Mon Allociné
L'Amour est un crime parfait
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
L'Amour est un crime parfait
Date de sortie 15 janvier 2014 (1h 55min)
Avec Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn plus
Genre Thriller
Nationalités Français, Suisse
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,2 26 critiques
Spectateurs 2,31417 notes dont 285 critiques

Synopsis et détails

Professeur de littérature à l’université de Lausanne, Marc a la réputation de collectionner les aventures amoureuses avec ses étudiantes. Quelques jours après la disparition de la plus brillante d’entre elles qui était sa dernière conquête, il rencontre Anna qui cherche à en savoir plus sur sa belle-fille disparue...

Distributeur Gaumont Distribution
Récompenses 3 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2013
Date de sortie DVD 09/07/2014
Date de sortie Blu-ray 09/07/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 9 anecdotes
Box Office France 364 954 entrées
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 135966

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner L'Amour est un crime parfait en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
L'Amour est un crime parfait
Haute définition
VF - VOST - MALENTENDANT
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
L'Amour est un crime parfait
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
L'Amour est un crime parfait
Haute définition
VF
Ce film en VOD
  • Louer (5.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (13.99 €)
  • Louer (4.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
L'amour est un crime parfait DVD (DVD)
Date de sortie : mercredi 9 juillet 2014
neuf à partir de 4.79 €
L'amour est un crime parfait Blu-ray (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 9 juillet 2014
neuf à partir de 12.09 €

Interviews, making-of et extraits

<strong>Plein 2 Ciné</strong> N°199 - Les Films du 15 janvier 2014 5:05
Plein 2 Ciné N°199 - Les Films du 15 janvier 2014
3 802 vues
<strong>tout un programme</strong> N°55 - Wednesday 15 January 2014 8:41
tout un programme N°55 - Wednesday 15 January 2014
1 377 vues
Les Inrocks - Trois raisons d'aller voir "L'amour est un crime parfait" 2:39
Les Inrocks - Trois raisons d'aller voir "L'amour est un crime parfait"
3 107 vues

Acteurs et actrices

Mathieu Amalric
Mathieu Amalric
Rôle : Marc
Karin Viard
Karin Viard
Rôle : Marianne
Maïwenn
Maïwenn
Rôle : Anna
Sara Forestier
Sara Forestier
Rôle : Annie
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Figaroscope
  • aVoir-aLire.com
  • L'Humanité
  • Ouest France
  • 20 Minutes
  • Le Parisien
  • Télérama
  • Studio Ciné Live
  • Libération
  • Les Inrockuptibles
  • TéléCinéObs
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • La Croix
  • Critikat.com
  • Le Point
  • Culturebox - France Télévisions
  • Première
  • Le Journal du Dimanche
  • Transfuge
  • Positif
  • Paris Match
  • L'Express
  • Ecran Large
  • Le Nouvel Observateur
  • Cahiers du Cinéma
26 articles de presse

Critiques Spectateurs

Karocenial
Critique positive la plus utile

par Karocenial, le 16/01/2014

4,0Très bien

Thriller intense avec un Marc (Mathieu Amalric) séduisant et inquiétant prof de littérature en Suisse. Le climat du film... Lire la suite

gjolivier1982
Critique négative la plus utile

par gjolivier1982, le 15/01/2014

2,5Moyen

L'amour est un crime parfait est un objet plutôt insolite et très inégal où le très bon et le moins bon (pour ne pas dire... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
1% 3 critiques 16% 46 critiques 26% 74 critiques 28% 79 critiques 16% 46 critiques 13% 37 critiques
285 Critiques Spectateurs

Photos

21 Photos

Secrets de tournage

Et le livre prend vie...

L'Amour est un crime parfait est l'adaptation d'un roman de Philippe Djian publié en 2010, Incidences. Ce n'est pas la première fois qu'il est adapté au cinéma étant donné que son roman 37°2 le matin a été repris par le cinéaste Jean-Jacques Beineix en 1986.

Le 4 est un chiffre parfait

L'Amour est un crime parfait signe la quatrième collaboration entre les réalisateurs Jean-Marie et Arnaud Larrieu et le comédien Mathieu Amalric. Ils ont commencé leur trio avec le moyen métrage La Brèche de Roland (2000), puis se sont retrouvés sur Un homme, un vrai (2003) et enfin dans Les Derniers jours du monde (2009) où ils tournaient déjà avec Karin Viard, aussi à l'affiche de L'Amour est un crime parfait.
9 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Thriller, Meilleurs films Thriller en 2013.

