Mon AlloCiné
    Dans la maison
    Dans la maison
    Date de sortie 10 octobre 2012 (1h 45min)
    Avec Fabrice Luchini, Ernst Umhauer, Kristin Scott Thomas plus
    Genre Thriller
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,5 25 critiques
    Spectateurs
    3,9 5713 notes dont 869 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.
    Distributeur Mars Films
    Récompenses 4 prix et 23 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2012
    Date de sortie DVD 20/02/2013
    Date de sortie Blu-ray 20/02/2013
    Date de sortie VOD 10/11/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 15 anecdotes
    Box Office France 1 194 908 entrées
    Budget ca. 9,2 000 000 €
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 130567

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (5 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 9.18 €
    Dans la maison
    Dans la maison (DVD)
    neuf à partir de 24.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Dans la maison Bande-annonce VF 1:59
    Dans la maison Bande-annonce VF
    3 706 509 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Yolande Moreau commente sa biographie AlloCiné 15:32
    Yolande Moreau commente sa biographie AlloCiné
    4 084 vues
    Fabrice Luchini, François Ozon Interview 4: Dans la maison 13:54
    Fabrice Luchini, François Ozon Interview 4: Dans la maison
    1 387 907 vues
    Plein 2 Ciné N°167 - Les films du 10 octobre 2012 5:03
    Plein 2 Ciné N°167 - Les films du 10 octobre 2012
    122 535 vues
    8 vidéos

    Acteurs et actrices

    Fabrice Luchini
    Rôle : Germain
    Ernst Umhauer
    Rôle : Claude
    Kristin Scott Thomas
    Rôle : Jeanne
    Emmanuelle Seigner
    Rôle : Esther
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Metro
    • Télérama
    • 20 Minutes
    • Ecran Large
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Marianne
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Positif
    • La Croix
    • Libération
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Express
    • TF1 News
    • Transfuge
    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques spectateurs

    conrad7893
    Critique positive la plus utile

    par conrad7893, le 11/11/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Germain prof de littérature va se trouver destabilisé par la disserte d'un de ses élèves claude Garcia dont le sujet ...
    Lire la suite
    landofshit0
    Critique négative la plus utile

    par landofshit0, le 01/03/2013

    0,5Nul
    Ozon fait dire au personnage incarné par Luchini ''si c'est invraisemblable ça ne vaut rien même si c'est vrai''. ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    12% (103 critiques)
    41% (355 critiques)
    27% (236 critiques)
    14% (121 critiques)
    4% (37 critiques)
    2% (17 critiques)
    Votre avis sur Dans la maison ?
    869 Critiques Spectateurs

    Photos

    19 Photos

    Secrets de tournage

    Adaptation

    Le film Dans la maison est librement adapté de la pièce espagnole de Juan Mayorga, intitulée Le Garçon du dernier rang. A ce sujet, le cinéaste François Ozon déclare : "Dès que j’ai lu la pièce, j’ai senti ce potentiel de pouvoir parler indirectement de mon travail, du cinéma, d’où vient l’inspiration, de ce qu’est un créateur, un spectateur". Selon lui, cette œuvre littéraire présentait également un intérêt tout particulier dans la mesure où son... Lire plus

    Un travail précis

    En choisissant d'adapter une pièce de théâtre au cinéma, François Ozon s'est retrouvé en butte à quelques difficultés : il a ainsi élagué les dialogues pour les rendre plus naturels et a fait en sorte d'ancrer son récit dans une réalité spatio-temporelle qui n'existait pas dans l’œuvre de départ. Par ailleurs, le récit, qui prend place en milieu scolaire, décrit l'enseignement comme une profession ingrate où tous les élèves seraient devenus des m... Lire plus

    Monsieur et Madame Tout-le-monde

    Alors que François Ozon a parfois été tenté de faire virer son film au thriller ou au drame policier, il a finalement préféré laisser la place à la normalité dans son récit. Il déclare même s'être lancé le défi "de rendre passionnante cette normalité". Pour ce faire, il a construit son scénario de telle sorte que le spectateur y participe à sa façon tout en opérant un travail d'ellipse sur le montage, censé renforcer l'impression de flou entre le... Lire plus
    15 Secrets de tournage

    Dernières news

    Ce soir à la télé : on mate "La Grande bouffe" et "Dans la maison"
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 4 avril 2018
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? La Rédaction d'AlloCiné vous indique les films et séries à voir à la télé. Au programme :...
    Mother!, Harry, un ami qui vous veut du bien... : les visiteurs indésirables au cinéma
    NEWS - Sorties Ciné
    jeudi 14 septembre 2017
    Mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de laisser entrer quelqu'un chez soi car parfois, la présence d'autrui devient vite...
    23 news sur ce film
    Films recommandés
    Frantz
    Frantz
    L'Amant Double
    L'Amant Double
    Amours chiennes
    Amours chiennes
    Le temps qui reste
    Le temps qui reste

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2012, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2012.

