Mon compte
    The Bikeriders : sortie, casting, histoire… Tout savoir sur le film de motards avec Austin Butler et Tom Hardy
    Maximilien Pierrette
    Journaliste cinéma - Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans FanZone.

    Sixième long métrage réalisé par Jeff Nichols, "The Bikeriders" sort sur nos écrans le 19 juin. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette histoire de motards dans l'Amérique des années 60.

    On a longtemps craint que le sixième long métrage réalisé par Jeff Nichols (Take Shelter, Mud, Midnight Special, Loving) ne fasse l'impasse sur nos salles, lorsque Disney, son distributeur d'alors, l'a abandonné fin 2023. Mais tout est bien qui finit bien, et voici ce qu'il faut savoir sur The Bikeriders.

    The Bikeriders
    The Bikeriders
    Sortie : 19 juin 2024 | 1h 56min
    De Jeff Nichols
    Avec Austin Butler, Jodie Comer, Tom Hardy
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,7
    Séances (178)

    Sortie : quand sort The Bikeriders ? Où pourra-t-on le voir ?

    La sortie française de The Bikeriders a été fixée au mercredi 19 juin. Face à Vice Versa 2, Maria ou Hors du temps d'Olivier Assayas. Et il sera visible au cinéma grâce à Universal, qui l'a récupéré après l'abandon de Disney.

    Casting : qui joue dans The Bikeriders ?

    En 2024, ils ont en commun d'avoir été aux côtés de Zendaya sur grand écran : l'un dans Dune 2, l'autre dans Challengers. Mais pas seulement. Car Austin Butler et Mike Faist se donnent également la réplique dans The Bikeriders : le Elvis de Baz Luhrmann incarne le chef de file du gang de motards sur lequel le récit se focalise, et la révélation du West Side Story de Steven Spielberg le journaliste qui chronique leur quotidien.

    Et il y a du beau monde avec eux : Jodie Comer incarne l'épouse de Benny (Austin Butler). Tom Hardy est Johnny, le créateur de la bande de motards. Boyd Holbrook, Damon Herriman (le Charles Manson de Once Upon a Time… in Hollywood et Mindhunter) et Emory Cohen jouent trois des membres du groupe.

    Tout comme Michael Shannon, qui collabore avec Jeff Nichols pour la sixième fois (en six films !). Enfin, pour ne citer que les noms les plus connus, Norman Reedus est aussi de la partie, en motard issu d'un autre groupe, avec un look qui pourrait être celui de Daryl si The Walking Dead avait encore duré dix saisons de plus.

    Universal Pictures International France
    Norman Reedus

    Un casting pour le moins impressionnant réuni par Jeff Nichols, qui a abandonné le prequel de Sans un bruit qu'il devait réaliser, pour mettre ce film en scène à la place. Et parce que le hasard fait parfois bien les choses, les deux longs métrages se retrouveront face à face le 26 juin dans les salles, jour de sortie de l'opus repris en main par Michael Sarnoski (Pig).

    L'histoire : que racontera The Bikeriders ?

    "Dans les années 1960. L'ascension d'un club de motards du Midwest vu à travers la vie de ses membres passant d'un lieu de rassemblement pour les marginaux locaux à un gang plus dangereux" : ça, c'est le synopsis officiel. Qui paraît léger et très complet à la fois.

    Car le film racontera la naissance de cette bande avec une structure en deux parties : le côté lumineux et presqu'enchanteur lorsque tout va bien au début, puis une innocence qui se heurte à quelques coups dur (ici le contexte de l'époque, avec la Guerre du Viêtnam), amenant le rêve initial vers sa fin.

    Un schéma que l'on retrouve dans plusieurs films (comme Les Affranchis, parmi d'autres exemples) et que Jeff Nichols adopte pour se plonger, à nouveau, dans le passé de l'Amérique, après les années 50 et 60 de Loving.

    Est-ce tiré d'une histoire vraie ?

    Oui et non. The Bikeriders s'inspire du livre de photos du même nom, publié en 1967 par Danny Lyon (que joue Mike Faist ici), offert à Jeff Nichols par son frère il y a quelques années. Ne pouvant se baser que sur des clichés, qu'il reproduit parfois en images, le réalisateur s'en inspire librement pour signer un récit en phase avec ses thèmes de prédilection.

    Mais il faut savoir que le gang dans The Bikeriders s'inspire existe toujours. Et qu'il reste l'un des rivaux des célèbres Hell's Angels.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Back to Top