Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Innocents
    Bande-annonce Les Innocents
    1 avril 1962 / 1h 39min / Fantastique, Epouvante-horreur, Thriller
    Date de reprise 15 juillet 2015
    De Jack Clayton
    Avec Deborah Kerr, Michael Redgrave, Megs Jenkins
    Nationalité britannique
    Bande-annonce
    Spectateurs
    4,2 431 notes dont 69 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A la fin du XIXe siècle, Miss Giddens, une jeune institutrice, est chargée d'éduquer Flora et Miles, deux enfants, dans un vieux manoir. Elle découvre bientôt que ces derniers sont tourmentés par les fantômes de deux personnes décédées quelque temps auparavant...
    Titre original

    The Innocents

    Distributeur -
    Récompenses 2 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1961
    Date de sortie DVD 06/09/2005
    Date de sortie Blu-ray 23/08/2010
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 15/07/2015
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 25.60 €
    Les Innocents - Combo Blu-ray + DVD
    Les Innocents - Combo Blu-ray + DVD (Blu-ray)
    neuf à partir de 27.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Les Innocents Bande-annonce VO 0:52
    Les Innocents Bande-annonce VO
    66 972 vues

    Acteurs et actrices

    Deborah Kerr
    Rôle : Miss Giddens
    Michael Redgrave
    Rôle : l'oncle
    Megs Jenkins
    Rôle : Mrs. Grose
    Pamela Franklin
    Rôle : Flora
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    4,0
    Publiée le 13 juin 2013
    L'innocence des enfants quand elle est bien utilisée peut être un fort vecteur d’angoisse pour le cinéma. C'est le cas ici,l’ambiguïté est de mise sur ces jeunes enfants aux visages angéliques. Cependant le caractère un peu niais de Miss Giddens fait retomber certaines intentions du film. Le splendide noir et blanc ne fait que rendre le tout plus beau,les images sont elles très angoissante et fortement marquantes. L'angoisse et les ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 7 octobre 2018
    Jack Clayton s’est mis à la réalisation après avoir œuvré une dizaine d’années comme producteur. Le résultat de ses deux premiers longs métrages donne l’impression qu’il s’est donné le temps de bien saisir le métier avant de s’y lancer puisque la direction de A room at the top sorti en 1959 et The Innocents est à chaque fois impeccable et l’écriture cinématographique déjà très personnelle. Dans les deux cas, Clayton ...
    Lire plus
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 277 abonnés Lire ses 1 359 critiques

    4,5
    Publiée le 26 juin 2015
    Des enfants possédés pris en charge par une gouvernante dans un immense manoir: "Les Innocents" est un film minimaliste, qui instaure d'emblée un climat d'angoisse fort qui ne fait que s’accroître pour atteindre son paroxysme lors d'un dernier quart d'heure oppressant et assez génial. Sans parler du final, c'est le film tout entier qui est touché par le génie, guidé par l'intelligence de son cinéaste. Jack Clayton a en effet compris ...
    Lire plus
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 623 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,5
    Publiée le 9 avril 2016
    Les Innocents est un film de grande qualité, qui souffre peut-être un peu de son intrigue trop plate. Mais il y a d’évidentes qualités. Celles qui m’ont le plus frappé, et je commencerai donc par-là sont les qualités techniques. Le film est vraiment très esthétique, avec une mise en scène réfléchie, intelligente, exploitant à merveille les hors-champs. La photographie est élégante, le noir est blanc est superbe, et les décors ...
    Lire plus
    69 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Un classique du film d'épouvante

    Pour beaucoup, Les Innocents représente un classique du film d'épouvante. A ce titre, il a inspiré de nombreux cinéastes, le plus récent étant certainement l'espagnol Alejandro Amenabar, dont le film Les Autres est à la fois porteur du même sujet et de la même atmosphère angoissante que celle des Innocents.

    L'existence d'un prequel...

    En 1971, dix ans après la sortie des Innocents, le britannique Michael Winner réalise Le Corrupteur. Ce long métrage, porté par Marlon Brando, imagine les événements qui se seraient déroulés avant ceux décrits dans le livre de Henry James (celui-là même qui a inspiré Les Innocents).