    Commentaires

    • Fabyennn
      un film que j'ai trouvé intéressant, surtout dans les 3 premiers quarts. La construction est vraiment très bien travaillée et accroche bien, même en ressentant qq chose de plus en plus étrange. Le jeu d'acteurs est fabuleux, le casting parfait. Je découvre le jeune Ernst Umhauer, un talent exceptionnel. Le dernier quart ne m'a pas plue, j'ai l'impression qu'il y a pas mal de psychopathes chez les artistes :-) qui observent la folie telle que le voyeurisme ou le parasitisme comme un art à part entière. Mais bon, chacun son kif. Au final, j'ai un sentiment plutôt agréable sur ce film, émerveillée par le travail de ces acteurs-là et par cette mise en scène, et un peu perplexe quant à l'immensité de l'art et à celle du travail des psys. 8-/
    • Eflir
      Je ne suis pas très fan de cinéma français, en général, mais François Ozon a, je trouve, le mérite de faire des films plutôt originaux par rapport à ses confrères. Ce qui m'a personnellement manqué dans celui-ci, bien que le sujet s'y serait prêté à merveille, c'est un peu plus de tension, car même si on ressent par moment un certain malaise, ça reste assez léger. Il est également difficile de croire, à mon avis, qu'un professeur se laisse aussi facilement manipuler par un de ses élèves et puisse risquer sa carrière comme le fait le personnage joué par F.Luchini. Au final, on ne sait pas trop s'il s'agit d'un film sur le voyeurisme ou le pouvoir de l'imagination, mais à voir par curiosité.
    • angelabassompierre
      ah oui, je trouve ses films très prenant, le seul qui est trop lent est "Sous le sable", et justement j'aime bien quand il commente, nomme des choses et d'autres. Déjà pourquoi l'as tu regardé pour critiquer et je suis allée le voir 3 x au ciné!
    • willycopresto
      Quand j'ai regardé ce navet, j'ai pensé avoir oublié de débrancher l'audiodescription ! Il n'en était rien : Ozon a émaillé son récit de considérations inutiles et ennuyeuses. Il n'a rien inventé : certains cinéastes de "la nouvelle vague" employaient déjà cette méthode qui faisait intello mais qui était infiniment pénible. Cette histoire est fade, inintéressante, et il n'y a guère que le jeu de Luchini, de sa femme et de l'élève qui soient remarquables: ils ont le mérite de "faire" digérer une histoire soporifique.
    • Badaask
      Bon film. Un peu répétitif mais assez surpris ! 3,5/5 En tout cas original et différent !
    • FanAvatar09
      Une très bonne surprise avec un sujet original et bien mené.4/5
    • ddrdv
      Il a qch que je ne comprends pas : c'est pourquoi Claude a couché avec la compagne de son professeur ?on voit bien que M. Germain et sa compagne sont différent, mais cela justifie t il de coucher avec un élève de son compagnon avant de le quitter ?
    • ddrdv
      SPOILER - Explication de la fin.On apprend au travers du film que le professeur s'est essayé a l'écriture (il a écrit un livre) mais de son propre aveu, il n'est pas a la hauteur des écrivains qu'il admire. Il aime les grandes œuvres littéraires qu'il invite Claude à les lire en lui prêtant ses livres. Il fait aussi référence à des auteurs lorsqu'il conseille Claude au fur et à mesure de l'écriture de son récit.À la fin du film, lorsque le professeur et Claude se retrouvent sur un banc, le professeur semble ne pas en vouloir à son élève car il admire chez lui ce dont lui n'est pas capable: la capacité de créer des histoires. Admiration qu'il laisse apercevoir lorsque Claude lui remet ses copies et qu'ils discutent du cours à venir de l'histoire. Il a beau avoir tout perdu, il reste suspendu au talent de Claude au point de ne pas exclure de se lancer à nouveau dans l'espionnage d'une maison alors qu'ils observent les deux femmes depuis le banc.— Ça doit être au 1er étage à droite.— Laisse tomber Claude, je ne pense pas qu'elles aient besoin de leçons de mathématiques.— Elles auront besoin de qch un jour. Et puis, il y aura tjrs moyen d'entrer : il y a toujours un moyen d'entrer dans n'importe quelle maison.