Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Christophe Gans

État civil

Métiers Réalisateur, Scénariste, Acteur plus
Nationalité Français
Naissance 11 mars 1960 (Antibes - France)
Age 59 ans

Biographie

Passionné de cinéma depuis sa plus tendre enfance, Christophe Gans crée très jeune son premier fanzine, alors qu'il habite toujours dans sa ville natale d'Antibes. Il entre ensuite à l'IDHEC, où il réalise notamment Silver slime, un court métrage dédié à ses maîtres italiens Mario Bava et Dario Argento qui remporte un franc succès au Festival du Film Fantastique de Paris 1982. L'année suivante, il fonde avec des amis le magazine Starfix, qui devient une référence dans le domaine du cinéma de genre en prenant la défense d'auteurs aujourd'hui reconnus comme John Carpenter, David Cronenberg ou John Woo. Il anime parallèlement une page cinéma dans l'émission Rapido d'Antoine de Caunes.

A la fin des années 80, Christophe Gans rejoint l'équipe de Samuel Hadida pour y développer des projets de films. Il travaille sur plusieurs scénarios avant de signer The drowned, premier segment du film à sketches Necronomicon (1993, sorti directement en vidéo en France). Après ce galop d'essai, il adapte et réalise Crying Freeman (1996), d'après un manga culte. Quatre ans plus tard, il signe Le Pacte des loups, son premier film en langue française, qui rassemble près de 5 millions de spectateurs dans l'hexagone. Un succès qui fait de Christophe Gans l'un des réalisateurs français les plus en vue du moment. Il est alors pressenti pour réaliser les adaptations des aventures de Bob Morane et de Rahan, mais les deux projets ne voient finalement pas le jour.

Désormais affranchi de ces productions, le réalisateur traverse l'atlantique pour se lancer dans l'adaptation du jeu vidéo culte Silent Hill, marquant ainsi la consécration internationale du réalisateur. Après plusieurs projets abandonnés, Christophe Gans revient finalement sur les écrans en 2014 avec une nouvelle adaptation du célèbre conte La Belle et La Bête. Se voulant proche de l'oeuvre littéraire, il réalise un film inspiré des univers de Jean Cocteau ou encore Hayao Miyazaki tout en créant sa propre esthétique. Le film réunit au casting Vincent Cassel et la très à la mode Léa Seydoux.

Ses premiers pas à l'écran

Silver slime
Silver slime
1981
Necronomicon
Necronomicon
1993
Crying Freeman
Crying Freeman
1995
Le Pacte des loups
Le Pacte des loups
2001

Ses meilleurs films et séries

La Belle et La Bête
La Belle et La Bête
2014
Le Pacte des loups
Le Pacte des loups
2001
Silent Hill
Silent Hill
2006

Sa carrière en chiffres

36
Années de carrière
0
Récompense
11
Films
0
Série
9
Nominations
16,8 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Fantastique : 40 %
Epouvante-horreur : 30 %
Documentaire : 20 %
Romance : 10 %

Ses stats sur AlloCiné

4
Vidéos
4
Photos
36
News
185
Fans

A tourné le plus avec

Mark Dacascos
Mark Dacascos
3 films
Corto Maltese (2018), Le Pacte des loups (2001), Crying Freeman (1995)
Commentaires
  • Mister-cinoche
    Son Silent Hill est génial (que l'ont soit fan ou pas des jeux), et son Pacte des loups avait des bonnes idées, j'ai hâte de vori sa version de la Belle et la Bête
  • Yann Dubois
    Un excellent réalisateur,que l'on ne voit que trop peu!
  • Pascal S.
    Gans est un des rares cinéaste français pour qui "direction artistique" n' est pas un gros mot. Il est un des seuls a essayer "les grosses" productions face à l'ogre américain!Car il faut bien le reconnaître, sans les quotas le cinéma français serait déjà dans la tombe. Le cinéma de genre, populaire, spectaculaire, français est possible et viable grâce à Christophe Gans. Je lui souhaite un grand succès pour la Belle et la Bête afin qu'il puisse monter son Jules Verne...Encore un sujet bien de chez nous!
  • kevsly
    A l'occasion de ses 54 ans, je laisse un commentaire: Réalisateur qui a un certain potentiel et qui se débrouille plutôt bien. Mon préféré est 'crying Freeman'.
  • Tarrant Hightopp
    Enfin un réalisateur français qui aime prendre des risques et priorise l'aspect artistique plutôt que l'aspect commercial de ses films. Enfin un réalisateur français qui s'intéresse aux films d'aventure et fantastique, et non pas aux drames et aux comédies. Enfin un réalisateur français qui n'a pas peur de rivaliser avec les blockbusters américains et qui prouve qu'une production de chez nous peut très bien les écraser. On peut lui reprocher beaucoup de choses à ce Monsieur Christophe Gans (l'abondance d'effets visuels et d'éléments farfelus, le mélange des genres cinématographiques, etc...) mais au moins lui, c'est un réalisateur (toujours) français et qui parvient à nous faire rêver et frissonner en utilisant NOTRE patrimoine culturel. "Le Pacte des Loups" est une sublime interprétation du mythe de La Bête du Gévaudan. Et non, des éléments comme l'Indien ramené d'Amérique, les héros pratiquant les arts martiaux ou l'épée rétractable ne m'ont pas du tout choqué, tellement j'étais absorbé par le film. "La Belle et la Bête" est de loin l'une des meilleure adaptations du conte, que je range désormais aux côtés de celle de Cocteau et de Disney, malgré tous ses défauts. En d'autres termes, Christophe Gans est un réalisateur français (encore ? si, si, j'insiste) qui ose franchir les frontières du cinéma européen, et soigner l'esthétique ainsi que l'histoire de ces films. Un cinéaste que l'on aperçoit que trop peu et dont les innombrables projets abandonnés mériteraient tous de revivre. Bon chance Chris ! Je te souhaite un excellent avenir ! :)
  • L_Ego
    Ben tant mieux pour vous.Je vous avouerais que moi c'est tout le contraire; apprendre que La Belle et La Bête est de Gans, le créateur de l'indien qui mouline son épée dans le vent pendant un quart d'heure en Lozère en 1766 me refroidit salement. Bon... En général, avec un ressenti comme le mien, on ne peut qu'être agréablement surpris.
  • PierreTwo
    une des meilleurs com que j'ai eu l'occasion de lire. Gans est un vrai passioné, honnête ET travailleur donc on pardonne plus en ce genre de vrais artistes. Je ne savais pas qu'il était président du dernier festival de Gerardmer et c'est une très bonne idée: lui, il sait de quoi il parle dans ce genre de festival. Merci encore pour ton com.
  • Tarrant Hightopp
    Mais de rien !! De rien !!! ^^ Ca me fait également plaisir que tu partages mon opinion ;))Pour une fois que quelqu'un d'autre que moi défend ce réalisateur très sous-estimé... :)
  • MGM-ranger
    Il y a également Luc Besson qui ne faut pas oublier dans le style "grosses" productions.
Voir les commentaires
Back to Top