Commentaires

  • james44

    Le film sera présenté en sélection officielle et en compétition en Ouverture du Festival du film du Croisic, "De la Page à l'Image", du 11 au 20 Octobre. Les Frères Larrieu feront le déplacement !

  • angelabassompierre

    J'ai vu l'affiche à UGC il y a un moment c'était exactement le titre d'un livre de philo tendance assommoir, même de la médiathèque, pas réussi à le lire!
    si ça raconte ça, ça promet, j'aime beaucoup sur les photos, ils sont tous beaux, Karin Viard, Sara forestier, elle est bonne comédienne j'ai aimé... donc ça peut m'intéresser.
    suspense! Quand j'ai vu "hell", j'ai cru Sara vraiment blonde, en fait elle l'est autant que moi, je devais l'être lors de la petite enfance, sinon c'est pour du faux.... c'est clair tout le monde préfère les blondes et celles qui le furent un jour.

  • MickDenfer

    l'amour est sadique.

  • Willy C.

    Un bon thriller psychologique, Mathieu Amalric est très bon dans ce rôle dans la lignée de "la vénus à la fourrure".

  • Jean-Luc M.

    L'amour est Vérité :-)

  • fandeclint

    je n'arrive pas à savoir si ce film est bien ou s'il est un gros nanard...

  • Jean-Luc M.

    Pour moi ce n'est pas un nanard, mais c'est pas folichon du tout non plus.

    Vraiment bizarre comme film, à toi de voir, peut-être que tu aimeras beaucoup.

    Tu peux toujours essayer de trouver quelqu'un qui note les films de façon à peu près similaire à la tienne, tu auras ainsi un peu moins de chances de te retrouver devant un film te déplaisant carrément.

  • Karocenial

    Thriller intense avec un Marc (Mathieu Amalric) séduisant et inquiétant prof de littérature en Suisse. Le climat du film est soutenu par une musique qui enlève tout confort au spectateur, les images de montagne sont époustouflantes autant que les scènes intimes ou que les vues de l'Université moderne et froide. Karine Viard, sœur incestueuse, Maïwen amoureuse touchante, Sara Forestier étudiante vorace et féroce... tous les personnages sont denses et intéressants. L'intrigue est suffisante pour faire une fin à la hauteur de la qualité générale du film. Excellent... (la notation actuelle est incompréhensible)

  • titicaca120

    en parfait harmonie avec la critique de Karocenial, rien a rajouter.

  • Yougzz

    J'ai adoré le livre de Djian, très impatient de retrouver l'atmosphère dans le film !

  • Gregory V.

    Je n'ai pas encore vu le film, mais, étudiant à l'université de Lausanne, j'avais pu assister au tournage qui s'était déroulé sur le site. Mauvais point par contre pour les réalisateurs: la section de littérature fait partie de la faculté des Lettres, or le bâtiment montré n'est pas du tout celui des Lettres, ni même de l'université de Lausanne, mais fait partie de l'EPFL, une autre haute école. Dommage d'avoir voulu prendre le bâtiment construit pour les touristes, plutôt que le vieux et clairement moins design bâtiment des lettres. Dommage.

  • angelabassompierre

    des fois ce sont des questions d'accords et autorisations et surtout en Suisse, ce doit être dur à obtenir, du coup, de bluffer ou pour du faux est une contrainte pour le cinéaste, ensuite, nous on ne le sait pas et il a l'air bien, l'idée est que c'est un film à suspense et parfois les trucages des films font rire : dans "snowpiercer", Nicolas Duvauchelle dans les scènes de bataille n'est pas sur la neige en vrai mais est tenu par un harnais et son partenaire aussi, c'est ensuite en post prod que sont ajoutés les effets. C'est super si le tournage était vers Lausanne, c'est super beau je suis sûre, j'avais vu constance dans ma ,jeunesse et ai adoré le microclimat et découvrir....

  • gregbutton

    Bienvenue dans le cinéma

  • Christoblog

    Décevant. Ma critique ici : http://www.christoblog.net/201...

  • Maxou.