— Vous pourriez m'aider…Il s'échange un sourire complice et la voix de Claude termine par : «Monsieur Germain avait tout perdu et j'étais à ses côtés, prêt à lui raconter une nouvelle histoire. À suivre…»C'est après ces paroles et en voyant l'immeuble avec à chaque fenêtre une histoire potentielle qu'on se rend compte de l'ampleur de ce "jeu" et du génie de ce film qui mêle la fiction au réel jusqu'à ce que l'on ne puisse plus les dissocier.Je mets 4 étoiles car il s'agit d'un film français qui pour une fois arrive à surprendre.
    • Mathildemapo
      c'est son kiff ultime cette histoire et la formation de ce jeune. C'est sa drogue, l'essence qui le fait avancer.Tout le reste (travail, femme, ...) n'a plus d'importance. De plus il doit même apprécier le coup de maître de l'écrivain puisque ses textes ont eu des conséquences même dans la vraie vie.
    • Margaery Tyrell
      J'ai bien compris qu'il fallait pas prendre la scène au pied de la lettre, relis mon commentaire et tu comprendras mieux ce qui ne m'a pas plu dans ce film. Je n'ai pas compris le but de cette scène, ni où le réalisateur voulait en venir, mais alors vraiment pas, donc j'ai pas trouvé ça bon."Tu n'as pas compris le film et la psychologie du prof."explique alors.
    • Mathildemapo
      [spoiler]"mais la fin le fait que le prof parle encore à son élève alors qu'il vient de lui faire un beau coup de pute, euuh wtf là ,les gars ??"[/spoiler]Tu n'as pas compris le film et la psychologie du prof.
    • Margaery Tyrell
      Non. Ni haineuse et ni vaniteuse, tu vois, juste que j'ai trouvé ton commentaire gratuit et inutile. Accepter une critique en retour? Ce n'est pas le film que tu as critiqué ,comme moi je l'ai fait, mais la façon dont je l'ai écrite, donc moi de manière indirecte. Faut croire que j'invente même si c'est tapé noir sur blanc. Allez, basta.
    • Bobby6Killer
      Des phrases vanneuses?...Pas comprendre. Je n'ai pas vu ce film, je t'ai lue, donc tu dois comprendre ce que j'éprouve. Je ne suis pas en colère, ni haineux, ... mais toi oui. C'est très logique, puisque ton commentaire est public, que j'en produise un, aussi. Sur un fil de commentaires ou sur un forum (ce qui n'est pas le cas). Pratique la critique, mais accepte la en retour. Il n'a pas pire qu'à l'immodestie s'ajoute la vanité... Enfin, relis ta réaction, et tu remettra peut-être en perspective l'idée de me renvoyer dans la cours du collège. Allez, à ton tour, je laisse place à la vacuité, en promettant de ne plus répondre. C'est cette raison qui me fait ne plus écrire, et c'est grâce à cela que toute personne qui pense, même un peu, ne se sent pas obliger de rédiger, parce c'est un droit et juste cela, sa prose à tant d'autres semblable.
    • Margaery Tyrell
      Alors fais nous part de ton avis,plutôt que de poster quatre phrases vanneuses! :D Qu'est-ce qu'il se passe t'as passé une mauvaise journée? T'as pas aimé que je critique ce film? Ou t'es tout simplement agressif de nature? :) Si j'ai fais quelques fautes et que ça ne te plaît pas, ça me fait une belle jambe mon grand. Les expressions toute faites? Mais fait nous part du vocabulaire à employer sur ce site si ça te permet de déstresser, le grand référent. Si t'es frustré au point de rabaisser un commentaire d'un utilisateur que tu ne connais pas, va le faire dans la cour du collège et pas sur un forum, caché derrière un écran. Merci d'avance ;)
    • Laura P.
      Mouais bof bof, idée sympa et originale au début et tres vite le film est peu crédible. C'est long et il ne se passe rien ... je ne suis pas certaine à la fin d'avoir bien compris ce qui se passe pour de vrai et pour de faux, ça manque de piquant. Je ne recommande pas spécialement ce film et je ne le mets pas non plus dans la catégorie thriller.
    • Bobby6Killer
