Notez des films
Mon AlloCiné
    Nicolas Winding Refn

    État civil

    Métiers Réalisateur, Scénariste, Acteur plus
    Nationalité Danois
    Naissance 29 septembre 1970 (Copenhague - Danemark)
    Age 49 ans

    Biographie

    Né au Danemark, Nicolas Winding Refn quitte son pays natal pour New York, une fois le lycée terminé, afin d'y suivre des cours d'art dramatique. Renvoyé pour avoir jeté un bureau en plein cours, il retourne à Copenhague et postule à la Danish Film School, avant de laisser tomber à un mois du début des cours. La chance lui sourit néanmoins lorsqu'un producteur lui donne l'opportunité de transformer en long métrage le court qu'il avait lui-même écrit, réalisé et interprété : ainsi nait Pusher (1996), et, avec lui, la carrière de Refn, alors âgé de 26 ans.

    En plus de faire découvrir au public un style visuel percutant (bien souvent caméra à l'épaule) et de le familiariser avec ceux qui deviendront ses acteurs fétiches (Mads Mikkelsen, Zlatko Buric, Kim Bodnia), le film rencontre un tel succès qu'il sera suivi de deux suites, Pusher 2 (2004) et Pusher 3 (2005). Entre temps, Nicolas Winding Refn réalise le thriller Bleeder (1999), puis dirige John Turturro dans Inside Job (2002), son premier film en langue anglaise qui reçoit un bon accueil de la part des critiques et du public, mais se révèle être un tel échec financier qu'il le contraint à revenir au Danemark et à se lancer dans les suites de Pusher.

    En 2006, il se lance dans son projet le plus ambitieux : Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux, fresque située à l'époque des Vikings, et dans laquelle il fait de Mads Mikkelsen un guerrier borgne et muet. Mais les aléas de la production et les difficultés liées au scénario (qu'il réécrira plusieurs fois) le poussent à suspendre temporairement son travail sur le film, et à accepter un autre projet qui deviendra Bronson. Salué dans divers festivals, ce film coup de poing porté par un Tom Hardy transfiguré retrace la vie du prisonnier le plus dangereux d'Angleterre. Ce n'est qu'une fois le tournage de ce film achevé que le cinéaste reprend son travail sur Valhalla Rising - Le Guerrier silencieux, une œuvre en forme de quête initiatique dans laquelle il continue d'explorer ses thèmes fétiches comme le rapport à la violence.

    Cinéaste prolifique, Nicolas Winding Refn enchaîne rapidement avec Drive, un film noir sur un cascadeur, interprété par Ryan Gosling, qui se métamorphose à la nuit tombée en pilote pour la mafia. Présenté lors du Festival de Cannes 2011, le long métrage est salué par la critique et lui vaut le Prix de la mise en scène. En 2013 sort en salles le très violent Only God Forgives (également présenté sur la Croisette), encore porté par Gosling mais aussi Kristin Scott Thomas et Yayaying Rhatha Phongam. L'année suivante, le metteur en scène est choisi pour faire partie des neuf membres du jury du 67e Festival de Cannes, présidé par Jane Campion. Devenu incontournable sur la Croisette, le réalisateur y dévoile en 2016 son nouveau long-métrage porté par Elle Fanning, The Neon Demon, à l'esthétique très léchée.

    Ses premiers pas à l'écran

    Pusher
    Pusher
    1996
    Bleeder
    Bleeder
    1999
    Inside Job
    Inside Job
    2003
    Pusher 2
    Pusher 2
    2004

    Ses meilleurs films et séries

    Drive
    Drive
    2011
    Bleeder
    Bleeder
    1999
    Pusher 2
    Pusher 2
    2004
    Pusher
    Pusher
    1996

    Sa carrière en chiffres

    13
    Années de carrière
    3
    Récompenses
    23
    Films
    2
    Séries
    35
    Nominations
    1,8 M
    Entrées ciné