    Tres belle préstations de tous les acteurs et actrices,des paysages sublimes,une ambiance particulière très agréable font de ce film la bonne surprise de la semaine.4/5

  • Didier Grange

    Marc est un professeur réputé de littérature à Lausanne, il vit avec sa soeur dans un chalet isolé au milieu des montagnes. Il est aussi un grand tombeur, meme ses étudiantes ne résistent pas à son charme. Sa dernière conquete disparait de manière mystérieuse. La belle mère de la disparue se rapproche de Marc pour en savoir plus sur les dernières heures de sa belle fille. Peu à peu les deux tombent sous le charme de l'autre mutuellement. Mais le mystère s'épaissit et une enquete de police est lancée au sein meme de l'Université. Que s'est il réellement passé ?

    Le sujet est plutot bon, mais ouille ouille ouille le casting ! Comment nous faire croire que Mathieu Amalric puisse faire tomber de magnifiques jeunes femmes comme ça sans meme claquer des doigts ! Ne nous leurrons pas, on est loin du physique de Brad Pitt... Bref, impossible d'y croire une seconde, d'autant que c'est doublé d'une certaine constante platitude. Bref, une déception car je suis fan de Karin Viard, mais là, ça va pas... 10/20 !

    https://www.facebook.com/Cined...

  • dehaas84

    La montagne suisse. Un prof écrivain raté don juan, quelques étudiantes en pleine poussée d'hormones, un drame, un corps qui disparaît. Normal ? Pas si sur.

    Avec une intrigue aussi balisée, on pourrait presque se croire dans un énième polar universitaire. Mais les frères Larrieu font beaucoup d'efforts pour que le film se décale rapidement vers quelque chose de bizarre, , de théâtral, voire de franchement loufoque.

    Il n'y a qu'à entendre la diction très marquée des acteurs, qui appuient sur chaque syllabe comme si ils étaient sur une scène de théâtre. Il n'y a qu'à voir ce cadre montagnard magnifique et lumineux, ces routes enneigées qui ne s'arrêtent jamais. Il n'y a qu'à voir cet incroyable bâtiment universitaire tout en longueur, en lumière et en transparence.

    Et puis rien ne cherche à être vraiment sérieux, à commencer par le pauvre Matthieu Almalric qui a beaucoup de mal à se rappeler le prénom de ses conquêtes. On pourrait presque l'excuser devant l'afflux incroyable de mannequins qui semblent fréquenter cette faculté, que l'on traverse comme un défilé de mode automne-hiver pour polaires et jupes courtes.

    Quand au flic chargé de l'enquête, on pourrait facilement le confondre avec un vendeur Décathlon, le mec sympa qui vous répare votre vélo entre deux cafés.

    Critique : http://dh84.over-blog.com/2014...

  • Dom Domi

    Ce film n'est même pas imparfait. Il n'est pas. Un scénario qui ne tient pas la route ne peut pas donné un film. C'est un truc, un machin ou les acteurs ne peuvent rien contre une faiblesse aussi fatidique.

    dom

  • H?l?ne Y.

    [réponse à Didier Grange] : je suis en M2 de lettres et si, dans ce contexte, M. Amalric fait effectivement sensation. Du moins, je ne jette la pierre à aucune de ses "étudiantes".

    Un film flou, personne ne comprend très bien où il va, des réponses faciles à deviner, une diction insoutenable durant cette heure, une évolution des corps, des dialogues qui vous mettent mal à l'aise.
    Et pourtant quelque chose sauve le film. Peut-être le blanc des paysages. Ou bien les bretelles de M. Amalric, un prof (merci pour le cliché du prof de fac s'endormant sous ses livres et partant boire un café après le solennel "vous avez une heure") qui ne sait pas grand chose, à part parfaitement bien placer les citations entassées dans son esprit.
    En bref, un bon film duquel on ressort avec une terrible....envie de fumer.

  • angelabassompierre

    c'est l'adaptation du livre, roman de djian...d'où les clichés.
    J'ai beaucoup apprécié leurs amphi, nous ça ne ressemblait pas à ça là où nous étions entassés à écouter les cours magistraux, tp, td. devant les pancartes interdiction de fumer, des femmes chargées de cours fumaient le cigarillo par provocation, j'ai le pouvoir, j'aime ma toute-puissance!!! bon l'avantage, ils faisaient participer les étudiants, le désavantage c'est leur ton péremptoire, le fait de nous prendre de haut.