      Sans les fautes, les poncifs et les expressions toutes faites et mal utilisées, et le doute quant à la qualité du regard (je, je, je...) posé sur le film : Tu écris mieux (et heureusement, de façon plus concise!)
    • vanilla-55
      je n'aurais pas écrit mieux!!
    • stuters
      Le film Dans la maison joue surtout sur le rôle important du narrateur dans un récit et la place qu'attribue la fiction au spectateur. Mais il y a plusieurs niveaux d'écritures dans ce film: déjà à la base c'est une pièce de théâtre donc écriture scénique dont il a fallu transposé le langage énonciatif proprement théâtral à l'écriture scénaristique propre au cinéma, ensuite le film lui même comporte plusieurs type de narration, au début, il s'agit d'adapté l'écriture rédactionnelle (ou plutôt celle qu'on trouve en littérature) avec le langage cinématographique (son et/ou image) puis plus le film avance plus le narrateur devient un monstrateur filmique. En plus de tout ça, tu peux réfléchir à la notion de méga-narrateur filmique qui raconte tout le film. Bref, tout ça pour te dire que si, le scénario est formidablement bien construit ! Quant à Inception et Mr Nobody, ce sont des oeuvres différentes qui évoquent des phénomènes complexes. Inception met en scène les outils jungiens tandis que Mr Nobody joue sur les possibilités de montage propre au récit audio-visuel tout en les rendant virtuelles...
    • Margaery Tyrell
      Mon dieu quel film prise de tête... vraiment totalement inutile.Moi qui m'attendais à regarder un bon thriller français, commequoi, on est jamais sûr de rien ! A peine ai-je fini le film,que j'avais un sentiment d'avoir à peu près compris et à la foisabsolument pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'étaitcompréhensible mais totalement incohérent et décalé. Et quand jedis incohérences ,je ne parle pas du fait que le gamin prend desrisques en se balandant dans la maison, ou que le prof vole l'énoncéde maths. Quand je regarde un film je sais prendre des distances,franchement c'est bien possible que tout ça arrive, mais la fin lefait que le prof parle encore à son élève alors qu'il vient de luifaire un beau coup de pute, euuh wtf là ,les gars ?? Donc si onprend le récit au pied de la lettre ce serait carrément raté et çaferait place à une espèce de comédie française niaise à visémoraliste nulle à souhaits. Donc en m'y penchant plus, j'ai plutôtfait confiance à l'interprétation selon laquelle il s'agirait durécit du livre raté du professeur de français. Rien qu'au titre« l'enfant de l'orage », on ne peut se tromper, puisqueça fait evidemment référence à la scène de l'élève espionnantles parents de Raphaël la nuit pendant un orage. Dans ce cas la fin,aussi barrée qu'elle devient quand même, et déjà plus acceptablec'est sûr, mais alors pour resaisir le sens du film dès le débutbonjour le casse tête. Inception et Mr Nobody par exemple, desrécits comme ça c'est chaud à comprendre effectivement, vu qu'iljoue également avec réalité/fiction dans le premier, etretournement de situation dans ce dernier, mais c'était un minimumcompréhensible pour le spectateur et du coup le dénouement estprenant et fort en émotions, ce qui fait que les deux exemples quej'ai cité sont des films percutants et suscitent l'émotion duspectateur, notamment Mr.Nobody qui est excellent. Et là on a …rien, il y a pas d'émotions, le suspens qui était présents audébut du film n'est MEME PAS présent lors du dénouement ,pour direà quel point c'est raté (pour moi en tout cas). Savoir quand laréalité ,la fiction a commencé est impossible. Ce scénario n'estabsolument pas efficace et c'est bien dommage.. 2/5
    • littlething o.
      ce film est un chef-d’œuvre, il y a des millions de chose a dire sur ce film que ça en donne mal a la tete, il parle du voyeurisme du désir, mais surtout et les gens ont tendance a ne pas le voir :sur la fiction a presque chaque moment dans le film surtout vers la fin on ne fait que se demander si ce passage est réel ou fictif et le film joue énormément la dessus
    Voir les commentaires
    Back to Top