paul Lilienfeld qui lui aussi avec son film , La journée de la jupe , pourrait complexer plus d'un réalisateur français surcoté . Ce film , assez violent tout de même , met sur le tapis plusieurs points sensibles et délicats comme la tension des ...
    Lire plus
    pandani
    pandani

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 379 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mars 2009
    Enfin un film couillu ! On ne devrait pas seulement instaurer une journée de la jupe dans les collèges, on devrait aussi décréter une semaine du cinéma impertinent. On devrait aussi faire copier 100 fois le scénario de la Journée de la Jupe à François Bégaudeau avant de l'autoriser à nouveau à écrire des conneries sur l'éducation. On devrait aussi faire tourner Isabelle Adjani plus souvent.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 28 janvier 2014
    Ce film reflète complètement la société française actuelle fils d'immigrés, voleurs, violeurs à l'occasion, et sympathisants du fondamentalisme musulman en plus avec Flanby et la teubira ça va pas 'arranger ça va être pire la descente de la france est en marche . Adjani sacré coup de vieux , déjà qu'elle n'était pas belle là c'est le déclin
    609 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Vu à Berlin

    La Journée de la jupe a été présenté au Festival de Berlin dans le cadre de la section Panorama. Isabelle Adjani n'a pas pu faire le voyage jusqu'à la capitale allemande... car elle s'est blessée à l'aéroport de Roissy au moment du départ.

    Adjani a dit oui...

    Isabelle Adjani n'avait plus tourné pour le cinéma depuis Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau (2003) à l'exception d'un petit rôle dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. C'est le comédien Smaïn qui, le premier, lui, a parlé du projet. " [il] m'a dit : "J'ai lu un scénario formidable avec un très beau rôle de femme, il faudrait que tu le lises", se souvient l'actrice. "Parallèlement, des amis de Jean-Paul Lilienfeld m'en o... Lire plus

    Avec "... la jupe", Lilienfeld change de style

    La Journée de la jupe est le quatrième long métrage de Jean-Paul Lilienfeld, cinéaste qui s'était jusqu'alors illustré uniquement dans la comédie : XY (1996), Quatre garçons pleins d'avenir (1997, avec dans deux des rôles principaux Olivier Brocheriou et Stéphan Guérin-Tillié, qu'on retrouve au casting de La Journée de la jupe) et HS Hors Service (2001).
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ces personnages qui pètent un plomb...
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 29 mars 2018
    A l'instar de "La Tête à l'envers" en salle cette semaine, les nerfs de personnages plus ou moins stables lâchent régulièrement...
    Ce soir à la télé : on mate "Le Dernier Samouraï" et "Vilaine"
    NEWS - Films à la TV
    mardi 16 février 2016
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir à la télévision....
    14 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2008, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2008.

