Mon compte
    1 million d'entrées : et si Cocorico avait un lien avec Les Visiteurs ?
    Laurent Schenck
    Laurent Schenck
    -Journaliste rédacteur base de données
    Passionné par les films qui traitent de la criminalité au sens large, Laurent Schenck travaille sur la base de données cinéma du site. Ses missions sont les suivantes : la rédaction de biographies et secrets de tournage, l'enrichissement de castings/fiches techniques et la revue de presse.
    Co-écrit avec :
    Emilie Schneider

    Ayant franchi le cap du million d'entrées en salles, cette comédie avec Christian Clavier et Didier Bourdon semble s'être offerte un savoureux clin d’œil aux "Visiteurs" de Jean-Marie Poiré. On vous explique pourquoi.

    De quoi ça parle ? Sur le point de se marier, Alice et François décident de réunir leurs deux familles. Pour l’occasion, ils réservent à leurs parents un cadeau original : des tests ADN pour que chacun puisse découvrir les origines de ses ancêtres. Mais la surprise va virer au fiasco quand les Bouvier-Sauvage, grande famille aristocrate, et les Martin, beaucoup plus modestes, découvrent les résultats, pour le moins… inattendus !

    Cocorico
    Cocorico
    Sortie : 7 février 2024 | 1h 31min
    De Julien Hervé
    Avec Christian Clavier, Marianne Denicourt, Didier Bourdon
    Presse
    2,0
    Spectateurs
    3,0
    Séances (79)

    Clins d’œil à 2 monuments de la comédie française !

    A plusieurs moments dans Cocorico, Christian Clavier mentionne "Louis VI Le Gros", notamment lorsqu'il déclare être en France depuis le règne de Louis VI de France, dit "Le Gros" (qui a été roi des Francs du 30 juillet 1108 au 1er août 1137). Il pourrait s'agir d'un clin d'œil à la comédie culte Les Visiteurs, dans laquelle l'acteur jouait l'hilarant Jacquouille la Fripouille.

    Dans le film de Jean-Marie Poiré sorti en 1993, "Louis VI Le Gros" est interprété par Didier Pain. C’est lui qui, après avoir été sauvé par le comte de Montmirail (Jean Reno) face aux Anglais, décide de lui accorder la main de Frénégonde (Valérie Lemercier).

    Et pour l'anecdote, Les Visiteurs devait initialement s'intituler "Les Explorateurs de Louis VI Le Gros", avec Didier Pain dans la peau de Godefroy et Jacqueline Maillan dans celle de Frénégonde/Béatrice. Finalement, le producteur Alain Terzian a choisi de réunir le trio d'Opération Corned-Beef, composé de Jean Reno, Christian Clavier et Valérie Lemercier.

    Cocorico pourrait par ailleurs comporter une autre référence à l'un des monuments de la comédie française : Les Trois frères (1995). Ce clin d’œil se situerait au niveau de l'affiche. Celle du film de Julien Hervé montre les personnages principaux (Christian Clavier, Marianne Denicourt, Didier Bourdon et Sylvie Testud) regarder de manière étonnée leurs résultats ADN.

    Le poster du long métrage des Inconnus représente, de la même manière, Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus complètement ahuris devant un journal sur lequel est mentionné "LES TROIS FRÈRES", en lettres capitales blanches sur un fond rouge...

    Cocorico, une suite pour Christian Clavier et Didier Bourdon ? "Dans le doute, fais une fin ouverte"

    Premier film en solo

    Cocorico est le premier long métrage en solo de Julien Hervé. Celui-ci a co-réalisé en 2017 Le Doudou avec Philippe Mechelen et est le scénariste des comédies à succès Les Tuche 2, 3 et 4. "Nous travaillons avec Philippe depuis des dizaines d’années et je pense que c’est l’évolution naturelle : on a d’abord fait des choses ensemble avant d’avoir aussi envie de tenter des aventures en solo. Cette idée de test ADN, c’est une amie qui m’a dit que ça pourrait faire un bon sujet de comédie. A partir de là, j’ai suivi mon intuition, un chemin que j’avais en tête qui me semblait clair et qui m’obsédait presque", raconte le réalisateur.

    2023 – WHITE AND YELLOW FILMS – SND – M6FILMS – BESIDE PRODUCTIONS
    Christian Clavier

    Le fameux château

    Deux demeures ont été utilisées pour le château qui sert de décor, une pour les intérieurs, l’autre pour les extérieurs. Pour les premiers, il s'agit du château de l'écrivain et philosophe Michel de Montaigne, situé dans le village de Saint-Michel de Montaigne, en Dordogne. Le réalisateur le décrit : "C’est un château très joli, très original : les murs des pièces sont peints couleur terre de Sienne ce qui est assez rare dans ce genre d’endroit. C’est en plus un château qui a été peu montré au cinéma car c’est un lieu privé, dans lequel la grand-mère de la famille a vécu jusqu’à récemment."

    Quant aux extérieurs, il s'agit du Château de La Rivière. Un endroit que Julien Hervé décrit comme "majestueux, entouré de vignes, autre sujet important, puisque Frédéric Bouvier-Sauvage produit des grands crus depuis toujours. Ça raconte aussi un coin de France lié à la culture, à notre Histoire."

    "Culte", "une merveille" : notée 4,1 sur 5, c'est la meilleure comédie avec Christian Clavier

    Comme un poisson hors de l'eau

    Le réalisateur revient sur le ressort comique sur lequel repose Cocorico : "C’est le principe du poisson hors de l’aquarium que l’on retrouve également dans Les Tuche même si eux n’en souffrent pas ! Ce qui m’intéresse au départ c’est de dire à des personnages : vous n’êtes pas ce que vous croyez être. Je vois ensuite leur réaction en forçant un peu le trait en choisissant des caractères au départ totalement opposés !"

    Un duo inédit dans le cinéma français

    Cocorico réunit pour la première fois au cinéma Christian Clavier et Didier Bourdon. Les deux acteurs s'étaient déjà donné la réplique au théâtre dans La Cage aux folles. Si le réalisateur a pensé dès l'écriture du scénario à Bourdon, solliciter Clavier n'était pas une évidence pour lui, "sans doute parce que je ne m’y autorisais pas..."

    Une expérience impressionnante pour Julien Hervé : "D’un coup, vous ressentez la pression sur vos épaules à l’idée de diriger ce tandem-là. C’est mon 1er film tout seul, c’est presque angoissant ! Mais ce sont deux professionnels et ils ne m’ont jamais fait sentir cela sur le tournage. [...] Mais j’avoue que, dans ma tête, c’étaient un peu les Inconnus face au Splendid et ce n’est pas rien !"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top