Mon compte
    Maman, j'ai encore raté l'avion : la scène qui a failli mal tourner
    30 nov. 2022 à 13:30
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Joe Pesci, qui interprétait le cambrioleur Harry dans "Maman, j'ai raté l'avion", a récemment raconté qu'une scène du deuxième opus lui avait laissé un cuisant souvenir.

    Une mygale en liberté, une poignée de porte chauffée à blanc, des petites voitures minutieusement placées sur le parquet, des clous disposés sur l'escalier du sous-sol...

    A la fin de Maman, j'ai raté l'avion et de sa suite, réalisés par Chris Columbus au début des années 90, le jeune Kevin MacCallister en a fait voir de toutes les couleurs aux deux cambrioleurs Harry et Marvin, en installant des dizaines de pièges plus redoutables les uns que les autres afin d'arrêter les malfrats.

    Maman, j'ai encore raté l'avion
    Maman, j'ai encore raté l'avion
    Sortie : 16 décembre 1992 | 1h 59min
    De Chris Columbus
    Avec Macaulay Culkin, Joe Pesci, Daniel Stern
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Disney+

    Si les deux personnages ont clairement dû passer un sale quart d'heure en subissant tous ces supplices, leurs interprètes, eux aussi, ont parfois été mis à rude épreuve.

    En effet, ainsi que l'a récemment raconté Joe Pesci (alias Harry) au micro de People, une séquence du deuxième film lui a laissé un souvenir particulièrement... cuisant.

    "En plus des bosses, des bleus et des douleurs générales que l'on peut associer à ce type d'humour physique, j'ai subi de sérieuses brûlures au sommet de la tête durant la scène où la casquette de Harry prend feu", a ainsi révélé l'acteur.

    "J'ai eu la chance que des professionnels se chargent des cascades vraiment difficiles."

    20th Century Fox

    La séquence en question survient donc dans la dernière partie du deuxième opus, lorsque Harry active involontairement un chalumeau qui lui brûle le crâne. Afin d'éteindre le feu, il plonge alors la tête dans la cuvette des toilettes... malheureusement remplie de carburant.

    Toujours au micro de People, l'acteur a également évoqué sa collaboration avec le jeune Macauley Culkin, interprète de Kevin :

    "Je me souviens que Macaulay était un enfant vraiment adorable, et qu'il était très professionnel, même à son âge. J'ai intentionnellement limité mes interactions avec lui pour préserver la dynamique entre son personnage, Kevin, et mon personnage Harry. Je ne voulais pas qu'à l'écran, on ait l'impression que l'on s'entendait bien. Je voulais préserver l'intégrité de cette relation conflictuelle."

    (Re)découvrez les faux raccords du film...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top