    Jack Clayton : la confirmation

    Avec Les Innocents, son second long métrage, le cinéaste britannique Jack Clayton confirme le talent singulier qu'il avait déjà révélé au grand jour en 1958 avec Les Chemins de la haute ville. Ce dernier film lui avait d'emblée apporté un Oscar (de la meilleure adaptation) et avait couronné la française Simone Signoret de l'unique statuette de sa carrière. En 1974, le réalisateur rencontre un nouveau succès en dirigeant Robert Redford dans Gatsby... Lire plus
    4 Secrets de tournage

    Dernières news

    Crimson Peak, Poltergeist, Shining : ces 20 maisons dans lesquelles il ne fallait pas entrer
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 15 octobre 2015
    Retour sur 20 films se déroulant dans des bâtisses que les personnages auraient mieux fait d'éviter.
    Sorties cinéma : en l'absence d'Ant-Man, La Femme au tableau file en tête !
    NEWS - Box Office
    mercredi 15 juillet 2015
    Privées des chiffres d'Ant-Man qui a fait son démarrage un jour plus tôt, profitant du 14 juillet, les premières séances...
    6 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1961, Les meilleurs films Fantastique, Meilleurs films Fantastique en 1961.

    Commentaires

    • Celine S
      Écrire un commentaire
    • demencia
      Un grand film qui bénéficie d'un excellent scénario ,d'une formidable photographie et surtout d'acteurs extraordinaires , les enfants en premier lieux .Bien sûr , Déborah Kerr est hallucinante dans son rôle de gouvernante . En visionnant , on ne peut que penser à Robert Wise et sa ' maison du diable ' , tourné aussi élégamment et intelligemment , ce jonglage avec ces contrastes noirs et blancs , cet environnement angoissant ( statues , mobiliers ), ces bruits étranges , tout est fait pour la réalisation d'un film prenant et captivant à souhait et qui reste une référence dans le genre film d'angoisse .Je ne dirais pas film d'horreur ( en tous cas pas l'horreur qu'on peut voir aujourd'hui sur les écrans ) . Ce film est le reflet d'un cinéma ( sans doute disparu de nos jours où si peut existant ) qui apportait tellement de sensations avec peu de choses , finalement , pas de scènes grand guignole , pas de flaques de sang à outrance ,des acteurs tellement expressifs et talentueux ,si c'est cela qu'on appelle chef-d'oeuvre , alors celui-ci en fait parti .
    • Vincenzo13
      quel bijou ce film,tout est reussi quasiment la photo est magnifique,le scenario,le jeu d'acteurs avec une Deborah Kerr plutot ambigue finallement,la fin peut faire l'objet de plusieurs interpretations mais c'est plutot bien joué;magnifique film d'épouvante qui a certainement inspiré Les Autres et qui n'a rien à envier aux films qui multiplient les effets speciaux.
    • Marla-Jane
      Ce film est magnifique. Pour une analyse détaillée:
    • Peter_C
      L'affiche de la ressortie est magnifique et totalement dans l'esprit du film !
    • Seuls les fous survivent
      C'est un vieux film ou c'est tourné comme un ancien film ?
    • rhettbutler
      Celui-ci et la "The Haunting" de Wise sont les deux plus grands chefs- d'oeuvre sur une histoire d'angoisse sur un manoir hanté
    • chalouiz
      Pauvres enfants laissés à la merci de la folie de cette gouvernante... j'ai lu "Le Tour d'écrou" (que l'on peut interpréter comme on veut), personnellement, je ne vois qu'une gouvernante rigide et prude projeter ses peurs et fantasmes à travers ces 2 pauvres enfants.D. Kerr est fantastique dans ce film qui est toujours intéressant à voir mais qui a tout de même un peu vieilli...
    • aokijuper
      pas un chef d'oeuvre mais il est assez bien et fais bien flippé par moment , pour un vieux il fait peur
    • Amirouche Ferrouk
      alls
    • Guillemauve
      "O Willow Waly"...merci Flora quoi!
    • Apollinaire
      oui et le regard final de Kerr
    • Tom-A
      La petite comptine qui te reste dans la tête... :roll:
    • Apollinaire
      quel chef d'oeuvre!
    Voir les commentaires
    Back to Top