    Commentaires

    • Victornoir V
      Enfin une oeuvre qui s'écarte du politiquement correct pour traiter le sujet sensible des gangs de banlieue avec humanité et discernement.Isabelle Adjani sublime.
    • Serge_la
      Film moins mauvais qu'il ne parait. Il a un côté improvisé qui le rend plus crédible ou réel. Un commentaire lu disait que les événements du films lui étaient tous arrivés sauf le viol. Donc un film qui met le doigt sur de vrais bobos.
    • Eflir
      10 ans plus tard. Toujours complètement d'actualité, malheureusement.
    • Helmoumutt
      En Bretagne, y a des cités aussi... Y en a partout de ces cités de barres HLM où il devient difficile voire dangereux de circuler la nuit si on ne t'y connait pas. Alors certes, y a beaucoup de clichés dans le film. Mais ce n'est pas la banlieue qui y est attaquée, c'est l'Education nationale. Maintenant, n'allez pas nous faire croire que toutes les banlieues se valent. Si la vôtre est agréable, et ben tant mieux ! Mais personne n'aime ne serait-ce que traverser le Blanc-Mesnil ou Villeurbanne... C'est sûr, à Sceaux ou à Neuilly-sur-Seine, ça craint vachement moins !De plus le film est déjà vieux et je pense que c'est une réaction aux embrasements de fin 2005.
    • Tommy-
      Percutant, c'est le moins qu'on puisse dire. Efficace aussi, n'hésitant pas à mettre le doigt là où ça fait mal et à dénoncer clairement, versant dans l'irrévérencieux (à l'inverse de beaucoup dans le déni ou ne vouloir voir la verité en face) mais qui se vautre, à mon sens, dans le dernier quart d'heure, à ne pas aller au bout de son sujet (du moins en partie) et à refuser une sorte d'épilogue-moral qui, à mon avis, aurait été nécessaire.Sinon, reste une Adjani qui excelle, une mise en scène super efficace au même titre qu'un fond, des dialogues, forts, nécessaires3,5/5
    • Pascal37
      3 ans plus tard et ce thème ne fait que croître ...
    • Isa Choupapa
      vous etes prof au moins?
    • Isa Choupapa
      Les professeurs peuvent aussi avoir leurs torts. Il existe encore, heureusement, des enseignants qui aiment leur travail et qui savent utiliser la pédagogie et qui vous font aimer l’école. J'ai eu la chance d'en croiser. Mais il en existe aussi des incompétents, qui vont dans l'enseignement parce qu'on leur a dit que c’était la planque et qui se retrouvent bien embêtés devant des enfants qui osent leur poser des problèmes. Ceux qui pensent que tous les enfants sont des cas débilité profonde et que il faut les traiter comme des êtres inférieurs. Ça m'a toujours choqué par exemple que dans le système Francais, les enfants vouvoient leurs professeurs et les professeurs tutoient leurs élèves.. Donc dans ce sens la j'approuve ''touche espoir'' quand il parle de clichés.
    • Isa Choupapa
      Bon je ne suis pas absolument certaine de l’intérêt de ce film. c'est a dire que le sujet s’annonçait intéressant mais finalement on est tombe dans le vieux cliché de jeunes ados décérébrés. Donc bon assez déçue. Même si a quelques rares moments je me suis laissée emporter par ce film a la fin j'ai juste l'impression qu'on simplifie un problème qui est bien plus complexe. 2,5/5 juste pour avoir mis le sujet sur le tapis.
    • Isa Choupapa
      est ce que tu as l'impression que dans les pays plus fermés a l'immigration, le problème ne se pose pas? Réfléchis y, c'est assommant d'avoir toujours la réponse, ''immigration'' ,des qu'un problème se pose.
    • Isa Choupapa
      Va dire ça à ni pute ni soumises....Ce ci dit j'aimerais apporter une précision, je n'habite absolument pas en banlieue donc je ne pourrais pas en juger de comment ça s'y passe labas mais la ou je vis (en province comme diraient les parisiens) le problème de l'expression de la féminité est une réalité. Je vis dans une ville ou je ne peux pas me balader tranquille sans remarques ou réflexions si je décide de me faire plus pepete que d'habitude. Donc voilà, bravo à ce film. Et je renvoi aussi au reportage qui est passé sur je sais plus ou, sur harcèlement de rue. Ce ne sont pas des conneries, moi et mon entourage en sommes victimes fréquemment. Les hommes on tendance à se comporter comme des porcs aussi bien à Paris qu'en Province.
    • Tnerual Cheup
      Film de société, d'actualité avec une Isabelle Adjani parfaite (et dieu sait que suis pas fan du personnage). Scénario simple et efficace a la fois.Dommage que ce film n'ai pas fait parler plus de lui à sa sortie.
    • Sh?kiin?
      Beaucoup de profs ont dû être en extase en voyant ce film, et je les comprends...
    • Anthony A.
      Ce film a quelques lourdeurs....mais est pas mal...
    • nicovideo
      A tous ceux qui parlent de clichés, allez faire un tour en banlieue. Côtoyez ces jeunes d'une vulgarité, d'une inculture et d'une bêtise phénoménales. Flash spécial : un collégien a poignardé son camarade parce qu'il l'avait regardé de travers, je n'invente rien, ça passe au JT tous les mois. J'irai presque jusqu'à dire que les pré-adultes qu'on nous montre dans La Journée de la Jupe ne sont pas les pires qu'on puisse trouver.C'est un film qui a une morale. Les véritables animaux que sont les banlieusards brutaux, asociaux et stupides dont il s'inspire, eux, n'en ont pas. C'est le seul défaut du film. Par ailleurs, je vous suggère Detachment, avec Adrien Brody, dans la même veine.
    • angelabassompierre
      un peu cliché, encore une récompense pour Isabelle Adjani, en fait je me laissais happer par l'intrigue seulement de la violence de la part d'un professeur, le pot aux roses etc; c'est vraiment du cinéma.
    • Flo Roquin
      nul ! et une fausse image !
    • dalanera
      Adjani borderline, j'adhère. La réalisation est pas terrible, le scenar est caricatural, néanmoins, j'ai aimé, pour le non politiquement correct. On y viendra, un jour ou l'autre.
    • LiL M.
      Un film saisissant qui reflète un peu les cliché de notre société la violence & le racisme l'idée est bonne après les acteurs sont pas forcement convainquant mais bon se film est a voir tout de même je pense & pour ceux qui ont aimer allez voir La Vague super film un peu dans le même genre vous devriez aimer !
    • guillaume75
      Évidemment le film ne se veut pas réaliste dans sa peinture des banlieues (une unité de lieu dans un amphithéâtre de lycée), il s'agit avant tout d'un symbole. La banlieue : la France "moyenne". Un lycée : l'éducation, la jeunesse. Le film donne un coup de poignard en plein coeur dans l'éducation en France. Après tout, en venir à faire une prise d'otage pour enseigner du Molière est tout de même extrêmement fort. Il ne faut pas prendre ce film au premier degré. On peut y voir tout simplement le combat d'une enseignante à préserver le savoir, et surtout elle se bat pour le transmettre dans un monde où la société tire encore les gens vers le bas. Je trouve ce film particulièrement courageux bien qu'imparfait, des jeunes comédiens convaincants, et Adjani est tout simplement impériale.
    Voir les commentaires
    Back to Top