Notez des films
Mon AlloCiné
    Naissance d'une nation
    Naissance d'une nation
    / 2h 30min / Drame, Historique
    De D.W. Griffith
    Avec Lillian Gish, Mae Marsh, Henry B. Walthall
    Nationalité américain
    Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,2 250 notes dont 54 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    La guerre de Sécession. Deux familles éprouvées : les Stoneman (favorables au Nord) et les Cameron (sudistes). Le retour de la paix ne calme pas les esprits. Lincoln est assasiné. Les troubles naissent des politiciens véreux et des Noirs livrés à eux-mêmes. Par réaction se crée le Ku Klux Klan justicier et vengeur.
    Titre original

    The Birth of a nation

    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1915
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 16/02/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget -
    Langues Muet
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Acteurs et actrices

    Lillian Gish
    Rôle : Elsie Stoneman
    Mae Marsh
    Rôle : Flora Cameron
    Henry B. Walthall
    Rôle : Colonnel Ben Cameron
    Miriam Cooper
    Rôle : Margaret Cameron
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 456 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 20 août 2013
    En plus d’avoir, tout au long de sa filmographie, énormément contribuer à poser les bases du montage narratif et à utiliser avec un brio révolutionnaire certains effets de mise en scène encore récents tels les travellings, les gros plans ou les flashbacks, D.W. Griffith fut, grâce à Naissance d’une Nation, le premier réalisateur à mettre en scène une reproduction cinématographique d’un événement de l’Histoire. Si la ...
    Lire plus
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 716 critiques

    5,0
    Publiée le 6 juin 2007
    Classique du cinéma muet, et du cinéma tout court. Je ne vois pas grand chose à dire, je suis juste étonné que ma critique soit le seule (pour le moment, espérons que cela ne dure pas) à afficher la note maximale. "Naissance d'une nation" est un chef d'oeuvre, qui ne mérite pas de note inférieure à 4 étoiles. Je réhabilite (un tant soit peu) ce film, qui ne devrait pas en avoir besoin.
    Buzz063
    Buzz063

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 919 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2012
    D'un point de vue strictement cinématographique, Naissance d'une nation est un chef-d'oeuvre et est d'une importance fondamentale dans l'histoire du cinéma, puisqu'avec ce film et Intolérance l'année suivante, D.W. Griffith crée littéralement le cinéma hollywoodien. Le cinéaste empreinte à la littérature une structure romanesque où la petite histoire se mèle à la grande. Il est frappant de constater que le cinéma américain parle ...
    Lire plus
    Ozzmovies
    Ozzmovies

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mai 2014
    Fresque chronologique comme j'adore. Cela commence avec la guerre de Sécession en première partie pour basculer à la naissance du Ku Klux Klan en seconde partie. La première partie nous apprend les bases et enjeux de cette guerre, peu connue finalement par nous européens. Elle nous montre également les coulisses, avec le président Lincoln notamment. Avec l'appui de photographies et autres sources de l'époque, permettant une reconstitution ...
    Lire plus
    54 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Épisode judiciaire

    Plusieurs grandes villes et États (notamment Chicago, Los Angeles, Minneapolis, Saint-Louis et l'Ohio) établirent spontanément des bureaux de censures, qui tentèrent d'interdire le film. L'affaire atteignit la Cour Suprême, qui approuva les interdictions, rejetant l'appel de Griffith au premier amendement de la constitution américaine, qui garantit la liberté d'expression, du fait du statut commercial du film. Celui-ci étant un produit commercial... Lire plus

    Un film polémique

    Le succès du film est sans doute aussi lié à son sujet. Autant qu'un film sur la guerre de Sécession, La Naissance d'une nation est un film sur la naissance du Ku Klux Klan, dont le fondateur est ici le héros. L'oeuvre montre des esclaves noirs heureux de leur condition, opposés à des afro-américains libres mais corrompus et commettant des atrocités. Ce point de vue souleva des vagues de protestation; la N.A.A.C.P., qui défendait les droits et l'... Lire plus

    Casting discriminatoire

    La coutume hollywoodienne de l'époque voulait que les acteurs noirs ne puissent pas jouer de scène avec des actrices blanches. C'est pourquoi de nombreux rôles (y compris la servante des Cameron) sont tenus par des hommes blancs peints en noir.
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Le Top 100 cinéma de la Rédaction d'AlloCiné
    NEWS - Culture ciné
    samedi 6 mai 2017
    Birth of a Nation, 12 Years a Slave... Quand l'Amérique regarde son Histoire en face
    NEWS - Tournages
    lundi 9 janvier 2017
    Après "12 Years a Slave", "Birth of a Nation" tend à nouveau le miroir d'une Amérique hantée par son passé. Une Histoire...
    Le Top 5 du Ku Klux Klan au cinéma
    NEWS - Culture ciné
    dimanche 12 juin 2016
    De Django Unchained à Naissance d'une nation, retour sur les représentations du Ku Klux Klan les plus marquantes de l'histoire...
    5 news sur ce film

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1915, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1915.