  • angelabassompierre

    ce film m'a plu et fait rire, l'interprétation est prenante, les beaux paysages....des moments de répétition un peu et la relation fraternelle plus glauque et incestueuse! Pour le pr de philo, encore le gros cliché! Sara Forestier a un personnage qui se lâche! elle choisit toujours hors du commun et comme elle joue, c'est crédible et au poil mais je n'aurai pas voulu m'habiller comme elle. Maîwenn, pas mal pas mal.....si elle veut diriger et ne plus être actrice, elle est bonne actrice là, c'est super. j'ai aimé la fin, courez le regarder et postez vos impressions.

  • Go with The Blog

    Force est de constater qu’en dépit des efforts et d’une réelle maîtrise dans la mise en scène, L’AMOUR EST UN CRIME PARFAIT
    ne parvient jamais vraiment à nous entraîner dans les méandres de cette
    histoire, qui cherche en vain à faire immerger une sensualité faisant
    pourtant terriblement défaut ... La suite : gowith-theblog. com/lamour-est-un-crime-parfait/

  • G_Alcazar

    Bonjour, J'ai beaucoup aimé ce film (tout comme "les derniers jours du monde"...
    J'avais une question sur la musique du film, la scène où Marc est dans son 4X4 Niva et écoute une chanson de Christophe. Je ne connais pas ce titre... qui pourrait m'aider ? (rien sur internet à priori... -_-)

  • Piwi47

    Ma Critique .fr/2014/01/lamour-est-un-crime-parfait.html (enlever l'espace entre blogspot et .fr)

  • ISABELLE D.

    je vient de sortir de la salle de ciné . J ai vue l amour est un crime parfait , j ai adorer se film est en même temp ses les personnage sont bizarre

  • DEFERRE

    Agaçant et par moments séduisant, le film des Larrieu mérite que l'on s'y arrête. Retrouvez la critique du film dans Mon Cinématographe. http://jullelien.blogspot.fr/2...

  • julyane

    C'est d'un chiant...Soporifique

  • luxe

    Les acteurs sont tellement mauvais... ils récitent tous leur texte, on n'y croit pas un instant ! Nul !

  • Jean-philippe N.

    Très - trop - ampoulé, ce polar qui n'en est pas un peine à maintenir l'attention. Dans ce genre de récit, un minimum de crédibilité ne devrait pas nuire: Amalric en bourreau des culs euh... cœurs, allons donc...
    1,5/5

  • marcfieldfr

    Attention. Gros navet !!

  • Michel B.

    Film profondément ennuyant, suspense raté au dénouement prévisible à la Fassbinder, dans «Le mariage d'Eva Braun» (1979). Mathieu Amalric est peu crédible dans son rôle de professeur de littérature séduisant et séducteur; il n'a tout simplement pas le physique et le charme de l'emploi. Mauvais casting dans son cas, tout comme celui du personnage d'Anna (Maïwenn), la pseudo belle-mère tordue de la disparue. Que dire aussi du personnage de Karine Viard métamorphosée en blonde fadasse, soeur fouineuse du beau prof assassin. Pouach ! D'autant plus que tout ce beau monde fume comme une cheminée !

  • zvock083

    Les frères Larrieux signent un film assez étrange car on ne sait pas quoi dans quoi on s'embarque on ne sait pas si on regarde un film policier avec la disparition mystérieuse de cette fille, une disparition qui pourtant nous semble évidente ou alors un film d'amour sur un prof charmeur et charmé par les femmes. Le problème du film vient à mon avis de la mise en scène et du montage qui ne laisse place à aucun suspens même si il y a des moments intrigants le scénario est bien trop brouillon pour nous tenir en haleine.. La seule chose qui m'a fait tenir c'est la bonne performance des acteurs mais sur la longueur c'est pas suffisant et passé 1 heure le film devient ennuyeux. J'ai bien aimé aussi la photo et le lieu de tournage qui est superbe mais ce n'est qu'un détail qui bien sur ne suffit pas à hausser le niveau du film. 2/5

  • quetedugraal

    Assez spécial. J'ai tenu grâce aux acteurs qui font bien le job, grâce aux paysages qui sont superbes, mais ça ne suffit pas pour un faire un film d'auteur crédible qui vieillira sans doute assez mal.

