Mon AlloCiné
Julien Duvivier
Biographie
Filmographie
Top films/séries
Photos
Récompenses
News
Vidéos
VOD, DVD

État civil

Nationalité Français
Naissance 3 octobre 1896 (Lille - France)
Décès 30 octobre 1967 à l'age de 71 ans (Paris - France)

Biographie

Réalisateur au talent prolifique, Julien Duvivier débute comme acteur au théâtre en 1916. Il passe rapidement à la régie puis à la mise en scène en tant qu'assistant. En 1919, il fait son premier long métrage Halcedama ou le prix du sang, un western tourné en Corrèze. Au début du parlant, sa carrière est marquée par les adaptations littéraires, de Jules Renard dans Poil de Carotte (1932) et de Louis Hémon dans Maria Chapdelaine (1934). Les années 1930 vont voir la naissance d'oeuvres majeures telles La Bandera (1935), La Belle Equipe (1936), Pepe le Moko (1937) et Un Carnet de bal (l'ancêtre du film à sketches, en 1937). Des films restés gravés dans les mémoires.

Parti s'exiler aux États-Unis pendant la guerre, il réalise les films à sketches Flesh and Fantasy (1943) et Six destins (1944). Le casting de ce dernier est impressionnant. Charles Boyer, Rita Hayworth, Ginger Rogers, Henry Fonda et Charles Laughton sont réunis sur une même affiche !

Julien Duvivier rentre à Paris en terrain conquis, et réalise Sous le ciel de Paris (1951). La même année sort son film qui rencontra le plus l'adhésion du public : Le Petit Monde de Don Camillo. 12,8 millions de spectateurs ! Tant et si bien que Duvivier remet le couvert à Fernandel pour un deuxième volet, dans Le Retour de Don Camillo (1953).

La gloire passée, et pourtant toujours aussi productif qu'avant, Duvivier achève sa carrière sur des adaptations littéraires (Pot-Bouille en 1957) et des policiers comme L'Affaire Maurizius (1953) et La Chambre ardente (1961). Il offrira néanmoins un très beau rôle à Brigitte Bardot en 1958 dans La Femme et le Pantin, et réalisera un dernier film à sketches avec Le Diable et les dix Commandements.

Ses premiers pas à l'écran

Les Travailleurs de la mer
Les Travailleurs de la mer
1918
Haceldama ou le Prix du sang
Haceldama ou le Prix du sang
1919
La Terre
La Terre
1921
Le Logis de l'horreur
Le Logis de l'horreur
1922

Ses meilleurs films et séries

La Belle équipe
La Belle équipe
1936

Sa carrière en chiffres

49
Années de carrière
1
Récompense
60
Films
0
Série
10
Nominations
114,3 M
Entrées ciné

Genres de prédilection

Drame : 53 %
Comédie dramatique : 22 %
Romance : 13 %
Policier : 11 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
1
Photo
2
News
31
Fans

A tourné le plus avec

Jean Gabin
Jean Gabin
7 films
Voici le temps des assassins (1956), L'Imposteur (1944), Pépé le Moko (1937), La Belle équipe (1936), Golgotha (1935), La Bandera (1935), Maria Chapdelaine (1934)
Pot-Bouille (1957), Le Retour de Don Camillo (1953), La Fête à Henriette (1952), La Charrette fantôme (1940), Maria Chapdelaine (1934), La Tête d'un homme (1933)
Marcel Dalio
Marcel Dalio
5 films
Le Diable et les dix Commandements (1962), Black Jack (1951), Obsessions (1943), Pépé le Moko (1937), Le Golem (1936)
Fernandel
Fernandel
5 films
Le Diable et les dix Commandements (1962), L'Homme à l'imperméable (1956), Le Retour de Don Camillo (1953), Le Petit monde de Don Camillo (1952), Un Carnet de bal (1937)
Louis Jouvet
Louis Jouvet
4 films
Untel père et fils (1943), La Charrette fantôme (1940), La Fin du jour (1938), Un Carnet de bal (1937)
Gaston Modot
Gaston Modot
4 films
Le Diable et les dix Commandements (1962), La Fin du jour (1938), Pépé le Moko (1937), La Bandera (1935)
Jacques Duby
Jacques Duby
3 films
Boulevard (1960), Pot-Bouille (1957), L'Homme à l'imperméable (1956)
Le Diable et les dix Commandements (1962), Marie-Octobre (1958), Pot-Bouille (1957)
Michel Simon
Michel Simon
3 films
Le Diable et les dix Commandements (1962), Panique (1946), La Fin du jour (1938)
Voici le temps des assassins (1956), La Fin du jour (1938), Un Carnet de bal (1937)
Diaboliquement vôtre (1967), Le Diable et les dix Commandements (1962), La Chambre ardente (1962)
Panique (1946), La Belle équipe (1936), La Bandera (1935)
Le Diable et les dix Commandements (1962), Marie-Octobre (1958), La Bandera (1935)
Commentaires
  • Laurence278

    Je suis très étonnée de voir que le très beau film de Julien Duvivier, Le paquebot Tenacity (1934), n'est pas cité dans la filmographie d'allociné qui se veut complète.

  • MGM-ranger

    Un grand du cinéma avec de très bons films.

Voir les commentaires
Back to Top