    Commentaires

    • Benjamin L
      Sinon, je vous conseille un p'tit livre sympa, ça s'appelle Mein Kampf, vous verrez, c'est certes un peu extrême, mais c'est super bien écrit.... #AuSecours
    • Doctor Nico
      Ah oui, là je suis d'accord.^^ C'est pour ça que ce film reste un classique, mais à recontextualiser évidemment.
    • calstrak
      je suis d'accord sur le font,mais pas sur la forme,D.W.Griffith on est d'accord c'était un réactionnaire et un sudiste ,la où le film est intéressant,c'est que celui-ci à révolutionné le cinéma moderne.
    • Doctor Nico
      Tu rigoles ? Même en regard des critères de l'époque, ce film était vu comme hyper raciste et a choqué beaucoup de monde. Le film a été interdit dans pas mal de villes aux USA et ne montre pas du tout ce que tu racontes, il est à la gloire du KKK et présente l'esclavage comme une condition idéale pour les noirs... C'est sans doute le film le plus raciste jamais tourné aux USA, il faudra attendre les films du 3ème Reich pour en revoir d'aussi immondes.Après sur la forme, ce film est un indispensable, un classique sans lequel le cinéma contemporain serait fort différent. :)
    • Ozzmovies
      Fresque chronologique comme j'adore. Cela commence avec la guerre de Sécession en première partie pour basculer à la naissance du Ku Klux Klan en seconde partie. La première partie nous apprend les bases et enjeux de cette guerre, peu connue finalement par nous européens. Elle nous montre également les coulisses, avec le président Lincoln notamment. Avec l'appui de photographies et autres sources de l'époque, permettant une reconstitution la plus exacte possible. La seconde partie nous montre la raison de la création du Ku Klux Klan et leurs premières actions. Cette seconde partie, bien que palpitante, porte à polémique car elle diabolise les noirs et approuvent les actions menées par le Klan. Cependant je ne tient pas compte du parti pris par Griffith et je lui dit merci pour ce sublime spectacle offert (p***** ils n'ont pas lésiné sur les moyens !), la beauté des images (p***** c'est un film de 1915 !) et la culture que "Naissance d'une nation" m'a apporté sur cette période de l'histoire des Etats-Unis (je le répète mais il faut quand même vérifier par la suite les faits du film, surtout ceux de la seconde partie).5/5
    • Docteur Jivago
      Pas un chef d'oeuvre pour moi ! Je préfère bien plus Intolérence et surtout A Travers l'orage que j'aurais tendance à considérer comme tel ! Mais effectivement, très novateur. D'ailleurs j'aimerais vraiment voir "Le Lys Brisé" de ce réalisateur.
    • calstrak
      Ce film n'est pas du tout raciste,car Griffith à voulu faire comprendre la cruauté d'une société qui parjure en dominant sur le plus faible
    • calstrak
      c'était surtout un film visionnaire d'un remarquable montage et d'une mise en scène assez réussie,car on sait ce qui se passe maintenant dans les pays Autochtones. Un chef d'œuvre.
    • Docteur Jivago
      Rarement un film aura eu un fond aussi détestable que sa forme est novatrice et réussi. Pourtant, malgré son idéologie qui parait nauséabonde aujourd'hui (alors qu'à l'époque ce fut un énorme succès et resta numéro 1 pendant 10 ans), c'est un film qui reste captivant, une sorte de blockbuster du début du siècle.
    • Thomas B.
      Un grand réalisateur oublié (un de plus) ! Je pense que l'on ne peut pas juger Birth of a Nation avec notre regard contemporain, tant les canons et les valeurs ont évolué. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un film raciste. Mais la manière d'aborder le problème est bien différente dans cette oeuvre presque centenaire. Une prouesse technique pour l'époque, et un chef d'oeuvre néanmoins, qu'il faudrait remettre au goût du jour !
    • Toto662
      Heureusement que Griffith s'est repenti avec Intolérance, parce que ce film est d'un racisme sans nom, ce malgré ses éblouissantes inventions techniques et narratives.
    • Nelly M.
      Vu le dvd en deux temps : c'est quelque chose ! D'abord le côté naturaliste du début (chats, chiens, familles qui se visitent), tous trop angélistes pour que ça ne vire pas ensuite. Les noirs dépeints comme protégés du pire dans leur rôle, swinguent comme des automates (cocasse rivalité entre la bonne et le visiteur tous deux noirs !). La guerre de sécession, malgré ces superpositions visuelles ahurissantes pour l'époque, prend beaucoup de place. Précieuse reconstitution d'un assassinat présidentiel, on s'y croirait, je pense à cette chute verticale sur la scène ! Apprécié par-dessus tout l'éthique de Griffith : il s'excuse de présenter la dureté extrême de l'être humain par nécessité et oublie l'amour perceptible tout autant dans son oeuvre. Brave homme, érudit, simplissime, loin des cinéastes fous furieux de l'an 2000 !
    Voir les commentaires
    Back to Top