Mon Allociné
L'Homme invisible
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
L'Homme invisible
Date de reprise 20 août 2008
Date de sortie 1 mars 2016 en DVD (1h 11min)
Avec Claude Rains, Gloria Stuart, William Harrigan plus
Genre Fantastique
Nationalité Américain
Bande annonce Séances (4)
Presse 4,5 2 critiques
Spectateurs 3,7314 notes dont 56 critiques

Synopsis et détails

Jack Griffin, un scientifique, a trouvé le moyen de devenir invisible. Soucieux de trouver la formule qui lui permettra un retour à la normale avant d'annoncer sa découverte, il s'enroule le visage de bandeaux et se retire dans l'auberge d'un village isolé. Son aspect étrange ainsi que son comportement attirent la curiosité des gens et l'empêchent de travailler. Agacé, Griffin cherche à effrayer les villageois et se sert de son pouvoir à des fins de plus en plus malintentionnées...
Titre original The Invisible Man
Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1933
Date de sortie DVD 01/03/2016
Date de sortie Blu-ray 01/03/2016
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 12 anecdotes
Budget -
Date de reprise 20/08/2008
Langues Anglais
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Les séances par ville
L'Homme invisible (Blu-ray)
Date de sortie : mardi 1 mars 2016
neuf à partir de 14.43 €
L'Homme invisible (DVD)
Date de sortie : mardi 1 mars 2016
neuf à partir de 8.59 €
L'Homme invisible (DVD)
Date de sortie : mardi 23 février 2010
neuf à partir de 6.24 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interviews, making-of et extraits

<strong>Michel Piccoli</strong> Interview 10: Le Bel âge, L'Homme invisible 0:46
Michel Piccoli Interview 10: Le Bel âge, L'Homme invisible
109 vues
<strong>Top 5</strong> N°425 - Les personnages dont on ne voit jamais le visage 2:20
Top 5 N°425 - Les personnages dont on ne voit jamais le visage
27 677 vues

Acteurs et actrices

Claude Rains
Claude Rains
Rôle : Dr Griffin
Gloria Stuart
Gloria Stuart
Rôle : Flora Cranley
William Harrigan
William Harrigan
Rôle : Dr Kemp
Henry Travers
Henry Travers
Rôle : Dr Cranley
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Les Inrockuptibles
  • aVoir-aLire.com
2 articles de presse

Critiques Spectateurs

ChroniqueMécanique
Critique positive la plus utile

par ChroniqueMécanique, le 30/09/2012

5,0Chef-d'oeuvre

Ce film reste un incontournable du cinéma fantastique américain des années 30, signé par le Maître de l'époque en la matière,... Lire la suite

Moorhuhn
Critique négative la plus utile

par Moorhuhn, le 02/01/2015

3,0Pas mal

Cela fait maintenant plusieurs semaines que je me rends compte que j’ai vu très peu de classiques de l’horreur en fin de... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
23% 13 critiques 46% 26 critiques 13% 7 critiques 16% 9 critiques 2% 1 critique 0% 0 critique
56 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Suites

L'homme invisible de James Whale a donné lieu à plusieurs suites. Dans The Invisible man returns (1940), Vincent Price fait appel au service du frère du premier homme invisible, le docteur Frank griffin interprèté par John Sutton. Deux ans plus tard, Frank Raymond, le petit fils du docteur Griffin, tente d'empêcher que les nazis s'emparent de la formule avant de se l'injecter lui même pour devenir un espion dans Invisible agent. En 1944, dans Invisible man's revenge, un nouveau Griffin est inoculé avec la formule et part se venger d'un couple qui l'avait trompé des années avant. L'homme invisible rencontrera en 1951 Abbott et Costello dans Abbott and Costello Meet the Invisible Man trois années après avoir fait une petite apparition clin d'oeil dans la scène finale de Deux Nigauds contre Frankenstein avec la voix de Vincent Price. Le personnage inventé par Herbert George Wells a inspiré par la suite plusieurs téléfilms et long métrages dont Les Aventures d'un homme invisible de John Carpenter et L' Homme sans ombre de Paul Verhoeven.

Un interprète invisible

L'homme invisible doit beaucoup à la performance de son interprète Claude Rains. L'acteur d'origine britannique qui fait ses débuts dans une production américaine ici, avait surtout fait de la scène jusqu'ici. Après de longues recherches, James Whale a été séduit par la voix du comédien dont le corps n'apparaît pas dans le film avant la dernière scène. Claude Rains jouera ensuite dans de nombreux films dont Casablanca, Lawrence d'Arabie et Les Enchaînés.
12 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1933, Les meilleurs films Fantastique, Meilleurs films Fantastique en 1933.

Commentaires

  • George O.

    Dans "L'homme invisible" de 1933, les effets spéciaux de John P. Fulton sont remarquables pour l'époque, et laissent admiratif encore aujourd'hui par les innovations techniques déployées pour simuler l'homme invisible qui défait ses bandages, se déshabille, ne laissant de lui qu'une chemise gesticulant et poursuivant de pauvres bonshommes paniqués. Ou, lorsque chez Kemp, il s'installe dans un fauteuil et se met à boire et à fumer : verre, allumette et cigarette se meuvent tout seuls dans l'espace, comme par miracle. Et encore, quand une bicyclette se soulève et va son chemin, apparemment d'elle-même, au milieu des villageois ébahis, que des traces de pas apparaissent l'une après l'autre dans la neige...
    Cf. mon blog sur "L'homme invisible en personne"

  • Ozzmovies

    Effets spéciaux de grande qualité. Impressionnants pour un film de 1933. L'histoire est intéressante mais j'aurais voulu encore plus de folies de la part d'un homme dont le pouvoir est d'être invisible.
    3/5

  • Kariboom

    Ce film m'a tout simplement traumatisé. Vu au cinéma (2010) à, 9 ans, mon premier film d'horreur en quelque sorte. Néanmoins une leçon de cinéma. J'aimerais beaucoup le revoir. 4, 5/5

  • Kariboom

    Je pense même que jamais un film n'arrivera a me faire autant peur que celui la dans le sens où il m'a énormément marqué.

Voir les commentaires