Mon compte
    Transformers 7 : un projet fou annoncé par la dernière scène de Rise of the Beasts ?
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Sorti ce mercredi 7 juin dans nos salles, "Transformers : Rise of the Beasts" risque de surprendre plus d'un spectateur avec sa toute dernière scène. Mais annonce-t-elle un projet particulier ? - ATTENTION SPOILERS !!!

    ATTENTION - L'article ci-dessous contient des spoilers, dans la mesure où il revient sur la dernière scène de "Transformers : Rise of the Beasts" et dévoile l'une de ses surprises. Veuillez donc passer votre chemin si vous ne l'avez pas encore vu.

    Transformers: Rise Of The Beasts
    Transformers: Rise Of The Beasts
    Sortie : 7 juin 2023 | 2h 08min
    De Steven Caple Jr.
    Avec Anthony Ramos, Dominique Fishback, Luna Lauren Velez
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    2,9
    louer ou acheter

    Voilà presque cinq ans que les Transformers ne s'étaient pas illustrés au cinéma. Depuis la sortie de Bumblebee, film au croisement du prequel et du spin-off qui se déroulait à la fin des années 80.

    Mis en scène par Steven Caple Jr. (Creed II), Rise of the Beasts fait un bond dans le temps pour s'arrêter en 1994, avec une intrigue qui reste antérieure à celle des opus de Michael Bay.

    Si Optimus Prime et Bumblebee sont encore de la partie et que les Terrorcons prennent la place des Decepticons dans le rôle des méchants, le long métrage nous présente les Maximals, machines qui prennent l'apparence d'animaux (un gorille, un faucon…). Et au milieu, des humains, incarnés par Dominique Fishback et Anthony Ramos.

    Paramount Pictures
    Anthony Ramos dans "Transformers : Rise of the Beasts"

    A la recherche d'un poste au début du long métrage, ce dernier finit par en trouver un à la fin. Et l'épilogue nous montre son entretien d'embauche avec un homme incarné par Michael Kelly, second rôle vu notamment dans les séries Person of Interest et House of Cards.

    Quiconque l'a déjà vu sur petit et grand écran se doute d'ailleurs que l'acteur n'est pas là par hasard, et la fin de la scène nous donne raison.

    Alors que Noah Diaz, le héros, évoque un récent travail en Amérique du Sud, en prenant bien soin de rester vague quant à sa rencontre avec des Transformers, son interlocuteur mentionne sa présence au Pérou et le fait que ses conversations sont bel et bien écoutées.

    Puis il lui fait part de son envie de le recruter dans la mystérieuse organisation dont le nom apparaît sur la carte de visite qu'il lui laisse : G.I. Joe.

    DES COPAINS ET DES ROBOTS ?

    Mais alors quoi ? Si un projet concret pourrait être annoncé au moment de la sortie américaine de Transformers : Rise of the Beasts, le 9 juin, nous ne savons pas encore quelle forme prendra le cross-over teasé par cette carte. Et qui revêt des allures de visite de Nick Fury chez Tony Stark à la fin du premier Iron Man.

    Noah Diaz va-t-il devenir le héros du prochain film G.I. Joe ? Les super soldats seront-ils amenés à prêter main forte aux Autobots dans la suite de leur guerre contre les Decepticons le temps d'une collaboration explosive ? Les deux ?

    Paramount Pictures
    Adrianne Palicki dans "G.I. Joe 2"

    En mai dernier, le producteur Lorenzo DiBonaventura affirmait à Collider qu'une série centrée sur le personnage de Lady Jaye (vue sous les traits d'Adrianne Palicki dans G.I. Joe 2) avait été abandonnée mais qu'un nouveau long métrage allait voir le jour, deux ans après l'échec de Snake Eyes. Ce qui fait encore plus sens aujourd'hui. Mais va-t-il être repris à zéro, ou juste intégrer le héros de Rise of the Beasts en gardant le même angle ?

    Le mystère est, aujourd'hui, total. Ou presque, car l'option du cross-over entre Transformers et G.I. Joe semble se dessiner. Et ça n'est pas la première fois que l'idée d'un univers partagé autour des licences Hasbro est évoqué. Rise of the Beasts est-il la première brique du HCU ? Réponse, on l'espère, très vite.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Back to Top