Mon AlloCiné
    Wrong Cops
    Wrong Cops
    Date de sortie 19 mars 2014 (1h 22min)
    Avec Mark Burnham, Eric Judor, Steve Little plus
    Genres Comédie, Policier
    Nationalités français, américain, russe
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,0 21 critiques
    Spectateurs
    3,4 1464 notes dont 193 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
    Los Angeles 2014. Duke, un flic pourri et mélomane, deale de l’herbe et terrorise les passants. Ses collègues au commissariat: un obsédé sexuel, une flic maître chanteur, un chercheur de trésor au passé douteux, un borgne difforme se rêvant star de techno… Leur système fait de petites combines et de jeux d’influence se dérègle lorsque la dernière victime de Duke, un voisin laissé pour mort dans son coffre, se réveille.
    Distributeur UFO Distribution
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 04/11/2014
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 28/01/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 15 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 133609

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 14.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Mark Burnham
    Rôle : Officer Duke
    Eric Judor
    Rôle : Officer Rough
    Steve Little
    Rôle : Officer Sunshine
    Marilyn Manson
    Rôle : David Dolores Frank
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • aVoir-aLire.com
    • Chronic'art.com
    • Ecran Large
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Elle
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Mad Movies
    • Télérama
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • Première
    • TF1 News
    • Transfuge
    • Positif
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 articles de presse

    Critiques spectateurs

    lhomme-grenouille
    Critique positive la plus utile

    par lhomme-grenouille, le 27/03/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Dès le départ – je le sens ! – des précisions sur ma note s’imposent... Allociné assimile le « 5 étoiles » ...
    Lire la suite
    donniedarko1
    Critique négative la plus utile

    par donniedarko1, le 31/01/2014

    0,5Nul
    Film prétentieux et pseudo-surréaliste. Les dispositifs sont tellement usés qu'on frôle le plagiat. Pas drôle, ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    11% (22 critiques)
    31% (59 critiques)
    32% (61 critiques)
    12% (24 critiques)
    6% (12 critiques)
    8% (15 critiques)
    Votre avis sur Wrong Cops ?
    193 Critiques Spectateurs

    Photos

    37 Photos

    Secrets de tournage

    Sept pour le prix d'un

    Wrong Cops n'est pas né long-métrage. Quentin Dupieux en a d'abord écrit et réalisé un chapitre qu'il voyait comme un court-métrage indépendant, avec Marilyn Manson et Mark Burnham. Puis il a ajouté six épisodes qu'il a tenté de monter ensemble pour en faire un long-métrage. La formule n'étant pas adéquate, il a réinventé l'ordre des séquences pour parvenir au montage final. C'est la première fois qu'il agit de cette manière sur une de ses réalis... Lire plus

    Projeté à mi-chemin

    Alors que le film n'est encore composé que de trois chapitres, le réalisateur et l'équipe le montent à la manière d'une série et le projette au festival Sundance. Chaque épisode est agrémenté d'un court générique pour donner l'impression qu'il s'agit d'un véritable serial. Selon Dupieux, "ça marchait du feu de dieu. Dès que le générique redémarrait, la salle était hystérique".

    Trilogie cinéphile

    Wrong cops est en réalité le troisième film de Quentin Dupieux sur ce thème du "wrong". Le premier date de 2012. C'est Jack Plotnick, Dolph Springer dans le récit, qui tient d'abord la vedette dans Wrong, avant de laisser la place à Mark Burnham, qui passe d'un petit rôle de flic à celui de l'officier Duke, protagoniste principal dans le court-métrage "Wrong cops : chapitre 1", puis dans Wrong cops. Plotnick conserve aussi son personnage dans cha... Lire plus
    15 Secrets de tournage

    Dernières news

    Quentin Dupieux : avant "Au Poste !", il faisait danser sa peluche survoltée au son de Mr. Oizo
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 4 juillet 2018
    En 2018, Quentin Dupieux est devenu un cinéaste unique, applaudi par la critique, adoré par sa tribu de fans. Pourtant, souvenez-vous...
    Her : le meilleur film de la semaine selon les critiques presse et spectateurs !!
    NEWS - Box Office
    samedi 22 mars 2014
    "Her", le nouveau film de Spike Jonze porté par le surprenant Joaquin Phoenix, a cette semaine conquis le cœur des critiques...
    13 news sur ce film
    Films recommandés
    Rubber
    Rubber
    Wrong
    Wrong
    Seul contre tous
    Seul contre tous
    Réalité
    Réalité

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2013.