    Genres de prédilection

    Thriller : 50 %
    Drame : 23 %
    Action : 18 %
    Documentaire : 9 %

    Ses stats sur AlloCiné

    12
    Vidéos
    21
    Photos
    108
    News
    1,2 K
    Fans

    A tourné le plus avec

    Zlatko Buric
    Zlatko Buric
    4 films
    Pusher III (2005), Pusher 2 (2004), Bleeder (1999), Pusher (1996)
    Mads Mikkelsen
    Mads Mikkelsen
    4 films
    Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising (2009), Pusher 2 (2004), Bleeder (1999), Pusher (1996)
    Commentaires
    • Frank Castle
      Bon sang j'avais jamais fait le lien entre tous ces films, j'ai l'impression d'avoir trouvé la pièce centrale d'un puzzle par pur hasard
    • L'irrationnel
      Pour le moment c'est visuellement énorme bien dans l'ensemble mais incompréhensible
    • Julian C.
      Les notes Senscritique de MrPanda ( pseudo SC de InThepanda ) :-Bronson : 7/10-Valhalla Rising : 5/10-Drive : 10/10 + 5ème film dans son top 10-Only God Forgives : 6/10 -The Neon demon : 9/10.
    • Kariboom
      Un très grand réalisateur qui a un style bien à lui, a la fois choquant et poétique, contemplatif et furieux. Hâte de voir jusqu'où il pourra aller!
    • Antraks N.
      Son style c'est celui d'un pubard qui bosse pour le marketing. Il n'a aucun style propre, il est juste un produit de l'époque
    • Antraks N.
      Le pire réalisateur au monde.
    • Mike VI
      c'est pas le sens que je voulais donné mais pas faux ^^
    • Todd D.
      Les fanboys de Refn sont vraiment à son image... Quelle hypersensibilité prétentieuse.
    • Todd D.
      lol le pavé d'aigri
    • Todd D.
      Ridicule lol. Une phrase banal qui a été répétée mille fois depuis l'invention du cinéma et de la littérature. C'est juste un pantin qui aime la modernité, le digital et faire plaisir à ses fanboys.
    • Todd D.
      C'est au contraire un film qui a plu au grand public. C'est très politiquement correct.
    • Todd D.
      Nicolas Refn est une catastrophe pour le monde du cinéma. Il incarne tout ce qui déconne dans le cinéma moderne. Prétentieux, technophile, élitiste, d'une arrogance incroyable. Il déclare fièrement qu'il ne va plus au cinéma et qu'il regarde tous les films sur Iphone. Quel genre d'artiste il est? Il plait à toutes cette nouvelles générations pour qui le digital est un Dieu. Ces films sont bouffis d'arrogance et de manièrisme. Encore un cinéaste bidon que tout le monde aura oublié dans 10 ans mais qui a la hype.
    • Mr.Caf?
      -- 1.Jesais pas ou tu vas mais moi mon ticket je l'ai payer 7 euros .2.TUas choisis de voir ce film , ne rejette pas la responsabiliter surrefn . 3.Cefilm est pour ma part l'un des meilleurs que j'ai vu , et j'en ai vudes films ! Tu ne la surement pas aimer pour ca lenteur , normal vousetes trop habituer a ce que tout les films soit rapide , vousn'arrivez plus a savourer un film ! Tu ne la probablement pas aimerpour son manque de dialogue , le cinema est un art avant tout ,pourquoi une peinture devrait avoir des dialogues et meme sans on lacomprend , tout comme ce film . Tu ne la probablement pas aimer poursa violence , si tu reflechisais elle a chaque fois une signification, seulement tu est trop parreseux a l'idee de reflechir car pour unefois on ne te donne pas les reponses . Came rend triste des personnes comme toi , Je ne me prend pour le grandcinephiles qui a la veriter absolue mais je trouve que NWR est l'undes meilleurs relisateur qu'il n'est jamais exister . Pourquoi ? Caril a redefinit l'art du cinema .