  • kinsey4

    Ce film démarre lentement,.....très lentement, à la limite du soporifique...et puis j'ai été réveillée en sursaut par cette phrase "elle n'est pas prête d'être finie"! Dans la bouche d'un professeur de LITTERATURE à l'université, non mais, franchement ! Les dialogues ont été écrits, relus, puis appris, et personne n'a tiqué ? Si on veut faire du cinéma intello, faut au moins essayer d'être cohérent ! J'avoue que j'ai du mal à trouver Amalric crédible en prof tombeur de ces dames, mais, c'est une affaire de goût, par contre, il devrait quand même parler français.....

  • elriad

    rien à espérer ni à attendre de ce film pseudo intellectuel tiré d'un roman de Philippe Djian, aussi froid que le lieu dans lequel il a été tourné. Dommage, la distribution était pourtant alléchante, mais Amalric semble plus à l'aise dans son rôle de réalisateur ici que dans celui d'acteur, livrant une mauvaise performance digne d'un sous- Fabrice Luchini dans ses pires moments nombrilistes; à fuir...

  • Mansonette

    ALERTE ROUGE ! FILM D'AUTEUR CHIANT ! CECI N'EST PAS UN EXERCICE ! Nous sommes en face de ce que je qualifierais de parfaite contrefaçon du film intellectuel : de longues phrases compliquées dont le sens profond est "je vais bien, il fait beau aujourd'hui", suivis de répliques philosophiques sur ce que les personnages vont manger à midi, entrecoupé de trois plans fixes de forêts enneigés, suivi du tombeur d'étudiantes so poète-torturé-mystérieux-et-sensible qui se déplace dans la neige pour enfin - attention moment palpitant - marcher dans les couloirs de la fac et nous livrer un joli cours sur l'art d'écrire. Je précise là qu'il s'agit des moments les plus badass de l'oeuvre, à moins que vous considériez comme trépidants la neige qui tombe, les voitures moches qui circulent, les sapins, les dialogues pédants, une bonne femme qui tombe malade et les gens qui fument comme des pompiers, de temps en temps entrecoupés par quelques mots sur l'abominable disparition de Barbara, le fil directeur du film. Ah oui, autre détail de ce genre de contrefaçon, le ton bien prétentieux avec lequel sont récités ces dialogues sur la soupe ou le printemps qui arrive, en mode "ah ouais, ce que je dis c'est trop intellectuel quoi ! Seule l'élite bobo qui se passionne pour le cinéma de Chantal Akermann, Naomi Kawase et mate en boucle "Rencontres" d'Alain Cavalier pourra comprendre ! Les autres ne sont que des moutons de la société de consommation !". Bref, en conclusion, je préfère passer ma soirée devant Pierrot le fou suivi d'A Bout de Souffle de notre cher Jean-Luc Godard hexagonal (ouais, vous avez vu, j'ai trop de culture cinématographique^^) plutôt que de subir ça quelque minutes de plus !

  • Benjamin F.

    Il est rarissime que je ne regarde pas un film en entier mais là, au bout d'une heure, je n'avais toujours pas compris ce que ça racontait et où ça voulait aller...
    En tant que spectateur, je me suis senti totalement mis à l'écart et même limite méprisé par l'arrogance, la lenteur et l'austérité du propos. Côté interprétation, c'est limite surréaliste. Comment des acteurs aussi géniaux d'habitude peuvent être aussi mauvais dans ce film? Je ne sais pas si la façon ultra théâtrale et totalement fausse qu'à Mathieu Amalric de déblatérer ses répliques verbeuses est volontaire ou pas mais c'est carrément crispant.
    Est-ce donc cela que les cinéphiles élitistes auto-proclamés appellent "un cinéma exigeant"? Un cinéma austère, ennuyeux, prétentieux qui demande à ce qu'on fasse l'effort de l'apprécier pour se donner des airs intelligents? En tout cas, c'est clairement le genre de film qui nuit à l'image du cinéma d'auteur, et au cinéma Français en général, aux yeux d'une grande partie du public... Dommage.

  • oxia34

    Je suis en accord avec votre critique, mais le ton des acteurs m'a un peu moins plu.

Voir les commentaires