    Commentaires

    • The Last Action Zero
      Pas aussi débile que le précédant. Mais adieu la poésie... Une impressionnante et jolie collection de guest star célèbres, dans la catégorie second couteaux et série B... Quelques sourires à certaines situations... Une OST sympa... Et puis c'est tout... Je trouve que c'est dans la même veine que Steak, qui m'avait fortement déplu. Mais, ça reste toujours aussi décalé, barré et original :D
    • axou69
      Si l’univers de Dupieux m’attirait , j’avais que très moyennement accroché à Réalité . En revanche , Wrong Cops m’a totalement convaincu , absurde à souhait ! Top !
    • Yasmine A.
      oh c'est bon décoincé vous un peu, second degrés vous connaissez ??
    • W-Davo-W
      Un bon film mais moins bien que les autres films de Dupieux ! Moins drôle(quoique... ) et surtout beaucoup moins absurde,je préfère largement Wrong et Rubber! Mais Wrong cops est beaucoup plus trash et vulgaire. Comme les précédents films de Dupieux wrong cops est inégale,certains gags sont vraiment drôles alors que d'autres sont gênants,mais c'est quand même une bonne comédie décalée !3.5/5
    • Rico S.
      Donc, si on aime pas les film que tu aimes, on est trop stupide pour les comprendre.Et tu parles d'ouverture d'esprit...Quand est-ce qu'on va empêcher les moins de 12 ans de poster ?Cocksucker
    • Yasmine A.
      il joue aussi dans Sons of Anarchy dans le rôle d'un leader nazi qui lui va parfaitement bien d'ailleurs , faut croire que c'est un bon acteur ce Marylin Manson lol
    • Yasmine A.
      ca va du comment que tu le re mate pas sous coke, t'aurais un peu du mal a suivre en même temps ....
    • Aoris
      C'est marrant, tu peux prendre n'importe quel film, t'aura toujours quelqu'un pour prétendre que si t'as trouvé le film mauvais c'est que t'es trop stupide pour l'avoir compris, même quand y a clairement rien à comprendre. (et celui qui a apprécié c'est parce qu'il est lui, supérieurement intelligent).A chaque fois que je lis ce genre de commentaire je vous imagine disserter sur des métaphores cachées sur le sens de la vie dans des pubs pour le papier toilette.Bref ce film comme les précédents, c'est du grand n'importe quoi et c'est pleinement assumé, y a rien à "comprendre" ici, c'est juste du délire perso, de la private joke, de Quentin Dupieux.C'est une comédie avec des situations et des personnages drôles pour faire rire, c'est tout. Et perso, je trouve ça également trop lourd et bas du front pour me faire rire
    • Thomas L.
      Ce n'est malheureusement pas notre faute si tu n'as pas l'ouverture d'esprit nécessaire afin d'apprécier, voir de comprendre la décadence des scènes de ce film.Quoi qu'il en sois inutile de rager sur les personnes capables, elles, d'apprécier cette œuvre, asshole.
    • MoiOuMoi
      Z'êtes relous les gens à mettre des liens vers vos sites bidons ! On est déjà sur un site de ciné, on peut critiquer à loisir ici, alors pas besoin de votre pub..
    • MoiOuMoi
      Z'êtes relous les gens à mettre des liens vers vos sites bidons ! On est déjà sur un site de ciné, on peut critiquer à loisir ici, alors pas besoin de votre pub...
    • MoiOuMoi
      Z'êtes relous les gens à mettre des liens vers vos sites bidons ! On est déjà sur un site de ciné, on peut critiquer à loisir ici, alors pas besoin de votre pub !
    • MoiOuMoi
      Z'êtes relous les gens à mettre des liens vers vos sites bidons ! On est déjà sur un site de ciné, on peut critiquer à loisir ici, alors pas besoin de votre pub.
    • remi T.
      D'une débilité sans nom. Un humour aussi bas que peu l'être un gamin de 6 ans sous LSD. Pas d'histoires, des scènes pas drôles frisant le ridicule "hey bitch, j'ai un flingue sur ta tempe alors montre moi tes seins"... Enfin bref ceux qui ont aimé ce film, achetez vous l'encyclopédie des blagues de toto, vous allez faire une crise cardiaque tellement vous allez rigoler
    • Cahiersdunoncinema
      Il était une fois un type totalement taré, Quentin Dupieux, plus connu sous son pseudonyme de Mr. Oizo, qui faisait des films encore plus déjantés que lui, comme Rubber, l’histoire du pneu tueur filmé avec un appareil photo.Habitué à écrire des scénarii complètement dingues sous l’emprise du LSD et d’autres substances généralement communes dans le sang des clubbers, il récidive ici avec une ode au gigantesque bordel, au travers du portrait croisé de la cour des miracles des flics de Los Angeles, tous pourris, dealers, pervers ou borgnes, formidablement interprétés par Mark Burnham, Steve Little, Eric Judor ou Jon Lajoie.Bref : de la bombe portenawak absolument géniale.La critique complète sur les Cahiers du non cinéma : http://lescahiersdunoncinema.w...
    • Christophe Amourette
      Ma chronique : http://lespetiteschroniquescin...
    • Nick Tooh
      Un super film d'éclate avec de l'humour complètement absurde sans message moral subliminal et c'est bon. On suit des personnages plus barjots les uns que les autres et tous sont joués comme on a envie de les voir, ce qui tient le film dans une ambiance "électrique" qui se suit et ne retombe jamais. Du vendeur de came au gamin du restau, en passant par le curé improvisé, le casting est parfait. Même la fin est hilarante, on a juste envie de crier OUI a chaque phrase de ce Duke. Un film bien pro sans en avoir l'air (Q. Dupieux revendique son amateurisme et sa simplicité est bonne à entendre en interview). Je trouve qu'on est entre Platane et Dikkenek, aux States. Bref, ça vaut pas un bon Dany Boon, ou une bonne comédie romantique avec Gad elmaleh et la marceau, mais ça passe bien quand même... pfff... "You want a picture of my dick' ? No sire, mais pour le reste je signe des deux pieds.
    • Wabaki
      Si cela vous intéresse, ma "critique" (et autres films aussi) est sur mon site : http://critiquedecinema.wordpr...
    • DEFERRE
      Inégal mais loin du tout venant. Retrouvez la critique du film dans Mon Cinématographe. http://jullelien.blogspot.fr/2...
    • Georgeslechameau
      7/10 : Plutôt que de définir son film par l'absurde comme dans Rubber et surtout Wrong, Dupieux choisit de contaminer un environnement et des habitudes bien ancrées dans le réel, grâce à ses pervertis Wrong Cops, le tout dans un maelstrom électro du meilleur gout. Mon avis sur Wrong Cops, ICI
    Voir les commentaires
    Back to Top