--1.Bah lui il a payé 13 euros, cette précision de ta part n'est paspertinente.2.IL a choisit de voir ce film, mais comment pouvait il savoir si ilallait être déçu ou non avant d'aller le regarder ? Si quelqu'un aété déçu par un film tu peux pas lui dire "t'avais qu'à nepas y aller", faut le voir avant, c'est logique. Tu ne peuxs'avoir qu'APRES le film si tu as bien rentabilisé ton argent ounon.3.Pourquoi énonces-tu ton avis sur le film comme un pointd'argumentation ? Ton avis vaut mieux que le sien parce que toi tu asaimé ? Est-ce un argument ? Non. Pourquoi parles-tu de lui à la2ème personne du pluriel ? Aaah, d'accord tu l'inclues dans ce quetu dois surement appeler "le bas peuple", celui qui se gavede Fast And Furious et qui juge de la qualité d'un film par lenombre de ses explosions (Hahaha). "normal vous etes trophabituer a ce que tout les films soit rapide" "seulement tuest trop parreseux a l'idee de reflechir car pour une fois on ne tedonne pas les reponses" Ne serait-ce pas là un jugement hâtifet condescendant ? Pourquoi parce qu'il n'aurait pas aimé ce genrede film aurait-il forcément toutes ces "difficultés"cinématographiques ? Forcément parce qu'il n'aime pas l'un desnouveaux grands dieux du cinéma, il n'aime pas le "vrai"cinéma et donc c'est un attardé ? Tu ne sais pas remettre enquestion sa position sans qu'on sente bien que tu le considère commeun débile et tu te permets de "répondre" au pourquoi iln'a pas aimé le film alors que tu ne le connais pas. Came rend triste les personnes comme toi, celles qui effectivement seprennent pour des grands cinéphiles qui on la vérité absolue. Caroui, c'est ce que tu fais transparaître comme image de toi même, ilsuffit pas de dire qu'on est pas ce qu'on est pour ne pas l'être. Jene suis pas fan des personnes qui manquent d'ouverturecinématographique et qui disent que c'est nul juste parce que c'estlent ou autre (ce que notre ami n'a pas fait, il a juste dit son avissans préciser pourquoi) mais ce que je déteste par dessus tout cesont les personnes comme toi qui pense tout savoir de l'art et ducinéma et qui prennent leur avis pour indiscutable tout ça parceque leur préférence fait plus "intellectuelle" et qu'elle"s'éloigne des normes sociales établies par le système",oui je caricature mais ça représente assez bien l'état d'esprit jetrouve. Donc je t'en pris, vas donc te masturber devant un film deNicolas Winding Refn, Jean-Luc Godard ou n'importe qui d'autre qui"redéfinit le cinéma", mais fait le en silence, s'il teplait.
    • kevsly
      Pour ses 44 ans, je laisse un commentaire: Très bon réalisateur qui a un style particulier et qui a fait pratiquement que, si ce n'est que du bon. J'admire!
    • Gauthier Guttmann
      Il fait ce qu'il veut, ça m'intéresse.
    • Labouene
      ...Ai-je à un moment donné émis la moindre objection quant à la nouvelle notoriété de Refn??? Je parlais d'UNE catégorie de nouveaux fans, celle qui m'exaspère, les beaufs, apparus avec Drive (PAS TOUS LES AMATEURS DE CE FILM EVIDEMMENT!!!!)... Donc merci de te soucier de ma cervelle, elle se porte bien. Et si je développe ta réflexion de merde, les jeunes ne pourraient donc pas découvrir un réalisateur disparu? une génération d'immémorants?
    • Florian Koch
      Nocolas winding refn possède un style particulier dans ses films , c est films sont différent des autres films qu on voit et heuresement car c est film sont rafraichissent ces films sont pas comme les autres films par exemple la bande son est particulière pour chacun de ses films par exemple , pusher lui a une bande son métal pour que le film ait un style hardcore . Ils y a aussi les jeux d acteurs qui sont excellent par exemple drive et ses silences qui dure 10 secondes avec une petite musique en arrière . Donc voila si vous venez de découvrir ce réalisateur je vous conseille de regarder ses films et sinon très bon réalisateur en espèrent qui nous sort vite un nouveaux films .
    • Cin?Masta
      Faut bien le découvrir à un moment ou un autre, réfléchis, pense aux jeunes, utilise ton cerveau...
    • Mike VI
      A l'image de only god forgive, films réalisé pas vraiment pour un grand public. Nicolas Winding Refn nous montre l'attrait de la noirceur par sa réalisation subtile et macabre
    • Ryuzaki27
      +1 Badaask
    Voir les commentaires
    Back to Top